ANNONCE IMPORTANTE DANS LES MISES A JOUR ET ANNONCES.

Partagez | 
 

 Free from the truth, That no one knows [ Finit c: ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 70
Date d'inscription : 26/06/2015
Age : 20
Localisation RP : .

Profil
Points de Puissance :
710/3000  (710/3000)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Free from the truth, That no one knows [ Finit c: ]   Lun 14 Nov - 12:38





Présentation de [THE PUPPET] Nick Blake






Fiche d'identité


AvaPres
Pseudo : The Puppet ou Nick.
Provenance : Five night at freddy's
Sexe : Malgrès qu'on désigne Puppet au féminin...L'enfant est un garçon. Il parle donc au masculin.
Âge :  Il est mort vers onze ans...Actuellement il aurait treize...ou quatorze...Il ne sait plus.
Capacités :  Tout d'abord, il peut aisément changer d'apparence entre celle de l'immense animatronqiue...et celle humaine. Comme ces doigts ressemble à des griffes, il peut aussi les allonger un peu et les durcir un peu, pour devenir de vraies griffes. Étant une "marionnette" sous son apparence humaine, il peut sortir des fils blancs...Qui n'ont aucune utilité...A part pouvoir porter des objets très légers et petits. De temps en temps Nick peut laisser tomber son corps, devenant ainsi un simple fantôme masqué.





Mental



Comment te décrire ? Toi, l'être dont la présence se ferait presque oublier si une fichue boite à musique n'était pas à remonter ? Et pourtant..Bien que cela fasse de longues et douloureuses années que tu possèdes Puppet, tu as gardé ton caractère de base... Ou alors, celui-ci a subi aussi de légères modifications. Les autres enfants aussi, ont copié quelques brins du caractère de leurs nouveaux corps. Mais on ne peut-vous en vouloir... Vous n'êtes que des victimes.

Tu es une personne très discrète, aussi silencieuse qu'une ombre ta présence est souvent difficile à deviner. Parfois, tu t'amuses à observer les adultes, essayant de deviner leurs métiers, leurs âges et leurs caractères juste en regardants leurs physiques. C'est une activité absurde que tu avais inventée par ennuis. Chose drôle, c'est que tes hypothèses sont toujours fausses.

Malgré la grande maturité que tu arrives à posséder, tu restes un enfant. Comme tous, tu peux agir parfois de manière naïve et vouloir des réponses à des questions sans queue ni tête. D'ailleurs, il t'arrive même encore de te souvenir des histoires que te conter ta mère, de ton vivant. Encore maintenant, tu regrettes de ne plus pouvoir vivre ce genre de moment.

Par contre, tu éprouves quelques difficultés avec l'humour, mettant du temps à comprendre la moindre blague, même la plus simple. Ce n'est pas que tu n'aime pas... C'est juste que tu ne comprends tout bonnement pas.

Bien heureusement, tu n'es pas du tout timide... Voir même un peu trop franc par moment. Peut-être cela risque-t-il de te causer des ennuis par la suite. De plus, au moment ou la nuit tombe, tu as cette vile manie de remonter une petite boite à musique... Capable de te faire somnoler et de t'apaiser. Cela ne sert plus à grand chose

Pour conclure, ton arrivé en ce monde t'a bien sur grandement chamboulé, au point de perdre tout t'es repère.... Mais en quelque sorte, quelque chose venait de t'offrir une nouvelle vie... Ironique, n'est-ce pas ?







Physique



Lentement, tu te redressas sur tes jambes, allant admiré ton reflet dans le miroir le plus proche. La surface réfléchissante du miroir te renvoya ainsi l'image d'un individu que tu ne connaissais pas. C'était marrant de ne pas se reconnaître sois même, n'est-ce pas ?

Ainsi, tu peux voir que la couleur de la peau de ton visage était d'un blanc tellement clair qu'on pouvait penser que quelqu'un s'était contenté de te badigeonner le visage avec de la peinture blanche. Tu possèdes aussi deux joues rouges, similaires au masque que tu portais autrefois. D'ailleurs, en parlant de lui... Il se trouvait à côté de toi.

Mais revenons à ta description. Ton regard semble un peu vide, tes yeux sont entièrement noirs, avec deux iris blancs à l'intérieur... Pouvant virer aux rouges lorsque la colère t'envahit. Tu sembles porter un faux sourire, comme si tu avais oublié comment être sincère. Ce n'est pas évident, lorsqu'on portait un masque constamment. Tu as d'épais cheveux noir ébène soigneusement coiffés, comme si tu passé un temps précieux dans une salle de bain imaginaire pour faire une quelconque toilette. C'était bizarre.

Tu baissas ton regard pour fixer ton drôle de style vestimentaire, qui se rapprocher encore plus de ton ancienne apparence. C'était un espèce de manteau long sombre fermé par des boutons blancs. Tes bras étaient d'autant plus étranges, avec des motifs blanc et noir... Et ne parlons même pas de tes doigts.. Ils sont vraiment très longs, ressemblent à s'y méprendre avec des griffes. Et puis, ton pantalon est tout aussi noir, strié de noir et blanc vers tes chevilles. Contrairement à ton ancien corps, tu possèdes des pieds ! De plus, tu portes des chaussures noires avec un léger talon.

Puis, tu portas ton attention sur le masque, que tu finis par ramasser. Inutile de s'attarder dessus, il ressemble à ton visage, sauf qu'il y a deux lignes mauves qui descendent sous les yeux... Et une bouche grande ouverte.

Tu posas le masque sur ton visage... Et dès ceci fait, ton corps se modifia tout en grandissant légèrement. Le miroir te montra The Puppet. Ton corps de base. Il n'était pas si différent que ce corps humanisé. Tu étais beaucoup plus grand, mais ton corps entier était noir et blanc, avec des boutons sur le torse.... Et tes jambes se finissaient en pointes, cette fois.

Finalement, tu retiras ton masque. Tu préférais l'apparence humanoïde.



Histoire




Aujourd'hui était un jour très spécial. Le genre de moment qui ne se déroule qu'une fois chaque année et qu'on aperçoit comme une bénédiction...Ou une malédiction pour ceux qui ne supporte pas de vieillir. En effet, c'était ton anniversaire ! Il y avait un phénomène très à la mode près de chez-toi, celui de fêter son anniversaire dans un freddy fazbear...Un restaurant un peu spécial où vivaientt des robots ressemblant fortement à des animaux, qui chantaient des chansons.

Beaucoup de tes amis allaient là-bas... Mais pas toi. Tes parents étaient pauvres et leurs maigres revenues ne leur permettent pas de te payer un joyeux anniversaire dans cette établissement très célèbre.

Alors,tu te contentais de regarder par envie, à la fenêtre du restaurant, les enfants qui jouaient avec les animatroniques. Tu aurais tellement aimé pouvoir être avec eux...Et quitter temporairement ton foyer froid, ou tes parents ne cesser de te considérer comme une simple dépense en plus de le leurs fades revenues. Parfois, tu te demander si tu été vraiment un enfant voulu. Parfois, ta mère s'occuper de toi le soir avant de dormir.. Mais c'était le seul moment où elle semblait plus encline à accepter ta présence.

Et puis, de ton père, n'en parlons pas. À ces yeux, tu n'existes pas depuis ta naissance... Et tu sentais qu'il mourrait d'envie de te frapper lorsqu'il avait trop bu. Mais non, il ne s'en était pas pris à toi...Mais à ton unique ami, ton animal de compagnie. C'était une chienne assez âgée, que ta mère avait trouvée abandonnée dans une ruelle. Rapidement, tu t'en étais déjà fait une bonne camarade qui dormait le soir au pied de ton lit.

Malheureusement, lors d'une des crises de rage de ton père, il avait empoigné le chien par le col, et sortie de la maison en grande enjambé. Tu avais tout vu et tu voulais lui courir après, mais ta mère t'avait retenu fermement. Elle aussi n'osait rien faire.

À son retour, tu n'avais même pas eu besoin de demander ce qui était advenu du chien. Même si ton père se vanter que...qu'elle n'avait fait aucune résistance lorsqu'il l'a plongé dans l'eau. Tu avais ravalé tes larmes, mais intérieurement... Tu étais brisé.

Mais revenons au présent. Comme indiqué précédemment, tu avais décidé d'espionner les enfants à travers une vitre. Au point que tu n'entendis pas le crissement des pneus d'une voiture qui s'arrêter derrière toi. Le temps que tu ne finisses par remarquer que quelqu'un était maintenant avec, il était déjà trop tard.

Tout ce dont tu te souviens était d'une vive douleur, puis du noir complet. Mais pas si complet que ça... Disons que quelque minutes après, tu as pu voir ton cadavre qui se vider de son sang, tandis qu'un homme mauve ricané mauvaisement, une lame en main. Il ne semblait pas voir ton esprit, mais la seule chose que tu clamais, comme chaque être injustement assassiné, était la vengeance.
Tu pris alors possession d'un des animatroniques que tu apprécier par sa différence. The Puppet. Elle surgissait de sa boite et offrait de bon cœur des cadeaux aux enfants, sans rien demander en retour. Alors tu décida que jusqu'à ce que ta vengeance soit accomplie, de garder ce corps en ferraille.

Toutefois...Il y eut une journée bien plus lugubre. Ton assassin avait repris du service en arrachant la vie de quatre enfants, dans une pièce ou nul ne pouvait accéder. Tu ne supportas pas le fait de voir des enfants morts et lorsque tu as vu leurs ames qui pleurnicher au-dessus de leurs cadavres, toi, toujours dans Puppet ,tu t'approcha d'eux.

Tu pris délicatement les cadavres dans tes bras, les mettant un à un dans les animatroniques. Les enfants s'éveillèrent dans des nouveaux corps...Et tout comme toi...

Ils demandaient justice.

Peu de temps après, suite à la disparation d'enfants et d'odeurs nauséabondes, le restaurant ferma à nouveau.. Avant d'en un ouvrir encore un. Les anciens animatroniques avaient été cassés, leurs pièces réutilisés pour leurs versions" toy" avec un logiciel de police intégrer. Quant à Puppet... Tu n'avais rien eu, contrairement aux anciens qui devaient reposer dans un local fermé.

Le soir, un gardien de nuit venait surveiller les robots. Pourquoi? Par peur qu'ils aient un problème ? Tu n'en savais rien. Mais une chose était sûre, ton meurtrier travailler ici..Et cela, devait-etre lui qui était de garde. Alors, même cassé, tu réveilla les âmes des enfants, tandis que les versions toy s'animèrent eux aussi. Tu ne sais pas si leurs programmes étaient défaillants, mais eux aussi essayait d'avoir la peau du gardien de nuit.

Les nuits s'enchaînèrent, sans succès. Tu étais cautionné dans une immense boite que ton gardien de nuit ne cesser de remonter. Dans cet état, tu ne pouvais pas faire grand chose...A part attendre.
Une autre catastrophe eut lieu... Que tu essayas d'éviter. C'était en fin de journée, au moment ou les animatroniques allaient se désactiver. Tu avais cherché Freddy,lui donnant l'ordre de te suivre tandis que tu marchais à vive allure dans tout le restaurant.

SAVE THEM HELP THEM
Mais tu étais arrivé trop tard et comme pour te narguer, ton assassin muni d'un engin capable de désactiver les animatroniques, se tenait face à toi.

You can't.


Il était trop tard, les enfants étaient morts et leurs âmes déjà partient. Freddy était désactivé et tu n'arrivais plus à bouger Puppet. Purple guy avait gagné.

À nouveau, le restaurant ferma...Pour ouvrir une dernière fois avec les anciens animatroniques. Sauf toi. Tu fus relégué dans la réserve avec d'autres choses que plus personne n'utilisait. Et comme tu ne pouvais plus rien faire..Tu n'eus d'autre choix que d'attendre tranquillement...Les enfants étaient toujours en quête de leur meurtrier et faisaient encore peur au pauvre gardien de nuit qui n'avait rien demandé.

Tu ne sus pas trop ce qui se passa ensuite, mais après une éternité, tu décidas de sortir ...De puppet. Si elle ne pouvait plus bouger, alors tu allais toi-même voir ce qui se passer actuellement. Ton fantôme déambula dans le restaurant qui était à présent abandonné. Des rats courraient partout, des toiles d'araignée suspendues au plafond... Tout indiqué que le restaurant était tombé en ruine. Mais pas les animatroniques.

Tu vis plusieurs fois passé les robots, qui suivaient quelques choses... Même toi, tu ne compris pas. Jusqu'à finalement suivre Foxy pour assister à la soudaine venue de l'homme mauve qui se dépêcha de démonter le renard. La colère finit par t'envahir, tu voulais assouvir ton besoin de vengeance, au point que les autres enfants finirent par apparaitre à tes côtés. Peut-etre qu'involontairement, tu les contrôlé, comme des marionnettes.

Ensemble, vous avez poursuivis l'assassin, jusqu'à être coincé dans une pièce avec un animatronique defaillant. Golden Bunny. Quant à toi, tu t'approcher de purple guy qui te criait de le laisser tranquille, tandis que tes...Amis monopoliser la seule fuite de l'homme mauve.

Finalement, le tueur finit par se réfugier dans Golden Bunny...Oubliant que celui-ci était défectueux. Quand tu entendis les hurlements de douleur de l'être mauve, tu ne pus t'empêcher de sourire..Tout comme les enfants derrière toi. La vengeance avait été accomplie.

Vos âmes étant en paix, vous sortiez tous du restaurant, votre prison durant de nombreuses années. Dans le ciel, la lumière de l'au-delà, vous appelez tous les ...Six? Qui était cette âme qui venait de vous rejoindre ? Encore un petit garçon, certes...Mais il avait l'air tellement atteler.. Comme s'il venait d'assister à quelque chose qu'il ne voulait pas voir.

Tu finis par arrêter de chercher, te dirigeant lentement vers cette lumière qui apporter le repos éternel. Tu n'avais pas remarque le sol qui tremblait, ni que le restaurant tremblait...Ni les appels des enfants qui te demandaient de ne pas aller vers la lumière...Car ce n'était pas la bonne.

Tu ne remarquas ton erreur qu'après avoir traversée la faille. Lorsque tu vis ton nouveau corps, avec le masque et la petite boite à musique à tes pieds...Tu t'effondras sur toi-même, luttant contre l'envie de pleurnicher....Avant de te relever un peu tremblant sur tes jambes. Ou étaient les autres? Pourquoi avais-tu encore l'apparence du robot? Trop de questions, pas assez de réponses...

Tu avais encore l'apparence de Puppet.

Mais tu étais encore toi même.




Et vous ?


Prénom : Huhu
Âge : 19 ans
Loisir : Rp lire ecrire ~...Je suis un reboot °°
Comment avez vous découvert ce forum ? Top-Sites ? Ami ? Recherche Google ? (Ne dites pas Bing, on vous frappera pour ça) Voir Maria
Avez-vous lu le règlement ? Toujours pas .


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 380
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 18
Localisation RP : Krome - Mont Odyssée

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 344
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Free from the truth, That no one knows [ Finit c: ]   Lun 14 Nov - 17:28

Rebienvenue o/

_________________
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 23
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
1685/3000  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Free from the truth, That no one knows [ Finit c: ]   Ven 30 Déc - 23:20

Rebienvenue sur le forum ma chère tante et futur fils adoptif ! (Pas taper Yoru. Pas taper Cendres. :s)
EDIT CENDRES : Tu veux dormir sur le canapé pour avoir osé déformer ainsi mon joli nom ?

Enfin je m’occupe de ta fiche. Yeaaah ! Tu peux balancer le jingle de chaque fin de nuit avec la petite musique et les enfants qui crie.. qui font « yeah »… hum….
 
Tout d’abord je tiens à préciser que tu as dû avoir un petit souci avec le code. En effet, ton mental n’est pas dans l’encadré noir. Je te laisse réparer ça ! Wink
 
Maintenant, venons au mental je t’en prie.
 Il est bien, simple, il y a le nombre de lignes minimum demandé. C’est à la seconde personne et je trouve que c’est plutôt bien sympathique comment tu le présente. En effet, j’ai eu parfois droit à quelques rps dans ce style qui malheureusement… bah… c’était du gros nawak. Et ouai. Bien sûr, dire qu’il serait parfait serait un gros mensonge et plus on m’accuserait de favoritisme. Les seuls favoris que j’ai sont sur le visage. Comme ça je n’en ai pas ? Tu ne sais pas quelle femme virile je suis. B)
 
 Il y a quelques fautes de français et comme mon personnage est à moitié allemand, ça fait de moi une grammar nazie. Haha… GrammarNazie… ou grand-mère naz…. Oui c’est bon Cendrillon. Ne me tape pas. é_è
«[…]essayant de deviner leurs métiers, leurs âges et leurs caractères juste en regardants leurs physiques. »
Ah qu’est-ce que j’aime donner des cours de français, j’aurais dû faire prof. :,)
Il faut savoir que pour parler d’un groupe, s’ils ont chacun un objet, quelque chose, il n’y a pas de « s ». Exemple : imaginons que chacun a une pomme. On dit « Ils mangent leur pomme ».
Au contraire, s’ils en ont plusieurs : « ils mangent leurs pommes » oui.
Mais je pense que lorsqu’on parle d’un âge, d’un métier, ou d’un physique… on prend plutôt le premier cas, n’est-ce pas ? Wink
 
«[…] de te souvenir des histoires que te conter ta mère.»
Le verbe n’a pas été conjugué malheureusement. « Contait ». Bon ça ne te punit pas énormément hein. Juste une petite erreur.
 
Ensuite y’a pas vraiment d’erreur si ce n’est que tu oublies un « s » pour la conjugaison de la deuxième personne mais y’a pas de sushis, ni même de maki grave. Par contre, « voir » est un verbe. Lorsque tu veux l’utiliser comme « liaison » comme j’appelle ça, y’a un « e » à la fin.
« Il espère voir son frère voire son confident »
Et « t’es repère ». Tu voulais dire « tes  répères » nein ? x)
 
Sinon le mental est validé.
 
Venons-en au physique.
Je crois que tu as fait un mélange de temps. En effet, tu utilises le passé :
« Tu te redressas sur tes jambes, allant admiré ton reflet dans le miroir le plus proche. La surface réfléchissante du miroir te renvoya ainsi l'image d'un individu que tu ne connaissais pas. » (Au passage, « allant admirer ». Ce n’est pas conjugué. X) )
Puis ensuite, le présent :
« Ainsi, tu peux voir que la couleur de la peau de ton visage était d'un blanc tellement clair qu'on pouvait penser que quelqu'un s'était contenté de te badigeonner le visage avec de la peinture blanche. » « Ce n'est pas évident, lorsqu'on portait un masque constamment. »
Je pense que tu devrais choisir entre le passé et le présent. Le plus simple est au présent bien sûr mais fais comme tu le sens. ^^
 
Encore un souci de conjugaison : « qui se rapprocher ». Vu que je ne sais pas si tu veux faire au présent ou au passé, je te laisse corriger ça également. X)
 
Du coup je te laisse corriger tout ça ? Razz
 
Venons-en maintenant à l’histoire. Enfin je découvre FNAF. *Rit toute seule de sa blague*.
Alors alors…
Comme je te l’ai déjà dit, ton histoire m’a donné envie de pleurer, voire même m’a fait pleurer. Ah oui j’ai bien versé ma petite larmichette en lisant que non seulement Nick a eu le malheur de se faire tuer mais aussi qu’il avait une vie pourrie avant de mourir. Ne t’inquiète pas mon enfant, papa Schmidt va bien s’occuper de toi /SBAAF/.
 
Tu fais les mêmes fautes que pour le physique ou bien le caractère. On comprend bien ton histoire qui est fluide et agréable à lire. Du moins, c’est mon avis personnel. Par contre tu oublies encore des mots (ex : Le temps que tu ne finisses par remarquer que quelqu'un était maintenant avec, il était déjà trop tard > Mais avec qui ? Jean-Didier ? La France veut savoir ! °A°).
 
Je ne peux pas te dire si c’est la bonne ou mauvaise histoire de FNAF. Je sais à quel point il y a de nombreuses théories là-dessus. Les gros débats de savoir qui est Puppet (un enfant mort ou une mère assassinée par Purple Guy), le nombre de meurtrier (il y en aurait peut-être deux)…. Sont quelques peu enquiquinants. Un jour nous saurons la vraie histoire. Apparemment elle a été rédigée mais comme le bouquin n’arrive pas en France avant longtemps, voire jamais. X)
 
Par contre, j’aime bien l’idée de comparer en quelque sorte l’aspirateur d’Infinity de la marque Vortex comme un tunnel qui mènerait à la lumière. Mais malheureusement tu ne parles pas du Vortex mais de la faille. Le premier emmène vers Horizon, la seconde t’expédie ailleurs et faut les chercher. Aussi le vortex est un tourbillon, comme dans le Magicien d’Oz. Oui j’aime cette référence. Wink
 

Je te laisse corriger ces quelques erreurs. Razz

_________________
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Free from the truth, That no one knows [ Finit c: ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Free from the truth, That no one knows [ Finit c: ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏
» Clem Free, frère en service
» 10 eme hussard FREE !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizon RP :: Connexion :: Fiches de Présentations-