ANNONCE IMPORTANTE DANS LES MISES A JOUR ET ANNONCES.

Partagez | 
 

 Résolution [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 10
Date d'inscription : 13/12/2016

Profil
Points de Puissance :
750/3000  (750/3000)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Résolution [solo]   Mar 20 Déc - 0:31

PV : Personne
 Résolution  




♦ Elle était là, dans cette région harmonieuse entre la nature et l'homme, et pourtant, elle ne se sent pas à sa place. Lorsqu'elle essaie de parler au gens, ils veulent tous la même chose : rentrer chez eux, mais ce n'est pas ce que Strength veut ! Elle se retrouve parmi tous ces gens œuvrant pour retourner chez soi, pour retrouver leur famille, leur pays, leur royaume qui sait, voir peut-être leur arme et leur pouvoir, mais elle ne veut pas retourner là-bas : son monde est loin d'être aussi magnifique que celui-là, et elle veut rester ici. Yuu refait une nouvelle vie là-bas parmi ses nouveaux amis, elle ne veut pas que sa présence l'empêche de se sentir heureuse, et ça, l'alter-ego peut le comprendre qu'elle n'est plus besoin d'elle, c'est pourquoi elle ne veut pas rentrer. Si elle revenait, Yuu se retrouverait encore obligé de l'avoir elle alors qu'elle n'en a pas besoin du tout. Ce serait vraiment dommage pour les deux filles du coup ... de toute manière, elle ne va pas le cacher, elle préfère ce monde au monde des alter-egos, il est déjà bien plus coloré pour commencer, même si, d'après ce qu'elle a entendu, ce n'est pas la même chose du côté des autres partie d'Horizon.

Elle essaie d'en savoir plus sur Viridia, mais les gens qu'elle rencontre veulent tous la même chose, donc même si elle peut leur donner un coup de main, elle se sentira oppressée par tant de différence, il fallait donc qu'elle voie autre part si son aide pourra être précieuse. Elle a entendu parler de Krome, que la plupart des gens qui l'occupent sont "des inconscients qui veulent rester dans ce monde", mais qui est aussi bien moins accueillante que cet endroit. Mais elle veut prendre le risque tout de même. Elle se reposait un peu avant de partir, n'ayant pas d'argent c'est à la pleine étoile qu'elle a dû dormir, ce n'était pas dur de trouver un endroit où se reposer, ni même de quoi faire du feu pour éloigner les prédateurs. Elle se retrouve donc au début de forêt, elle n'y a pas encore entré, elle ne sait pas si c'est une bonne idée d'entrer et chercher les noises aux animaux locaux, surtout en étant arrivé sous peu. De plus, elle avait senti que sa force a diminué, et puis, avec ce vertige ... ça va mieux depuis, elle ignore d'où ça vient, ni si ça va encore lui arriver après, elle n'espère pas.

Strength ouvre les yeux, le feu qui crépitait devant elle n'est plus qu'un tas de cendres noir et grisâtre entouré de rocher carré aux bords arrondis, il allait faire nuit donc elle avait dû se dépêcher de faire un feu de camp, surtout qu'il fait froid en cette période d'hiver, sa tenue la protège mal du froid et elle n'est pas prête à recevoir un rhume, quoique, est-ce qu'elle peut attraper un rhume sous cette forme ? Elle n'est jamais tombée malade en tant qu'alter-ego, mais était-ce parce que son monde ne connaissait pas de saison ? Elle pense qu'il s'agit de ça, elle ne va pas essayer. Enfin, l'alter-ego se lève difficilement de l'arbre contre lequel elle a dormi, l'écorce n'est pas aussi confortable que son matelas qu'elle avait lorsqu'elle était dans le corps de Yuu, ça commence à lui manquer. Elle avait invoqué ses bras au cas où, ça n'aidait pas dans son confort, mais si elle sentait un danger, elle était déjà près. Ils n'ont heureusement servi à rien ... enfin si, ils ont servi à poser les bases d'un nid. Elle ignore quel oiseau peut bien avoir fait son nid ici et s'il compte revenir, mais ça fait un peu de peine à Strength se défaire son nid. Le souci, c'est qu'elle ne peut pas envisager de voyager avec ses bras invoqués. Tant pis, il fallait que l'oiseau fasse son nid ailleurs, elle fait du mieux qu'elle peut pour poser le début de nid sur un rocher sans le briser, ce qui est dur avec la force de l'alter-ego, mais finalement, elle y arrive en lançant tomber que quelques brindilles, brindilles qui, elles par contre, se brisent entre les doigts mécaniques de Strength, oups ... bon, au moins, la base est sauvée, il faudra juste solidifier tout ça rapidement.

Elle révoque ses bras lorsqu'elle entend quelques piaillements, deux oiseaux de couleur rouge semblent revenir avec d'autres brindilles entre leur bec. Ils semblaient perturbés de voir leur nid à un aussi bas niveau, a tel point qu'ils avaient du mal à le retrouver et à le resolidifier. Donc il fallait monter le niveau du nid ? Strength réfléchit, comment pourrait-elle faire ? Elle pourrait le mettre dans un arbre, mais elle n'est pas sûre que les branches supporteront sa poigne. Il fallait donc trouver une autre initiative, puis elle remarque plusieurs rochers de quelques dizaines de centimètres de diamètre - environ une trentaine - qui traînent près de la forêt, comme ceux qu'elle a utilisés pour son feu de camp. Elle décide donc de rameuter tout ça là où elle avait posé son "campement", puis commence à construire une tour de pierre avec ceux qu'elle trouve. Cette tour avait la forme d'une tour de château, elle a même essayé de faire les écluses avec des rochers plus petits, elle a même fait en sorte que le sommet soit légèrement creux comme ça le nid sera protéger des vents. Elle dépose la base du nid dans la tour, puis regarde si les oiseaux s'en sortent mieux. En effet, ils semblent ravis de la construction de Strength, ce qui la fit sourire avant de pouvoir rependre sa route accompagnée des chants des deux oiseaux. Au moins, elle aura laissé sa marque ici, une ... petite tour de pierre d'1 mètre 40 avec un nid dedans, ce n'est pas grand chose, mais au moins, ça fera un lieu touristique avec un peu de chance ... ou un repère banal.

Elle commence à partir à pied vers Krome, d'après les gens du coin, il fallait se déplacer un peu vers le nord-ouest, il va donc falloir s'orienter par rapport au Soleil et aux indices que lui donne la nature, comme la mousse sur les rochers par exemple. Elle avait vu ça à la télé, mais ne l'a jamais fait en vrai : il n'y a pas des masses de forêt près de chez elle, que ce soit dans son monde ou dans le vrai monde, du coup, elle avait l'habitude de marcher au hasard pour trouver sa direction. Mais maintenant, elle essaie de mettre tout ça en pratique, mais c'est très long, surtout qu'elle essaie d'être loin des sentiers forestiers à cause de leur danger qui est inconnu pour elle. Elle ne commençait pas à fatiguer, mais elle trouve le temps très long, à combien de kilomètres se situe Krome ? Elle n'en a aucune idée, elle espère juste réussi à traverser la frontière d'ici peu. Ce n'est pas qu'elle a peur que la nuit tombe, mais elle commence à avoir faim mine de rien. Ça fait déjà pendant toute la matinée qu'elle marche et elle n'a même pas pris de petit-déjeuner, son ventre commence à réclamer à manger. C'est là qu'un chariot contenant des machines s'arrêtent juste à côté d'elle.

Elle tourne la tête, il s'agit d'un couple de personnes ayant des habits très modernes qui l'a aperçu. Il y avait d'abord cette femme, portant sur elle une combinaison rouge avec quelques parties robotiques, notamment au niveau de ses formes féminines, ainsi qu'au niveau de son œil qui possède une sorte de détecteur, on aurait dit une sorte de cyborg. Sa bouche rend Strength assez mal à l'aise, on dirait qu'elle est bloquée, comme si cette bouche était juste une décoration, avant de comprendre que tout son visage est figé de la même manière, un masque ? Non, c'est vraiment son vrai visage vu comme les yeux sont placés, mais alors, comment se fait-il que son visage soit figé ainsi ? Il y avait ensuite cet homme, plus amical déjà et plus expressif, lui, elle est sûre, il est bien humain, enfin, bien plus humain que la femme. Il avait une blouse de scientifique sur lui, des cheveux gris redressés et des petites lunettes sur son nez. Il est bien mois perturbé par l'aspect de sa compagne que Strength l'est. Il avait une stature assez grande et baraquée pour un scientifique normal et il est bien plus grand que la femme, sa tête dépasse même la sienne !

- Bonjour mademoiselle, que faîtes-vous par ici ?

Strength le regarde, puis regarde la route : elle a l'air de mener au Nord-Ouest, soit vers Krome. Sans doute est-ce pour proposer de faire un bout de chemin avec eux qu'il lui demande ceci.

- Je ... je cherche à aller à Krome, vous pouvez m'aidez s'il vous plait ?

- Mais bien sûr, on allait justement là-bas, grimpez !

Strength ouvre grand les yeux, puis hoche la tête positivement pour finalement grimper dans le chariot, derrière l'homme et la femme. C'est étonnant qu'ils aient accepté si gentiment, qu'est-ce que ça cache ? Sans doute rien puisque l'homme à l'air gentil comme tout, il faut éviter de voir le mal partout.

- Je vous remercie, je n'ai pas grand chose à vous donner en échange ...

- Mais pas de soucis voyons, c'est la moindre des choses pour nous d'aider les enfants à retourner dans leur ville.

La femme ne dit rien, elle se contente juste de regarder Strength sans rien dire de plus, c'est très troublant, mais la jeune fille essaie de ne pas faire attention à ça. Elle se contente de sourire au scientifique tout en étant gênée de la présence de la fille sans expression, le scientifique voit ça directement.

- Ne faîtes pas attention à elle, ce n'est qu'un robot.

- Un ... robot ? Un vrai ?

D'un seul coup, Strength commence à avoir les yeux qui brillent lorsqu'elle se pose sur la femme, celle-ci arrête de regarder la blanche avant de se remettre à regarder la route, comme si elle essayait de cacher le fait qu'elle rougisse, ce qui fit rire le scientifique.

- Oui, c'est un vrai robot, elle est capable de ressentir les émotions et m'aide beaucoup pour mes travaux, même si elle manque un peu d'autonomie.

- Vous faîtes quoi comme travail ?

Le scientifique montre les machine qu'il y a à bord du chariot, Strength jette un rapide coup d'œil pour voir : elle ne sait pas à quoi servent toutes ces machines.

- Je suis inventeur et bâtisseur, j'ai un atelier à Krome afin d'aider à la reconstruction des bâtiments qui se sont échoués sur la ville.

Attends ... des bâtiments qui se sont échoués sur la ville ? Mais de quoi il parle ?

- Vous voulez dire quoi par ...

- J'ignore si vous savez comment vous êtes arrivées ici, mais toutes les personnes ici viennent d'un autre monde à travers des brèches, et il arrive parfois que des brèches fassent entrer des bâtiments entiers. C'est ainsi que j'ai eu l'idée de restaurer ses bâtiments afin de permettre à Krome de posséder plus de bâtiments et surtout pour paraître moins délabré.

Strength a du mal à imaginer ça, des bâtiments venant d'autres mondes atterrissent ici ? Ça ne fait pas de gros dégâts ça ? Elle pourra le voir de ses propres yeux dans quelque temps.

L'alter-ego a pu manger à sa faim, le scientifique a eu quelques nourritures à lui offrir, lui ne mangeant pas beaucoup et comme il a reçu de la nourriture pour deux car on pensait que son robot mangeait, il avait de quoi faire nourrir deux personnes. Maintenant que Strength sait que la femme est un robot, c'est beaucoup moins oppressant de l'avoir à ses côtés. Elle qui pensait que c'était une vraie humaine ... l'illusion est bien faite ! Comme le trajet est long, le scientifique décide de se présenter : son nom est Ido, et son robot n'a pas encore de nom. Il travaille dans une société qui porte son nom et qu'il dirige, c'est simplement "the Ido corporation", il s'agit d'une société qui se charge de bâtir, reconstruire et réparer toutes sortes de choses, notamment des bâtiments, il paraît que c'est l'une des rares sociétés à proposer de bâtir des infrastructures. Il lui révèle aussi que sa société recherche des bras costauds pour servir comme ouvrier, ça intéresse Strength. Elle a 30 ans tout de même, elle a quasiment l'âge de travailler. D'ailleurs, elle se présente à son tour, elle leur révèle qu'elle n'est pas si jeune que ça et qu'elle vient juste d'arriver, mais n'a pas envie de parler de sa race, c'est une histoire trop compliquée pour en parler à des gens librement, surtout qu'elle ne peut se comparer avec rien de très connu comme race ... du coup, elle se contente de dire qu'elle est humaine avec juste quelques ajouts mécaniques, rien de plus ...

La journée suivante, Strength remarque en se réveillant qu'ils sont arrivés à Krome, et en effet, on ne lui a pas menti du tout, il y a bien des tas de bâtiments qui se sont écrasés comme s'ils venaient de tomber du ciel. C'est la ruine absolue, c'est vraiment désolant à voir, on dirait vraiment son monde à elle, celle des alter-ego. Elle pouvait s'imaginer les coups d'épée, les nombreux corps morts se fracassant contre le sol par centaine, le bruit du sang qui coulent le long des falaises et qui rencontrent le sol de manière fracassante. Elle s'en rappelle comme si s'était hier, c'était le résumé de la moitié de sa vie. Voir ce paysage la rend triste, voir ça de si bon matin, heureusement, les deux autres dorment ... enfin Ido dort pendant que son robot est en veille, elle se frotte les yeux, elle a déjà passé une nuit plus confortable que la dernière. Finalement, ils se réveillent au bout de quelques minutes, le chariot a pu bouger tout seul grâce aux puissants chevaux qui sont restés éveillés toute la nuit, pourquoi des chevaux d'ailleurs alors qu'on peut avoir des machines ? Bizarre, enfin, les voilà arrivés à Krome dans une ville qui est en bien meilleur état que ce que Strength a vu. Elle descend finalement du chariot, sourie aux deux personnes qui l'ont emmené ici.

- Merci beaucoup de votre aide.

Elle fait sa courbette habituelle, bizarrement, Ido et son assistante mécanique font la même chose, viennent-ils aussi du Japon tous les deux ? C'est sympa de le découvrir tiens.

- Si vous ... enfin si tu as besoin de quoi que ce soit, tu peux revenir dans mon atelier, je pourrais même te trouver du travail.

- Justement, en parlant de travail ...

Elle hésite à le leur demander maintenant, est-ce vraiment le bon choix ? Elle a eu tout le temps de réfléchir pendant cette route, et ces ruines ... elle veut aider, elle veut que cela change pour tous ceux qui vivent dans cet endroit délabré.

- Je veux vous aider à reconstruire les bâtiments qui sont tombés, s'il vous plaît, embauchez-moi ! Je suis bien plus forte que vous le croyez, et je peux devenir encore plus forte.

Elle recommence à faire une courbette, essayant de les persuader de l'engager, ne serait-ce qu'en tant qu'ouvrière, mais là où elle pensait qu'Ido hésiterait à cause de son apparence, il rie en posant sa main sur son épaule, c'est vrai qu'elle leur a dit son vrai âge ...

- Mais bien sûr, j'accepte que tu viennes travailler avec moi, on manque d'ouvriers et une paire de bras en plus nous sera bien utile.

Strength se redresse en regardant Ido, puis sourie en le remerciant de tout cœur. Il va juste falloir trouver quelque part où habiter du coup, et c'est là que le scientifique lui donne un conseil : allez voir du côté des Exaltés, de ceux qui veulent rester ici et vivre une nouvelle vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Résolution [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Renverser le gouv haitien n'est pas une solution aux problèmes d'Haiti !
» Solution constitutionnelle, consensuelle et haïtienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizon RP :: Horizon :: Viridia-