ANNONCE IMPORTANTE DANS LES MISES A JOUR ET ANNONCES.

Partagez | 
 

 Accueil Turbulent !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Accueil Turbulent !   Ven 3 Juil - 21:49




Accueil Turbulent !

Chronologie d'Ato
Lieu : Yaga - Cathédrale









Tous travaillaient ardemment à la recherche de moyen de repartir, mais ces puits de lumière que représentaient les failles ne présentaient aucun moyen de retour. Elles ne servaient qu'à expulser... Il y avait forcément un moyen de repartir, j'en étais certaine. C'était en pensant à cela que je m'entraînais actuellement, faisant danser mes lames et retentir les impacts métalliques contre les armes de mes assaillants. Aussi pacifiques que nous étions, il fallait bien entretenir la combativité de nos armées, qui sait quand les conquérants essaieront de revenir ?

Cela me faisait d'ailleurs pester intérieurement. Alors que nous trimions à maintenir la paix et offrir un retour assuré auprès de leur proches à chacun, ces dits « conquérants » passaient leur temps à essayer d'écraser les autres en Horizon, sûrement connaissaient-ils le moyen de repartir d'ailleurs, pour chercher à ce point à prendre les failles d'assaut... Conquérants, quel nom pompeux, cela me rappelait les fameux Héros qui régnaient au sein de l'empire, un nom glorieux pour camoufler leur actes criminels.

« Vous semblez préoccupée princesse. »

Me dit alors un de mes hommes qui cernait bien que mes mouvements n'étaient pas si fluide qu'à l'accoutumée. Princesse... Quelques uns s'étaient mis en tête de m'appeler ainsi suite à mes présentations lors de notre arrivée à Yaga... Il est vrai que c'était bien là mon rang, mais ici, cela ne valait plus rien. Sûrement gardaient-ils ce nom comme signe de respect envers moi malgré mon jeune âge par rapport à la plus part d'entre eux. Certains semblaient d'ailleurs encore perplexe d'être guidés par une fille aux allures d'adolescente. Qu'importe, cela ne semblait pas pour autant causer de discorde. J'acquiesçais alors à ses dires.

« En effet... Pardonnez moi de ma piètre prestation... »

Nous nous entraînions dans un petit terrain aménagé près de la cathédrale, là où siégeait le conseil des Vertueux. J'y passais beaucoup plus de temps que prévu d'ailleurs, seuls quelques escapades en compagnie de mon loup ailé me permettait de souffler entre deux rapports barbants à rédiger et quelques estocades avec les soldats. Laissant mes bras me retomber le long du corps, j'inspirais avant de soupirer longuement, rengainant mes lames dans leurs fourreaux aménagés à ma ceinture. Et c'est dans cette même tenue confectionnée par tous les arrivants de Jullas-Abllas à mes côtés qui sont d'ailleurs bien lotis désormais dans ce bastion, havre de paix, que je me redirigeai vers les grandes portes du bâtiment religieux. Souriant simplement de bienveillance aux soldats pour leur ordonner sereinement.

« Repos... »

Passant l'entrée, ils pouvaient désormais vaquer à leurs occupations comme bon leur semble, je me dirigeais vers le puits de lumière qu'était la faille qui se trouvait dans l'abside de la bâtisse, au fin fond de cette dernière. Traversant l'immensité des lieux, je ne pouvais l'admirer comme je l'aurais voulu, je repensais à Köinzell, qu'est-il devenu après ces années ? Avait-il atteint son but ? Ou pire, y était-il resté ?.. Non. Impossible, c'est ce même sang qui circule dans mes veines dont je sens la puissance, ce puissant sang elfique qui avait obstrué mes changements physique pendant ces années et continuait encore aujourd'hui.

J'étais au bord de la faille désormais, celle-ci était restée intacte, nul aménagement n'y avait été fait. Un simple trou béant éblouissant qui recrachait ses particules violacées dans les airs. J'étais fortement tentée de replonger dans ce dernier, mais je me rappelai mon premier essai qui s'était soldé par un échec... J'affichai un air las, plongée dans mes pensées, absorbée par l'apaisante lueur qui émanait du gouffre. C'est quand cette dernière vint croître brutalement, pulsant à rythme régulier que je repris mes esprits. J'avais déjà vu cette scène dans la forêt enchantée quand des créatures en ressortaient de temps à autre. Je me reculai donc instinctivement, un nouvel arrivant peut-être ? Dégainant finalement une nouvelle fois mes deux armes, je descendis lentement les marches en faisant toujours face à la faille, parée à toute éventualité...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation RP : Viridia - Routes

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Ven 3 Juil - 23:07







Accueil Turbulent !










Le choc de l’arrivée fut brutal, ce vortex ne l’avait décidément pas ménagée durant toute sa courte traversée. Enfin cette dernière avait-elle été réellement courte ? Feyrine ne savait le dire, elle semblait avoir perdu toute notion du temps depuis qu’elle s’était faite happée par cet étrange phénomène. Probablement un effet rémanent de son transfert dans ce nouveau monde. Dans tous les cas, il ne faisait plus aucun doute qu’elle ne se trouvait plus dans son fameux temple royal. Mais qu’importe, sa préoccupation première du moment était de se débarrasser des nausées qui la gagnaient. Décidément elle ne sortait pas indemne de son voyage d’entre deux mondes. Mais bien décidée à ne pas se laisser aller, Feyrine opta rapidement pour une position assise afin de soulager au plus vite son estomac plaintif, mais ce fut là une terrible erreur de sa part. Se redressant trop vite, elle fut prise de vertiges, et les maux de tête qui en découlèrent eurent vite fait de lui faire remettre son précédent repas. Beurk… Il y avait mieux comme entrée en matière, mais jusque là Feyrine ignorait qu’elle n’était plus seule.

Levant les yeux droit devant elle, notre petite féline découvrit avec surprise qu’elle était entrain de se donner en spectacle devant une jeune inconnue. Sa réaction ne se fit dès lors pas attendre, et dans un élan spontané, Feyrine se redressa sur ses deux jambes pour esquisser un mouvement de recul. Mouvement qui échoua lamentablement pour se finir en une chute grotesque sur son derrière. Non mais, que lui arrivait-il donc ? C’était comme si toute son énergie s’était faite drainée. Raah qu’est-ce que cela en était frustrant pour elle. Feyrine détestait plus que tout au monde se sentir dans un état d’infériorité, et là sur le moment elle pestait ouvertement contre toutes ces choses qui n’allaient pas dans son sens. Toutefois l’inconnue qui lui faisait face devait être bien incapable de comprendre le moindre de ses jurons, Feyrine s’exprimait en effet dans sa langue natale et cette dernière, pour des oreilles peu habituées, s’apparentait plus à des feulements de félin qu’à autre chose.

Quoi qu’il en soit, notre camarade finit par retrouver assez vite un semblant de calme. Croisant alors ses jambes en tailleur, elle se mit à adresser un regard furibond à la jeune demoiselle restée à quelques mètres d’elle. Cette dernière n’était sans aucun doute absolument pas responsable de ce qui lui arrivait. Mais sur le coup, Feyrine lui attribuait sans peine la responsabilité de tous ses malheurs. Qui plus cette jeune femme était armée, et paraissait prête à lui porter un coup à tout moment. Bon, il n’y avait plus trente six solutions pour elle. Feyrine ne pouvait pas restée indéfiniment assise à même le sol. Se concentrer, se concentrer, il fallait qu’elle le fasse afin de rassembler les forces qui lui restaient, et ainsi parvenir à prendre la fuite. Fuir, elle détestait singulièrement cela, mais sur le coup, c’était à contre cœur qu’elle constatait et estimait n’avoir guère d’autre choix.

Feyrine se pencha alors sur le côté, quittant sa position assise en tailleur pour adopter une posture à quatre pattes. Devant ce changement d’attitude, il ne faisait aucun doute que notre jeune amie préparait quelque chose. On pouvait d’ailleurs sortir l’air se rassembler et se condenser tout autour d’elle. Puis brusquement, une faible détonation se fit entendre et Feyrine partit deux mètres plus loin sur le côté. Rapidement d’autres détonations se firent entendre, et profitant de l’effet de surprise, Feyrine passa à une vitesse surprenante autour de la jeune fille, pour ensuite s’engouffrer vers l’unique échappatoire située derrière cette dernière. Cependant les bruits qui suivirent dans la salle d’à côté montrèrent que notre amie n’avait guère su s’échapper bien loin.

En effet surprise dans sa fuite, elle s’était heurtée de plein fouet à d’autres humains dont les cris plaintifs avaient résonné entre les murs de la bâtisse. L’un à terre, et l’autre furax, Feyrine manqua de peu de se faire attraper par l’homme encore valide qui pestait visiblement contre elle. Non mais, c’était franchement le monde à l’envers, c’était plutôt à elle d’être en colère, de quel droit s’était-il interposé dans sa fuite ? Quel culot pour un simple bipède dégarni, c’en était déconcertant. Toutefois Feyrine n’avait guère le luxe de s’en offusquer, coincée dans un coin, elle pouvait voir de plus en plus de monde se rassembler dans la salle. Dans son état, ses chances de fuir venaient d’atteindre la nullité absolue. Mais qu’à cela ne tienne, notre amie comptait bien fièrement et farouchement défendre sa peau.


Code par Ato [Meta]



_________________




Dernière édition par Feyrine le Dim 5 Juil - 8:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Dim 5 Juil - 0:55




Accueil Turbulent !

Chronologie d'Ato
Lieu : Yaga - Cathédrale









Surprise. Il n'y a pas d'autre mot, j'étais surprise. J'en aurais presque lâché mes armes en voyant l'espèce d'hybride qui se présentait à moi. Une présentation emplie de maladresse par ailleurs, sûrement les conséquence de sa traversée dans le vortex ! Nous étions tous passés par là, il y a cinq ans, alors quoi de plus normal pour cette nouvelle arrivante d'être tout aussi bouleversée. Entre ses nausées qu'elle venait de me signifier par la plus simple des manières, ainsi que sa surprise et sa crainte de l'inconnue que j'étais de par sa gestuelle. J'avoue m'être retrouvée assez désemparée face à cette femme féline, tandis qu'elle semblait quelque peu excédée par tous ces événements.

Et c'est finalement quand elle retrouva son calme qu'elle me foudroya du regard, j'affichai un air circonspect quand elle montrait une certaine méfiance à mon égard. Je tentai de la rassurer en rangeant doucement mes armes, évitant tout mouvement brusque. Ce faisant, sa réaction était assez difficile à analyser, elle quittait sa position assise pour finalement laisser ses attributs félins reprendre le pas, adoptant une posture d'appui sur ses quatre pattes...

Bien essayé de ma part de me montrer pacifique, je n'eus rien vu venir lorsqu'elle se volatilisa suite à une détonation qui, bien que faible, résonnait fortement dans la cathédrale, je ne pus que la suivre brièvement du regard en voyant une traînée bleue passer non loin de moi. S'en suivirent une, puis deux, puis d'autres sons similaires faisant écho dans les lieux à tel point qu'il en était désormais impossible de les compter. Je ne pouvais laisser fuir cette première arrivante comme ça ! Portant rapidement une main à mes cuisses, je m'emparais d'un de mes parchemins qui y étaient soigneusement rangés.

Je m'apprêtais à l'éblouir grâce aux flash que peuvent générer mes parchemins éclairs, mais la tournure des événements fut tout autre lorsqu'elle se heurta à quelques vertueux qui pénétraient dans la nef de la cathédrale. Je pestai contre eux intérieurement, perdre leurs bonnes manières ainsi, sans même se soucier de qui les avait heurtés. Prise de cours par tout cela, il me fallait réfléchir vite, ces hommes m'obéiraient, c'était certain, mais cela offrirait une fuite certaine à l'hybride. Je pris une seconde pour me concentrer, envoyant de la sorte le simple ordre télépathique à mon loup de me rejoindre non loin de la capitale. Ceci fait, je ne perdis pas plus de temps, ordonnant simplement à la féline en espérant de tout cœur qu'elle me comprenne :

« Ferme-les yeux ! Maintenant ! »

M'élançant dans la direction du groupe qui se retrouva assez surpris d'entendre ma voix ici, n'étant bien évidemment pas le bataillon avec lequel je m'entraînais précédemment, je concentrai l'énergie du parchemin, ses runes s'illuminèrent, et dès lors en émana une sorte d'éclair fusant vers le centre de leur attention, les éblouissant d'une puissante lumière. Je m'en protégeai par ailleurs de mon avant-bras et finis ma course près de la tigresse, lui tendant la main amicalement tandis que les hommes juraient tout autour de nous.

« Suis-moi ! »

La vertueuse en fuite de ses propres alliés, c'était le comble ! Cela me rappelait étrangement les bons souvenirs avec Köinzell, à la différence que c'était moi désormais qui tentait de mener la danse. Je n'attendais qu'une chose : qu'elle se montre coopérative... Qui sait à quoi on peut s'attendre avec une arrivée si mouvementée ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation RP : Viridia - Routes

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Dim 5 Juil - 8:54







Accueil Turbulent !










Feyrin en avait trop fait, utiliser sa magie à une telle cadence dans son état n’avait décidément pas été la meilleure option à choisir. Désormais confinée dans un coin de la sale, notre amie avait tout l’air d’un animal sauvage piégé par une meute de chien de chasse. La fatigue se ressentait pleinement dans tout son corps, néanmoins l’adrénaline du moment lui permettait de tenir admirablement le coup et de ne pas flancher face à cette situation des plus tendues. Quoi qu’il en soit, à présent qu’elle était coincée, ces hommes manifestaient visiblement un regain de confiance. Quelle idiote de ne pas avoir su envisager que cette humaine ne soit pas seule dans un tel bâtiment. D’ailleurs la voix de cette dernière ne tarda pas à se faire entendre pour la première fois aux oreilles de notre féline.

« Ferme-les yeux ! Maintenant ! »

L’injonction fut simple à comprendre, et le ton employé qui laissait transparaître une certaine urgence, ne laissait pas de place à de la contestation. Fermant ses yeux dans un réflexe salvateur, Feyrine évita de justesse de se faire aveuglée par la magie lumineuse de cette humaine. Et lorsqu’elle les rouvrit, elle se crispa dans un mouvement de recul en constatant que l’humaine en question l’avait rejointe, et l’invitait à la suivre au plus vite. Devant cette tournure des évènements, les oreilles se plaquèrent en arrière signalant que la méfiance était bien là.

« Suis-moi ! »

Son regard passa alors successivement de la main qui lui était tendue aux hommes aveuglés qui juraient ouvertement contre leur assaillante que certaines avaient visiblement eu le temps de reconnaître avant de subir son attaque surprise. Dans la présente situation, Feyrine ne pouvait décidément pas lui accorder sa confiance. Elle n’était pas en position de force, et ne pouvait en aucun cas accepter l’idée de se reposer sur une humaine dont elle ignorait tout. Toutefois entre se coltiner une simple humaine ou tout un groupe de ses énergumènes, son choix fut rapidement fait.

Ce fut alors comme si cela lui en coûtait une fortune d’accepter son aide, que Feyrine finit par lui tendre une patte en signe d’acceptation temporaire de son soutien. Oui, car dès que la situation se rétablirait à son avantage, nul ne doute que notre petite féline en profiterait pour lui fausser compagnie. N’ayant guère le temps encore d’avoir le luxe de pouvoir faire les présentations, la jeune humaine lui indiqua la route à suivre pour s’extirper de cette situation tendue. Et si au départ cette dernière avait entraîné Feyrine avec elle en lui tenant la main, notre amie s’était vite défait de ce contact en lui montrant parfaitement bien qu’elle serait la suivre par ses propres moyens.

La méfiance était donc toujours de mise, il faut dire qu’avec le regard suspicion que notre camarade ne cessait de lui lancer, il aurait été difficile d’en douter. Quittant alors l’enceinte de la cathédrale, Feyrine ne put s’empêcher de stopper net sa course et de jeter des regards surpris tout autour d’elle. Elle se trouvait dans une ville qui lui était complètement inconnue, Feyrine savait le continent des hommes bien vastes, mais elle ne pouvait s’empêcher de douter de s’y trouver encore devant l’architecture unique des lieux, et la tenue vestimentaire de certains habitants. Puis levant les yeux vers le ciel, elle put s’empêcher de laisser transparaître complètement sa surprise sur son visage. Les astres qu’elle découvrait présents dans le ciel ne correspondaient en aucun cas à ceux de son monde. Mais où était-elle donc ? Que lui était-il arrivé ? Sur le coup, son effarement lui avait complètement oublié la situation urgente dans laquelle elle se trouvait. Car elle et cette femme ne s’étaient pas encore vraiment éloignées de la cathédrale, et vu les secondes qui s’égrenaient, il y avait de forte chance que les hommes qu’elles avaient laissé derrière elles retrouvent d’ici peu la vue.



Code par Ato [Meta]



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Lun 6 Juil - 19:21




Accueil Turbulent !

Chronologie d'Ato
Lieu : Yaga - Cathédrale









A en voir l'extrême réticence de la féline, j'en déduisais qu'elle avait finalement bien plus de points en commun avec son origine animale que ne laissait transparaître son allure humanoïde, mais c'est finalement en remarquant l'urgence de la situation. Elle me tendit ainsi sa patte velue que je pus empoigner pour la guider à l'extérieur du bâtiment. Je remarquais une chose importante durant notre course, c'était qu'elle comprenait ce que je lui avais dit. Il n'y avait nul doute sur cela, vu comme elle s'était exécutée à mes ordres. Ma réflexion a ce sujet fut coupée aussi nette que notre fuite puisque l'hybride s'arrêta, abasourdie par cet environnement nouveau que représentait la capitale de Yaga et d'autant plus quand elle leva les yeux au ciel. Cet acte de sa part me donna une nouvelle idée que je partageais à mon loup. Ce dernier ne tarderait ainsi pas à nous rejoindre.

Nous pouvions aisément entendre l'écho des voix du groupe que nous venions de semer, je savais très bien qu'ils me reprochaient très certainement cette attitude que l'on pourrait juger indigne de mon rang. Mais la leur n'était pas plus digne du nom des vertueux, je savais bien que je n'avais pas à me blâmer de vouloir aider cette nouvelle arrivante. Alors que nous étions toujours « main » dans la main, j'empoignai par ailleurs sa seconde patte sans réfléchir, plongeant mon regard dans le sien afin de m'accaparer son attention, espérant la mettre en confiance tandis que les pas des hommes revenant vers nous se faisaient entendre dans une cohue sans nom. Les autres habitants ne semblaient guère intrigués de tout cela, habitués à ce genre d'escapade sur un coup de tête de ma part, certains en riaient même.

« Écoute, je vais te demander de m'accorder ta confiance encore une fois ! »

Une ombre massive se profilait au-dessus de nous à ces paroles, le soleil était au zénith et projetait la masse noir imposante comme celle d'un dragon volant. Je levai les yeux au ciel en souriant, connaissant parfaitement sa provenance, et quand celle-ci vint à s’amenuiser, signifiant la descente de son propriétaire à nos côtés. Je lâchai les mains de la féline tout aussi vite que je les avais prises, m'élançant vers mon loup ailé qui venait de se poser, lui accordant une caresse sur la truffe en guise de bonjour. Sans plus attendre, je le chevauchai et lui signifiai par la voix du cœur que la féline était une amie. Ce dernier s'en approcha alors, tendant doucement son museau vers la demoiselle pour mémoriser son odeur. J'affichai toujours le même sourire à la tigresse, et m'armai finalement d'un nouveau parchemin éclair pour dissuader définitivement mes hommes qui se trouvaient maintenant à quelques enjambées de nous de s'approcher, bien qu'ils s'étaient déjà arrêtés à la vue de mon loup qu'ils connaissaient bien. Aller contre ma volonté revenait à contrarier le canidé, et je doute qu'ils ne le veuille !

L'objectif actuel si j'obtenais la confiance de la féline était maintenant de nous poser au point culminant de la cathédrale qui avait pu être rénovée de la casse causée par le vortex il y a de cela 5 ans. Ainsi, je pourrai mieux lui présenter ce nouveau monde et lui laisser apprécier pleinement la vue en prime !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation RP : Viridia - Routes

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Lun 6 Juil - 20:45







Accueil Turbulent !










Pas le temps de contempler le ciel, cette jeune humaine qu’elle se trainait réclamait déjà son attention en lui saisissant ses deux mains dans les siennes. Dans de pareilles circonstances il était difficile de l’ignorer, de ce fait Feyrine plongea alors ses yeux jaunes aux pupilles fendues dans ceux de la jeune fille.  Ce regard qu’elle lui adressait n’était pas vraiment de ceux pouvant mettre en confiance, c’était des yeux de prédateurs qui témoignaient de toute la méfiance que ressentait notre jeune féline à l’égard de son nouvel environnement. Notre amie avait cru tout simplement dans un premier temps s’être fait téléportée hors du temple par un mécanisme de défense de ce dernier. Mais étant donné que le ciel au dessus de sa tête avait changé, Feyrine doutait fort que ce vieux temple en ruine soit responsable de sa situation. L’explication ne lui venait pas encore, mais elle pressentait quelque chose d’incroyable, d’inimaginable. Mais pour le moment ses interrogations demeuraient en suspens, l’urgence de leur situation les avait rattrapées et la jeune femme lui demandait à nouveau de lui faire confiance, juste pour une fois. Feyrine bornée comme elle était ne pouvait toujours pas lui faire pleinement confiance, néanmoins elle consentait bien à croire que cette dernière ne voulait pas qu’elle tombe entre les mains de leurs poursuivants. Donc jusqu’à ce qu’elles soient débarrassées d’eux, une coopération pouvait se mettre en place.

Avait-elle déjà compris qu’elle acceptait ? Dans tous les cas, la jeune demoiselle avait prestement lâché ses mains pour s’écarter et laisser atterrir entre elles un imposant loup ailé qui fit tressaillir toute entière notre féline. Cette dernière face à l’animal plus grand qu’elle eut un mouvement de recul, un simple pas en arrière qu’elle fit avant de se figer. Peu importe ce qu’on dise, Feyrine n’appréciait pas la monture de l’humaine. Etait-ce parce que c’était un canidé ? Aucune idée, mais quoi qu’il en soit à cet instant notre féline s’était déjà persuadée de ne jamais parvenir à s’entendre avec ce grand loup. Et peu importe que l’humaine monte dessus, son avis sur la question ne changerait pas. Elle ne l’aimait pas, et ce n’était pas la peine qu’il vienne la renifler avec sa truffe toute humide, Feyrine comptait bien rester camper sur ses positions.

Face au sourire de l’humaine, notre féline afficha une mine renfrognée faisant ressortir toute la contrariété qu’elle ressentait à l’idée de se coltiner la compagnie de ce canidé. La situation était la suivante, Feyrine avait le choix entre la troupe de bipèdes dégarnis d’un côté, et de l’autre un loup faisant deux, trois fois sa taille qui lui hérissait les poils. Oreilles baissées, sourcils froncés, n’y avait-il vraiment pas de troisième solution pour elle ? Visiblement non, mais c’était là mal la connaître. Laissant sa queue fouetter l’air dans son dos et exprimer ainsi toute sa frustration, Feyrine réfléchissait comme jamais à une échappatoire. L’important était de se mettre hors d’atteinte de ces hommes ; ce loup bien qu’elle ne l’aimait pas, n’était pour le moment pas un problème. Se mettant à respirer de plus en plus profondément afin de rassembler les forces qui lui restaient, Feyrine examinait les bâtisses qui les entouraient elle et tous les protagonistes de cette place.

Le sommet du toit de la cathédrale lui apparut alors comme un refuge idéal, certes ce loup ennuyant serait toujours capable de la rejoindre là-bas, mais elle se mettrait au moins temporairement à l’abri de ces hommes tenus en respect par une simple femelle. Ou plutôt par son loup, car Feyrine ne trouvait pas la jeune demoiselle forte impressionnante, et mettait donc l’actuel statut quo sur le compte du loup. Bon, c’était en somme décidé, notre camarade n’avait pas d’autres idées, et n’était pas d’humeur s’échauffer les méninges pour en trouver une meilleure. Après tout réfléchir n’avait jamais été l’une de ses activités préférés, et toute cette réflexion intérieure était déjà assez surprenante en elle-même. C’était à croire que lorsqu’elle n’était pas au mieux de sa forme qu’elle tendait à se montrer plus raisonnable. Enfin pas tout à faite, car la voilà qui fonçait à présent droit sur la petite troupe de milicien, et alors que certains d’entre eux se brusquaient dans une posture défensive. Un nouveau bang se finit entendre et Feyrine se retrouva cinq mètres sur le côté juste en face du mur de la cathédrale.  Elle s’étendit alors de tout son long en faisant un saut d’au moins deux mètres avant que d’autres ondes de choc se firent entendre et qu’on ne la voie escalader la façade de l’édifice en un temps record.

Et désormais essoufflée, c’était désormais bien à l’abri qu’elle regardait tout ce petit monde resté en bas. Sa respiration à présent rapide et profonde témoignait de l’effort qu’elle venait de fournir. Il avait fort à parier que notre féline n’avait désormais plus la force de bouger, elle s’était retranchée sur ce refuge en altitude et était bien incapable d’en bouger avant un bon moment. Oreilles redressées ce coup-ci, son regard se posait sur la jeune fille et son destrier, nul doute que ces deux-là n’allait pas tarder à la rejoindre, et du coup Feyrine les observait avec curiosité, tout en demeurant toutefois toujours méfiante à leur égard. C’était juste que suite à la distance qu’elle venait de mettre, la curiosité qu’elle ressentait à leur encontre avait pris le pas sur sa méfiance ; mais la tendance était susceptible de s’inverser à tout moment.


Code par Ato [Meta]



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Mar 7 Juil - 16:44




Accueil Turbulent !

Chronologie d'Ato
Lieu : Yaga - Cathédrale









Encore cet air renfrognée, décidément, elle ne me facilitait pas la tâche ! Et comme si ça ne suffisait pas, alors que je n'attendais qu'à ce qu'elle me rejoigne sur mon loup, elle choisit à la place de faire à nouveau usage de cette étrange magie qui la propulsa dans une nouvelle détonnation après une charge bien maîtrisée vers le petit groupe, le tout pour escalader la façade de la bâtisse. Je la regardai faire, l'air exaspérée et soupirai, toute aussi désemparée que mes soldats. Soldats auxquels j'ordonnai simplement.

« Faites moi confiance, je m'en charge. Rompez ! »

Ils ne bronchaient guère mais leur mine trahissait leur désapprobation, ce n'est pas nous plus comme s'ils avaient le choix au final ! Je focalisai donc finalement mon attention sur la féline haute perchée. Elle ne semblait plus vraiment décidée à bouger, ce n'était d'ailleurs pas comme si elle avait trop le choix ! Elle avait pu récupérer un peu après avoir usé en abondance de ces détonations étranges qui la propulsait à tout va, la rendant libre comme l'air. Mais ici, en Horizon, les vortex changeaient la donne en nous privant de notre puissance passée. Je supposai qu'elle s'en rendait compte maintenant, vu qu'elle ne semblait déjà plus disposée à gravir plus encore la cathédrale.

Elle était déjà à l'abri en somme, mais sans vraiment le savoir, elle me rendait service en s'étant déjà placée en hauteur, cherchant certainement à fuir encore sans pour autant m'accorder une seconde fois le joie de la voir se montrer raisonnable. En ces temps de paix, son attitude m'amusait un peu, car cela mettait finalement un peu d'animation dans ce quotidien presque lassant ! Bien que d'un autre côté, j'espérais que les prochains arrivants se montreraient plus... Réfléchis dira-t-on ! Finalement, à ces pensées, mon long soupir se finit par un sourire d’empathie. Elle montre autant d'animosité envers nous que lorsque je m'étais acharnée sur Köinzell par le passé avant d'apprendre à le connaître. A la différence que l'hybride n'essayait pas de me tuer !

Et finalement, d'une simple tape sur l'épaule de mon compagnon, je lui faisais comprendre ma demande de prendre notre envol. Ce à quoi il s'exécuta immédiatement, d'un puissant battement d'ailes soulevant un grand nuage poussiéreux, avec l'impulsion donnée par ses pattes, nous nous préparions à évoluer dans les airs. Faisant dès lors un simple tour à basse altitude pour prendre en vitesse, nous nous élancions à la verticale de la façade du monument religieux pour finalement, d'un simple déploiement des ailes, stopper finement notre ascension. Mon loup battait des ailes pour maintenir son altitude, faisant face à la petite femme-chatte, je lui adressai alors de simples paroles, toujours avec ce même sourire avenant.

« As-tu la force de monter encore ? Je t'assure qu'on a une vue magnifique de là-haut ! »

Nulle intention de ma part de lui forcer la main, je reprenais simplement notre ascension, tournant autour de la cathédrale pour monter avec de moindres efforts pour mon loup, se dernier s'assit alors sur un point stable de l'édifice tel une gargouille, tandis que je restais sur son dos, maintenant une position d'équilibre avec tout l'équipement. Observant la structure, je trouvai un endroit où poser le pied pour simplement descendre et prendre appui sur la toiture dans une position semi-assisse. J'observai finalement l'Horizon, et toute la verdure de Viridia qui se profilait magnifiquement son l'éclat du soleil qui nous surplombait.Restant silencieuse et pensive. Peut-être que dans d'autres circonstances, notre arrivée en ce monde aurait pu être notre salut. Mais le destin en a voulu autrement Köinzell...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation RP : Viridia - Routes

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Mar 7 Juil - 18:04







Accueil Turbulent !










Notre jeune féline n’avait pas eu à attendre longtemps pour voir la jeune humaine prendre son envol sur le dos de sa monture. Cette dernière la hissa jusqu’à sa hauteur, et ce simple rapprochement suffit à hérisser les poils de notre amie. Il n’y avait rien à faire, le courant n’était pas prêt de passer entre elle et ce loup ailé. Mais cette antipathie manifeste de la part de Feyrine ne semblait pas mettre fin au caractère avenant de la cavalière. La demoiselle lui proposait dès lors de monter encore plus haut sur cette cathédrale, lui promettant dans son invitation une vue panoramique sans pareille. Intriguée par ses paroles, notre petite tigresse consentit à lever quelques instants les yeux sur les hauteurs de la cathédrale. En effet, il y avait peut-être quelque chose à voir de là-bas, et puis, Feyrine ne voulait pas que l’humaine la croie déjà à bout de force. Ah çà jamais ! C’est qu’elle avait sa fierté notre petite, une fierté souvent mal placée certes, mais devant un défi lancé Feyrine ne renonçait jamais. Et oui, à ses oreilles les paroles de la jeune fille avaient sonné comme une provocation, et si cette dernière cherchait à la tester, et bien elle allait voir de quoi elle était capable.

Feyrine la regardait à présent prendre les devants avec son loup et partir se poser au point culminant de l’édifice. Notre féline avait encore de la force en réserve pour quelques acrobaties, par contre elle pressentait avoir épuisé toute sa magie. Ne voulant pas prendre le risque de faire une chute malencontreuse, ce fut à l’ancienne qu’elle se décida de rejoindre la jeune demoiselle. Non pas qu’elle avait spécialement envie de partager sa compagnie, mais elle voulait simplement lui prouver qu’elle aussi était capable de monter au sommet de la cathédrale. Inspirant profondément, elle se mit en position prête à bondir au devant de ce nouveau défi. Puis sans aucune détonation cette fois-ci, elle partit avec une vélocité surprenante escalader les murs de la cathédrale. Ses griffes n’avaient aucun mal à trouver prise sur la pierre usée de l’édifice, et ce fut en démontrant une agilité impressionnante qu’elle eut vite fait de rejoindre la jeune femme.

Et bien que toute fière et souriante d’avoir atteint le sommet, Feyrine se raidit en constatant que le loup était toujours auprès de sa maîtresse. Et rebelote, la situation n’était pas près d’évoluer tant que cet animal resterait dans son périmètre visuel. Feyrine avait les oreilles baissées, ses sourcils froncés, sa queue s’agitant avec véhémence dans son dos. En somme rien de bien nouveau avec ce qu’elle avait déjà pu montrer, à l’exception que cette fois-ci notre petite furie grognait en montrant les canines acérées qui constituaient la majorité de sa dentition. Bon il allait falloir que l’humaine comprenne rapidement la nature du problème, car visiblement Feyrine ne comptait pas lui expliquer clairement la nature du souci. Mais peut-être que le loup, lui, ressentait toute l’animosité qu’elle témoignait à son encontre. Et si tel était le cas, peut-être qu’il comprendrait enfin qu’il était de trop sur cette cathédrale. Dans tous les cas, vu la situation, Feyrine n’avait guère encore le luxe d’admirer le paysage, et en effet, mieux valait calmer les tensions avant de profiter sereinement de ce dernier.



Code par Ato [Meta]



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Mar 7 Juil - 21:01




Accueil Turbulent !

Chronologie d'Ato
Lieu : Yaga - Cathédrale









La demoiselle me rejoignit bien assez vite, ce qui m'extirpa de suite de mes pensées, détournant le regard en sa direction, je la vis enfin sourire, un sourire de fierté et d'amusement, quand bien vite, elle reprit la même attitude que depuis le début, avec ce regard meurtrier. Mon compagnon canidé vint alors frotter ta tête contre ma joue, je lui offris une caresse en retour, ce dernier me faisait comprendre ses impressions. Tout deux hybrides d'origine animales, il se comprenaient bien, ou du moins, mon loup comprit bien le rejet que la féline avait pour lui. Sûrement sa taille me dis-je puisque j'étais moi-même plus grande que la féline, et mon loup plus grand que moi encore.

Je réfléchis un instant à une solution, voyant que la féline ne voulait pas se montrer raisonnable sur ce point, laissant son fort caractère s'exprimer pour elle ainsi que ses attributs félins, oreilles rabattues et queue fouettant l'air. Je finis par croire que malgré que l'expression « comme chien et chat » ne se vérifiait pas toujours, ces deux espèces semblaient tout de même prédisposées à cette discorde. Mon loup ne chercha pas à comprendre plus. Je lui souris simplement de compassion

« On ne peut pas plaire à tous.. »

Détachant ma ceinture, je vins l'attacher autour de l'imposant cou de l'animal, cette même ceinture où sont attachées mes épées. Je me doutais que la féline n'aurait pas forcément la capacité de redescendre avec autant d'aisance qu'elle était montée, c'est pour cela que je me désarmais pour essayer de gagner sa confiance. Elle me comprenait, mais je ne savais si elle était capable de me répondre. Cela ne me surprendrait pas vraiment à vrai dire, je communique bien par télépathie avec mon loup habituellement, bien que j'avais prononcées mes dernière paroles à haute voix.

La source du mécontentement de la petite tigresse n'allait donc pas tarder à s'évaporer, lui offrant tout de même un énorme coup de langue humide sur la joue avant de s'élancer dans le vide, tandis que ma main toujours posée sur lui glissait donc sur tout son long. Se laissant chuter de la hauteur de l'édifice, c'est à quelques mètres du sol qu'il déploya ses ailes majestueuses, rasant de près le sol de la capitale, créant des sillons derrière son passage au-dessus des canaux tandis que les fourreaux de mes lames fleurtaient avec la surface aqueuse, l'animal prenait son aise et montrait tellement d'habileté et de grâce dans son vol qu'on en oubliait presque son origine canine. Certains rires raisonnaient en contre-bas de la capitale, l'animal était apprécié de la plupart des jeunes gens de Viridia, et respecté par les plus âgés. Ses imposantes cicatrices de guerre et ses marques au visage, ajoutées à sa carrure impériale, devaient sûrement déstabiliser le premier venu, je ne pouvais donc que comprendre la réaction de la demoiselle à mes côtés.

Enfin seules, je m'assis alors à ses côtés, d'une part pour mieux profiter du panorama en m'offrant ce confort, d'autre part pour ne plus la surplomber de ma tête de plus qu'elle. Je pus par ailleurs enfin détailler plus avant ses traits humains comme félidés, seule sa chevelure azurée semblait la démarquer de tout autre hybride de ce genre. Loin d'être discrète, son pelage immaculé et rayé n'y aidait pas. Mais la discrétion ne semblait par ailleurs pas être sa préoccupation première vues les dernières minutes qui ont eu lieu.

J'espérai que malgré tout cela, elle allait savoir se dérider, et profiter de la vue comme je l'y avais invitée. Mon regard mauve, après avoir scruté ma compagne du moment vint alors se délecter du paysage, laissant parfaitement voir les plaines de Krid et son imposante faille, la forêt enchantée, qui couvre la lisière de notre belle contrée, et finalement, les milles silex qui forment le rempart naturel de notre point d'arrivée à nous, membres de la première vague. Mon regard se redirigea dès lors vers l'horizon, en direction de Krome, et la vue de la silhouette de mon compagnon ailé évoluant dans ce ciel de la couleur de la chevelure de la féline et par-delà les nuées me fit sourire naturellement. Ma main vint par ailleurs ébouriffer amicalement la crinière azure de l'hybride tandis que je lui dis d'une voix calme.

« Bienvenue chez nous, à Viridia, la contrée des Vertueux. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation RP : Viridia - Routes

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Mer 8 Juil - 17:34







Accueil Turbulent !










Enfin il partait, ce regard meurtrier qu’elle n’avait cessé de lui lancer avait finalement eu raison de lui. Quoi de plus normal en somme, nul ne pouvait s’opposer à elle, elle était la quintessence de la toute puissance. Bon on pouvait certes fort en douter sur le moment, mais tout cela était à mettre sur le compte d’un maléfice, mystérieux et inconnu, ce dernier avait eu le mérite de brimer considérablement les pouvoirs de notre petite déesse. En temps normal, Feyrine l’aurait fait dégager par la force, mais là c’était toute heureuse et soulagée qu’elle le regardait s’éloigner encore et encore de leur position. Ah… Elle pouvait enfin respirer, bien qu’elle ne l’avouera jamais, elle avait trouvé la présence du canidé intimidante, pour ne pas dire oppressante. D’habitude c’était notre féline qui dominait son environnement et les autres, mais avec lui et dans son état, elle avait clairement senti qu’elle n’aurait pas le dessus, et cela l’avait naturellement contrariée. Dès lors, elle ne pensait plus qu’une chose désormais : « Bon débarras ! ». Cela lui faisait un souci en moins.

A présent, notre amie allait pouvoir plus se concentrer sur l’endroit où elle avait atterri et sur cette fille qui lui agrippait le poil depuis son arrivée. Pire qu’un ruban de scotch celle-là, toutefois Feyrine ne ressentait aucune animosité à son égard. Non pas parce qu’elle lui faisait confiance, non, tout simplement parce qu’elle ne la considérait pas comme un danger potentiel. Ajouté à cela le fait que la demoiselle s’était elle-même désarmée, cette dernière était devenue aux yeux de notre féline bien inoffensive. Bref les crispations et les tensions précédentes étaient déjà un lointain souvenir, Feyrine arborait déjà une expression plus sereine et se plaisait à contempler un paysage qu’elle découvrait pour la première fois. Bien qu’elle reconnaisse quelques similitudes avec son monde, tout ici lui était inconnu. Cela ne la déstabilisait pas vraiment, que du contraire cela la ravissait même car cela allait promettre de longues et jouissives heures d’exploration.

Mais avant de partir à l’aventure, Feyrine allait devoir s’occuper de cette humaine qui prenait tout d’un coup bien un peu trop ses aises avec elle. Non mais, de quel droit se permettait-elle de la caresser ? Non pas, que cela la dérangeait, après tout elle était friande de câlin, mais par principe elle n’aimait pas que l’on se croie tout permis avec elle. Soit, cette main qui lui caressait les cheveux lui était agréable, et sur ce simple fait, Feyrine se montra conciliante et n’eut aucun mouvement de recul face au rapprochement que venait de faire cette jeune humaine. Désormais assise à ses côtés, cette dernière lui présentait humblement la contrée dans laquelle notre féline venait de débarquer.

« Des vertueux ? Cà existe çà des humains vertueux ? »

C’étaient les premiers mots que Feyrine prononçait dans la langue des hommes, et déjà ces derniers témoignaient de la piètre opinion qu’elle se faisait des hommes. Autant dire qu’elle ne faisait pas découvrir sa voix de la plus belle des manières, il restait en tout cas à espérer que ses paroles et sa franchise n’allaient pas blesser l’amour propre des habitants de Viridia. Si ces derniers se révélaient aussi susceptibles qu’elle, il ne faudrait pas longtemps à notre féline pour se mettre l’entièreté de la population sur le dos. Enfin pour l’heure, Feyrine demeurait campée sur ses deux pattes de derrière, de cette manière elle avait l’impression de dominer l’ensemble de la ville. Quoi qu’il en soit, notre amie venait de prouver qu’en plus de comprendre le langage des hommes, qu’elle était également capable de le parler. Il ne tenait dès lors qu’à cette jeune femme de la faire parler d’avantage.



Code par Ato [Meta]



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Jeu 9 Juil - 17:38




Accueil Turbulent !

Chronologie d'Ato
Lieu : Yaga - Cathédrale









Enfin elle parlait ! Tout cela juste à cause de la présence de mon loup ? J'en restais assez dubitative, mais sa petite voix qui collait bien au personnage laissait donc d'office connaître son avis sur les humains. Vu ses réactions précédentes, il aurait été étonnant qu'il en soit autrement, j'eus une certaine mélancolie qui se lisait dans mon regard en répondant de manière calme et amusée, cachant mes vraies émotions de l'instant dues à mes souvenirs

« Oui, ça existe... Mais malheureusement, il y a bien plus d'humains jaloux et avares. Tous ceux présents dans ce pays sont qualifiés de vertueux, ils sont ceux qui m'ont suivi il y a quelques années quand nous sommes tous arrivés ici... »

Je n'en dis plus, ma main s'arrêta naturellement de parcourir le cuir chevelu de la demoiselle quand je baissais doucement les yeux sur le capitale, repensant à la bataille pour la ville libre dont je n'en connaîtrai peut-être jamais l'issue. Une chose essentielle me revint alors à l'esprit, une chose que toute cette agitation m'avait faite oublier, et cet instant de calme était parfaitement propice à cela. Je relevai les yeux vers la féline, lui jetant un regard inquisiteur. Cette apparence pouvait après tout être la cause de bien des facteurs, comme des croisements génétiques, une simple évolution d'une race animale, ou une race à part entière née avec cette allure hybride comme l'était mon loup et beaucoup d'autre créatures de Wischtech.

« Dis-moi, dans quel genre de monde vivais-tu pour revêtir cette forme si féline et avoir de telles capacités magiques ? Chez moi, seuls les elfes sont dotés naturellement d'une puissante magie... »

Donner une information pendant qu'on en demande une autre, une manière simple d'inciter à la réponse tout en instaurant petit à petit une réelle confiance par le savoir. Se connaître mutuellement était un premier pas important, et par ailleurs, connaître son histoire me permettra de mieux cerner ces intentions futures, devrai-je l'aider à repartir aussi ? Ou va-t-elle simplement profiter de ce nouveau monde qui s'offre à elle ? L'un comme l'autre, créer des liens était important en toute situation, et non pas seulement sur le plan relationnel. Si je n'étais pas si proche de mon compagnon canidé, nous n'aurions aucune coordination pendant nos divers vols effectués après touts.

Restant dans ma position assise, c'était en tendant l'oreille à l'affût de potentielles réponses de sa part que j'observai toujours au loin, je pouvais toujours voir mon loup virevolter, chassant dans les plaines de Krid tel un rapace pour se poser plus loin et se repaître de sa proie, l'envergure de ses ailes restait impressionnante, même à cette distance et renouvelait ce léger sourire sur mon visage. J'en viens d'ailleurs à poser un simple question à l'hybride, intriguée, et nullement moqueuse.

« Mon ami t'a fait une si mauvaise impression que ça ?.. »

Je serais fixée sur ce point, me disant que peut-être que pourrai-je la mettre en confiance vis-à-vis de lui à l'avenir, je ne pouvais pas communiquer avec elle par la voix du cœur, mais les mots feraient peut-être leur travail, même si ce n'était pas vraiment ce en quoi j'excellais au bout du compte ! Je venais d'une tribu guerrière où faire parler les armes y était beaucoup plus simple que d'user de mots...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation RP : Viridia - Routes

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Jeu 9 Juil - 19:23







Accueil Turbulent !










Selon les dires de la demoiselle, il existait bel et bien des hommes vertueux en ce bas monde. Mais ces derniers étaient d’une telle rareté qu’ils se faisaient emporter par le tsunami d’être humains cupides et égoïstes composant la majorité de cette race bipède dévolue. Soit, si cette jeune âme se plaisait à croire en son utopie, Feyrine n’allait pas l’en priver ; de son côté notre féline n’éprouvait que peu d’intérêts pour ces énergumènes dépourvus de toute pilosité, ou enfin presque. Seule sa petite personne comptait après tout, dès lors les humains étaient en somme tout juste bon à la distraire et lui faire passer le temps. Un peu comme maintenant en somme, même si mine de rien, cette jeune demoiselle était susceptible de lui en apprendre pas mal sur cette contrée dans laquelle elle s’était retrouvée entraînée malgré elle. Et d’après ces dires, Feyrine pouvait comprendre que cette personne jouait un rôle crucial dans les environs, elle-même s’était dite à la tête de ceux qui peuplaient ces terres Viridia. De ce fait, Feyrine pouvait plus ou moins la considérer comme un chef de tribu. Feyrine se mit alors à la regarder du coin de l’œil, et à douter aussitôt de ses propres déductions, cette fille n’avait clairement pas l’allure d’un chef selon elle.

« Dis-moi, dans quel genre de monde vivais-tu pour revêtir cette forme si féline et avoir de telles capacités magiques ? Chez moi, seuls les elfes sont dotés naturellement d'une puissante magie... »

Bah voilà qu’elle se montrait curieuse à présent, décidément les humains avaient un de ses toupets. Franchement espérer d’elle qu’elle se dévoile après seulement avoir échangé une poignée de mots, mais dans quel monde vivait donc cette jeune insouciante ? Enfin sur le coup, Feyrine prêtait plus une oreille attentive à toutes les informations que la jeune fille laissait filtrer sur elle et son monde. Toutefois elle ne comprenait pas vraiment ce qu’étaient les elfes, sans doute une espèce à part entière comme elle. Elle tâcherait d’en savoir plus par la suite, mais pour l’heure, notre amie en avait marre de rester debout. Profitant du fait que l’humaine venait de stopper ses caresses, Feyrine opta pour une autre position en se laissant simplement tomber sur son postérieur. Ce fut alors qu’une nouvelle question lui fut posée, et à cette dernière notre féline fut prompte à répondre.

« Je ne l’aime pas c’est tout. »

C’était clair et net, même si cela manquait de précisions, toutefois le ton employé laissait comprendre qu’elle n’en dirait pas plus sur ses raisons. Et d’ailleurs pour éviter de s’étendre d’avantage sur le sujet, elle préféra revenir plutôt sur les questions qui lui avaient été posées. Bon, elle ne répondrait pas à toutes, mais elle pouvait néanmoins concéder à lui donner quelques informations sur son monde.

« Sinon concernant mon monde, je ne me suis jamais intéressée à savoir s’il avait un nom. Par contre là d’où je viens, on peut voir une ceinture d’astéroïde scinder le ciel en deux. Ne plus la voir tout d’un coup en sortant dehors m’a bien fait comprendre qu’il s’était passé quelque chose de pas normal dans ce temple. »

Face à cette constatation, Feyrine se mit alors à croiser les bras et à arborer une mine soucieuse comme si elle réfléchissait tout d’un coup à quelque chose de très difficile. Mais rapidement elle laissa place à un soupire d’exaspération et à une mine désolée, signifiant sans doute qu’elle n’avait pas su obtenir réponses à ses questions intérieures.

« Dis donc, tu me parles comme çà sans une once de respect depuis toute à l’heure. C’est bien d’avoir de l’audace, mais tu pourrais au moins prendre la peine de te présenter ? »

Non mais, cette humaine s’était jusque là montrée bien trop familière au goût de notre féline. Elle était une déesse après tout – bon une réincarnation de déesse pour être plus précis – mais soit, elle était une déesse et elle une simple mortelle, un peu de respect s’il vous plaît. Ce n’était pas parce qu’une partie de ses pouvoirs s’était fait la malle qu’elle devait se faire sous-estimer par la première venue. Si çà tombe toute à l’heure, elle s’était débarrassée de ses armes tout simplement parce qu’elle avait jugé ne pas en avoir besoin pour la neutraliser. Oui, c’était cela, Feyrine en était persuadée, sous ses faux airs de fille gentille, cette humaine lui préparait un sale coup digne de toute la fourberie humaine. Mais manque de chance, Feyrine avait vu clair dans son jeu et elle se tenait à présent prête à réagir au quart de tour. Au moindre geste louche, notre petite tigresse était prête à bondir.



Code par Ato [Meta]



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Sam 11 Juil - 0:16




Accueil Turbulent !

Chronologie d'Ato
Lieu : Yaga - Cathédrale









Une réponse expéditive pour le cas de mon loup, être comme chien et chat était donc une vérité ? Étonnant ! Elle venait tout juste de s'asseoir de ce fait, et enchaînait donc sur les réponses à mes questions précédentes, un ciel coupé en deux ? Dire que c'étaient les terres qui étaient coupées en deux à Sahrandien. Ca devait bien plus impressionnant encore chez elle alors, bien que qu'elle me faisait comprendre que cela était de son quotidien. Quand quelque chose devient de notre quotidien, il en devient très difficile de l'admirer à sa juste valeur.

Je ne dis mot à cela, ne lui faisant pas remarquer qu'elle venait de filtrer une information quand à la manière dont elle est venue. Un temple donc ? Serait-elle une petite chatte voleuse comme on en voit partout, mais attiré par les objets de valeur plus que par la nourriture ? Improbable, mais pas impossible. Je prenais inconsciemment un mine pensive, de la même manière qu'elle se montrait bien plus expressive en croisant les bras durant ses apparentes réflexions intérieures, nous cherchions chacune réponse à nos questions personnelles, bien que pour ma part, je tentais plutôt de visualiser sa provenance.

« Dis donc, tu me parles comme çà sans une once de respect depuis toute à l’heure. C’est bien d’avoir de l’audace, mais tu pourrais au moins prendre la peine de te présenter ? »

Voilà bien le genre de remarque et de question auxquelles je ne m'attendais guère ! Quelque peu surprise par sa manière brute et soudaine de le demander, je sentais tout de même qu'elle se sentait plus désemparée que moi pour se montrer si directe sans aucune raison viable. Après tout, c'était elle qui venait d'arriver en Horizon, il était normal que je veuille en savoir plus. Mais un manque de respect ? Aucunement, une mise en confiance plutôt, mais chacun a sa manière d'interpréter les paroles d'autrui, et réfléchir à la démarche et la façon de penser des autres, mais se focalisait plus sur sa propre personne. Cela se ressentait par ailleurs dans ses réactions... La seule solution est d'être sincère, je suppose.. !

Ainsi, je lui répondis calmement, sans pression en la regardant pour lui adresser ses mots, me redressant d'instinct et prenant presque un air solennel, les habitudes restent apparemment...

« Je suis Ato, troisième fille du chef de la tribu Kschalundo !.. Mais disons plutôt que je l'étais, après tout, si nous ne pouvons trouver un moyen de ressortir d'Horizon, ce que l'on a été cède la place à ce que nous somme dans l'instant présent... Alors puis-je également savoir à qui ai-je affaire ? »

Ma curiosité se lisait toujours dans mon regard et était aisément trahie par le ton de ma voix qui se faisait de plus en plus léger et détendu au fil de mes paroles. Elle ne m'avait pas l'air mauvais dans le fond, définitivement ! Juste un peu farouche, mais qui pouvait reprocher cela à une petite féline probablement tout droit sortie d'un de ces vortex ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation RP : Viridia - Routes

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Sam 11 Juil - 8:29







Accueil Turbulent !










Troisième fille de la tribu Kschalundo, voilà bien une information qui ne l’aidait guère. Feyrine n’avait strictement aucune idée de ce dont elle parlait, cette tribu lui était complètement inconnue. Toutefois notre féline savait désormais comment s’appelait cette jeune humaine : Ato, un nom assez court et facile à retenir, de ce fait il y avait peu de risque que Feyrine en arrive à le déformer par la suite. Et alors qu’Ato lui retournait à présent sa question, certains de ses mots avaient marqué l’esprit de notre petite déesse, et cette dernière les répéta alors dans un murmure comme pour en chercher un sens caché.

« Ce qu’on a été cède place à ce que nous sommes dans l’instant présent… Hm… »

Il était facile de remarquer lorsque notre féline se mettait à réfléchir sérieusement sur quelque chose. Les mimiques de son visage se faisaient dans ces moments là sans équivoque. Comment devait-elle se présenter ? Telle était la question qui la tiraillait, jusqu’à ce qu’un sourire se dessine finalement sur son visage. Feyrine se redressa alors sur ses deux pattes postérieures et se mit à bomber la poitrine fièrement.

« Moi, je suis Feyrine la nouvelle déesse de ce monde !! »

Suite à cette révélation, notre amie prit quelques secondes pour observer l’expression qu’était entrain d’arborer Ato. Nul ne doute que son but ici était de la surprendre en plus de se présenter. Feyrine ne mit cependant pas longtemps avant de poursuivre sa présentation.

« J’en étais déjà une dans mon monde, donc pas question que cela change ici. C’est que j’étais célèbre parmi les miens, il faut dire que mes pouvoirs étaient sans égal. Quoi de plus normal pour ma personne, même si ici j’ai plus l’impression d’être devenue aussi forte qu’un nouveau né. »

Feyrine eut alors une mine complètement dépitée, elle ignorait complètement ce qui lui arrivait. D’habitude elle pétait de forme et là, elle se sentait toute flagada. Bon à la vue des exploits qu’elle avait réalisés à son arrivée, il était difficile de le croire. Mais pour ceux et celles qui la connaissaient de longue date, la différence entre ce qu’elle était maintenant et ce qu’elle était d’habitude était flagrante et déconcertante. En effet, bien que notre féline conservait son tempérament bien à elle, ses proches pouvaient presque la qualifier de sage en l’instant présent. Quoi qu’il en soit, Feyrine voulait comprendre, et la seule source d’information qu’elle avait à disposition était Ato, cette dernière allait donc devoir être mise à contribution afin de la satisfaire comme il se doit.

« Dis-moi, bien qu’humaine t’as l’air d’en savoir pas mal sur cet endroit. Tu n’aurais pas une explication à ce sujet ? »

Décidément, vu la manière qu’elle avait de formuler ses demandes, Feyrine devait avoir bon nombre de préjugés sur la race humaine. Et parti comme c’était, Ato était prête de tous se les farcir.



Code par Ato [Meta]



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Dim 12 Juil - 21:51




Accueil Turbulent !

Chronologie d'Ato
Lieu : Yaga - Cathédrale









Réfléchissant à ma petite phrase tout droit sortie de ma tête, elle en cherchait le sens. Faisant ainsi fonctionner ses méninges à leur plein potentiel et arborant par ailleurs la même expression pensive qu'un peu plus tôt, lorsqu'elle cherchait un sens à ce monde. Puis vint alors sa réponse à ma question que je lui avais rétorquée quant à son identité. Elle se présenta comme étant Feyrine, et sans modestie, avec même de grands airs même, se relevant sans plus attendre, elle s'annonça fièrement comme étant la nouvelle déesse de ce monde.

Ma main gauche mi-close cachait ce sourire sur mes lèvres, je ris alors doucement à cette nouvelle. C'était tant prétentieux que mignon de constater cet allure enfantine qu'elle dégageait à la moindre de ses paroles. Si je devais faire une comparaison, je dirais qu'il s'agirait de l'ego surdimensionné de Vido, doublé de l'esprit d'enfant courageux de Peepi. Une alliance assez amusante frôlant l'oxymore.

Tenant compte de ma réaction à ses dires, elle continua sa présentation plus en détail. Elle était donc bien une déesse chez elle. Elle comptait bien faire valoir son titre ici aussi, je comprenais ainsi un peu mieux d'où pouvait provenir cette magie dont elle s'était servie pour se mouvoir. Malgré cette détermination, elle revint bien vite à la dure réalité, constatant sa faiblesse nouvelle. Je pouvais voir sa mine déconfite en la comprenant bien, restant assise à côté d'elle, je recevais silencieusement toutes ces information qu'elle me fournissait, les mémorisant précieusement.

Nous nous étions bien assez reposées d'ailleurs, je rappelais ainsi sans ouvrir la bouche mon compagnon ailé, n'en déplaise à la féline, nous devrions bien redescendre tôt ou tard ! Et finalement, sa question suivant l'affirmation qu'elle exposa me conforta dans l'idée d'en appeler à mon Loup. En effet, je ne pourrai mieux lui répondre qu'en montrant directement ce qu'elle veut savoir. Respectueuse de son avis, je lui demande donc avant tout, bien que craignant quelque peu une réaction excessive de sa part.

« Je n'ai pas d'explication sur ce monde, mais j'en ai quant à notre arrivée. Je n'ai par exemple pas besoin de te demander ce qui t'a amenée ici, tu es passée au travers d'une tempête de poussière noire et tu t'es retrouvée dans la cathédrale d'un instant à l'autre. »

Je lui présentai cela comme une vérité, sans lui demander confirmation, mais lui laissant tout de même le loisir de réagir si elle le souhaitait. Après tout, bon nombre de questions devait traverser son esprit, et je n'avais probablement réponse qu'à très peu de celles-ci. Et quand bien même je saurais lui répondre, cela en soulèverait inévitablement une nouvelle qui mènerait à une impasse.
Au bout de quelques minutes, je me redressai à mon tour, posant une main sur son épaule en n'ayant qu'à plier le bras sans même le lever pour préparer ma proposition à venir. Une ombre massive se profilant derrière nous et nous avalant toutes entières annonçait déjà les événements à suivre

« Notre monture est là, passes donc outre tes à-priori et savoure le voyage ! Tu veux des explications concernant ce monde non ? »

Mon loup était là, nous surplombant sur son piédestal tel une sentinelle, et c'était sur un ton enjouée et affichant un sourire amical à Feyrine que je terminai ma phrase. Je me montrai relativement entreprenante depuis le début, mais c'était en ma qualité de leader des vertueux que je me devais de montrer l'exemple !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation RP : Viridia - Routes

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Lun 13 Juil - 15:42







Accueil Turbulent !










Il était bon de ne jamais vouer trop d’espoirs en la race humaine, car cette dernière vous décevait la plupart du temps, et cette fois-ci encore sa représentante ici présente ne faisait pas exception. Ato était bien incapable de lui en dire plus sur ce monde et ces mystères, en d’autres termes, Feyrine allait devoir comme toujours faire à sa mode et se débrouiller par elle-même. Mais bon, c’était de cette manière qu’elle fonctionnait le mieux, dépendre de quelqu’un d’autre, aussi sympathique soit-il, très peu pour elle. Après tout notre amie prônait haut et fort son indépendance et sa liberté, et accessoirement sa toute puissance. Juste une heure à peine son arrivée et Feyrine était déjà entrain de regretter ses pouvoirs, et surtout cette curiosité maladive qui était la sienne et qui l’avait poussé à aller voir de plus près ce satané vortex. Ato en parlait comme d’une tempête de poussière noire, cela y ressemblait en effet, mais notre féline n’avait que faire de tous ces détails.

Feyrine soupira, notre amie aimait être servie sur un plateau, et le fait de ne pas avoir eu réponse à ses questions l’ennuyait sérieusement. Il était temps pour elle d’envisager de prendre congé de cette jeune humaine, cette dernière lui avait clairement dit ne pas avoir d’explication sur ce monde, dès lors sa présence à ses côtés ne lui était plus bénéfique. Mais une main posée sur son épaule lui fit comprendre qu’Ato n’en avait pas terminé avec elle, cette dernière ne tarda pas alors à lui faire la proposition la plus aberrante qui soit. En quelques mots, l’humaine qu’elle était voulait qu’elle monte sur le dos de ce monstre poilu. Non mais un peu de sérieux franchement, l’avait-elle bien regardée ?

Mais Feyrine avait beau la regarder avec un regard assez éloquent, elle n’arrivait pas à déceler une quelconque ironie dans ses propos, la jeune femme était sérieuse sur sa proposition. Et bien si tel était le cas, Feyrine allait se montrer tout aussi sérieuse dans son refus. D’un coup de patte, elle dégagea alors la main d’Ato de son épaule, avant de se reculer de plusieurs pas et laisser ainsi l’animal ailé se poser à une distance raisonnable d’elle. Il ne fallut pas longtemps pour qu’un nouvel échange de regard se fasse, et celui de Feyrine se faisait décidément bien hargneux.

« Tu ne me feras pas monter là-dessus. Et puis pas la peine de me promettre des explications sur ce monde, tu viens de me dire, il n’y a même pas une minute que tu n’en avais pas. »

Qu’importe le subterfuge envisagé, Feyrine ne comptait pas se laisser faire. Selon elle, la présence de cet horrible canidé n’était guère nécessaire. Certes elle pouvait comprendre le désir des humains de compenser leurs faiblesses en empruntant la force de créatures plus prestigieuses qu’eux. Mais un peu de bon sens tout de même, il existait bien d’autres créatures plus convenables que cette bête. Bref, une certaine tension s’était à nouveau installée, et il allait falloir la jouer bien diplomate afin de convaincre notre féline de se montrer plus conciliante.



Code par Ato [Meta]



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Lun 13 Juil - 16:21




Accueil Turbulent !

Chronologie d'Ato
Lieu : Yaga - Cathédrale









La même scène qu'auparavant se rejouait sous mes yeux, d'un mouvement de patte, elle balaya ma main de son épaule pour exprimer clairement son refus tandis que mon loup me rejoignait à nouveau. Je soupirai, exaspérée par la féline, mais je ne pouvais pas pour autant lui en vouloir, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Ainsi, j'intimai à mon loup une simple requête, ce dernier quémanda une caresse qu'il reçut bien volontiers avant de s'exécuter, plongeant en contrebas de la cathédrale pour pénétrer cette dernière.

Je profitai ainsi de son petit temps d'absence pour répondre aux paroles de Feyrine, il y avait eu méprise de sa part, et omission de la mienne, il fallait bien rétablir ça, je pris un instant pour tout de même me remémorer mes paroles, ce qui confirma ce qu'elle avançait ! Ainsi, j'exposai plus explicitement la situation.

« Oui, j'ai bien dit cela. Ce que je voulais faire comprendre était simplement que je n'ai pas d'explication quant à l'existence de ce monde ! Il peut être né de la main d'un dieu comme étant lui-même un vortex de base. C'est à ce sujet que je n'ai pas d'explication ! Mais j'en ai bien quelques unes sur ce qui constitue ce monde lui-même ! Et je pense qu'illustrer mes propos sera bien plus explicite non ?  »

C'était sur cette question rhétorique que je me tus, mon compagnon revint par ailleurs quelques secondes après, portant sur son dos l'objet de ma demande. Je m'en emparai donc avant de m'en équiper, glissant mes bras dans les manches courtes, attachant le haut autour de mon cou, me voilà parer d'un bien qui m'est des plus précieux, la cape de Köinzell. Cette dernière ne laissait ainsi qu'une infime partie de mon buste visible. Je remontai de suite sur mon loup, attrapant les rênes, j'étais prête à m'envoler. Mais certainement pas seule. Mon ami se positionnait au décollage tandis que je tendais la main à Feyrine une nouvelle fois, argumentant, lui disant sur un ton à la limite de l'ironie

« Monte donc, à moins que tu ne veuilles voler à mes côtés seulement et me suivre, mais je doute qu'à cette hauteur, ce ne soit une bonne idée ! Reprenant donc mon sérieux, et plongeant mon regard dans le sien qui exprimait tout son mécontentement, Tu veux en savoir plus sur ce monde non ? Alors commençons par le survoler ! »

Je savais pertinemment qu'elle ne pourrait redescendre sans risque à cette hauteur. On avait eu un sacré temps de répit, mais cela ne compense nullement sa faiblesse nouvelle ! Elle en était sûrement consciente et je comptais pleinement sur cet état de fait pour qu'elle se montre raisonnable. Et au fond, si elle passait outre son problème relationnel, elle pourrait très certainement apprécier le voyage !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 45
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation RP : Viridia - Routes

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Jeu 16 Juil - 17:09







Accueil Turbulent !










Feyrine restait sceptique, vu la façon dont Ato venait de tourner ses derniers propos, il semblait qu’elle avait tout à y gagner de prendre sur elle quelques instants et d’accepter dès lors la proximité de cette créature dégénérée. Toutefois bien qu’elle allait accepter de suivre ses consignes, l’expression qu’elle affichait témoignait de toute la contrariété qui l’animait. Avec une méfiance non feinte et exagérée, notre féline commença à s’approcher doucement du loup ailé. Et alors qu’elle tendait la patte pour accepter la main tendue d’Ato, Feyrine ne put s’empêcher de lui exprimer le fond de sa pensée vis-à-vis ce dans quoi elle l’entrainait.

« Je n’aime vraiment pas ce que tu m’obliges à faire, tu as intérêt à ce que çà vaille le coup sinon je ne te garantis pas tolérer cette situation jusqu’au bout. Franchement as-tu idée de ce que tu m’obliges à faire, les humains sont décidément affligeants. »

Le pire dans cette situation était que notre jeune amie était sérieuse dans ses propos, ces derniers pouvaient être consternants par moment, il n’en demeurait pas moins qu’ils n’étaient teintés d’une quelconque ironie. Enfin soit, contre son gré, Feyrine avait accepté la tournure des évènements, et sa patte attrapait désormais la main d’Ato qui l’aida à se hisser sur le dos de l’animal. Vraiment pas à son aise sur un tel destrier, Feyrine ne put s’empêcher de glisser une nouvelle remarque, qui avait plus des allures de mise en garde.

« Je te préviens lou-lou, à la moindre entourloupe, j’utiliserai toute la magie qui me reste pour te geler sur place. Et aussi franchement, qu’est-ce qui lui a pris à Mère Nature de t’accorder une paire d’ailes. Quel gâchis, elle aurait pu penser à moi franchement. Quoi que finalement çà ne doit pas être pratique pour nager sous l’eau. Ouais, en fin de compte tu peux te les garder tes ailes toutes moches, j’en veux pas. »

Le besoin impérieux de parler pour ne pas penser au malaise qu’elle ressentait à être postée sur un tel animal, ou plutôt un tel prédateur. Dans son monde d’origine existait en effet plusieurs divinités en étroite relation les unes avec les autres. Et dans le panthéon des Dieux, la déesse qu’incarnait Feyrine était la faire valoir du dieu canidé qui se plaisait à la tourmenter. Même si de son expérience personnelle, Feyrine n’avait jamais eu de problèmes particuliers avec les canidés, les souvenirs de ses précédentes incarnations persistaient dans son subconscient d’où ce sentiment inconfortable d’oppression qu’elle essayait de camoufler à sa façon.

« Bon c’est quant tu veux. »

Finit-elle par dire à Ato, alors que ses pattes venaient agripper le corps d’Ato, seule valeur sûre sur ce monstre. Ses pattes de devant s’étaient posées sur les épaules de la jeune fille, tant dis que ses jambes étaient venues ceinturées cette dernière au niveau de ses hanches. Nul ne doute qu’on pouvait sentir notre féline quelque peu crispée, elle se tenait à Ato comme si sa survie en dépendait, et c’était d’ailleurs ce qu’elle pensait vraiment. Bref, c’était tant bien que mal qu’elles s’apprêtaient à quitter le toit de cette fameuse cathédrale.




Code par Ato [Meta]



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://himitsu-no-kii.forumsactifs.com/
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   Mar 21 Juil - 2:32




Accueil Turbulent !

Chronologie d'Ato
Lieu : Yaga - Cathédrale









Il était amusant de constater que le moindre propos de la féline prenait toujours une tournure très infantile et insolente à la fois, je me retins d'ailleurs de rire lorsqu'elle fit quelques remarques à mon loup comme des mises en gardes, ce dernier la snobait complètement d'ailleurs, n'ayant que faire de ses dires, j'esquissai un sourire en l'entendant ainsi parler tandis qu'elle s'installait derrière moi en s'agrippant peureusement.

« J'en déduis que t'es prête, allez mon grand, direction la forêt enchantée ! »

M'exclamai-je pour répondre à son « quand tu veux » un poil nerveux. Sa rancoeur pour l'humanité se répercutait surement sur tout ce qui les concerne de près ou de loin pensai-je, d'où l'idée de me rendre dans la forêt, là où elle retrouverait peut-être quelques repaires. C'est ainsi que nous nous élancions au dessus de notre cette région nommée Viridia à l'unanimité de ses habitants, rappelant fortement l'harmonie avec la nature qui y règne.

Plongeant à la verticale de la cathédrale, c'est plus tôt cette fois-ci que mon loup redressa le cap, reprenant de l'altitude plus aisément ensuite avec nos deux poids sur le dos plutôt qu'au ras du sol. De nombreux battements d'ailes après, laissant tomber deux ou trois plumes çà-et-là portées vers d'autres horizons par le vent, c'était en profitant des courants ascendant de celui-ci que l'hybride survolait la capitale que nous quittions donc par les airs en l'espace de quelque seconde.

Le canidé se mit d'ailleurs à planer une fois assez haut pour économiser notre énergie, la sienne volant, et la mienne en gainant de mes jambes le dos de la bête tout en tenant fermemant les rênes, et celle de l'amie féline en s'agrippant à moi de toutes ses forces. Cette énergie, il l'avait aussi gardée précieusement en restant stoïque aux piques gamines de Feyrine, c'est ici qu'il la réinvestissait, pour la porter par-delà ce qu'elle avait pu voir jusqu'à maintenant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Accueil Turbulent !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Accueil Turbulent !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01.01/24.C.Moscou - Nouvelle terre d'accueil ?
» Chargement lent de la page d'accueil ...
» merci pour l'accueil.
» Sonorisation de la page d'accueil!
» SOS :Hugo coton de Tulear 5a battu et séquestré ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizon RP :: Horizon :: Viridia :: Yaga [Base] :: Cathédrale-