ANNONCE IMPORTANTE DANS LES MISES A JOUR ET ANNONCES.

Partagez | 
 

 Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 23
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
1685/3000  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

MessageSujet: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Lun 30 Nov - 22:56








"Promenons-nous, dans les.... dans les montagnes, ouai...."

Il ne savait pas si c'était une bonne idée de quitter Viridia puis Vermeï pour rejoindre une autre région. Il ne savait même pas ce qu'il y avait sur cette terre qui lui était encore inconnue. Autant sur celle où il avait débarqué il savait qu'il y avait des animaux plus dangereux les uns que les autres, capables de le manger facilement, qu'il y avait de la verdure partout où il allait…. Mais là…. C'était une toute autre histoire. La Zone Neutre, voilà comment s'appelait ce lieu qui lui faisait peur. Il ne savait pas pourquoi est ce qu'il y allait, juste qu'il était attiré par quelque chose. La curiosité? Il n'en savait rien. Mais il avait comme un mauvais pressentiment. Peut-être parce qu'il y avait du danger dans les parages et qu'il se sentait plutôt mal à l'aise. Sans doute. Il avait fait énormément de route et en était fatigué, mais craignant toujours à ce que les mauvaises choses lui tombent dessus il préférait marcher encore et encore quitte à être à bout de force, voire même jusqu'à tomber dans les pommes. Heureusement qu'il avait travailler dans une ville de Vermeï avant son départ pour se faire quelques rations pour le voyage. Les leçons de survie que lui avait apprit Xenosia lui servaient tous les jours même si, face à un ours, il préférait prendre la poudre d'escampette que de tenter le diable. Il chantonnait quelques fois pour se donner un peu de courage, de vieux tubes de Queen, Hotel California et même la chanson française mondialement connue Born to be Alive. La nostalgie lui revenait de temps en temps, se souvenant tantôt des longues journées de karaoké avec sa sœur aînée, tantôt des dimanches de promenades avec la messe avec son père, lorsqu'ils vivaient des aventures plus que palpitantes dans les forêts ou la montagne alors qu'il n'avait que neuf ans et qui finira plus tard, lorsqu'il sera plus vieux, de simples randonnées avec des discussions sur ce qu'était un homme et comment il devait se conduire. Des cours, toujours et encore des cours. Aussi ça avait été une façon pour lui de se défouler autre part que sur ses camarades de classes qui venaient lui chercher les noises. Toutes ces petites balades, ces activités avec sa famille lui manquaient mais malheureusement il ne pouvait pas retourner chez lui non parce qu'il ne le souhaitait pas mais plutôt qu'il ne le pouvait pas. Il fallait trouver un vortex et encore, fallait-il qu'il trouve le bon. Puis d'un côté il se disait que rester ici ne serait pas plus mal et éviterait aux Schmidt de nombreux problèmes.

A un moment, Mike se sentit mal. Il devait s'arrêter ne serait-ce que pour quelques minutes. La fatigue le gagnait rapidement ces temps-ci, sans doute parce qu'il ne dormait pas assez, voire même jamais. Il était perdu aux Milles Silex mais il gardait en son cœur l'espoir de trouver une ville ou un village dans les parages. "Tous les chemins mènent à Rome" lui avait-on souvent répété, alors sans doute en faisant du gros n'importe quoi il allait pouvoir trouver un endroit où il pourrait se sentir en sécurité. En tout cas, cet endroit était lugubre. Voire même un tout petit peu trop. Trouvant un peu d'ombrage, il se posa à un endroit et enleva sa casquette pour se passer une main dans les cheveux. Tout était calme dans les environs et ça en devenait stressant. Pourvu qu'il trouve rapidement un endroit où pouvoir se réfugier car il n'était pas tenté de passer la nuit ici. Il prit sa gourde et en bu une gorgée avant de la ranger, de laisser échapper un soupire et de se mettre à chanter pour passer le temps :

"You are my sunshine, my only sunshine, you make me happy when skie are grey ♫"

Il continuait à chanter mais de plus en plus doucement, ses paupières commençant à se fermer... Il sentait qu'il allait s'endormir, il ne pouvait pas lutter encore plus contre la fatigue. Mais alors qu'il commençait à être bercé dans les bras de Morphée, il entendit du bruit un peu plus loin ce qui le fit sursauter. Il se releva en vitesse, sortit sa matraque et remit sa casquette, chuchotant des jurons en anglais et en allemand (ses parents le tueraient pour ça). Il déglutit et tout doucement s'approcha de la source de ce bruit.

"Y'a quelqu'un?...." demanda-t-il d'une voix aussi tremblante que ses bras.

S'il avait à faire avec un animal sauvage, il prendra ses jambes à son cou. Oh non, il y avait de plus beaux endroits pour mourir.
    
                                                                                   




_________________
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 21

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Mar 19 Jan - 16:34

Cela faisait quelque minutes qu'il avait quitté Kirito. Aïdolerion décida, puisqu'il était seul, de reprendre la route en volant. Décidément, il ne ferait pas beaucoup de chemin en vol puisque à peine avait-il parcouru une centaine de mètre qu'il apercevait déjà une autre personne. Voulant s'approcher rapidement, il descendit en piqué. Cependant, rien ne se passa comme prévu. Prenant trop d'élan, il allait entrer en collision avec l'humain. Donnant un coup d'aile désespéré, le change-forme parvint a éviter de justesse l'humain avant de s'écraser face contre terre. Se remettant sur ses deux pattes difficilement, il se tourna vers l'humain et s'excusa. Se rappelant soudain qu'il était sous sa forme d'aigle, son corps se mis a briller et d'un aigle, il redevint un humain.

Entendant une autre personne qui demandait si il y avait quelqu'un, Aïdolerion s'empressa de crier qu'il était a cet endroit. Il se retourna ensuite vers la personne qu'il avait manqué de tuer.

"Je suis désolé. J'ai encore pas mal de progrès a faire pour mes atterrissages rapides. Bref, si je suis là c'est pour me présenter mais on vas attendre la troisième personne comme ça, ça m'évitera de me répéter."

Peu après qu'il ai dis ça, la deuxième personne arriva. Faisant une mini-révérence, il se présenta:

"Je me présente, je m’appelle Aïdolerion, fondateurs des exaltés et change-forme de race."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 20
Localisation RP : Zone neutre - Rift (Habite a Platt))

Profil
Points de Puissance :
1198/3000  (1198/3000)
Skittles : 705
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Mer 20 Jan - 10:54

Je peinais à avancer dans ce paysage défoncé, l'horreur que j’ai vécus dans la ville m’a marqué à tout jamais, je n'ai plus rien pour me défendre mis à part mon éternelle Quenotte et j’étais donc sur mes gardes, l'accueil que m’avais réservé ce monde m’a quelque peu chamboulé. Ses démon, je ne voyais aucune brume ici, mais je m'attendait à les voir apparaître à tout moment. Tout à coup, ce ne fus pas cette brume immonde qui m’inquietas mais un objet non identifié qui passât à côté de moi a toute allure en volant “qu'es-ce que c'est encore “pensais-je. En sortant Quenotte, m'apprêtant à fuir.
La chose s’excusa, c'était une sorte d'oiseau, je le regardais bizarrement, un oiseau qui parle…

- Ce monde me réserve des surprise..

Pensais-je tout haut. Puis l'oiseau ce mit a briller et ce changeât en humain. Je restait bouche bée, sans trop savoir quoi dire ou faire, une autre voix ce fit entendre, elle avait entendu le grabuge de… La chose ? Je ne savais pas comment le définir. Il cherchât d'ailleurs à rassurer le nouvel arrivant avant de me parler

Je suis désolé. J'ai encore pas mal de progrès a faire pour mes atterrissages rapides. Bref, si je suis là c'est pour me présenter mais on vas attendre la troisième personne comme ça, ça m'évitera de me répéter.

- Eu…. D'accord….

Encore légèrement sous le choc je vis arriver un homme légèrement effrayé. Avant que le machin ce présente

- Je me présente, je m’appelle Aïdolerion, fondateurs des exaltés et change-forme de race.

- Hum.. Enchanté ? Dragauneau, je suis… Et bien plus grand chose, et vous ?

Dis-je en m'adressant au brun. J'étais quelque peu perdu, mais cet “Aïdolerion” ne semblait pas agressif et l'autre beaucoup trop apeuré pour l'être. En essayant de ne pas trop le faire voir, je rangeais Quenotte à ma ceinture, cachée sous mon sac en bandoulière. Puis je tord machinalement les haut parleur de mon casque, sous l'effet du stress
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 23
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
1685/3000  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Mer 20 Jan - 20:57








"Promenons-nous, dans les.... dans les montagnes, ouai...."

Bon sang, hallucinait-il? Il voyait au loin cette chose à plumes changer de forme, prendre celle d'un humain. Mike s'arrêta, consterné. Il ne savait plus vraiment que faire, que penser. Même si une personne semblait être comme lui il était possible qu'elle n'était qu'un être polymorphe. Il ne savait plus vraiment comment faire dans ce monde de malheur. Il laissa échapper un soupire et observa celui qui semblait être normal, autrement dit celui qui semblait tout aussi perdu que lui. Il s'approcha doucement d'eux, hésitant. Il ne connaissait pas ces pauvres gaillards et même s'ils se présentaient comme des ivrognes lors des réunions des alcooliques anonymes. Non mais qu'avaient-ils à dire leur nom comme ça? Mike les observa, à quelques mètres d'eux, serra un peu plus sa matraque prêt à se défendre en cas d'attaque.

"Je...."

Qu'est-ce qu'il avait envie de sortir une grosse sottise du genre "je suis Gilbert et je viens de Poitou-Charente" mais malheureusement une chose l'en retenait : la fatigue. Il devait trouver un village, une ville ou quelque chose dans ce genre dans les parages afin qu'il puisse se reposer. Peut-être que ces deux hommes ne venaient pas de loin? Qu'à quelques heures de marche il pourrait trouver de la civilisation. Il se décida alors de poser innocemment sa main vers son badge comme pour se toucher le torse.

"Je suis Friedrich.... et je suis perdu...."

Il était en fait en train d'enlever discrètement son badge pour le mettre dans la poche pectorale de sa chemise. Il n'avait pas envie de dévoiler entièrement son identité, de peur d'avoir à faire avec des bandits de grands chemins qui attiraient les pauvres âmes égarées vers eux pour leur dépouiller de tous leurs biens. Alfreda, son lapin, s'approcha de ses jambes. Il la prit dans ses bras.

"Veuillez m'excusez messieurs mais par hasard... ne sauriez-vous pas où trouver un village?"
    
                                                                                   




_________________
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 21

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Mar 26 Jan - 11:19









Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue.





Aïdolerion sourit à la présentation des deux personnes qu'il venait de rencontrer:



"Enchanté !"


Devant la question du village à proximité, il prit un air penseur, cherchant dans sa mémoire quel village était le plus proche. Il répondit alors:



"Et bien, le village le plus proche serait dans la zone Neutre... Je ne me souviens plus du nom, je n'y vais pas souvent. Si vous voulez vous-y rendre, j’étais justement en train d'y aller."


Il regarda le ciel, pensant justement à la fumée qu'il avait vu il y a quelques temps.



"D'ailleurs, vous ne sauriez pas ce qui a causé la fumée qui sortait de la zone neutre ? J'était partis pour voir de quoi il en retournais."


Dévisageant tour à tour ses deux interlocuteurs, il remarqua que l'un d'eux avait des vêtements assez proche de ce que l'on pouvait trouver dans son monde. Comme par réflexe, il enchaina instantanément sur une nouvelle question:



"Vous venez d'arriver dans ce monde ? Si jamais vous avez besoin d'aide pour visiter, je suis a votre disposition. Cela fais déjà 4 ans que je parcours se monde. On peux dire que je le connais un peu comme ma poche, mis a part les noms de villages."


A sa dernière phrase, il ne pu s'empecher de lacher un léger rire. Sur ce, il s'étira rapidement, faisant aussi quelques petits exercices pour se dégourdir les jambes. Il expliqua:



"Désolé si cela vous dérenge que je fasse ces exercices mais cela fais depuis ce matin que je vole. Je n'ai pas eu le temps de me dégourdir les jambes depuis ce hier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 20
Localisation RP : Zone neutre - Rift (Habite a Platt))

Profil
Points de Puissance :
1198/3000  (1198/3000)
Skittles : 705
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Mar 26 Jan - 16:14

Si l’homme au cheveux bleu ne semblait pas inquiet, il n’en était pas de même pour l’autre, qui avait l’air d'hésiter a s’approcher . Bon, je n’aurais définitivement rien a craindre de ses deux la. Ils ne ce connaissaient pas non plus.

- Veuillez m'excusez messieurs mais par hasard... ne sauriez-vous pas où trouver un village?

- Et bien, le village le plus proche serait dans la zone Neutre... Je ne me souviens plus du nom, je n'y vais pas souvent. Si vous voulez vous-y rendre, j’étais justement en train d'y aller.

Je tillait a l’entente de ses mots.

- Le village le plus proche? Vous parlez de ce village au creux de la montagne? Vous n’avez pas vus la fumée? Il ne faut surtout pas y aller, il a été dévasté.

Je me frottais légèrement la tête pensant au carnage de flamme que j’y avait perpétré, cherchant a ce défendre. Il faudra que je me refasse un équipement d’ailleurs

- Très franchement, rebroussez chemin, il n’y a que mort et désolation, il faudrait plus que trois personne pour régler le problème qu’il y a la bas. Des sortes de singes armé, ce fondant dans une brume noire. Mon arrivée ici bas fus plus que mouvementée.

Je repositionnais alors mon sac en bandoulière dans son dos, et cherchais le Walkman que je gardais, espérant qu’il marchait encore et fis mine d’enfiler son casque puis j’y renoncais, et je me tournais vers l’homme au cheveux bleu

- Vous semblez connaître la région, sauriez vous ou je pourrais trouvez de bon matériaux pour mes instruments?

Je sortis alors de mon sac un Minuto Drake  déchargé et le présentais aux hommes Une vision de l’enfer de flamme qu’il avait sur produire me revins a l’esprit mais je la chassais rapidement., quand l'homme bleu ce mis a faire de l'exercice

- Désolé si cela vous dérange que je fasse ces exercices mais cela fais depuis ce matin que je vole. Je n'ai pas eu le temps de me dégourdir les jambes depuis ce hier.

Décidément, cet homme est bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 23
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
1685/3000  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Lun 15 Fév - 23:08

Malgré le fait que ces deux jeunes hommes semblaient être fort sympathiques Mike gardait toutefois une certaine distance avec eux. Il ne s'approchait pas de ses interlocteurs, craignant une quelconque agression. Il avait même peur pour son lapin qui se mettait tout justement à grignoter des chaussures usées par son long voyage. Aidolerion semblait connaître très bien toutes les cartes d'Horizon ce qui raviva la lueur d'espoir de trouver un village. Ceci dit, le gardien de sécurité le plaignait de devoir vivre dans un monde pareil depuis quatre ans. Mais d'un côté si le sien n'était que de conflits et de guerre, peut-être lui valait-il mieux de sillonner Horizon. Alors qu'il commencait tout juste à afficher un léger sourire, content de retrouver un jour la civilisation, il comprit soudainement que quelque chose tracassait à cause de la fumée. Et lorsque Dragauneau leur avertit qu'un village avait été dévasté sa joie disparut aussitôt, laissant place à la panique.

"Y-a-t-il des survivants?", demanda-t-il.

Certes il était un trouillard mais il ne pouvait pas laisser quelques personnes en danger. Son rôle avait toujours été de s'en prendre pleins la face pour les autres, de les aider. Puis il entendit parler des singes guerriers. De vieilles scènes de la série La Planète des Singes lui revint en mémoire où les primates avaient réussis à enfermer des humains pour les vendre au marché des esclaves, les traitant comme des moins que rien. Puis, ses souvenirs avec les Animatroniques lui firent comprendre que peut-être que les animaux, que ce soit des guerriers, des machines ou tout simplement des êtres comme l'on voyait tous les jours dans des reportages pouvaient finalement s'avérer plus dangereux que la banlieue dans laquelle avait grandit son meilleur ami.

N'ayant pas envie d'avoir encore plus peur et d'entendre d'avantages histoires sur ces hostiles créatures, Mike se boucha les oreilles en se retournant, répétant plusieurs fois pour lui tout seul et à voix basse :

"Je n'ai rien entendu. Je n'entends rien! Blablabla..."

Peut-être que finalement il devait plus se renseigner sur ces singes et avertir les villages voisins pour éviter d'autres attaques dans ce genre. S'il venait y avoir d'autres victimes de ces mammifères il en aurait leur mort sur la conscience. Le jeune homme se retourna pour leur poser de nouvelles questions mais la vue d'Aidolerion qui faisait des exercices le coupa net.

"Pardon... mais vous vous venez de dire... 'voler'...?"

Voler? Mais voler dans quel sens? Les yeux bleus de l'Américain se posèrent sur le dos de son interlocuteur : il n'y avait aucune aile. Donc... c'était l'autre option? Un frisson parcourut le dos du pauvre agent de sécurité qui attrapa aussitôt son lapin dans des bras comme pour le protéger.

"Haha... chacun s... sa profession ap... ap... Après t... tout.... On v.. vit de ce que l'on p... Peut faire..."

Il adressa ensuite un regard en direction de Dragauneau. Il fallait qu'il ait l'air naturel, que l'autre ne les agresse pas pour les dépouiller . S'il aurait été seul il serait parti mais comme l'autre jeune homme était là il ne souhaitait pas l'abandonner. Son regard le priant de s'éloigner de ce voleur, il lui dit :

"Mons... monsieur Dragounet... euh... Dragauneau... pardon... est-ce que vous pourriez me dire si.... si les villages aux alentours de ce carnage ont été.... évacués? Que j'aille... leur demander d'y faire... Je crains une potentielle attaque des primates..."

[HRPG : désolée du retard. Et pardon Aido mais c'était trop tentant x) ]

_________________
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 21

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Lun 22 Fév - 16:06

Aïdolerion écoutait tranquillement ce que disait Friedrich, tout en finissant ses exercices. Hochant juste la tête lorsque celui-ci lui demanda si il avait bien dis voler. Seulement, le change-forme ne n’attendis pas à ce que Friedrich pense qu'il était un voleur. En entendant ça, il explosa de rire. S'étirant une dernière fois, le change-forme s'expliqua:

"Vous vous méprenez. Je ne suis pas un voleur. J'ai bien dis voler mais dans le sens du déplacement. Tout comme un oiseau. J'ai beau ne pas avoir d’ailes sous cette forme, n'oubliez pas que je peux me changer en ce que je veux et par conséquent peux obtenir des ailes me permettant de me déplacer bien plus vite que à pied."

Il s'approcha ensuite des deux humains. Posant sa main sur l'épaule de Friedrich, il ajouta:

"Bref, si c'est si dangereux que cela, nous ferions mieux de nous éloigner. C'est bien dommage, j'aurais bien été voir à quoi ressemblait ces monstres. Mais bon, le plus important pour le moment serait de trouver un refuge pas trop loin."

Aïdolerion fit mine de réfléchir, cherchant dans sa mémoire quel village était le plus près. N'y arrivant pas, il poussa un soupir:

"Bon... Je sais plus quel est le village le plus proche... On a qu'à se diriger vers Krome, vous en pensez quoi ?"

Tout en regardant Dragauneau, il enchaina:

"Vous n'êtes pas dans ce monde depuis longtemps, je me trompe ? Dans Krome, je pourrais vous héberger chez moi le temps que vous choisissiez la faction que vous rejoindrez ! Bon, par contre, c'est un peu loin. Personnellement, je peux y aller vite via les airs mais via le sol cela risque de durer un peu plus longtemps. Je ne peux pas vous dire de durer exacte mais cela devrait prendre deux ou trois jours. Si on marche bien. Dans le pire des cas, en se dirigeant vers Krome on trouvera bien un petit village. Bref, vous faites comme vous voulez."

Il reporta son regard sur Friedrich qu'il n'avait pas lâché durant son monologue et rajouta:

"Et ce n'est pas la peine d'avoir peur de moi. Je n'aime pas me battre et encore moins tuer des gens. Je suis plus du genre a essayer de raisonner."

Il sourit alors de toutes ses dents, dévoilant ses canines plus prononcé que la plupart des humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 20
Localisation RP : Zone neutre - Rift (Habite a Platt))

Profil
Points de Puissance :
1198/3000  (1198/3000)
Skittles : 705
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Mar 23 Fév - 13:55

J’étais mal à l’aise, le brun s’inquiètais de la présence de survivant, et je le mit à repenser à ses hommes, ses femmes transformés en pierre, un léger ressentiment faillit m’envahir, mais je ne devais pas le laisser transparaître.
Je voulais pas paraître brusque mais il fallait que je dise la vérité

- Pas que je sache hormis les quelques personne ayant combattus avec moi pour en sortir

Il était vrais que cette femme et ces esprits m’ont grandement aidé dans cette histoire.
La femme particulièrement, semblait faite pour le combat, acharnée, agile, précise. Un assassin assurément, mais malgré tout elle m’a aidé, et je lui rendrai la pareille si une occasion ce présente. Tout comme je ferais de même pour ces être intangible qui était avec elle.
Puis l’information que donna cet “Aïdolerion” m’interpella, et je me demandais si il était possible que quelqu’un ce change réellement en tout ce qu’il veut… Et comment c’était possible… Certes il y a magie mais tout de même, elle doit bien y avoir une limite.
Et si les objet magique était bien trop différents de ce que je connaisse? Pourrai-je réellement faire ce que je sais faire ici? Y a t-il moyen pour moi d’apprendre le contrôle de cette magie? Si lui jusqu’à quel point?
Aurai-je un style particulier? Et certaine choses me resteront-elles inaccessible quoi qu’il arrive?
Pourrai-je au moins produire des artefacts tels que celui de Jelt?
Quoi qu'il en soit, sans m’en apercevoir je  m'étais perdu dans mes pensées, et affichait un air absent, le regard dans le vide.
Apparemment l’homme avait posé une question mais je n’avais absolument aucune idée de quoi il retournait. Faisant mine de rien, pour ne pas paraître impoli, j'opinais vaguement de la tête avant d’adresser un regard interrogatif au jeune homme apparemment effrayé sur qui allait reposer la vrais réponse à la question.
D’un mouvement de main, je rangeais mes affaires dans mon sac, et me mis à balader mon regard sur l’horizon, une gigantesque étendue de rocaille s'étendais à perte de vie, deboullant sur une plaine paisible.
Un léger nuage de poussière semblait ce former au détours d’une rivière, probablement le vent, même si je n’en ressens pas ici.
Malgré tout, ce monde est bien jolis, bien plus jolis que tout ce que j’ai pus entendre dire sur les terre désolées. Je pourrais facilement y prendre goût, même s’il semble bien dangereux de vivre par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 23
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
1685/3000  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Jeu 14 Avr - 22:15








"Y fait peur le monsieur...."

Mais pourquoi est-ce qu'il lui tenait l'épaule? Pourquoi le touchait-il? Voilà qu'à présent le pauvre Mike tremblait comme une feuille qu'on brandissait devant un ventilateur mis à fond. Non ce n'était pas un voleur, un braqueur, un cambrioleur ou un brigand, mais plutôt un être apparemment capable de changer de forme et qui pouvait dans une autre voler dans les airs. Mais quelle pouvait être sa transformation alors? Celle d'un dragon, un puissant reptile dont la force pouvait lui permettre de soulever des montagnes. Il déglutit, mal à l'aise. Il ne pouvait plus pâlir d'avantage le pauvre germano-américain qui préférait demeurer silencieux face à ces deux personnes. Son lapin dans les bras, il le caressait pour essayer de trouver du réconfort face à la nouvelle de Dragauneau ; il n'y avait aucun survivant. Dommage, il ne pourrait pas aider cette fois-ci, il serait de nouveau inutile et n'aurait pas pu sauver la moindre vie. Il ne disait mot avant qu'on ne lui adresse derechef la parole et un sourire qui dévoilait une dentition des moins rassurantes. Le gardien de sécurité recula d'un pas en serrant son familier contre lui.

"Je.... C'est que...."

Il ne pouvait pas mentir et prétendre qu'il ne craignait pas Aidolerion. Aussi sympathique qu'il en avait l'air, Mike restait un gros parano qui avait peur d'un tout et d'un rien. Qui ne lui disait pas que lorsqu'il aura le dos tourné avec Dragauneau il les attaquerait? Voire même, il serait la seule victime puisque ce dernier s'allierait à la créature polymorphe?

"Vous... vous savez.... je n'ai pas envie d'être impoli.... et embêtant à la fois.... mais.... mais rencontrer des gens.. comme ça.... enfin.... vous ne feriez pas confiance.... aux premières personnes que vous croisez.... n'est--ce... n'est-ce pas?"

 Peut-être faisait-il une erreur de dire ça, autant argumenter :

"Si c'est le cas... Faites attention... On ne sait pas sur qui vous pouvez tomber... C'est.... C'est un conseil que je.... que je vous donne... Vous aussi Monsieur Dragauneau... Je ne suis ici que depuis quelques mois mais.... j'ai bien compris la leçon...."

Puis même dans son monde il n'avait jamais pu faire confiance en n'importe qui, ce qui lui avait attiré pas mal d'ennuis puisqu'il avait quand même rembarré une bonne vingtaine de personnes dans sa vie. Tenant d'une main le léporidé, il caressa de l'autre son début de barbe et en regardant le sol.

"Mais.... Je pense qu'il ne faut pas juger les gens dès le début.... n'est-ce pas? "

Puis il se tourna vers celui qu'il espérait être un humain normal et toujours gêné par la main qui squattait encore son épaule ;

"Par contre, quelque soit votre destination, puis-je vous suivre s'il-vous-plait?... Je n'ai pas envie... de me perdre tout seul..."

Il avait l'impression d'être un enfant de dix ans qui avait envie de suivre deux grandes personnes, voire même un grand frère qui partirait aux salles d'arcade jouer à Pacman avec son ami. Il savait qu'il ne cachait pas son côté trouillard mais s'en fichait vu que son problème actuel était le fait qu'il était perdu en pleine terre neutre.
    
                                                                                   




_________________
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 21

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Mer 27 Avr - 16:38




Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue.



Aïdolerion laissa Mike s'éloigner, enlevant son bras de son épaule. Il écoutait Mike argumenter en souriant, sentant la peur dans sa voix. Il répondit:




"Et bien, comment dire, personnellement, je peux me le permettre. Déjà au vu de mon âge, je pense pas qu'il y ai plus rien qui ne m'étonne, en plus de cinq milliards d'années, j'en ai vu des choses. Et puis, vu que je suis immortel, la mort ne me fais pas peur. Mais je comprend ton point de vue, il est tout a fais compréhensible pour un humain. Mais je peux t'assurer que je ne vous ferais aucun mal, je n'aime pas me battre et encore moins tuer des gens."


Il commence à avancer un petit peu dans la direction de Krome en ajoutant:




"Et, comme je vous l'ai proposé, venez avec moi à Platt, la capitale des exaltés. Je vous ferai visiter et puis vous pourrez vous reposer. Après, si vous voulez aller ailleurs, suffit de me demander, je connais bien ce monde, je vis ici depuis plusieurs années."


Puis, en regardant Mike, il ajouta:




"Par contre, j'ai une condition: faut plus avoir peur de moi !"


Sur ces mots, il tira la langue à Mike, le taquinant un peu.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 20
Localisation RP : Zone neutre - Rift (Habite a Platt))

Profil
Points de Puissance :
1198/3000  (1198/3000)
Skittles : 705
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Jeu 28 Avr - 13:47

Friedrich n’a pas tord en un sens, il vaut mieux ce méfier d’un inconnus, cependant, je ne pense pas qu’il faille en devenir paranoïaques non plus. Cet Aïdolerion à l’air très innofencif, et il s'expliquât très bien, je me tus, n’ayant rien d’autre à rajouter sur le sujet.
Par contre, son âge? Cinq  milliards d'années ? À vus de nez je ne lui en aurais pas donné plus de trente, et encore, en étant bien large. Était-ce réellement possible? Un métamorphe d’accord mais vieux de plusieurs milliards d'années…
Je pense que je devrais arrêter de me poser des questions, une brume peut changer les gens en pierre, pourquoi pas après tout. De plus il ne semblais pas être en train d’élaborer un mensonge si gros on étant si serein.
Friedrich acceptat alors de rester avec le changeforme, il en serait donc de même pour moi.

- J’accepte volontiers de me joindre à vous, bien que vous m’intriguiez fortement monsieur.

La dernière partie de la phrase s'adressât a Aïdolerion. Juste après cela je lui emboîtais le pas, en souriant a Friedrich pour essayer de le rassurer, le pauvre semblais vraiment avoir du mal.
Nous descendîmes donc la montagne en fille indienne, je n’osais pas vraiment engager la discutions avec Aïdolerion, je ne savais poids trop comment il pourrait prendre cela.
Peu de temps après, nous arrivions près de la rivière que j'avais repéré plus tôt, de loin l’espèce de nuage de poussière n’avais toujours pas disparus, intrigué, je pris les devants, pour me diriger vers ce nuage.
C'est en m’approchant que je pus comprendre d'où venais ce grabuge. Un forme noire ce débattait dans la poussière, une patte prise dans un piège. Instinctivement, je voulut m'approcher d'elle.
C'est alors qu’elle ce tourna vers moi. La mine féroce, ne bougeant presque plus, m’observant moi et mes compagnon de voyages.
Je pus alors clairement distinguer des formes, et je n'en fus que plus consterné. La créature était reptiliene , les yeux vert clair et menaçant, mais ce si me choquat le plus, c'était les ailes. De sublimes ailes noires, visiblement faite pour filer à toute allure.

- Un Dragon??!

Cela me choquait mais c'était tout à fait possible, après tout, la magie existe, pourquoi pas eux.
En entendant mes mots, comme pour répondre à ma question, il entrouvrat la gueule et laissât s’échapper un filet de flammes.
Un véritable dragon! L'un de mes rêves les plus fou viens de ce réaliser ! Que pourrai-je demander de mieux !? Naïvement, je voulut m’approcher sans même attendre mes compagnon derrière moi
Instantanément, un jet de flamme vint s’écraser à mes pieds.  Mais je n’y fit pas vraiment attention, j'étais comme hypnotisé, complètement gaga devant la découverte de cet animal, je devais au moins pourvoir le libérer, hors de question de le laisser prisonnier.

- Hey, je vais te libérer laisse toi faire, promit je te ferais pas de mal

[HRP] Je suis pas chez moi, j'adorerais avec le code plus tard ^^ [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 23
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
1685/3000  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Mer 3 Aoû - 23:48








"C'est une girafe!"

Non, cinq milliards d’années…. Cet homme ne pouvait pas être aussi vieux… Dans ce cas-là il devrait avoir des rides, n’est-ce pas ? Mike baissa les yeux en se mordillant la lèvre inférieure, mal à l’aise. Devait-il croire les paroles d’Aidolerion ou bien au contraire s’en méfier ? Dans tous les cas il n’avait pas le choix ; s’il voulait sortir de ces montagnes il devait le suivre. Le gardien de nuit tenta de sourire à l’étrange type aux cheveux bleus lorsque celui-ci lui tira la langue après lui avoir demandé de ne pas avoir peur. Plus facile à dire qu’à faire : depuis l’accident de la pizzéria son instinct de survie avait repris le contrôle sur lui-même. Ceci dit, il devait montrer quel homme fort il était autrefois, surtout pour le pauvre garçon qui était avec eux.

« T… très bien…. Je… N’ai peur de rien…. »

Que de mauvaise foi, même son lapin semblait se moquer de lui en levant ses petites vibrisses en sa direction, l’air de dire «trololol, tu vas chialer dans trois secondes je le sens. ». Enfin les deux compagnons de voyage prirent la route et le germano-américain les suivit silencieusement, sans dire mot. Il était aux aguets, prêt à se découdre s’il venait à se faire attaquer par l’un de ces individus, par les deux ou au pire des bandits qui les attendraient. Il avait beau se répéter mentalement et à plusieurs reprises qu’il ne devait pas avoir des montagnes, de la nature et même des âmes qui y vivaient mais il n’y arrivait pas : la peur le submergeait. Il n’arrivait même pas à ouvrir la bouche pour tenter de communiquer avec ses deux camarades pour détendre l’atmosphère ou ne serait-ce au moins que pour chanter. Il serrait fort dans ses bras le pauvre mammifère qui aurait pu mourir étouffé à plusieurs reprises. Le temps passait et plus il commençait à prendre confiance petit à petit sur lui. De toute façon, qu’est-ce qui pouvait bien avoir dans ces endroits ? Pas beaucoup de brigands, n’est-ce pas ? Ce serait stupide, voire ridicule. Certes c’était un bon endroit pour se cacher, mais pour y vivre ? Non. Puis quant aux animaux, à part quelques petits lézards, insectes…. Il n’avait pas vu d’âmes potentiellement dangereuses pour son groupe et lui. Enfin ils arrivèrent à la rivière. Etrangement Mike n’avait pas avant de boire ou d’asperger son visage d’eau, craignant dans sa paranoïa qu’elle ne soit empoisonnée ou tout simplement polluée. Peut-être devait-il songer à voir un psychologue dans ce monde…. Il devait bien avoir un ou deux dans la région. Il commença à poser son familier à terre mais se ravisa lorsqu’il entendit le commentaire de Dragauneau.

« UN DRA-KEUWA ?! »

Non, non, non, non…. C’était impossible, il ne pouvait pas y avoir de dragon dans ce monde, Infinity n’avait quand même pas osé faire ça ?! Certes, Mike avait rencontré un satané tigre à plusieurs pattes et à dents de sabres, mais quand même pas un lézard cracheur de feu avec des ailes, des griffes, etc… ?! Le gardien de sécurité, tenant fermement la lapine dans ses bras, ne souhaitant pas la lâcher de peur que la bête ne se jette sur elle pour la dévorer -et même sur lui pour en faire de même- risqua un regard en direction de son compagnon de route pour découvrir en effet un dragon. Son sang ne fit qu’un tour, il sentit un frisson lui parcourir le dos, ses cheveux se hérisser sur son cuir chevelu. Voilà qu’en effet ils étaient en présence d’un reptile qui sortait tout droit d’un conte pour enfant ou d’une légende arthurienne. Ne sentant plus ses jambes le jeune homme se laissa tomber par terre, se recroquevilla sur lui-même et se mit à caresser nerveusement sa peluche vivante.

« Non ce n’est pas un dragon mais une girafe. Ce n’est pas un dragon mais une girafe. Ce n’est pas un dragon mais une girafe. »

Il répéta ceci en tremblotant, espérant que celui lui redonne du courage mais malheureusement il regarda une nouvelle fois la créature qui lui arracha deux trois larmes.

« Ce n’est pas un dragon, c’est une girafe. Oui. Une girafe. C’est gentil une girafe. Ça mange des feuilles. Hein ? N’est-ce pas ? »

Soudainement il remarqua une flamme qui vint tomber aux pieds de son compagnon et par pur réflexe de chien de garde, Mike se redressa, vérifiant l’état de Dragauneau. Qu’il ait peur est une chose, mais si le dragon le touchait…. Il ne le laissera pas faire.

« Quelle méchante girafe. »

    
                                                                                   




_________________
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 77
Date d'inscription : 16/01/2016
Age : 21

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Lun 7 Nov - 0:05




Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue.



Aïdolerion guida tranquillement le petit groupe vers Krome. Surveillant les environs au cas où il se passerai quelque chose. Après un bon moment, le petit groupe finis par arriver près d'une rivière. Sur le bord de la rivière, il observe le grabuge qu'il s'y déroulait: Un petit dragon s'était pris la patte dans un piège et qui essayait de s'en sortir.

Il allait l'aider quand il remarqua de Dragauneau l'avait devancé. Cela le fit sourire. Les personnes comme lui était rares. Le dragon ne semblait pas accepter son aide pour le moment mais il ne lui faisait rien pour le moment. Il avait bien cracher quelques flammes pour le dissuader mais rien de plus. Aïdolerion vient s'appuyer sur un arbre, observant comment s'en sortais l'humain, prêt à l'aider en cas de danger. Il ne put s’empêcher de rigoler en entendant le deuxième humain traiter le dragon de girafe pour se rassurer. Il lui adressa un sourire et lui conseilla :




Fais attention à ne pas trop le traiter de girafe, les dragons sont généralement susceptible. Et Dragauneau, évite de trop toucher les ailes, c'est la partie la plus fragile de leurs corps normalement.



Il s'étira, attendant la suite des événements, Peut-être allaient-ils avoir besoin d'aide, peut-être que non. Tout dépendais de leurs actions.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 179
Date d'inscription : 04/10/2015
Age : 20
Localisation RP : Zone neutre - Rift (Habite a Platt))

Profil
Points de Puissance :
1198/3000  (1198/3000)
Skittles : 705
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   Lun 7 Nov - 11:28


Une nouvelle voisine


Sans prêter une réelle attention sur ce que disait mes deux compagnons, je fixait droit dans les yeux furibond de la petite créature qui feule de plus belle en me voyant approcher.
Je décide alors de le contourner, toujours en le fixant, pour détacher la chaine en métal qui lui enserre la jambe. Il agit comme un chat pris au piège, fixant chacune des personne autours de lui, en lui gueulant dessus. Alors que je commence a m’acharner sur la chaîne qui semble profondément fixée au sol le petit dragon, pris de panique me saute dessus, et attrape ma jambe dans sa gueule. Après une légère appréhension de la douleurs, je me rend compte que sa mâchoire semble en fait dépourvue de dent, car hormis un espèce de pincement, aucune douleur ne me prend





Et bien mon grand, tu n’a pas encore de dents qui ont poussée?



Un leger sourire s’affiche alors sur mon visage alors que je vois la petite chose s’acharner sur ma cheville. Soudain, une vive douleur, partout à la fois, comme un flash. Je m’écroule alors au sol, évanouis.


Le petit dragon semble aussi surpris que Dragauneau, lorsqu’il vois l’homme qu’il a attaqué s’écrouler, alors qu’une lumière puissante commence à luir à l’intérieur de sa gueule. Il recule d’un pas, et s’écroule à son tours, sonné.
Sur la cheville de l’homme, apparaît une sorte de tatouage, comme marqué au fer rouge, ressemblant a un dragon lové sur lui même. Cet espèce de tatouage semble luir de l’intérieur, d’une lumière rouge, visiblement magique.







Le "tatouage":
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une amitié n'est solide que si sa naissance est imprévue. [PV Aidolerion & Dragauneau]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» L'amitié d'Herbert Pagani.
» ce merveilleux mot Amitié
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]
» Amitié animale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizon RP :: Horizon :: Zone neutre :: Mille Silex-