ANNONCE IMPORTANTE DANS LES MISES A JOUR ET ANNONCES.

Partagez | 
 

 Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 49
Date d'inscription : 02/03/2016
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
1145/3000  (1145/3000)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Jeu 16 Juin - 0:07

Moi, J'aime les couteaux! Oh, une épée vivante! feat. Exagide



Légende:
 

Cela faisait un petit moment maintenant que je m'étais séparé d'Exuperance et de Xenosia. Que je marchais seul à travers la forêt en quête d'un endroit où aller. C'était sympa, aussi, de voyager seul, mais bon, c'était ennuyant à la longue ! Personne à embêter, personne à découper, à torturer, à terrifier... Pff, vraiment, c'est pas amusant tout ça... Si encore j'avais un animal comme Dame Xenosia ! Mais non, je suis seul... Enfin seul avec Rei. Il ne me quitte jamais, lui. Toujours là à me tenir compagnie. Mais quand il n'y a personne à qui jouer un tour, c'est pas très amusant. Et souvent, on en vient à parler de maman... Et à chaque fois, je revois les images. C'est assez étrange, je ne sais toujours pas comment ressentir vis à vis de ce qu'il s'est passé. Parfois, je l'entends encore crier. Je l'entends encore quand elle était en colère. Toi aussi, Rei, n'est-ce pas ? Toi aussi tu la revois , tu l'entends, tu ressens à nouveau tout ce qu'elle nous a infligé ? Je ne sais même plus discerner le bon du mauvais dans ce qu'elle nous faisait... Mais j'ai l'impression qu'elle nous a appris, au fond. Et au final, ce n'était pas si horrible... Je sais qu'elle t'as fais disparaître, Rei, et que tu dois en avoir peur toujours. Mais au fond, Maman n'avait-elle pas de bonne intentions ?

Je soupire, et finis par m'installer contre un arbre, posant mes affaires sur le côté. Puis je fais la moue. Ça me reprend, il me faut un truc à disséquer, à couper, torturer. Les séances de maman me manquent, d'un côté. Ça passait le temps. Et ça faisait du bien.
J'enlève ma chemise. La scarification d'Exuperance commençait à trop bien cicatriser à mon goût. Une moue se dessina sur mes lèvres. L'os-papillon ne pouvait-il donc pas rester un peu plus longtemps ? L'os de la liberté était libre, et il s'effaçait de ma peau, c'était son droit. Mais cela m'énervait. Je ne voulais pas qu'il disparaisse. Je voulais un jour recroiser Exuperance et lui dire « Regarde, l'os-papillon ne m'a pas quitté ! ». Alors, comme il m'arrivait de faire de temps en temps,  je sortais l'un de mes couteaux et repassait sa pointe sur les cicatrices présentes pour les rouvrir, suivant le tracé fin et délicat d'Exuperance pour garder la finesse et l'élégance du dessin. Je repassais plusieurs fois ma lame sur la cicatrice pour à chaque fois la planter un peu plus profond, histoire qu'elle découpe un peu plus de chair, tout en faisait bien attention qu'elle suive parfaitement le tracé précédent pour ne pas tâcher le dessin. Un frisson de bonheur et de plaisir me parcourut à la sensation de la lame froide qui glissait contre mon corps, qui tranchait ma peau délicatement, à la sensation du sang qui coulait le long de ma peau et qui glissait sous le couteau. Mes lèvres s'élargirent en un large sourire, et je pus sentir mes pupilles se rétracter à la sensation de plaisir qui s'emparait de moi. Ah, c'était si bon... ! Cela me rappelait tant de souvenirs ! Dit, Rei, tu ne veux pas m'accompagner ? Viens, toi aussi tu as besoin d'une petite séance comme chez maman ! Ça ne sera pas exactement pareil, car je n'ai pas les mêmes outils maintenant, mais ça sera toujours ça ! Qu'en dis-tu Rei ? Rei ?

Il ne réponds plus... Peut-être est-il occupé avec maman... Maman s'énerve très vite quand on ne répond pas ou quand nous sommes de mauvais garçons...
Je me lève, et me dirige vers une petite source pour nettoyer le sang. J'aime cette vision du sang qui se mêle à l'eau, j'aime l'odeur du sang même lorsqu'il est frais. Dommage de devoir le gaspiller dans la nature, si je pouvais, je le garderais sur moi. Mais bon...

Je retourne à mes affaires. J'aimerais bien me faire quelques coupures de plus. Puis, pendant que j'y penses, j'ai toujours mon aiguille et mon fil. Alors je range mon couteau et je prends ce dont j'ai besoin. Et je couds ma peau.
Rei ne réponds toujours pas. Alors je me couds son noms sur le bras. C'est pas très esthétique, mais ça m'obsède. Rei, Rei, Rei, Rei, Rei. Pourquoi tu ne me réponds pas ? Je sais que tu es là pourtant. Je sens ta présence, je te parles. Mais je n'entends plus tes réponses. Tu es fâché ? Tu m'en veux ? C'est  peut-être de ma faute si nous avons atterris ici, après tout. Dès que je peux, je te paie une bonne pâtisserie ! Pour me faire pardonner ! A moins que tu m'en veuilles pour Shinohara ? Moi aussi j'aurais aimé l'aider, tu sais. Tu aurais pu te battre, toi aussi. Mais tu es juste resté là, derrière moi. Après tout, c'était difficile de te protéger toi et Shinohara. Mais je pense qu'on est d'accord pour dire que ça aurait été mieux si j'avais juste protégé Shinohara, n'est-ce pas ?

« Allez Rei ! Arrêtes de me faire la tête... »

Je soupire et me laisse tomber à terre, coupant le fil. Au même moment, j'entends de l'agitation dans les buissons. Je me redresse, regardant autour de moi, remarquant seulement les plantes aux airs coriaces et agressifs.

« Rei ? C'est toi ? Tu es revenu ? »

Je me relève et attrape ma faux, faisant le tour du coin, observant les plantes aux dents acérées qui me donnent juste envie de les câliner tellement elles ont la classe. Vraiment, se balader avec une plante carnivore, c'est le top moi je dis ! Je suis sûr qu'en plus elles font mal..
Je me tourne enfin vers l'origine du bruit, brandissant ma faux. On ne sait jamais qui peut surgir.
 

Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________
Invité, You're my next victim ~



(Et je mutile de remerciement Ezraed pour le vava ~ ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 18
Localisation RP : En mer

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Jeu 16 Juin - 0:48

Cela faisais quelques semaines qu'Exagie avait quitter Aïdolerion. Il le laissa seul car il voulant explorer chaques parcelles de ce nouveau monde qui se dressaientt devant lui. Exagide se rappellera longtemps de sa rencontre avec ce Dragon-Renard, assez étrange certes, mais tout de même très aimable. Exagide se dirigea vers Viridia car Krome lui rappelait trop de mauvais souvenir. Il passa encore quelques jours à traverser les ruines de bâtiments qui lui donnèrent une impression de déjà vu qui faisait frissonner notre charmante épée. Il se dit qu'à Viridia il trouverai peut-être plus d'être vivant, avec lesquels, il pourrait faire connaissance. C'est pourquoi la belle lame royale se dirigea vers le pays des Pokémons de type plante,poison,normal et eau. Exagide croisa plusieurs carrioles abandonnées par leur propriétaire. La lame était toujours sur ses gardes : ne connaissant nullement cet endroit, le danger pourrait venir de n'importe où. Ce n'est pas rassurant de voir des objets abandonnées sans raison. Exagide passa rapidement à côtés de ces carrioles peut chaleureuses.

  Notre chère épée royale s'approchait toujours plus de la frontière. L'air changeait au fur et a mesure de son avancement: Il devenait un peu plus frai, mais rien à en faire frissonner un bout de ferraille. Exagide aperçut une forêt assez denses et aux allures tropicales. Il était tout de même inquiet car il ne sais pas ce que les forêt de se monde renferme.

<< Je me demande vraiment ce que cette forêt renferme. Après tout je suis un bout de métal affûté et il me sera facile de couper les plantes qui gêneraient mon passage. Je vais y aller car sinon je me demande pourquoi je serais une épée Royale si je n'avais pas de courage. Alors je suis partis !>>

  Exagide s'enfonça rapidement dans la dense forêt qui s'ouvrait à lui. Il s'aperçut rapidement que la forêt ne voyait pas de ravissant Haydaims gambader. Il s'aperçut rapidement que la forêt était vivante, remplie de plantes carnivores prêt à faire qu'une bouchée du premier être vivant qui mettrai son pied au mauvais endroit. Cela lui rappela une forêt dans la région d'Alola qui étaient remplie de Vortentes, de Rafflesias ou encore d'Empiflors. Exagide savais qu'il n'avais rien à craindre, c'est pourquoi il passa sous forme Assaut pour couper les plantes qui lui barraient la route. Il laissa derrière lui un charmant tapis de plantes mortes et de feuillage. L'épée assassina bon nombre de fleur carnivores, et oui quand on a besoin d'avancé il faut faire ce qu'il faut faire.  Exagide continua de faire son Indiana Jones jusqu'aux moment ou il entendit une voix. La lame s'arrêta net et elle passa immédiatement sous forme Parade pour être prêt à se protéger en cas de besoin. Exagide avança prudemment vers le son de la voix qui devait être masculine. Il vit une personne assez étrange, couverte de cicatrice quand soudain il la vit se lever et brandir une faux et se diriger vers lui. Exagide ne sachant pas trop quoi faire se planta dans le sol en mode Parade pour ensuite laissez son oeil ouvert sans clignez de l'oeil. "Je dois dire qu'un oeil métallique n'a pas grand besoin de cligner." La lame se prépara tout de même à un éventuel choc de la part du jeune home et attendit patiemment dans les buissons en se répétant dans sa pensée

<< Je suis prêt à encaisser, et à me battre s'il le faut ! >>

  Il entendit le jeune homme s'approcher de plus en plus. Chaque pas que l'épée entendait étaient semblable à un pas vers la mort. Il se dit qu'un humain n'aurais tout de même aucune raison de frapper une épée. Exagide se dit tout de même qu'une épée lustrée se trouvant dans une forêt n'était pas quelque chose de très commun. Exagide tenta le tout pour le tout et se figea pour être une épée totalement banal, tout ce qui a de plus normal. Et surtout il était prêt à se défendre si le besoin est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 02/03/2016
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
1145/3000  (1145/3000)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Ven 17 Juin - 23:37

Moi, J'aime les couteaux! Oh, une épée vivante! feat. Exagide



Légende:
 

La faux ancrée dans mes mains, mes doigts refermée sur le pommeau fin et cylindrique de fer, prêt au combat. D'un côté, je ne pouvais réprimer un sourire. Enfin de l'action !  Enfin un combat ! Ça m'avait manqué... Alors, où est l'ennemi ? Était-ce une ghoule ? Y en avait-il, au moins, dans ce monde ? Ou était-ce une autre vile créature que je pourrais découper pour mieux observer ? Ahhhh, je ne résistais plus ! Serrant mon arme, je me dirigeais tout sourire vers l'origine du bruit. Il fallait absolument que je découvre cette créature ! Shinohara m'aurait dit de ne pas me presser, de faire attention, et surtout de me combattre le plus proprement possible si je voulais en récupérer quelque chose... Mais la chose qui m'attendait derrière ces buissons n'était sûrement pas une ghoule, alors je pouvais me faire plaisir !

Je bondissais alors derrière les buissons, brandissant mon arme, pour tomber sur...
Une épée. Je me stoppais net dans mon élan et fit un mouvement pour atterrir avec délicatesse, et observer l'objet tout en m'appuyant contre ma faux. Oui, c'était bel et bien une épée. Certes, elle était bizarre, différente des autres épées. Elle semblait plus grosse, puis comment était-elle arrivée ici ? Je m'avançais pour mieux l'observer. Elle était définitivement bizarre. Lustrée, puis je sais pas, elle avait un aspect différent. Tout curieux, je me mit à la toucher, à l'observer, à tourner autour.


« Dis, t'es une épée magique ? » avais-je dit tout haut, ne m'attendant pas à une réponse particulière, mais l'épée n'était pas arrivée là toute seule, et je l'aurais vue si elle avait été là avant ! A moins qu'elle n'ait la capacité de se rendre invisible ? Bonne question...  T'en penses quoi, Rei ? Ah oui c'est vrai tu boudes... T'es pas marrant aujourd'hui !

« Allez Reeeeei ! Arrête de bouder ! J'ai trouvé un jouet ! » dis-je en regardant autour de moi pour chercher la présence de Rei, puis reporte mon attention sur l'épée. Je sais pas, elle m'avait vraiment l'air différente, cette épée. Elle avait comme une aura. J'avais l'impression qu'elle m'observait, qu'elle m'analysait. Je fis la moue. Je n'aimais pas ne pas savoir ce qui se trame autour. Et puis, le fait que une épée se retrouve à un endroit où je sois déjà passé,  c'est bizarre, surtout que le bruit que j'avais entendu relevait plutôt du bruit de pas, enfin de quelqu'un qui avance, pas d'une épée qui se plante dans le sol. Et il n'y avait personne aux alentours... Du moins je ne voyais personne. Rei ne m'avait pas dit qu'il y avait quelqu'un, mais après il boudait à moitié donc c'était pas gagné. Je faisais quand même un rapide coup d’œil autour, mais aucune trace d'être vivant. Étrange tout ça... Une ghoule, au final ? Non, je l'aurais sentit. Les ghoules n'ont plus de secret pour moi maintenant...

Je fronçais les sourcils. Quelque chose avait bougé. J'aimais pas ça. J'attrapais ma faux, et m'avançais vers l'épée. Je fronçais les sourcils, et, d'un coup, asséna un coup violent. Sur la plante juste à côté qui commençait à s'enrouler autour, en quête d'un nouveau repas, ce qui prouverait que cette épée serait bel et bien vivante ? A voir. Je regardais donc l'étrange chose en penchant la tête et en m'appuyant contre ma faux.


« Rei, tu penses qu'il faut dire bonjour ? »  

Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________
Invité, You're my next victim ~



(Et je mutile de remerciement Ezraed pour le vava ~ ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 18
Localisation RP : En mer

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Sam 18 Juin - 0:11



  Exagide entendait des bruits de pas se rapprocher et il eu peur comme il n'a jamais eu. Cependant il fut vite soulager de voir le jeune homme apparaître. Un humain c'est plutôt simple à découper non ? Exagide resta planter dans le sol en voyant l'humain couvert de cicatrice. Ceci le dégoûta un peu mais il se rappela que lorsqu'un Galeking était couvert de beaucoup de cicatrice, i l était le plus respecté. Il déduit la même chose pour l'humain. Il était équipé d'une belle faux. Notre épée royale vit une sorte de Vortente se rapprocher de lui pour le dévorer. Mais une plante meurt généralement avoir d'avoir réussit à faire une trace sur l'acier poli. L'humain assassina sauvagement la Vortante à coup de faux. Exagide était planté en mode parade.


  Mais lorsque l'humain assassina la Vortente, Exagide sortit immédiatement du sol car il a été mis à découvert par cette fichue plante. Il passa rapidement sous forme Assaut pour être sur que s'il porte un coup, celui ci fera d'avantage de dégâts.


  << Il vaudrait mieux pour vous de ne pas me rayer avec votre faux mon bon monsieur. Une épée est difficile à polir et à garder ses couleurs mais cela fais 3000 ans que je n'ai pas changé. Etonnant n'est-ce pas ? Et je pense que vous n'oseriez pas abîmez une épée royal ? Je me trompe ?>>  

  Exagide s'essuya la terre qu'il avait sur la lame à l'aide de son ruban ectoplasmique. Il se secoua pour enlever le surplus de terre et son corps se mis à faire quelques éclats qui sont dues à sa couleur différente. Exagide le fixa intensément et attendait que le jeune homme dise quelque chose ou fasse un geste. Exagide était dans les meilleurs conditions pour se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 02/03/2016
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
1145/3000  (1145/3000)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Dim 19 Juin - 17:27

Moi, J'aime les couteaux! Oh, une épée vivante! feat. Exagide



Légende:
 

A peine avais-je touché à la plante que l'épée était sortie d'un coup du sol et avait changé de forme. Mes yeux s'étaient écarquillés et j'avais ouvert graaaand la bouche. Woaaaah ! C'était classe ! L'épée vivait vraiment ! Elle avait bougée et s'était mise en position d'attaque ! C'était vraiment trooooop la classe !
Je crois qu'elle avait commencé à parler – une épée qui parle, vous vous rendez compte ? Encore mieux ! - mais je n'écoutais pas vraiment, trop occupé à fantasmer sur les formes de cette lame vivante. Mes yeux brillaient de milles étoiles devant cette magnificence, devant cette divinité qu'était l'épée vivante. Une lame vivant d'elle-même, une lame complètement dépendante, pouvait trancher, tuer, mutiler ce qu'elle voulait, sans avoir besoin de maître. N'était-ce tout bonnement pas magnifique, une lame libre ?

Alors qu'elle déblatérait sur je ne sais quoi, je me jetais sur elle avec rapidité pour la prendre dans mes bras. J'ai toujours voulu faire un câlin à une épée vivante. Bah quoi ? Au moins elle me coupe la peau en même temps... !


« REEEEEEI ! J'ai trouvé un nouveau joujou ! Une épée qui parle et qui vit ! On la garde, dit, on la garde ? »
Je me mis à rire joyeusement. Si cette lame acceptait d'être mon compagnon, en plus de Rei et de Jason XIII, ça serait magnifique ! Car Rei se cache tout le temps, et Jason ne vit pas, donc c'est pas marrant. Brr, je viens d'imaginer la notion de se battre avec quelque chose de vivant. Ça me tente, vraiment, ça me donne des frissons... Voir l'expression sur le visage de l'arme et de l'attaqué... La douleur, le goût du sang, la terreur.. Brrr, tant d'excitation rien qu'à cette idée.... Idée que j'aimerais tellement tester... Mais qui sait si je pourrais un jour... Arrrrf, bien dommage tout ça...

Je souris et relâchai la divine épée.


« T'es une arme magique, c'est ça ? Tu vis et tout ? C'est trop classe ! Dit, tu veux pas devenir mon arme ? On pourra torturer des gens ensembles! Et éradiquer les ghoules si tu viens avec moi ! Je me demandes quelle couleur a le sang sur toi... Arrr, et je me demandes a quoi ressemble ton sang ! Tu es invincible ou tu peux être blessé ?Hmmmmm, tant de choses à expérimenter... »

Je ris, les yeux brillants de mille feux. Cette épée m'intéressait vraiment. Ça pourrait vraiment donner du lourd de se battre avec elle, pas vrai Rei ? T'imagines, latter la gueule aux ghoules avec un truc vivant ? Un peu comme les quinques ou les kagune quoi... Le cooooomble ! Hahaha, j'en ris d'avance ! T'imagines leur dire au moment où elles lâchent leur dernier souffle que ce qui les a transpercés c'était un truc bien vivant mais qu'ils ne pouvaient même pas s'en défendre ou l'attaquer ? Hahaha, j'imagine bien leur tête, frustrée et pleine de douleur à la fois... Un vrai délice !

Je finis par me mettre à genoux, tout sourire, devant l'épée divine, attendant sa réponse. Shinohara m'aurait dit de ne pas me jeter comme ça sur lui, mais bon... Je ne pouvais pas m'en empêcher... ça me fait un peu mal de ne plus m'en tenir à ce que me disait Shinohara. J'ai l'impression de le trahir, en quelques sortes... J'espère qu'il va bien...

Je sortais donc quelques couteaux pour jouer avec en attendant une quelconque réaction de l'épée, plantant les lames joyeusement dans les plantes à terre pour les massacrer et créer une petite flaque de sang, le sourire aux lèvres.
 

Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________
Invité, You're my next victim ~



(Et je mutile de remerciement Ezraed pour le vava ~ ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 18
Localisation RP : En mer

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Dim 19 Juin - 17:57


    Exgide ayant fini de s'essuyer et en position de combat fut énormément surpris que le jeune homme lui sauta dessus pour le prendre dans ses bras. L'épée était dans une position inconfortable car elle avait peur de couper le jeune homme qui se frottait à elle. Exagide remarqua aussi que le jeune homme jubilais tellement devant lui qu'il n'avais même pas écouter ce qu'il lui avait dit. Elle parla à ce Rei dont la lame n'avait aucune connaissance vu que l'humain était seul. Exagide essayait de s'enlever du Ligotage du jeune humain mais n'arriva point vu qu'il le serrait tellement fort qu'il ne pouvais se libérer. Après quelques minutes d'étreinte, l'humain le relâcha et la lame royale tournoya sur lui même pour se sentir à nouveau libre. Exagide fut bien en mauvaise posture quand il dû répondre à l'interrogatoire du vagabond.

<< Tout d'abord bonjour ! Soyez donc poli mon cher ! Je ne suis pas une arme magique mais un être vivant à part entière voyons ... Une arme magique ne serait point capable de parler et d'avoir une conscience monsieur. Si je ne vivrais pas comment ferais-je pour vous parler ? Dites moi. Ensuite je suis bien solitaire et il faut gagner ma confiance pour osez m'utiliser sinon vous risquez de ne pas réussir à me soulever. Torturer n'est pas digne d'une épée royale mon cher ! Si la personne est morte et revenue à la vie ou encore qu'il le faut je veux bien mais sinon trancher des innocents, non merci ! Le sang est de la couleur de la bête sur mon corps. Mon sang n'est pas matériel, il est plus un sorte de fluide qui traverse tout mon corps du pommeau jusq'au bout de la lame. Et comme tout être vivant oui je peux être blessé et mis à terre par une chose plus forte que moi bien sûr. Cependant j'ai de quoi me protéger.

Mais parlons un peux de vous mon cher ! Si vous le voulez bien ! Qui êtes vous ? Quel est votre nom ? Pourquoi autant de cicatrice sur votre corps et quel est leurs but ? Etes vous un braconnier ? Que me voulez-vous pour me regarder ainsi avec une telle envie ?>>


  Exagide regardait intensivement le jeune humain qui le regardait des étoiles dans les yeux. L'épée se dit qu'il n'avait rien d'être riche mais que s'il pouvait savoir ce que l'adolescent voulait, Exagide serait fixé sur la suite des événements. L'épée le voyait assassiner sauvagement des plantes pour voir leur sang chlorophyllien se verser sur le sol. Exagide repassa donc en mode Parade, sa forme de base, vu que le combat ne se prononcerai sûrement pas vu l'attirance du garçon pour lui. Exagide resta toujours devant l'homme durant son petit interrogatoire qu'il posait au jeune homme. La lame lévitais toujours, attendant patiemment une réponse de l'humain.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 02/03/2016
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
1145/3000  (1145/3000)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Mer 22 Juin - 19:40

Moi, J'aime les couteaux! Oh, une épée vivante! feat. Exagide



Légende:
 

Je continuais à assassiner sauvagement les plantes carnivores devant moi, tout sourire. C'était amusant ! Mais dommage que les plantes n'aient pas de visages... J'aurais apprécié pouvoir observer le visage terrifié et souffrant du végétal. Brr, ça aurait été délicieux... Mais voir les lianes végétales se tordre sous la douleur était déjà très appétissant... Quelle magnifique danse m'offrait donc la plante ~ Danse du supplice, n'est-ce pas ? Je devrais innover là dessus, et déposer un brevet, hehe !

L'épée, quant à elle, avait déblatérer tout un blabla inintéressant que je n'avais écouté que d'une oreille, me concentrant plutôt sur l'acharnement à planter mon couteau dans la chaire des végétaux coriaces, et à scalper leur peau chlorophyllienne avec dégustation et passion. Elle était un peu barbante, cette épée, avec ses formules de politesses et ses airs royaux. Moi, je pensais que ça serait une épée héroïque prête au combat à n'importe quel moment ! Une épée qui se jetterait même au combat, pour trancher, découper, décimer, torturer, exterminer tout sur son passage ! Eh bah non ! Les épées royales refusent de tuer « de pauvres innocents » et de torturer... Soit-disant, ce n'est pas digne... Pff ! Pas marrant tout ça... Nous, on éradique les ghoules et on nous est très reconnaissant ! Ce n'est pas quelque corps de plus ou de moins qui vont jouer sur la dignité... Puis, qu'est-ce que la dignité ? On s'en fiche, non ? C'est juste quelque chose d'immatériel mesuré sur les gens, mais cela ne les change en rien. La dignité, c'est juste un titre en l'air. Pfff...

Le sang immatériel, par contre, ça m'intéresse. Il n'est peut-être pas rouge, mais peut-être est-il plaisant à voir ? Je note ça dans ma tête, un petit sourire aux lèvres. Il faudra que j'essaie de voir ça, hehehe...

Et voilà que l'épée, curieuse, me pose des questions à propos de moi. Bah, répondons-y, qu'est-ce que tu en penses, Rei ?
Je me lève donc et me met à marcher un équilibre sur un tronc, les bras écartés pour avoir de l'équilibre, tout souriant.


« Moi, c'est Suzuya Jûzo ! Les cicatrices ?  C'est parce que ça me détend ! Et ça me fait du bien ! D'ailleurs, je devrais tester de me coudre un papillon... J'aimerais bien des ailes dans le dos, mais tout seul ça va être difficile... Et Rei ne peut pas m'aider.. Ah oui, il y a Rei qui est toujours avec moi ! »

Je souris et saute du tronc pour descendre et regarde l'épée.


« Pourquoi avoir de l'intérêt pour toi ? Parce que les armes c'est génial, tout simplement ! J'ai toujours aimé tout ce qui tranchait et découpait, héhéhé... ça m'a toujours passionné ~ »

Je fis un petit tour sur moi même en écartant les bras, en petit pas de danse, puis regardais l'épée de nouveau.  

« Dis, tu me montreras ton sang ? J'aimerais bien savoir à quoi ça ressemble, un sang immatériel sous forme de fluide... Et tu pourras me faire une coupure ? Que je vois les frissons que ça fait ! »
Je continuais de sourire, puis me rapprocha.
« Et dis, tu me laisserais te faire un peu mal ? J'aimerais bien voir ta tête lorsque tu souffre ~  Oh et ça doit être génial aussi de combattre avec toi, tu me laisseras tuer les grosses plantes là-bas et les araignées géantes avec toi ? »
Je les regardais, les yeux brillants, impatient de la réponse. J'espérais vraiment qu'il allait accepter, et qu'on allait pouvoir être amis. Comme ça, il n'y aurait pas que Rei, et cette fois-ci je pourrais dire qu'une épée est mon amie sans qu'on me prenne pour un fou ! Au moins, j'aurais une preuve que celle-ci est bien vivante, même si pour moi chaque arme a sa part vivante en soi...Bah oui, chaque arme se délecte de ses victimes aussi !

Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________
Invité, You're my next victim ~



(Et je mutile de remerciement Ezraed pour le vava ~ ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 18
Localisation RP : En mer

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Mer 29 Juin - 4:02


Exagide le regardait pendant son discours et le voyait inattentif. Quelle perte de temps se dit-il. Une épée royale ça se respecte bon sang ! En parlant de sang. Le Jeune-homme effrayait un peu Exagide. Un homme cousu c'est rare voire quasi inattendu. Exagide repris son calme et commença à répondre au jeune homme.

<< Mes hommages, monsieur Jûzo Suzuya. Vous me semblez bien étrange comparé aux autres humains. >>

Exagide se rappela ensuite la rencontre avec Aïdolerion. Après tout ce monde accueil bien nombre de bestioles et personnes différentes]

<< Vous voulez un Prismillon sur le dos ? Etes vous en train de me tenter à vous faire ce papillon, monsieur ? Votre intérêt pour les armes est très apprécié de moi-même ! Sachez-le ! Et je ne peux vous montrer votre sang rien ne peut me détruire du moins quasiment ... Hum J'ai une question ? Connaissez vous les Conquérants ? Si oui par quel je peux les rejoindre ? Je cherche un Guerrier avec lequel je pourrais vivre. Une coupure ? Je veux bien essayer de vous faire un Prismillon sur le dos pour que vous ayez la sensation que vous souhaitez. Pour me faire des dégâts vous devez avoir une certaine force ou tout simplement .... Avoir des flammes ...Les plantes ne sont pas vivantes donc je veux bien même si je n'y vois pas grand intérêt. Et pour ce qui est des araignées je ne suis pas vraiment pour malgré que j'ai une résistance au poison. J'ai une dernière question ? Que faites vous ici ? Faites vous parties d'une faction ? Si oui laquelle ? Sinon que faite vous seuls ?>>

Exagide le regardait toujours s'amuser en montant sur un tronc puis en assassinant sauvagement des plantes. Exagide trouvait cette homme étrange mais intéressant. S'il pouvait le manipuler, il serait peut être mieux vu une fois arrivé chez les Conquérants. Exagide commença a rentrer doucement dans le jeu de Jûzo sans qu'il ne s'y aperçoive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 02/03/2016
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
1145/3000  (1145/3000)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Sam 16 Juil - 0:14

Moi, J'aime les couteaux! Oh, une épée vivante! feat. Exagide



Légende:
 

J'observais l'épée avec de bien bonnes manières. Elle semblait un peu comme les nobles dans les châteaux, avec ses grands mots soutenus et ses phrases compliquées. C'était un peu ennuyant en fait, de parler comme ça. On est plus vraiment au moyen-âge ! Par contre, je me demande ce que voulais dire l'épée par « étrange ». Enfin, on m'a souvent appelé « étrange », donc ça ne me change pas. En fait, j'ai eu tant d'appellations que je ne m'en soucie même plus. C'est pas beau ça ? Par contre, Rei, personne ne lui dit rien... A croire que personne ne le remarque jamais... Il a tendance à se la jouer discret aussi ! Mais parfois, il fait des bêtises, et maman n'aurait pas été contente si elle l'aurait vu... Ahh, qu'importe !

L'épée me demanda ensuite si je voulais un prismillon sur le dos. Je penchais la tête, je ne savais pas ce que c'était, mais le nom était joli. Apparemment, c'était une sorte de papillon. Bah, écoutez, épée vivante, moi je le veux bien votre papillon dans le dos ! Allez-y et tailladez-moi ! En tout cas, cela avait l'air de le rendre heureux de voir que j'aimais bien les armes. Logique, c'en est une. C'est comme si tu disais à un lapin qu'on aimait les lapins car c'est mignon, il appréciera le compliment et sera content. Bah là c'est pareil, j'aime bien les armes donc l'épée est contente.
L'épée me demande ensuite si je connais les conquérants. Je penche la tête sur le côté. Tiens, qu'est-ce que c'est ? Il voulait rejoindre un guerrier... Intéressant tout ça.
L'épée dit ensuite qu'elle veut bien me faire un prismillon sur le dos. Je ne sais toujours pas ce que c'est, ni à quoi ça ressemble, mais ça me va totalement ! Ça a un joli nom, donc ça ne peut être que joli !

Par contre, c'est pas marrant, je peux pas la blesser... Bouh... Va falloir que je me trouve un autre jeu... Pffft... Et dire que j'aurais vraiment voulu voir qu'est-ce que ça fait de blesser une arme... Et en plus, l'épée n'était pas trop partante pour aller décimer plantes carnivores et araignées. Pff, pas marrant. Viens Rei, on prend Jason et Scorpion avec nous et on va les découper en rondelles !
L'épée me pose finalement des questions sur ma présence ici. Je saute de mon tronc et joue avec mes couteaux et mes doigts.


« Je sais pas à quoi ressemble un prismillon, mais j'en veux bien un sur le dos ! Ça doit être tout joli ! Pour les conquérants, je sais pas ce que c'est, donc je peux pas trop aider. Mais j'veux bien les rencontrer aussi ! Ils ont l'air sympa, dit comme ça ! J'ai toujours voulu voir des guerrier, ça a la classe les guerrier, héhé... Sinon, j'ai atterrit ici par erreur. Enfin, je me battais dans mon monde, et une tornade m'a amené ici. C'est un peu bizarre, et j'aimerais bien retourner décimer les ghoules chez moi, et voir si Shinohara va bien. Mais ce monde est sympa, et je suis pas seul, j'ai Rei qui m'accompagne! Sinon, je n'ai pas encore rencontré de factions, alors je fais partie d'aucune faction de ce monde... »

Je soupire bruyamment et me laisse retomber au sol.

« Et toi, épée-sama, qu'est-ce que tu fais seul ici ? Tu connais les ghoules toi aussi ? T'en a déjà tuée une ? Ahhh, c'est tellement bon de les voir se débattre dans le sang et la douleur~ »

J’émets un léger rire, et attends la réponse de l'épée.  

Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________
Invité, You're my next victim ~



(Et je mutile de remerciement Ezraed pour le vava ~ ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 18
Localisation RP : En mer

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Jeu 28 Juil - 14:32



Exagide l'observait toujours s'amusant avec ses couteaux et ayant un regard assez étrange pour l'épée. L'arme se demandais si Jûzo appréciait la douleur et en conclus par ses nombreuses cicatrices que oui. Exagide alla léviter près de Jûzo en lui tournant autour et lui enleva son haut pour ne pas le salit. Il ferma son oeil pour se rappeler la forme d'un prismillon et il commença son chef d'oeuvre sur Jûzo. Il prit une bonne quinzaine de minute à appliquer sa lame froide et coupante sur le dos si fragile d'un humain. Exagide ne sait pourquoi mais aima la sensation de découper quelque chose. Malgré son fort sentiment psychopathe il s'appliqua pour faire un magnifique prismillon. Hum ... Pas mal pour une première... Il est génial ! Après tout c'est une épée royale un peu modeste.



Il tourna sur lui même pour enlever le sang mais essuya le reste avec un de ses rubans et observa le sang qui s'y étais déposer... Intéressant... Alors les êtres vivants ont du sang. Exagide secoua son ruban pour l'enlever. L'épée se mis a regarder Jûzo longuement avant de s'expliquer.

<< Moi ? Je viens de Krome. J'ai apparus là-bas. Je suis tombé sur un Change-Forme qui m'a complètement mis à terre en me brûlant car selon lui j'ai insulter sa ville, etc ... Non je ne connais pas les goules mais je connais des Spectrum, des Fantominus, des Ectoplasma et bien d'autres bestioles fantomatiques. J'ai bien abattues ses spectres mais il ne saignaient malheureusement pas. Que direz tu de voyager ensemblechez les Conquérants ?>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 02/03/2016
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
1145/3000  (1145/3000)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Ven 5 Aoû - 14:51

Moi, J'aime les couteaux! Oh, une épée vivante! feat. Exagide



Légende:
 

L'épée s'était mise à léviter près de moi. Wouaaah, c'est trop classe ! Moi aussi j'veux léviter ! Voire même voler ! Avec des ailes trop classes ! Des ailes à plumes noires et déchues ! Ou des ailes blanches et toutes colorées ! Ou rouge comme le sang ! Ou des ailes d'os !! Ahhh, tellement de possibilités, il me faudrait des ailes interchangeables, comme ça je pourrais tout le temps les changer et avoir celles que je veux...

Bref, je disais donc que Exagide s'était mis à léviter autour de moi. Il m'avait délicatement retiré ma    chemise, et avait taillé ce « prismillon » dans mon dos. Je frémis au contact de la lame, au contact du tranchant de l'épée contre ma peau, glissant contre celle de mon dos, faisant couler mon sang frais. Un frisson de bonheur, de pure joie et de plaisir parcouru tout mon corps. Mmmh, c'était.. Tellement apaisant, tellement bon, tellement... Je n'avais pas de mots, mais la douleur était toujours quelque chose qui me faisait frissonner de plaisir. Un sourire large se dessina sur mon visage, mes yeux regardaient vers le haut, j'étais comme en transe pendant cette séance de découpage, de mutilation.

Quand l'épée eut finit, elle tourna sur elle-même et s'essuya du sang. Je profitais encore un peu de la douce sensation que le sang sur mon dos me procurait avant d'humidifier un morceau de tissu pour nettoyer le sang, puis alla observer mon dos dans une flaque d'un liquide violet qui semblait plutôt nocif – mais le poison c'est cool – et fut ravi du résultat. Le « prismillon » était un genre de papillon, mais je n'en avait jamais vu. Je me demandais vers où il y avait de tels papillons. Il était très élégant, coupé dans mon dos. Peut-être devrais-je m'en coudre un, un de ces jours. Ça pourrait être classe.

L'épée se tourna vers moi, alors que je remettais ma chemise, avant d'expliquer qu'il venait de Krome, étant apparu là-bas. Je penchais la tête, ne connaissant pas cet endroit. Mais j'imaginais que comme moi, il avait du apparaître un peu au hasard dans ce monde, emporté par une groooooosse tornade. Il dit aussi qu'il était tombé sur un change-forme ( qu'est-ce donc ? Quelqu'un qui change de forme ? Trop classe!)  qui l'avait mis à terre car il avait soit-disant insulté sa ville. Hmm, j'aurais bien voulu voir ce que ce change-forme vaut au combat...
Il ajouta qu'il ne connaissait pas les ghoules. Hmh, il ne devait pas y en avoir dans chaque monde alors. Mais il ajouta qu'il connaissait des « Spectrum », des « Fantominus », des « Ectoplasma » et d'autres bestioles fantomatiques . Mes yeux s'écarquillèrent à ses mots. Des bestioles fantomatiques ? Des fantômes ? Woooooooooh, mais c'était génial ! Il était génial son pays ! Fallat que j'aille y faire un tour un de ces jours, pour rencontrer ces bestioles . Ça pourrait être une bonne idée, qu'en penses-tu Rei ? Tu n'aurais pas peur des fantômes toi ? Je te connais, je suis sûr que tu aurais la frousse ! Mais ça serait marrant de voir ton visage apeuré ! Puis tu verras, les fantômes ça fait pas peur c'est cool ! Donc faudra qu'on passe y faire un tour !

L'épée finit par me proposer de l'accompagner jusqu'aux Conquérents. Hmhm, conquérents ? Je ne connaissais pas ces gens. Si je me fiait à leurs noms, ils devaient conquérir ? Mais conquérir qui, quoi ? Hmmmh... Il faudrait que j'en sache plus. Parce que j'aime le sang et la torture, mais faut voir de quel côté. J'aime torturer les ghoules car je sais qu'elles sont méchantes, mais au fond je m'en fiche un peu. Je faisais ça pour Shinohara car il voulait que je ne tue que les ghoules qui étaient du côté du « mal », mais en vrai je m'en fou un peu... Tant que je peux découper et que ça saigne, moi ça me va ! Désolé, Shinohara-san...

Je regarde donc l'épée.

« Qui sont les conquérents ? Et vers où sont-ils ? Ils conquièrent qui ? Y'a du sang ? De la torture ? De la mutilation ? Du massacre? » 

Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________
Invité, You're my next victim ~



(Et je mutile de remerciement Ezraed pour le vava ~ ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 18
Localisation RP : En mer

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Sam 13 Aoû - 22:47



Exagide le regardait boire ses paroles. Ce n'est pas banale qu'un humain puisse écouter une simple épée, même si s'en ait une royale. L'arme observa le jeune homme et vit qu'il était impressionné quand Exagide lévitait près de lui. Il remarqua aussi que l'humain aimait ressentir la douleur, cela le faisait frémir. Etrange, vous ne trouvez pas ? Revenons à nos Wattouat. Jûzo écarquilla les yeux quand la lame royale lui parlait des spectres de son monde. Tiens donc, ne voit-il pas non plus qu'Exagide est lui aussi une entité spectrale ? Ce n'est pas important ! Exagide regarda le jeune homme en lui disant :

<< Et bien, c'est que je n'en ai aucune idée.. Voilà pourquoi j'erre à la recherche des Conquérants... Je ne veux pas vraiment faire partie de leur "secte" mais j'utilise cette excuse pour continuer d'errer et de trouver une voix dans ce monde .... Il y a sûrement du massacre et tout le reste mon cher. De plus j'ai remarqué que vous êtes intrigués quand je lévite. Si vous le souhaitez, je peux vous porter. Il vous suffit de mettre vos pieds au niveau de mon bouclier et de vous attacher à mon pommeau. Fascinez par mon monde ? Et bien je pourrais vous en racontez long mais je ne suis pas sûr que cela puisse vous intéresser. Pourquoi pas marchez quelque part ? Là où les chemins nous mènent ? D'ailleurs votre monde ressemble à quoi ?>>

Exagide continuait de léviter autour du jeune homme. Attendant patiemment ses réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 02/03/2016
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
1145/3000  (1145/3000)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Jeu 25 Aoû - 17:06

Moi, J'aime les couteaux! Oh, une épée vivante! feat. Exagide



Légende:
 

Je regardais l'épée vivante tourner autour de moi, tout en me répondant qu'elle ne savait pas vraiment qui étaient les conquérants, ni ce qu'ils conquéraient, ni où ils étaient et encore moins vers où ils allaient. L'épée me disait juste qu'elle errait à leur recherche tout en essayant d'en savoir plus à leur sujet. Exagide ne voulait apparemment pas rentrer dans une « secte » à proprement dit, elle cherchait une voie dans ce monde. Mhhmh, intéressant ! Mais je trouve ça marrant moi, les sectes ! De gros rassemblement et des vieux rituels pour invoquer le diable... En plus, les gens dans les sectes ont souvent tous des tenues assorties qui sont vachement classes ! De grandes capes avec de longs capuchons en pics, ou des capes noires, ou un signe distinctif... Moi je trouve ça classe de pouvoir se reconnaître secrètement ! Pour agir dans l'ombre, reconnaître ses partenaires, et s'attaquer à notre cible dans la plus parfaite des discrétion – ou pas – hehehe !
L'épée ajouta qu'il y avait sûrement du massacre. Mon regard s'illumina. S'il y avait du massacre, ça m'intéressait ! Ohhhh oui ! Je vois déjà les bains de sang, les longues pauses relaxation de torture, les démembrement de chaque victime pour les observer sous chaque couture... Mhmm, oui ça m'intéressait ! Mais à voir si les conquérants étaient vraiment ce qu'il me fallait. Peut-être étaient-ils trop conquérant, et les histoires de conquérir tel ou tel truc ou personne ne m'intéresse pas vraiment. Moi, la politique, les territoires, tout ça, je trouve ça ennuyant. La baston, le sang, la bataille, la torture, c'est ce qu'il y  a de mieux ! Puis il faudrait que je trouve un moyen de revoir Shinohara, aussi. Je lui avais promis que je décimerais les ghoules, puis que je le protégerais aussi. Donc je ne pouvais pas rester ici indéfiniment. Puis s'il n'y avait pas de ghoules, c'était pas marrant non plus.

L'épée vivante ajouta que je semblais émerveillé par sa capacité à léviter. Bah bien sûr ! C'était trop classe ! Dans mon monde seule les ghoules lévitaient, nous on devait se débrouiller en sautant, et c'était déjà sympa aussi !
L'épée me proposa alors de me faire voler . Mes yeux s'écarquillèrent. Vraimeeeeeeeeent ? Mais ça serait génial ! Elle est trop cool cette épée !

Elle me dit ensuite qu'elle pourrait me donner des informations sur son monde, mais que ça ne m'intéresserait pas. Ah ? Si elle le dit. Si ça part dans un long dialogue éducatif, il peut oublier, ça m'endors rien que d'y penser...

Alors qu'Exagide me demande comment est mon monde tout en lévitant, je me rapproche pour pouvoir monter sur son dos.


« Mon monde ? C'est un monde très haut en technologie ! J'habite dans une grande grande ville, Tokyo, qui est la capitale du Japon. La ville est tellement grande qu'il y a plusieurs districts ! Et mon monde est assaillie par une créature humanoïde que l'on appelle ghoule et qui mange les humains ! J'étais un inspecteur dans la recherche des ghoules et je les combattais, j'étais donc assigné à un district pour les exterminer ! Les ghoules avaient différents groupes aussi et se cachaient aussi donc ce n'était pas facile, surtout que nos armes étaient fabriquées à partir de leur appendice, mais c'était marrant de jouer à cache cache puis au loup pour ensuite les neutraliser! »

Je ris aux éclats en tendant mes mains à l'épée.

« Avec Rei, on a grandit aux milieu des ghoules, donc au début on tuait les humains. Mais les humains nous ont dit que c'était mal et qu'il fallait tuer les ghoules, alors on tue les ghoules. Mais au final, Ghoule ou Humain, c'est un peu la même chose pour nous. Ça saigne et c'est marrant à découper, puis c'est toujours quelqu'un que l'on torture ou tue. Donc c'est pareil ! »

Je souris à nouveau, puis repris enfin :

« Je veux bien que tu me porte un peu, pour avoir l'impression de flotter ! Et je veux bien faire un bout de chemin jusqu'aux conquérants, bien que je ne sais pas s'ils sont ce que je cherche ou s'ils m 'intéresseront. Je peux tout de même faire un peu de chemin jusqu'à eux pour réfléchir! » 

Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________
Invité, You're my next victim ~



(Et je mutile de remerciement Ezraed pour le vava ~ ♥)


Dernière édition par Jûzo Suzuya le Mer 21 Sep - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 30/03/2016
Age : 18
Localisation RP : En mer

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Lun 29 Aoû - 17:34



Exagide écoutait calmement Jûzo qui le montait, comme il l'a proposé. Il lui parlait de son monde, de goules, et d'autres trucs qui commencèrent à lasser l'épée Royale. Sur le chemin l'arme repensa à ce qu'il s'étais produit avec Aïdolerion. Il se dit qu'il ne vaudrais mieux pas rejoindre les Conquérants, vu qu'il ne voulait plus d'histoire avec les Exaltés. Son bouclier se remémore encore la douleur faites par les morsures des flammes. Exagide s'arrêta brusquement. Jûzo le regarda perplexe en penchant la tête. Il descendit d'Exagide et lui pose une question.

"Eh ? L'épée est-ce que ça va ?"

Exagide le regarda en soupirant.

"Je vais te laisser ici .... Je n'ai plus tellement envie d'aller chez les Conquérants .... Navré de te laisser seul .... N'oublie pas le Prismillon qui symbolise notre rencontre .... Je te laisse ... Je m'en vois navré ..."

Exagide se mit à partir vers des buissons pour disparaître aux yeux de Jûzo. Il lévita encore un peu avant de se laisser tomber sur une souche d'arbre. Des plantes carnivores commencèrent à se rapprocher de son corps métallique. Elles enroulèrent leur lianes, racines et feuilles autour de l'épée. Exagide regarda le ciel et se dit que la rencontre avec Jûzo et Salatranir était peut être son but dans ce monde, sa conscience se libéra laissant le corps de l'épée inerte. Jadis, lame royale, la voici maintenant Reine de la forêt. Les plantes continuèrent de s'enrouler autour de l'épée laissant uniquement quelques parties du pommeau et du bouclier à la vue des animaux et plantes de ce lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 49
Date d'inscription : 02/03/2016
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
1145/3000  (1145/3000)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   Mar 30 Aoû - 14:01

Moi, J'aime les couteaux! Oh, une épée vivante! feat. Exagide



Légende:
 

Exagide avançait tranquillement en lévitant, me faisant léviter avec lui, tout en écoutant les histoires sur mon monde. Je ne sais pas si ça l'intéressait vraiment, mais j'aimais bien parler de mon monde. Je trouvais que les ghoules étaient intéressantes, dans leur façon d'être si humaines sans l'être non plus. Je veux dire par là qu'elles ont une apparence tout à fait identique à celle des hommes, on ne peut jamais les différencier...Enfin, sauf quand elles sortent leur kagune, là on sait ce qu'elles sont !
Puis, les ghoules ne sont pas si humaines que ça non plus. Il ne faut pas oublier que ce sont des monstres qui mangent la chair humaine, et parfois même la chair des ghoules ! Enfin bon, moi je m'en fiche un peu, puis c'est surtout une bonne excuse pour les exterminer. Après, maman ne nous a jamais fait de mal, à nous... Enfin, si, mais elle n'a jamais essayé de nous manger. Mais c'est vrai qu'on faisait le travail d'une ghoule, et que dans les combats on lui rapportait beaucoup car grâce à son entraînement, on était plus forts que ces stupides monstres... Mais, au fond, nous n'étions sûrement que des bêtes de foire.

Soudain, l'épée s'arrêta. Je la regardais d'un air perplexe, penchant la tête tout en descendant de son dos. Je fis le tour pour la regarder, et lui demandait si ça allait. Exagide me répondit qu'il allait me laisser ici, qu'il n'avait plus vraiment envie d'aller chez les Conquérants. Il me dit de ne pas oublier le prismillon qui symbolisait notre rencontre, avant de me faire ses adieux, désolé. Je lui sourit grandement, tout en lui faisant des grands signe de la main en le voyant s'éloigner.


« Je n'oublierai pas le prismillon ! C'était sympa d'avoir pu discuter avec toi. J'espère que tu trouveras ton chemin, et qu'un jour peut-être, on se reverra, par la destiné du prismillon ! »
Je ris légèrement tout en continuant mes signes de la main, le voyant disparaître derrière des buissons. Je baissai ma main, souriant. Exagide avait eu l'air bizarre avant de me quitter, mais peut-être que ce n'était rien. J'aurais bien aimé me battre avec une épée de ce genre, mais après, ce n'est pas non plus mon style de combat, et moi j'aime bien Jason XII, elle est légère et facile à manipuler et rapide, tout comme Scorpion. Puis je ne me bats pas seul, Rei est toujours à mes côtés, même si parfois il n'est pas d'accord avec moi. C'est un peu ça, un partenaire, j'imagine. Puis Rei et moi, on a un lien unique, que personne ne peut remplacer. C'est comme s'il animait mes armes et qu'il me libérait le champ de bataille. Je crois, qu'au fond, il aime bien ça lui aussi, se battre.

Je repris donc mon chemin. Je n'allais pas oublier le prismillon d'Exagide, tout comme je n'oublierai pas l'os papillon d'Exuperance. J'aimerais bien la revoir aussi, Exuperance. Elle était gentille et attentionnée, je pense que c'est ce que le mot « maman » définissait réellement, mais que je n'avais pas connu. Et que je ne connaîtrais jamais, après tout.

Je m'arrêtai soudainement sur le chemin. Au final, je ne connaissais rien des Conquérants. Et s'il ne me correspondaient pas ? Et s'il y avait un groupe plus adapté à ce que je recherchais ? Non, avant de me précipiter dans un groupe qui pourrait m'ennuyer, il fallait que je regroupe des informations sur un peu près tous les groupes d'Horizon, et que je me fasse une opinon.
Je me retournais don vers la Zone neutre, pour retourner de là où je venais. Car je pense qu'une zone neutre doit regrouper sûrement un peu de tout, donc je devrais trouver réponses à mes questions. Et sûrement trouver ce que je cherche. Je retrouverais Exuperance et Xenosia une autre fois...
Tu es d'accord avec moi, Rei ? Comme ça, qui sait, peut-être qu'on pourra enfin user de notre passe-temps favoris !


Fiche de liens (c) Miss Yellow

_________________
Invité, You're my next victim ~



(Et je mutile de remerciement Ezraed pour le vava ~ ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand un fétiche des lames en trouve une vivante [ft.Exagide]
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Quand on cherche, on trouve! Mais pas toujours ce qu'on veut...
» Quand on est au creux de la vague...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizon RP :: Horizon :: Viridia :: Forêt Carnivore-