ANNONCE IMPORTANTE DANS LES MISES A JOUR ET ANNONCES.

Partagez | 
 

 Représailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Représailles   Lun 25 Juil - 22:24






Représailles

Chronologie d'Ato
Lieu : Viridia









Un mélange de panique et de rage, un déchirement au cœur, un véritable tumulte émotionnel et finalement, plus rien. C’est tout ce qui m’a réveillée en sursaut, ces émotions n’étaient pas miennes mais celles de mon loup que l’on partageait. Il devait s’être passé quelque chose où il se trouvait, et c’est bien la seule chose que je savais à ce moment : sa position.

Sans attendre une seconde de plus, je me vêtis dans la pénombre, sans aucun mal grâce à mes yeux d’elfes qui frôlaient la nyctalopie, m’équipai de mes épées et accourus finalement en trombe en direction de la dernière palpitation ressentie. Je ne m’inquiétai pas pour lui puisqu’il n’y avait pas de douleur dans tout cela, c’était bien ce qui l’avait alarmé qui m’intriguait. Malgré ma vitesse de course, je savais qu’il me fallait 5 bonnes minutes à grandes enjambées par l’allée principale pour sortir de la ville, et encore au moins 5 pour arriver auprès de mon loup, je choisis donc un autre moyen de transport que la seule force de mes jambes.

Approchant des écuries, je pris un instant pour souffler et réveillai doucement un des chevaux d’une caresse sur sa tête. Je le chevauchai bien vite comme il en avait l’habitude et d’une claque sur l’arrière-train, je l’invitai à se hâter dans la direction souhaitée. Il ne me faudrait cette fois que 5 minutes à mon avis pour arriver à destination.

[Loup Ailé]

Le loup incarnait un rôle de sentinelle pour Viridia, survolant la région tout le temps qu’il se trouvait éveillé et qu’il n’était pas aux côtés de sa maîtresse. Il effectuait ainsi des rondes nuit et jour sans montrer le moindre signe de fatigue. Il arrivait aussi qu’il intervienne pour repousser des prédateurs s’approchant trop des villages, ou dissuader quelques bandits de passer à l’acte. Cette nuit-là, c’était trop tard. Le mal avait été fait, et il en a été témoin depuis les cieux. Se posant sur des hauteurs qui surplombaient les malfaiteurs, il se redressa fièrement pour pousser un hurlement terrifiant. Celui-ci sonnait le glas de ces malfrats.

S’en prendre à la garde était leur ultime erreur en ces lieux. Il avait déjà ressenti la présence de ces deux individus par le passé, à des moments où Ato le sollicitait. Et il le savait, cet affreux gobelin qui avait lui aussi semé le trouble près d’une chaumière isolée, il portait exactement la même odeur que cet homme armé de sa faux. L’inquiétude de la bête devient peu à peu rancune. Ses crocs se dévoilent et ses griffes acérées plongent suite à un bond formidable depuis son piédestal. L’action brutale tranchait avec la majesté de son cri dont l’écho perdurait.

L’animal fondait sur sa proie la plus proche, prêt à broyer de la tête de l’homme en armure. Sa vélocité écartait toute possibilité d’esquive. La mort attendait ce chevalier une fois de plus… Transpercé de part en part, le crâne putréfié de la victime ne laisserait s’échapper qu’une odeur putride d’un corps en décomposition avancée. L’impact trop rapide et puissant se dévoilerait comme une fatalité si personne n’intervenait. Peut-être son compagnon armé de sa faux se montrerait-il chevaleresque comme le voulait l’ordre fondé par Mannfred. Il ne tient qu’à lui de sauver sa vie en encaissant le choc, ou de laisser le canidé faire le sale travail en envoyant le mort-vivant en enfer comme promis. Quel que soit son choix, il avait affaire à une bête enragée ayant coupé tout lien avec l’humanité en cette douce soirée.





Notes:

Je rétablis tout ce soir... T.T [27/07/16]
Erreur rectifiée !


Dernière édition par Ato le Mer 27 Juil - 15:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 17/07/2016
Localisation RP : Zone Neutre - Rift

Profil
Points de Puissance :
1680/3000  (1680/3000)
Skittles : 122
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Représailles   Mer 27 Juil - 5:40



   
   Ano & Ato
   Représailles

A
ttrapant les derniers préparatif, Stan garde les bras croiser en observant Mann remettre son armure qui porte encore le sang frais et dégoulinant de l'un des gardes qu'il vient de tuer sauvagement. Les autres renfort arrivent, mais ils sont encore trop loin pour que ce soit considérer de menace, toutefois les minutes défilent comme de l'eau. Plus ils attendent, plus les gens se rapprochent, c'est donc pourquoi Stan regarde Mann qui ouvre lentement sa carte pour chercher ailleurs que faire comme plan d'évasion. Le maître des enfers roule lentement des yeux et viens lui arracher la dîtes carte de ses mains en lui indiquant les chevaux pour fuir le plus rapidement possible. Dans l'espace de quelques minutes, les bagages étaient officiellement monter sur les chevaux et tout ce qu'il manquait d'être ajouter restait très clairement leur propre personne. Stan eu tout juste le temps de tourner son regards en direction de la route qui mène directement à la propriété et ramassa sa faux en la faisant tournoyer. Une créature assez imposante commençait à se diriger droit sur les deux hommes, assurément de type inconnu pour Stan qui n'a pas réellement prit connaissance de cause de chaque animal qui habite les terres. Il analyse rapidement ses choix et vois une sacrée opportunité de se débarrasser d'un problème qui grossit de jour en jour.

-Mann!
-Ne t'en fais pas, je suis prêt pour lui...


Le grand bourru métallique s'avance lentement en dégainant son épée et la créature n'est qu'à quelques mètres. Pour lui s'est certain, il va être en mesure de l'arrêter et de réellement être capable de la retenir sur place! Lentement il dirige sa mains vers les cadavres au sol et en soulevant main vers le ciel, redonne vie à ses morts, les attrapant sous son commandement. Si au moins la bête peut foncer dans les cadavres et perdre de la vitesse, selon Mann, il pourra l'affronter avec son épée longue. Stan garde son sourire en se tournant vers Mann et lentement fais le tour en se reculant pour se retrouver derrière lui.

-Dit moi une seule chose... Tu comptais réellement me garder vivant et actif à tes plans une fois les terres conquise?
-Stan c'est pas le moment...
-J'en ai sérieusement rien à foutre à vrai dire. Réponds à ma question Mannfred.


Il regarde sur sa droite, sa gauche et aussitôt qu'il me voit derrière lui, pivotant son pied, tente de me donner un coups d'épée en plein visage. Ceci dit, vus qu'il garde toujours sa mains lever pour faire interagir ses morts vivants, le rayon de ma faux et largement plus long que sa lame qui ne fait que effleurer mon visage en coupant au passage une fine entaille sous mon œil que je ne ressens même pas.

-C'est bien ce que je pensais.
-Enfant de P...


Je ne lui laisses pas savourer le dernier mots qui aurait pût s'échapper de sa bouche, l'empalant violemment contre ma faux et le poussant en direction de la créature qui arrive à vive allure. Mann dans une giclée de sang tente de s'exprimer de nouveau, mais la douleur l'en empêche. Il soulève donc faiblement son épée et garde sa main soulever, envoyant les morts-vivants courir vers la créature, utilisant les arbalètes qu'il leur restait comme dernière arme de défense en tirant de vulgaire flèche vers celle-ci.

-Bon Retour en enfer... Vieil amis.

Il est temps pour Stan de s'évader et retirant sa faux, il fait une roulade sur le côté en entendant l'arrivée brutale de la créature qui fonce dans la pile de cadavre et Mann, déchiquetant tout sur son passage. Stan observe avec un sourire en coin, mais il sait qu'il ne pourra pas combattre cette créature. Il tente donc de voir autour si son hôte ne serait pas sur place...
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Représailles   Mer 27 Juil - 15:03






Représailles

Chronologie d'Ato
Lieu : Viridia









Contrairement à Ato et son compagnon dont leur complicité était sans faille, doublée de leur relation fusionnelle grâce aux liens qui unit leurs cœurs, Stanislav et Mannfred ne s’alliaient que par intérêt et nulle confiance n’existait entre eux. Seul un accord tacite était en place, comme un pacte de non-agression que le chevalier transgressa dans la minute, l’homme armé comme la mort renvoya dès lors bien vite la balle à l’envoyeur, facilitant inconsciemment le travail au loup en rompant l’invocation nécrotique, lui évitant de faire souffrir les gardes par-delà la mort. Tout se passa très vite, au plus grand plaisir de Stanislav qui se débarrassa de l’épée de Damoclès que le mort-vivant représentait.

Le criminel s’apprêtait dès lors à fuir, montant en scelle, le cheval était prêt pour reprendre la route. Malheureusement, tout ne se passerait pas si facilement. Le nouveau but de Stan’ dans sa fuite était de retrouver la trace d’Ato, pensait-il peut-être que la créature n’était pas ici pour rien, qu’elle devait être domptée et servir au combat à sa place. Il n’avait qu’à moitié raison si tel était le cas, car la créature se battait aux côtés de sa maîtresse et non pour elle comme un vulgaire garde du corps. Le temps rattrape Stanislav, ses manœuvres ont pris bien trop de temps et il l’a remarqué, si bien que le loup en a déjà fini avec son ancienne proie, s’interposant désormais face à Stanislav. Bien plus grand qu’un vulgaire canidé, l’hybride tient tête au cheval afin de l’effrayer. Un tel prédateur ne manque pas de cabrer la monture au risque de faire tomber son destrier.

Un instant de lucidité fit sortir la bête de sa rage, ne désirant pas blesser son congénère animal, le loup choisit alors d’exploiter son plus grand atout en prenant son envol d’un puissant battement d’ailes pour ainsi fondre vers l’adversaire et l’arracher à sa monture, portant ainsi Stanislav à la seule force de sa gueule. Relâchant la forte prise sur l’homme afin de le laisser tomber au sol, le loup se lance dans une ultime charge, le plaquant violemment à terre, les griffes prêtes à le lacérer. Sans bon moyen de se défendre, c’est un véritable tour de force qui sera nécessaire à l’être des enfers pour se défaire de cette emprise.


Progression d’Ato

A grand galop, je sors bientôt de Yaga, traversant les plaines verdoyantes de Viridia. Ces dernières arborent une couleur bleutée sous l’effet du clair de lune, et je crains malheureusement qu’elles ne se teintent de rouge à mon arrivée. Une brève palpitation qui m’est familière m’extorqua de mes pensées, le lien avec mon loup venait de se renouer. Je sens toujours la colère emplir son cœur, mais ponctuée d’une part d’empathie. Cela ne se calmera certainement pas tout le temps que le fauteur de trouble sera debout.

Par chance, le clair de Lune restaure progressivement mon énergie en faisant entrer en activité mon sang elfique. Ceci comble parfaitement mon manque de sommeil et me fait même redoubler en vigueur. Encore un des nombreux avantages octroyés par la nature du sang de Köinzell qui circule sans mes veines. Une main sur mon cœur là où se trouvent mes plumes, j’envoie une requête à mon loup. Souhaitant qu’il retienne ses coups et me laisse le temps d’arriver sur les lieux.

Suite à cela, je sens les palpitations ralentir. Il semble s’être apaisé en entendant la voix de mon cœur, ce qui me soulage au plus haut point. Je crie alors au cheval « Allez plus vite ! » en lui donnant une petite tape d’un coup de talon. Un hennissement résonne dans la pénombre et nous accélérons ainsi le pas.





Notes:

-Le Loup tente juste de s’emparer de la faux pour te désarmer. Tu peux évidemment le repousser si tu veux.
-Ato est là désormais. Réfléchis bien à ta réponse ♥.


Dernière édition par Ato le Ven 29 Juil - 14:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 17/07/2016
Localisation RP : Zone Neutre - Rift

Profil
Points de Puissance :
1680/3000  (1680/3000)
Skittles : 122
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Représailles   Jeu 28 Juil - 6:14



   
   Ano & Ato
   Représailles

M
ann dans un souffle désespérer tente de dire quelques paroles haineuse à Stan, mais il fond lourdement et perds vite beaucoup de sangs vus la grosseur de la lame qui l'a percer. Ceci dit il n'a pas le temps d'attendre que quelque chose se passe, il veut simplement partir à la chasse de l'hôte pour voir si il s'agit d'un allier ou d'un ennemi. La réponse prends place rapidement lorsque la créature se hâte devant lui et intercepte le regards de sa proie.

-Espèce de création moche... Tu va réellement t'en prendre à moi, alors que ma réputation prends rapidement de l'ampleur?

Il peut lire à son visage qu'elle à envie de le foutre par terre, mais d'une attaque rapide, le monstre agit rapidement et Stan n'a à peine le temps de dire.

-Va te faire f....

Propulser de sa monture, Stan fût littéralement prit de court, ayant prit pour acquis que la bête ce serait amuser à dévorer son ancien collègue qui gisait le sang contre le sol. Au lieu de cela, il eu droit à un vol planer de la bête et solidement il se retrouva en une fraction de seconde contre le sol en soupirant. L'inconfort de l'effet de surprise le ramena rapidement à ses esprits et l'homme chercha rapidement une combine pour comprendre les intentions du foutu truc imposant qui avait l'intention de le prendre pour repas. Une tonne d'idée noir pour se débarrasser de lui aurais pût lui traverser l'esprit, mais la plus probable c'était de savoir ce que le maître de cette cochonnerie lui voulait. Ceci dit, il n'avait pas réellement le temps de fouiller autour ou de trouver son créateur, il devait prendre le problème de son prédateur plus au sérieux ou il serait sa prochaine proie d'ici quelques minutes.

Ayant une certaines expérience en invocation louche, il ne voulait pas risquer de lui trancher une tête par exemple sous peine que deux lui repousse, mais il se chargea de changer rapidement le derme de sa peau en écaille très solide et hérissée. Les écailles le protégeant de se faire lacérer par quelconque objet pointu lambda de partout et aussi de pouvoir repousser la patte qui tente de l'attraper avec les petites aiguilles si fines et pourtant très tranchante. Surprenant donc le loup qui approche, il en profite pour attraper avec sa faux un arbre proche et se tiré rapidement hors de la porter du loup en question. Une fois sur pieds, il fit tournoyer sa faux en garder l'écaille au cas où le molosse tenterait encore une attaque, mais lui-même ne tenta rien sur lui en l'observant avec méfiance et le silence s'installe doucement.

-Je ne veux pas le combat, je veux simplement rencontrer ton maître. Tu dois forcément comprendre ce que l'on raconte pour être aussi imposant. Quel mage peut bien créer une créature aussi imposante que toi et ne pas vouloir l'utiliser à bon profits.

Le vents commence à s'élever et l'homme observe la bête qui le regarde avec ses yeux de prédateurs. Il pose sa faux, lame contre le sol en montrant les mains comme signe de trêve. Il est toujours équiper d'un plan de secours au cas où ce genre de tactique ne fonctionnerait pas, mais il veut impatiemment rencontrer quel genre de créateur peut bien contrôler cette bête ou encore qu'es-ce que cette bête peut bien cacher dans ses réserves. À savoir, ce n'est pas tant la bête elle même qui reste imposante, puisqu'il pourrait se transformer en quelque chose de similaire, au risque de se vider de sa magie ceci dit. Soufflant doucement pour rattraper le contre-coup du sol Stan peut au loin entendre les sabots d'un cheval à la hâte! Pourrait-il s'agir de son hôte? Enfin? Il est plus qu'impatient d'enfin le rencontrer et surtout lui dire de face que sa créature devrait réellement porter un collier anti-puce ou quelque chose du genre!
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Représailles   Ven 29 Juil - 14:34






Représailles

Chronologie d'Ato
Lieu : Viridia









Le tête-à-tête se prolonge pendant que le martèlement de sabots s’intensifie. Aucune des paroles de Stanislav n’a été retenue par le loup, il l’a cependant bien compris mais n’a que faire de ses propos. Les deux ne se font nullement confiance et cela se ressent. L’animal pense, sûrement à raison, que l’homme n’est en rien honnête, comment en douter après ce massacre et cette vile trahison de sa part ? Cela se voit d’ailleurs qu’il n’est pas tout à fait confiant puisqu’il agite sa faux, comme si un statut quo régnait.

Il souhaitait donc bel et bien faire la rencontre d’Ato qu’il croyait être la créatrice du loup, comme si ce dernier n’était que simple conjuration. Il se fourvoyait car la bête était bien en chair, nullement éthérée. Son seul lien avec la magie était sa mutation au sein des terres ténébreuses de Wischtech et la communion entre son espèce et les Kschalundo. Agacé par le mouvement de l’arme, le loup perd peu à peu patience, se mettant à grogner avant de bondir pour tenter de s’emparer de la faux à pleine gueule et ainsi désarmer son opposant. Sa vélocité est telle qu’une fois de plus, rien ne permettra à Stanislav de l’éviter. Bien qu’il ne vise pas à blesser, la masse du canidé fonçant sur sa proie risquerait d’avoir un impact non négligeable. La seule option reste alors de repousser la créature en attendant l’arrivée salvatrice de la Vertueuse, ou d’utiliser un quelconque stratagème pour se mettre hors de portée...


Progression d'Ato

Par-dessus le bruit des sabots qui talonnent la terre, j’entends facilement l’écho d’un fier hurlement de loup qui me parvient déjà. J’approche ainsi d’un petit hameau et malgré la nuit déjà bien installée, le hurlement de mon compagnon cumulé à l’agitation des gardes n’avaient pas manqué de semer une certaine cohue dans le village tantôt endormi. Bien heureusement, le « pataclop » frénétique bien propre au galop d’un cheval a attiré l’attention sur moi. Mes yeux diffusent légèrement leur couleur d’améthyste grâce aux rayons lunaires qui les éclairent, en plus de mettre en valeur mes cheveux bicolores si singuliers. J’ai été ainsi reconnue assez vite si bien que le peuple retrouve peu à peu son calme, malgré la crainte qui règne toujours quant au pourquoi de ma présence et des gardes en mouvement et sur le qui-vive. Je fais alors s’arrêter le cheval devant eux pour leur barrer la route. Me redressant sur ma monture, les homme me reconnaissent et se mettent brièvement au garde-à-vous.

« Dame Ato, votre venue était inespérée !

- Identifiez-vous et faites-moi un rapport de la situation. Ordonnai-je immédiatement.

- Vargo, capitaine de la garde vertueuse assignée à ces lieux. Deux individus armés et ont été repérés. Des soldats détachés les ont pris en chasse, depuis, plus rien à part le son d’une corne de chasse. Surement un signal.

-Bien, assurez la sécurité du village, je m’en occupe ! Rompez !

-A vos ordres ! » crièrent-ils finalement tous en chœur. Le peloton se dispersa dès lors pour aller rassurer les civils plus qu’ils ne le sont déjà tandis que je reprends la route.

En chemin, l’horreur d’une bataille se profile. Les traînées de sang et corps décapité ou profondément tailladés m’indiquent alors le chemin, cela ne m’affecte que peu, étant habituée à la guerre, mais je prends tout de même quelques secondes pour me recueillir et leur souhaiter un avenir meilleur. Ils n’auront pas eu le retour souhaité par tout vertueux mais surement un aller simple pour un monde paisible dans l'au-delà…  Je reprends alors rapidement la route après cet instant de recueil et parcours tout aussi vite la distance qui me sépare encore de mon loup.

Sur les lieux, un homme en noir et quelques cadavres encore. L’un des hommes au sol sort du lot, portant une étrange armure au beau milieu de l’uniforme des gardes vertueux, et étrangement, un sentiment de rancune me gagne… Comme si les émotions de cet homme m’investissaient, s’agissait-il d’un être animé par la magie avant sa mort ? De la nécromancie, la plus abominable des magies… Une puissante nécromancie d’ailleurs pour qu’elle puisse encore laisser s’échapper les dernières pensées de l’homme qu’elle investissait, en plus de l’avoir laisser évoluer en paix en Horizon. Je peine à penser clairement en entendant les émotions de cet homme, cette rancune qui m’envahit vient de lui, deux mots résonnent clairement : Trahison, vengeance.

Je réussis à me reprendre au bout de quelques secondes en surpassant mes sens elfiques. D’un bond, je descends du cheval, la cape héritée de Köinzell flottant au vent, et pose pied à terre. Droite, je fais face à l’assassin, le fameux traître visiblement. Mon loup abandonne dès lors ce qu’il entreprend pour me rejoindre. Je le caresse par automatisme tout en ne quittant pas des yeux l’homme en noir.

« Qu’as-tu à dire pour ta défense ? »





Notes:

-Le Loup tente juste de s’emparer de la faux pour te désarmer. Tu peux évidemment le repousser si tu veux.
-Ato est là désormais. Réfléchis bien à ta réponse ♥.


Dernière édition par Ato le Lun 22 Aoû - 14:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 17/07/2016
Localisation RP : Zone Neutre - Rift

Profil
Points de Puissance :
1680/3000  (1680/3000)
Skittles : 122
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Représailles   Ven 12 Aoû - 5:49



   
   Ano & Ato
   Représailles

L
a tension est assez palpable et les gardes commencent lentement au loin à se réunir pour observer le combat qui est plus ou moins agressif jusqu'ici étant donner que Stan n'ose pas s'en prendre à la créature vus comment elle à foncer à tête baisser contre son ancien associer. Ceci dit, il remarque qu'elle s'en prend à sa faux et le désarme complètement laissant un doute planer dans les airs. Es-ce que la bestiole compte attendre la venue des pas du présumer cheval qui approche ou es-ce qu'elle compte en finir avec lui. Sa réponse viens beaucoup plus rapidement qu'il ne l'aurais cru, se retrouvant avec un nouveau problème sous les bras, la silhouette d'une jeune guerrière qui approche. À voir ses courbes, son armure et sa manière de se présenter devant l'homme, elle n'est pas du tout quelqu'un de dangereuse au premier coup d'oeil. Ceci dit, il décide de ne pas mettre tout ses œufs dans le même panier vus les expériences négatives accumuler ici. Craquant lentement ses phalanges, il observe la silhouette qui tique le fond de sa mémoire, un visage connus, une personnalité qu'on à déjà vus quelque part. Peut-être une guerrière qui à cumuler ses exploits sur Horizon et qu'il à aperçu dans un de ses livres?

Il faudrait déjà savoir quels sont ses intentions, tout comme naturellement elle doit se demander celle de Stan. Elle vient lentement s'avancer vers le loup qui guette chacun des mouvements de Stan et s'autorise à ouvrir la discution première demandant très clairement et directement les arguments de défense du maître des enfer. Inévitablement, Stan plisse les yeux et regarde autour pour s'assurer qu'on parle bien à lui et fronce lentement les sourcils. Ce qui semble être une môme à la cape assez impressionnante veux jouer les héros? En fait sous quel besoin il à nécessairement besoin de répondre, ses yeux jonglent entre le fais que la créature à encore sa faux dans la gueule et la gamine qui attends des explications.

Le temps manquent cruellement et il doit faire une action, interagir ou dire quelques choses, mais il est sérieusement bloquer à l'idée que ce soit cette demie-portions qui veuille lui servir une leçon. Il observe donc le ciel à la recherche d'une réponse intelligente à dire et lorsqu'il à enfin au bout de quelques longues minutes une réponse prête sur le bout des lèvres, un flash viens doucement dans son crâne le hanter. Victor... Le larbin, il avait vu cette tête... Il connaissait ce visage. Stan pointa donc en plein milieu de ce suspense interminable la gamine en fronçant les sourcils.

-TOI! Tu es la misérable qui s'en ai prit à Victor... J'en suis certains. Comment oses-tu venir jusqu'ici avec une intention de me défier, alors que tu t'en ai prise à une misérable créature stupide et perdu. VICTOR! VIENS ICI.

D'une épaisse brume jailli lentement du sol le larbin qui se prosterne, à son habitude et qui viens même embrasser le pieds de Stan. Soupirant bruyamment, Stan recule son pied et Victor se redresse en regardant son maître, honorer d'enfin avoir pût sortir des enfers, il s'amuse doucement à venir caresser les jambes de son maître, écoulant du temps précieux à la conversation entre la demoiselle et Stan.

-Victor. Suffit. Qui est cette demoiselle... Parle moi.
-Allons maître, vous savez bien que nous ne sommes pas autorisé à fréquenter les viv...

Il ne termine pas sa phrase en levant le regards pour dévisager la jeune femme. Figer sur place, la créature des enfers se mets lentement à émettre de petit sons de paniques et se réfugie derrière Stan, transmettant des fraction et des parcelles de ce souvenir. Serrant lentement le poing Stan hausse un sourcil en la regardant au plus profond de son regard. Son identité venait enfin d'être révéler, la créature, le souvenir tout s'était maintenant lentement éclaircis. Des vertueux de Horizon, une chef au nom connus de tous qui circulais un peu ici et là. Une jeune femme sympathique, droite et remplie de bonté.

-Ato... Chef des Vertueux.
-Ôoooh maître, j'ignore si provoquer sa puissance serait une idée logique et bien fondée.
-Entre nous Victor, si je déteste quelque chose de bien précis, c'est lorsqu'une autre personne que moi viens mettre une correction à mes larbins. Surtout qu'elle ne semble pas y être aller de mains morte avec toi.
-Oui mais maître... Oh doux maître, une chef de clan contre votre puissance. N'es-ce pas une perte de temps?


Un silence sur les lèvre du maître des enfers qui repousse doucement Victor plus loin en marchant quelques pas en avant, surveillant le loup du coin de l'oeil, mais fixant bien profondément Ato droit dans le regard.

-Je suis une infâme personne. J'ai pour but de venir tuer, conquérir, démolir, piller, violer et surtout m'approprier l'oeuvre de ses terres. J'aurais espérer allier à ma cause, mais si je dois perdre ce combat, sois certaine que je reviendrai en guerre contre toi. Je ne vais le demander qu'une seule fois. Rends-moi ma faux et fais demie tour... Me chasser, m'éliminer ou même me tuer ne te rendra pas meilleur et au contraire... Tu ne ferais que ressembler à nous... Conquérants. Rends moi mon arme et repars. Ce n'est ni ton combat, ni l'heure de notre duel dirigeante vertueuse.

Il s'arrête près d'elle en respirant avec confiance alors que Victor derrière cherche de quoi s'équiper pour se défendre et hésite à choisir son caillou.
WILDBIRD
 

-Désoler pour le léger retard!
-Sache que Stan à entendus parler de toi + à lus à ton sujet + Victor... Tu t'en souviens.

_________________
Horizon je t'aime:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2015
Localisation RP : Viridia - Habitations Seules

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 109
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Représailles   Sam 20 Aoû - 17:05






Représailles

Chronologie d'Ato
Lieu : Viridia

















Troublé par ma question, un regard aux alentours est d'abord lancé par l'interlocuteur qui me parait dès lors en proie au doute. Comprenant bien que c'est à lui que je m'adresse, l'hésitation se lit toujours dans ses yeux que je distingue légèrement malgré le drap d'ombre qui couvre les cieux, sûrement hésite-t-il à s'en prendre à moi après avoir essuyé lamentablement les assauts de mon compagnon canidé. Et finalement viennent d'étranges accusations de sa part quand il se décide à invoquer la victime qu'il me met sur le dos. Je vois alors apparaître l'immonde gobelin trapu se manifester, sortant de nulle part comme par magie.

Mon regard d'améthyste se fait de suite plus sévère. Lui, une victime ? Il serait donc le maître de cette ignominie ?! Je le laisse continuer à déblatérer ses inepties, défendant son partenaire fourbe et lâche derrière des arguments plus bancals les uns que les autres. Les propos que la créature a tenu avant de se réfugier derrière le brun témoigne encore plus de sa culpabilité. Lorsqu'ils ont terminé leur dialogue, le maître du gobelin s'avance lentement vers moi. Je ne cille pas un seul instant et rebondit sur leurs remarques

« Tu crois vraiment que j'allais épargner une créature qui s'en prend lâchement à des paysans innocents pendant leur sommeil ? Qui es-tu pour te permettre de laisser vagabonder de telles immondices dans la nature ? »

Nos regards se confrontent. Il continue sa marche et s'arrête finalement près de moi, me surplombant par sa stature et ses dernières paroles sortent de sa bouche. Des paroles que je vais lui faire regretter amèrement puisqu'elle ont eu le don de me faire perdre mon calme dès les premiers mots.

« Je suis une infâme personne. J'ai pour but de venir tuer, conquérir, démolir, piller, violer et surtout m'approprier l'oeuvre de ses terres. mes poings se serrent déjà. Garder mon sang-froid est essentiel, je le sais et je le fais. J'aurais espéré t'allier à ma cause, mais si je dois perdre ce combat, sois certaine que je reviendrai en guerre contre toi. Je me crispe doucement, ces menaces ne doivent pas me faire fléchir. Je garde mon contrôle comme j'ai appris à le faire jusqu'à maintenant. Je ne vais le demander qu'une seule fois. Rends-moi ma faux et fais demi-tour... Un seul ordre va a mon loup. Reculer et ne surtout pas lui rendre son arme de mort. Nul mot n'a été nécessaire pour faire comprendre ceci à mon ami. Me chasser, m'éliminer ou même me tuer ne te rendra pas meilleure et au contraire... Doucement, mes mains viennent empoigner mes armes. Les lames glissant doucement hors de leurs fourreaux respectifs. Des runes se distinguent sur ces dernières, bien qu'illisibles pour mon opposant. Tu ne ferais que ressembler à nous... Conquérants. Rends moi mon arme et repars. Ce n'est ni ton combat, ni l'heure de notre duel dirigeante vertueuse. »

Ne levant que les yeux jusqu'à maintenant pour le regarder, je relève la tête cette fois pour lui présenter autre chose que mon cuir chevelu. Mes armes étaient presque au clair, et je décide finalement de les rengainer. Mes lèvres se meuvent de nouveau enfin pour corriger cet homme vocalement avant de passer aux faits.

« Un Conquérant dis-tu ? Je ne vois là qu'un être abjecte que je me dois d'éliminer. »

D'un mouvement bref de ma main gauche, j'extraits un parchemin dissimulé sous mes vêtements libérant une sorte d'éclair de ce dernier qui s'élève dans les cieux avant de s'abattre sur la vermine à quelques pas derrière mon adversaire. Une détonation violente survient, ne laissant qu'un vague nuage de poussières se propager. Un de moins. Mon poing droit se serre de nouveau, j'arque mon bras vers l'arrière, fléchis mon genou, redresse ma tête et, d'une impulsion brutale et maîtrisée, je m'élance vers l'avant, mon poing armé suivant le mouvement pour s'abattre lourdement dans l'estomac de l'homme qui me fait face. Alors que ma main visiterait les entrailles de mon adversaires si j'y avais mis la force nécessaire, je prononce tout bas

« Pitoyable. »

Je continue mon mouvement suite à cela, projetant le meurtrier à quelques mètres et, d'une seconde impulsion, entame une course en sa direction, glissant sur le sol poussiéreux pour m'arrêter près de lui avant même qu'il ne touche le sol, ma main se saisit de son visage en proie à la douleur pour le plaquer violemment au sol. Je me remets ensuite en position, droite, appelant mon loup à mes côtés qui se charge de porter à pleine gueule le corps presque inanimé de ma victime.

« J'ai connu de vrais Conquérants, des personnes valeureuses et dignes de ce nom. Je leur laisserai le loisir de te juger, estime-toi heureux d'être encore en vie. »

J'enjambe ma monture suite à cela, lui donnant une petite tape du pied sur le flanc pour lui indiquer de prendre son envol, laissant s'immiscer dans son esprit la simple requête de se diriger vers Vermeï. Là où je trouverai Caïle, celui qui sera le plus à-même de décider du sort de cette faible abomination que je transporte loin des terres vertueuses.




Notes:

-Ato anéantit le larbin invoqué à l'aide d'un parchemin éclair. Ato 2 - Larbin 0

-Ato ne déploie pas toute sa force, elle se bat ainsi à main nue de sorte à pouvoir te vaincre avec ce seul coup de poing, qu'importe les défenses que tu emploies. Estimes donc qu'elle a frappé avec assez de force pour s'assurer de te laisser vivant avec quelques PV. De quoi laisser un souvenir marquant à Stan et se remettre en question quant à la puissance qu'il croit avoir XD. (Ceci prend en compte tes stats à 1200 PP comme tu l'as précisé sur Skype.)

-Ato a près de 12 fois ton total d'Agilité (ancien système, hors dextérité/vitesse). Tu n'avais donc pas moyen de contre-attaquer, esquiver, ou autre. Peut-être juste bloquer à la limite xD.

-Ton post marquera le dernier de ce RP, nous irons ensuite dans celui de Caïle pour ton jugement. Cette dernière ne te considère ainsi pas du tout comme un Conquérant mais juste un détraqué de plus à éliminer tôt ou tard x).

J'espère que ce petit RP t'a plu ^-^


Dernière édition par Ato le Lun 22 Aoû - 15:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 17/07/2016
Localisation RP : Zone Neutre - Rift

Profil
Points de Puissance :
1680/3000  (1680/3000)
Skittles : 122
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Représailles   Lun 22 Aoû - 13:13



   
   Ano & Ato
   Représailles

L
a pression dans l'air est tellement vive que je sens qu'elle est sur le point de craquer, sa présence semble tellement noircie par mes paroles que plus j'ouvre la bouche, plus je ressens qu'elle va craquer, ce qui n'a pas du tout l'effet espérer. Je ne peux malheureusement plus reculer et la remarque relever le regard. Devrais-je prendre mon épée et l'affronter ou simplement attendre. Je suis nerveux et très loin d'être prêt dans un vrais combat contre quelqu'un de plus expérimenter que moi! J'ai à peine le temps de sortir mon arme qu'elle glisse dans l'air comme-ci je n'ai pas le temps de bouger, m'enchaînant d'attaque à une vitesse remarquablement rapide et surtout cette force! Du sang s'échappe de ma bouche et je n'ai pas le temps de parler ou de dire quoi que ce soit, attrapant mon arme. Cela dit, l'action ne me sers à rien puisque mon corps se retrouve aspirer lourdement contre le sol dans une douleur insoutenable. J'ai pourtant pour habitude de ne rien sentir, comment cette femme à pût me faire autant de dégâts! Je ne peux pas supporter de perdre, je ne peux pas accepter la défaites! JE DOIS ME RELEVER!

Je n'ai pas fait tout ce bout de chemin pour misérablement me faire taper à bas de couture par cette vulgaire adolescente de bas monde et me faire écraser! Un gémissement s'échappe entre mes dents et je tente de dire quelque chose, mais il est trop tard, je n'y arrive pas. Cette... chose n'a donc aucun scrupule, elle n'a pas l'intention de me garder vivant, je dois évacuer le cadavre et retourner aux enfers pour me préparer à vivre sous la recherche d'une nouvelle enveloppe humaine. Elle va me démolir, me tuer et en finir avec moi! Comment puis-je croire l'inverse, mais alors que tout mon corps se meurtris doucement sous la pression de ses assauts qui ont été aussi vif et rapide, je tente de me remettre debout, mais je n'y arrive pas, le loup qui m'a dérober ma faux quelques instant auparavant s'élance sur moi et simplement tenter de prendre mon épée est aussi difficile que de soulever une tonne. Je ne peux donc rien faire et cette bestiole m'attrape dans sa gueule comme une simple poupée alors que je suis au bord de la mort. Que va compte elle faire de moi, où est-ce que ce loup pense m'apporter ainsi!

Ses mors raisonnent en écho dans ma tête et l'envie de l'achever raisonne comme un tambour, mais pourquoi le corps ne réponds pas! Pourquoi je faiblis à vus d'oeil, je ne comprends simplement pas! Mon sang s'écoule doucement contre le sol et les gardes au loin rangent leur armes comme-ci c'était terminer! Ils croient réellement que ce combat l'est?! JE N'AI PAS DIT MON DERNIER MOTS! Mes mains, mes bras, mon cors en entier ne réponds plus à mes requête et je n'arrive rien à faire en sentant l'énergie me quitter. Ma dépouille bien installer entre les dents de cette foutue créature, je me sens complètement à sa disposition, ne pouvant rien faire et ne pouvant pas quitter mon corps pour retourner comme entité dans le portail intérieur qui m'habite. Je suis donc coincer à subir le châtiment qui m'est réserver, alors ce sera donc ainsi, je ne reculerai pas devant le châtiment et bien honnêtement, même si je voudrais je ne peux rien y faire. Cela-dit, j'ignore si on m'entend ou non, mais je tente de lui dire que je reviendrai prendre ma revanche sur elle et je le pense sincèrement.

Elle m'a humilier, combattus avec une telle force que j'admets avoir presque de la jalousie pour elle. Mais Ato chef vertueuse ne deviendra qu'une simple rivale à ce jour et je promets de prendre ma vengeance et de lui faire goûter à sa propre médecine. Mon maître est déçus et je le sens, il me bloque le portail et m'empêche de rentrer... Je suis faible à quoi il joue celui-là! Il veut que je meurs réellement!? Je jure que ce n'est pas drôle et dieu seul sait où cette chose qui me prends dans sa gueule comme une vulgaire proie va me déposer! Peut-être je vais me ramasser au fond de l'eau, peut-être dans un désert à faire pourrir mon cadavre ou pendus au bout d'une corde!

Tant que l'enveloppe de chaire restera intacte j'ai encore une chance de revenir en ce monde ET JE ME JURE QUE JE REVIENDRAI ATO, CHEF DES VERTUEUSES. Je ne songe pas à comment j'ai pût subir le reflet de ce qui s'approche d'une défaite, mais je suis certains d'une chose, le contre-coup intérieur est dur, difficile et très froid. Comment peut-elle être à ce point humiliante au lieu de simplement laisser ma dépouille ici et que les gardes tente de me brûler comme dans ses bon vieux livres d'histoire! Je sens complètement l'énergie qui allume ma dépouille me quitter, mes yeux se brouille et mon souffle deviens de plus en plus court.

Le courant du vent coincer dans la gueule de cet animal m'aide aucunement à me garder en vie et je tombe complètement dans les pommes en sentant le sang qui me quitte abondamment. Je reviendrai, au risque de me répéter... Je reviendrai et j'en ai pas terminer avec Horizon. Pour preuve, quoi qu'il m'arrive, je trouverai une manière de revenir...
WILDBIRD
 

-Ce RP est terminer!

_________________
Horizon je t'aime:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Représailles   

Revenir en haut Aller en bas
 

Représailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grève dans la grande distribution
» Représailles.
» Représailles - Mission Pirates [Namida/Ryu/Yuu]
» Key'Lann Kriek, représentant de la Force
» La musique qui vous représente.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizon RP :: Horizon :: Viridia-