ANNONCE IMPORTANTE DANS LES MISES A JOUR ET ANNONCES.

Partagez | 
 

 Celestii : Bastion des Gardiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 397
Date d'inscription : 19/06/2014

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Celestii : Bastion des Gardiens    Mar 16 Juin - 1:55






Celestii


Un monde glacial où une température supérieure à 0 n'est clairement pas envisageable. Ici, hormis le froid vous ne trouverez pas grand chose si ce ne sont quelques habitations parsemées çà et là. La flore y est présente sous forme de quelques pousses très résistantes à la température; on dit même que traitées correctement, ces dernières auraient des vertus thérapeutiques. Ici, les habitants de l'Ouest sont bien plus coriaces que n'importe où ailleurs, seul un vrai guerrier peut décider de vivre dans des conditions aussi extrêmes souvent soumis à d'énormes tempêtes de neiges.

- Drakkfrij : Plus gros regroupement de vies à des kilomètres à la ronde. Construit sur une faille terrestre, la chaleur qui remonte de son centre permet de rendre cet endroit bien plus vivable qu'ailleurs. L'agriculture n'est pas très développée mais y est tout de même présente, comme l'élevage qui s'est révélé rapidement obligatoire pour subvenir aux besoins du peuple. Malgré le peu de gens y vivant, une certaine hiérarchie primaire s'est établie par ordre d'ancienneté.

- Fort Hivar : Il fallait bien un endroit pour montrer la puissance militaire d'une nation aux restes du monde. C'est ce fort gigantesque déjà construit qui a été choisit. Endroit le plus proche du centre, c'est une véritable démonstration de force dans ce climat enneigé.

- Grottes Gelées : Ces véritables renfoncements de givre se font le refuge de créatures coriaces et souvent solitaire, il est très peu recommandé de s'y aventurer sans s'y être préparé. Cependant, ce sera habituellement le seul moyen de survivre à une forte tempête de neige si vous ne situez pas près de la capitale. Vous pouvez d'ailleurs y trouvez quelques traces de campements d'anciens voyageurs, mais rien de réellement exploitable entre les draps en lambeaux et gelés ou les cendres de bois mouillées.

- Mer Froide : Vaste étendue sans vie ni relief... Si ce n'est le sol que vous foulez qui était une mer avant d'être amené ici. Subissant les conditions climatiques, elle a fini par ne faire qu'un avec le continent à se figer dans un froid absolu, formant une glace si épaisse qu'il n'est pas réellement envisageable de la creuser.

- Montagnes Sētō : Les fameuses montagnes enneigées de Celestii... C'est l'un des seuls endroits où les alpinistes les plus chevronnés peuvent venir tester leurs limites. Avec un sommet culminant à environ 5500 mètres de hauteur, les Montagnes Sētō vous promettront de longues journées d'escalade dans le froid le plus dur et un blizzard presque permanent... Et parce que ce n'était pas suffisant, on dit qu'à partir d'une certaine hauteur, ces montagnes grouillent de monstres dont la plaisanterie favorite est la poussée de grimpeurs.

- Arbre d'Infinity : C'est le principal et unique lieu de culte à la gloire d'Infinity. Il a été construit par les Gardiens les plus fanatiques dans un arbre gelé géant qui connaît encore une floraison et qui voit encore des fruits poussés à ses branches. Ces Gardiens pensent que cet arbre est d'origine divine à cause de ses propriétés extraordinaires qu'ils aiment comparer à l'imperturbable Entité d'Horizon. Si vous l'approchez, des Gardiens extrémistes vous demanderont obligatoirement de prouver votre allégeance à leur cause.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-horizon.forumactif.org
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Celestii : Bastion des Gardiens    Jeu 18 Juin - 0:18




« Comme chaque monde, Horizon a besoin de ses Gardiens. »




L'An 0 : La Tragédie

J'écris cela à l'aube de la seconde vague, pour que le passé ne soit pas totalement effacé par le futur.

Au commencement il n'y avait rien... Seulement un vaste regroupement de gens sans cohésion distincte paniquant dans une disharmonie la plus totale. Moi même, j'étais effrayée par cette apparition soudaine, par ces gens de toute source dont je n'avais jamais vu le visage. Les premiers jours furent probablement les plus terribles, la cohue était maitre de cette scène sans précédent dans la vie de chacun. Nous n'avions reçu que quelques informations à notre arrivé, des otages d'un monde qui n'était pas le notre. Un univers qui lui même était décousu, la seule chose qui dépassait notre frayeur face à cette tragédie était notre colère pour celui qui avait manigancé tous cela. Celui qui nous avait tenu loin de nos familles, de nos amis.

Ce dieu, arrogant et égoïste nous avait privé de notre droit. La seconde semaine qui suivit la "Tragédie", le premier camp émergea. Une personne avait osé dire tout haut ce que la plupart pensaient tout bas. Par la suite on les appela les vertueux, ceux qui avaient le courage de proclamer leurs volontés de retourner dans leurs mondes et d'agir en conséquence. Ils s'isolèrent vers la partie la plus forestière du monde.

Comme si une mèche en avait enflammé une autre, ceux qui n'avaient pas rejoint ces vertueux furent animés d'un profond désir de conquête. La bestialité avait repris place dans leurs cœurs, bien que je ne savais pas s'ils avaient été humain un jour. Moi, je me tenais là, encore avec le regroupement du début, en attendant patiemment que cette mascarade se termine. Je n'avais pas la volonté de croire en cette réalité qui ne me paraissait être qu'un cauchemars bien trop long.

Il faut savoir que ce qui suivit fut probablement l'un des pires souvenirs de ma vie. Je ne regrette rien mais, encore aujourd'hui, je me demande ce qu'il se serait passé si j'avais décidé de me battre pour retrouver les miens plutôt que d’œuvrer pour garder un équilibre sur cet Horizon.

Mon innocence triompha sur ma peur et j’osai m'exprimer aux personnes restantes. Depuis toute petite, j'avais cette volonté de me dévouer aux autres, d'être perçue comme une héroïne combattant les forces du mal. Je crois que c'est ce qui me poussa à défendre ce monde et à partager cette volonté avec les autres. Ma parole de petite fille eut plus d'impact que ce que je ne pouvais espérer et un homme vint appuyer mes paroles. De cela, un groupe presque fantôme se matérialisa, sans prétention et sans nom.

Nous pensions que c'était une bonne idée de s'isoler dans les parties les plus froides de ces terres. Un endroit aussi reculé dépourvu de tentation ne pouvait que servir ces hommes et ces femmes qui avaient la volonté de se battre pour Horizon sans pour autant s'y attacher... La naïveté de cette décision arracha par la suite plusieurs vies du monde des vivants...


An 1 : L'Errance


Le groupe n'était pas prêt à faire face à un climat aussi impétueux. Sur des milliers de suivant, ce nombre se divisa rapidement. J'avais peur, j'étais loin de tous ce que j'avais connu mais, je n'étais pas la seule. Et ayant été une des pierres fondatrices de ce projet, je ne pouvais pas dévoiler mes faiblesses aussi clairement. Beaucoup tombèrent sous les différentes tempêtes. Nous avions été sots de penser que cette région pouvait nous abriter. Malheureusement, il était déjà trop tard pour faire demi tour.

Débuta alors plusieurs semaines d'errances, les vivres qui avaient été déposé le jour de la Tragédie se faisaient moins nombreuses. Pire, ce continent glacial n'admettait que de très rare forme de vie, c'était à peine si la chasse nourrissait un quart du groupe. Mais, finalement, on trouva notre lieu de repos après tant de perte. Beaucoup pensèrent que c'était l’œuvre d'Infinity qui avait eu pitié de nous. Nous qui ne voulions que perpétuer sa création en la préservant de dégât inutile.

Un lieu où la température était plus clémente qu'ailleurs, où la végétation avait réussi à subsister et où des bêtes de toutes sortes avaient trouvé refuge nous était offert. Après ce qui me parut comme une longue errance sans fin prit enfin un dénouement. Heureux ? Non, plusieurs avaient succombé. D'autres ne voulant pas mourir avaient succombé à aux attraits de la chaire humaine et s'étaient marqués du nom d'anthropophage à vie. J'aimerais me débarrasser de cette vision d'un humain en dévorant un autre. Le pire dans tous cela, c'est que chacun d'entre nous rêvaient de céder à la tentation. Seuls les plus forts physiquement et mentalement réussirent à se préserver.



An 2 : Les Gardiens


Mes amies me manquent. Je me souviens encore de leurs visages mais leurs voix me paraissaient si lointaines. Dans tous les cas, ceux qui ont eux la chance de survivre étaient désormais les plus aguerries de cet univers. Si bien que la première ville se fonda en un temps record. Celle qu'on appelait Drakkfrij, la cité protectrice de tout un camp fut fondée au milieu de l'an 2. Elle n'était pas bien grande, pas bien fortifiée, mais bien plus confortable que la neige qui nous avait servit de lit durant ces longs mois.

Une fois que la ville fut construite, d'autres personnes s'ajoutèrent à notre cause. Bien qu'ils n'avaient pas souffert avec nous, il était toujours bon de se sentir bien plus nombreux à chaque jour. Les premiers champs fut récoltés et l'élevage émergea pour pallier à ce besoin grandissant de nourriture.

Un conseil émergea, constitué de cinq tête pensante ayant pour but avant tout de diriger ces gardiens et de garder une logique dans leurs actions. Étrangement, à ma plus grande stupeur, on me choisit en tant que cinquième voix. Je n'avais pas la force de refuser après avoir vu autant de gens mourir pour notre cause. C'est ainsi que les gardiens s'éleva en tant que faction bien réel de ce monde.



An 3 : L'Origine du Monde


C'est dans des cavernes souterraines se situant en dessous de la ville que d'étranges symboles firent leurs apparitions. Leurs existences me paraissaient bien incompréhensibles, ce n'était qu'un amas de dessin sans aucune logique. Mes pensées sur ce sujet étaient partagées avec le reste du conseil. Pourtant, ma curiosité m’empêchait de laisser tous cela en plan, de laisser ce qu'Infinity avait voulu nous montrer bien qu’incompris de tous.

Je passa plusieurs semaines dans ces cavernes, à tenter de décrypter ce message sans aucun sens. Dans mon monde, j'étais connue pour être débordante de ressource intellectuel. Bien qu'avant je n'arrivais pas clairement à les focaliser, les derniers événements avaient déclenché en moi un léger processus de maturité. Dans tous les cas, ces symboles m'obnubilèrent tellement que j'en vins à oublier mes besoins naturels comme la nourriture ou le repos un nombre incalculable de fois.

Cependant, un déclic avait suffit pour que ma compréhension s'étende aux restes. Ceci était des coordonnés, une position géographique indiquant un lieu important. Non, le mot important à lui seul ne pouvait pas suffire pour décrire ce que j'avais appris. Je partagea rapidement ma découverte avec le reste du conseil. La faille originelle, celle qui maintenait ce monde en équilibre dans la courbe de l'espace et du temps. Cette information était tellement précieuse que le conseil décida qu'elle ne devait pas s'ébruiter même parmi les Gardiens. Nous étions détenteur de la flamme de la justice et d'un secret incroyablement lourd, dans tous les cas, nous allions les porter avec la force qu'il se devait d'être.



La suite :


Plusieurs conflits s'enchainèrent. Mineurs pour la plupart, ils n'avaient jamais réellement de conséquence sur Horizon. Les Gardiens peu nombreux mais plus coriace que le reste était là pour préserver tout débordement. Nous calmions les ardeurs de chacun des camps qui se sentaient trop zélés à leurs taches.

Le temps continua jusqu'à ce jour où j'écris ce récit. Les dessins de la grotte avaient aussi parlé d'une date, cette même date qui allait voir arriver une autre vague de gens. J'espère revoir mes amies, bien que mes souvenirs soient flous. Vont-elles me pardonner de ne pas avoir lutter pour les retrouver ? Je n'en sais rien, dans tous les cas, cette aventure ne fait que commencer...



Ecrit à Drakkfrij, à l'aube de la seconde vague.
Ruby, Gardienne de la première vague.



Revenir en haut Aller en bas
 

Celestii : Bastion des Gardiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Gardiens des Clefs
» Gardiens des Portes
» Problèmes de gardiens de but à Chicago !
» Watchmen, les gardiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizon RP :: Informations :: Guide :: Univers-