ANNONCE IMPORTANTE DANS LES MISES A JOUR ET ANNONCES.

Partagez | 
 

 Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 120
Date d'inscription : 17/07/2016
Localisation RP : Zone Neutre - Rift

Profil
Points de Puissance :
1680/3000  (1680/3000)
Skittles : 122
Titre / Réputation :

MessageSujet: Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike   Mer 17 Aoû - 16:51



   
   Mike et Stan
   Le cingler et la Faucheuse
Voir Chronologie

V
iridia, terres considérablement connue du fait que j'ai croiser le fer avec une ennemie. Une ennemie peu commune et très connue. Ato chef des vertueux et forte guerrière qui à l'époque avait profiter de la faiblesse et du besoin de conquérir qui s'était installer au fond de moi. J'avais été aveugler, ronger et fortement déranger par ce besoin de violence et de faire mal. À ce point? Que j'étais même prêt à dire avoir complètement oublier les valeurs impliquer dans une vie ou dans la normalité des choses. Cela-dit je devais passer par Viridia pour aller rencontrer les membres futur de mon groupe. Mais j'évitais les regards dans les rues, je prenais les chemins sombre et je ne voulais pas croiser de nouveau quelqu'un qui pourrait avoir des soupçons sur ma précédente visite dans ses terres. Disons surtout que me faire amocher de nouveau par Ato aurait été une nouvelle humiliation et que j'avais plus intérêt à garder un profil bas, nos retrouvailles aurait lieux en temps et en heure appropriée.

J'étudiais donc certaine cartes qu'on m'avait donner pour m’immiscer dans des passages secrets ou inédit du village. En plus comme il était le soir et que le soleil se couchait, rien de plus facile pour simplement entrer dans les terres sans forcément se faire poser de question. Un peu d'assurance et les gens vous croient simplement un habituer des lieux, ce qui rendait la choses facile avec la garde. L'obscurité me redonnait cette force d'avancer, mais aussi ça m'empêchait de songer que j'allais encore faire face à une patrouille qui se demanderait radicalement ce que je pouvais bien faire de retour dans ses terres et leur justifier au passage comment j'ai retrouver la vie après m'être fais marteler par leur chef. Non tels que je le disais plus tôt, au lieu d'éviter complètement la ville, je devais trouver un moyens simple de passer au-travers pour sauver des jours, voir des semaines de marche. Ça éviterait beaucoup de problème et emmènerait plus vite ma mission à terme pour mon recrutement. J'ai donc décider de m'arrêter dans une ruelle, pour prendre un petit répit ayant énormément marcher dans les derniers jours et je sentais le besoin de seulement observer autour pour faire un arrêt et analyser mes cartes.

Certains détails n'apparaissent pas exactement où ils devraient et franchement il y à de quoi me rendre assez énerver et agressif. Au moindre faux mouvement, je pourrait me retrouver la tête dans une mauvaise rue et ça pourrait vite tourner mal pour moi. Justement, le temps d'entendre des bruis de pas je me redresse doucement la tête pour apercevoir à leur ceinture des armes. Je dois donc rapidement trouver une solution et me sortir de là. J'attrape rapidement ma faux, la pose contre mon épaule et je me mets rapidement à esquiver leur présence dans les ruelles en tournant aléatoirement à gauche, puis à droite. Encore à droite et pourquoi pas à gauche.

Rapidement je me retrouve moi-même perdus, mais je ne les entends plus. Je crois que c'est la bonne, je les ai semer. Juste le temps de remettre mon regard dans la bonne direction, je fonce assez brutalement contre un jeune homme qui tente aussi la fuite et qui ne regardais pas dans la bonne direction ceci dit. Il tombe au sol alors que j'ai simplement été quelques peu repousser, dans une bonne action je hausse un sourcil et dit de ma voix très obscure.

-Ça va aller mon garçon? Courir ainsi dans les ruelles, n'est pas recommander.  
WILDBIRD
 

_________________
Horizon je t'aime:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 23
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
1685/3000  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike   Jeu 18 Aoû - 0:45








"Tuez-moi je vous prie..."


Qu'était-il? Il n'arrivait pas à comprendre pourquoi tout cela lui arrivait. Infinity souhaitait lui faire passer un message? Il voulait le prévenir qu'il pouvait lui pourrir encore plus la vie s'il continuait à lui cracher au visage? Non, tout n'était qu'un mauvais rêve. Un très mauvais cauchemar. Il posa sa main sur son torse. Le souvenir terrible de lui, mourant, passant en mémoire toute sa vie, tout ce qu'il avait vécu en primaire, les blagues de son aînée qui s'amusait à l'enfermer dans les placards, etc.... puis surtout la pizzeria, le nombre de fois qu'il avait réussi à échapper à la mort, comment il était passé d'un jeune homme courageux, cherchant limite la bagarre à tout le monde, défendant fièrement ses opinons à un gars qui voyageait partout, sensible à la moindre remarque, pleurant à chaque mésaventure et attrapant peur à chaque bruit. Dora avait beau essayer de le réconforter mais en vain : il ne pouvait plus dormir, devant attendre qu'il ne tombe par terre à cause de la fatigue. Son teint qui était autrefois déjà assez pâle avait viré au blanc et ses cernes avaient pris une plus grosse ampleur. Il posa sa main sur sa blessure, sur ce que lui avait laissé cette mort qui l'avait prit même pas.... trois minutes. Mort puis revenu à la vie. Quelle chose effrayante. Il avait souffert, il pouvait ressentir la douleur rien qu'à y repenser, lui embroché par un petit arbre mort et assez pointu, grillant le long du petit tronc.

"Maudite sorcière... Elle me le paiera un jour..."

Il avait les larmes aux yeux. Il essayait de les cacher en baissant la visière mais sa fille adoptive pouvait le voir, tenant leur lapine. Ils étaient quelque part, il ne savait pas où mais s'en fichait. Il n'avait plus de but, ne savait plus quoi faire, comment se considérer. Etait-il comme un mort vivant? Pourquoi l'avoir tué pour le refaire vivre? Il y avait quelque chose qui clochait.

"Papa, où allons-nous?♫"

Il ne répondit rien, préférant demeurer silencieux, comme depuis qu'il avait fuit Kagura. Cette dernière n'y était pour rien, on l'avait forcé à le tuer, il ne pouvait pas lui en vouloir.

"Où allons-nous?♫"

Il ne pouvait pas faire tout le temps la tête. Il devait être fort, fort pour Dora. Il tapa alors trois dans les mains et fit un semblant de sourire pour répondre en chantant doucement :

"Je ne sais pas du tout.♫"

La petite poussa un cri de joie, heureuse d'avoir réussi à entendre sa voix. Qu'elle est mignonne songea-t-il avant de la faire arrêter à une fontaine. L'eau semblait être potable, du moins c'était ce qui semblait être indiqué sur le panneau. Elle se mit à boire, racontant pour la centième fois la fabuleuse aventure où Babouche et elle étaient parties chercher à la Fontaine Claire-Voyante, empruntant ainsi un chemin plus que dangereux pour une enfant de son âge. Alors qu'il allait boire, soudainement il remarqua son reflet : ses yeux avaient virés à un autre bleu, un bleu qui le dérangeaient. S'ils avaient été plus clairs ou plus foncés, il aurait compris mais là ils étaient lumineux, comme de Freddy. Non, il hallucinait... C'était une hallucination qu'il avait... Il enleva sa casquette et passa de l'eau sur le visage à plusieurs reprises, se le massant. Ha ça faisait du bien, il sentait comme un grand changement en lui...

"Papa.... Papa....
-Oui Dora?"

Il la regarda et remarqua son air effrayé. Qu'y avait-il? Il se retourna mais ne vit que quelques passants qui semblaient porter le même regard qu'elle, entendant au passage comme une sorte de grincement. Avait-il bien entendu? Surtout qu'il avait une drôle de vision. Il se tourna vers Dora :

"Qu'y-a-t-il?"

Elle lui pointa du doigt la fontaine :

"Tu sais papa, je t'aimerai toujours quoique tu sois."

Craignant le pire le germano-américain se regarda dans le reflet de l'eau. Il faillit faire un arrêt cardiaque en voyant... un animatronique! Non pas Freddy, ni Chica, encore moins Foxy et Bonnie... Non... Simplement un chien qu'il ne connaissait pas, pelage gris et yeux bleus lumineux. Il recula, effrayé et regarda ce qui devait être ses bras. Il se mit à paniquer : c'étaient les siens.

"Non... Non ce n'est pas vrai... Non..."

Il ne pouvait pas être ça? Non. Voyant soudainement un voile noir lui voiler la vue, il se donna des tapes. Il allait faire du mal aux gens. Il allait faire du mal à sa fille. Il refusait de faire ça.

"Pars... Pars...
-Mais papa...
-PARS!"


Mais ce fut lui qui se mit aussitôt à courir dans les rues. Il sentait qu'il ne courait pas normalement. Il se regardait dans les reflets des fenêtres : d'un coup il était animatronique chien, d'un coup humain.... Etait-il dangereux pour les autres? Il ne le savait pas mais il se cogna contre quelqu'un. Il tomba par terre, se mangeant le sol.

"Pardon... Pardon mais vraiment... Pardon..."

Il lui posa une question. "Mon garçon"? Il avait quand même la vingtaine! Vingt-six bientôt non? Bref en tout cas il leva le regard sur... ce géant. Qu'il était grand, immense... Il fit de grands yeux... qui devinrent soudainement lumineux.

"Pardon monsieur je ne recommencerai plus du tout promis juré craché...." dit-il d'une voix limite mécanique.

Il posa sa main sur la bouche avant d'entendre la voix de sa fille au loin qui l'appelait. Non, il ne fallait pas qu'il s'approche de lui. Prenant peur, il rampa jusqu'à se cacher derrière les jambes de l'inconnu, ne trouvant pas la force mentale de se redresser.

"Monsieur, je vous en prie. Protégez-la de moi. Tuez-moi si vous le souhaitez. J'ai fuis la mort à plusieurs reprises, je suis sûr qu'elle m'accueillerait à bras ouverts si vous m'offrez à elle."

Le blanc de ses yeux prirent une couleur noire, ses iris un bleu lumineux. Il le sentit en voyant sa vision quelque peu changé et se donna à lui-même un énorme coup de poing au visage, pleurant toujours à chaudes larmes et tremblant comme une feuille.

_________________
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 17/07/2016
Localisation RP : Zone Neutre - Rift

Profil
Points de Puissance :
1680/3000  (1680/3000)
Skittles : 122
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike   Jeu 18 Aoû - 4:12



   
   Mike et Stan
   Le cingler et la Faucheuse
Voir Chronologie

A
pparemment pour quelqu'un qui souhaitait profiter d'une petite journée tranquille, il devrait se contenter de patienter et de simplement tenter de comprendre quelque chose sortant de cette... Chose? Il soupira en la regardant s'énerver et roula des yeux, il était habituer malheureusement de voir des fou partout et qui sait, peut-être que celui-ci en faisait partit! Il se gratta lentement la tête et tenta de comprendre quelque chose dans tout ce qu'il débita en quelques instants. Protéger la gamine de lui? Ce petit bout de viande? Cet avorton? Puis il parla de la mort qui l'accueillerait à bras ouvert? Il attrapa le programme de la journée et aucune mort n'était pourtant en vue.

Il grommela quelques mots et observa la petite fillette qui s'approcha lentement de Stan qui se trouvais sérieusement dans une drôle de situation pour tout dire. Déjà il était hors de question qu'il reprenne la vie de ce... truc ou de la gamine et si c'était un membre de sa famille ou autre, encore moins. Il n'était pas au programme du jour et il ne lui ferait pas grand chose. De ses 2 mètres 20 il observa la petite et grogna doucement en cherchant quoi dire. Stan n'avait avouons le aucun réel talent paternel pour les enfants et encore moins avec ceux des autres. Il se gratta même le crâne en cherchant comment lui parler, ne sachant pas comment lui dire. Il changea donc son regard entre la gamine, le truc, la gamine puis le truc et soupira en frottant le haut de son crâne dégarni.

Où était la bonne vieille époque où il aurait sortit sa faux, déchiqueter les deux et emporter leur deux cadavres avec lui en enfer en buvant leur sang. Cela-dit, ce qui lui fit changer d'idée et il lui devait bien ça, c'était la gamine qui regardait le spectacle. Il ne voulait pas enlever la vie de quelqu'un devant ses yeux et encore moins si c'était pour lui faire du mal. Il laissa retomber sa faux devant la chose qui lui collait aux jambes et observa la gamine pour régler un problème à la fois. Il s'avança donc tranquillement et marcha doucement en s'accroupissant lentement à sa hauteur en grognant doucement. Sincèrement, même au fond de lui la mort écoutait attentivement ce qu'il allait bien pouvoir dire, puisqu'il allait s'adresser à une enfant sans lui faire de mal. Chose qu'il n'avait pas habitude de faire.

-Tu m'a l'air d'une brave petite toi. Écoute moi veux-tu, je te propose un marcher... Accorde moi cinq petite minutes et je te donne pour mission de surveiller un de mes... cousins. Il ne te fera pas de mal, malgré qu'il soit un peu... Différent.

Glissant lentement son doigt contre le sol, il laissa dans une brume noir apparaître Zulu qui chercha où il était en se grattant la tête. Il s'avança doucement vers son maître en faisant une petite révérence et remarqua la gamine, se rappelant de Strenght une autre gamine qu'ils avaient croiser en chemin.

-Maîîître... Que puis-je faire pour vous aujourd'hui... Dois-je vous débarra...
-Silence Zulu. Je te présente... Ta nouvelle... Amie. Tu te chargeras de veiller sur elle et de l'occuper quelques instants. J'ai autre choses à régler.


Il laissa Zulu s'approcher d'elle et il la renifla avant de sentir de la chaire fraîche et d'escalader doucement sur elle pour lui lécher la joue. Stan ignorait si ses larbins avaient des compétences quelconques en garderie pour enfant, mais il ne pouvait pas se doubler et s'occuper des deux en même temps, alors il s'approcha maintenant de ce qui semblait être sa nouvelle source de problème du quotidien. Il haussa lentement un sourcil et matérialisa doucement son grimoire des enfers. Qu'est-ce que c'était encore que cette invention à la noix qu'on lui avait créer. Un homme devenus autre chose, ou autre chose devenu un homme. Il s'arrêta lentement en face de la créature et caressa le manche de sa faux en se raclant la gorge.

-Que l'on soit clair, je n'ai ni l'intention de vous retenir, de vous tuer ou de faire quoi que ce soit avant d'avoir une réponse claire, nette et qui à une cohérence. Suite de quoi je profiterais pour dire qu'en aucun cas la mort ne vous à courût après sinon je...

Il réalisa que dissimuler son identité pour ne pas l'énerver serait peut-être une solution, plutôt que d'être honnête avec lui.

-je serait face à quelqu'un qui à traverser un miracle et ce serait très rarissime. Je me présente, Stan. Il faut bien qu'on s'appelle par nos prénoms si on veux sortir de cette situation qui semble compliquer dès le départ.

Il regarda du coin de l'oeil Zulu qui discutait avec la jeune fille et reposa ses yeux dans les siens.

-Et elle c'est quoi, journée on emmène sa fille au travail? Pourquoi vous êtes comme ça et elle non... Un pouvoir quelconque? Va véritablement falloir me donner plus d'information si vous voulez de l'aide.

Pourquoi il ne pouvait pas simplement reprendre sa faux et partir, parce qu'il sentait la détresse dans son regard et il aurait aussi apprécier être calmer si il devait arriver sur Horizon et chercher de l'aide. Il ne connaît pas les antécédents de la personne, il ne sait rien d'elle. Zulu quand à lui s'amusait avec la jeune fillette à l'observer et apprendre d'elle des choses sur la race humaine dont il avait ignorer ou plutôt manquer, car rappelons le les larbins sont comme qui dirait des morts-vivants de l'au-delà reconstituer sous cette forme pour apprendre à obéir.

-Aller debout... Arrêter de vous traîner au sol, vous êtes un homme ou non! Je ne veux pas avoir à vous soulever quand même...

Et dire qu'il avait d'autres chose à faire de prévu dans sa journée que de simplement s'occuper de cette situation! Il glissa le grimoire des enfers pour le ranger à sa place et s'occupa de surveiller à la fois Zulu et la chose qui était au sol. Si les choses devenaient hors de contrôle, il aurait recourt à la faux et se chargerait de le mettre assez rapidement au sol pour le mettre hors d'état de nuire.
WILDBIRD
 

_________________
Horizon je t'aime:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 23
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
1685/3000  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike   Ven 19 Aoû - 2:46








"Je suis tombé sur un psy?"


Il sentait que ça n'allait pas, qu'il n'allait pas réussir à garder sa forme humaine. Son pressentiment lui disait pourtant qu'il n'était pas devenu entièrement une machine normalement destinée à amuser les enfants la journée pour tenter d'enfoncer des gardiens de sécurité dans des costumes ou même alors des exosquelettes dans ces mêmes pauvres hommes mais sa paranoïa et la crainte de faire du mal à autrui l'empêchait d'aller voir sa petite Dora. Déjà qu'il avait peur de blesser ce gars devant lui... ce parfait inconnu qui semblait être armé d'une... D'UNE FAUX?! Bon sang, non non, ce n'était pas possible des gens qui se battaient avec une chose pareille. Peut-être était-il réellement tombé sur la grande faucheuse? Après tout il y avait bien des elfes, des squelettes qui parlaient, etc.... Non il ne fallait pas devenir fou, croire qu'une entité allait venir le chercher quoique là, il l'embrasserait volontiers sur les joues si elle venait à le faire. Le jeune homme devenu un animatronique-chien regarda l'étrange créature jouer avec sa petite fille adoptive. Il était sur ses gardes, prêt à se jeter sur quiconque oserait faire du mal à sa progéniture.

Soudainement une idée lui vint en tête, celle de souhaiter mordre les jambes du gentil-homme. Il se retint au moment où les crocs allaient toucher la peau de ce pauvre inconnu et se recula, se donnant des coups. Non il ne fallait pas qu'il fasse du mal à cette âme charitable qui venait le voir pour le réconforter. Il regardait ses mains, espérant qu'elles ne redeviennent humaines. Il se mit en position assise contre un mur, priant Dieu pour qu'il lui vienne en aide quoique cela lui était inutile. Aucune entité ne lui était venue en aide et encore moins celle qu'il avait prié jusque-là. Ses yeux se portèrent ensuite sur l'individu. Il fallait qu'il se calme. Il fallait qu'il prenne une respiration normale.

"Je suis désolé.... C'est que..."

Il fallait qu'il se présente. Entièrement tiens.

"Mike... Mike Friedrich Schmidt.... Simplement Mike... On m'appelle tout simplement Mike... et cette enfant... S'appelle Dora... Elle n'est pas la mienne enfin... biologiquement.... Je l'ai adoptée...."

Il entendant le bruit de ses yeux mécaniques lorsqu'ils regardaient en direction de la petite fille qui devait lui dire quels voyages fabuleux elle avait vécu mais aussi à quel point elle était heureuse d'avoir la lapine comme animal de compagnie.

"Je... je n'ai pas ce... enfin... ce pouvoir. Je ne sais pas comment ça se fait que....que je puisse me transformer en cet... animatronique.... C'est tout nouveau pour moi..."

Il sanglotait. Il espérait que les témoins ne les avaient pas suivi, appelé de l'aide ou n'étaient pas terrifiés. Il fallait qu'il se confie, qu'il ait confiance en ce gugusse. Certes il ne connaissait pas vraiment de Stan mais avec un peu de chance il saurait quoi faire.

"Je... je travaille souvent comme gardien de nuit.... Et un soir... une jeune femme est arrivée... Elle a essayé de me refiler un bébé trouvé mais malheureusement celui-ci appartenait à une sorcière.... Celle-ci nous a maudite... La jeune fille m'a chassé pour me tuer... puis je suis tombé d'un petit ravin... Il y avait un arbre dessous, un arbre mort... Il était petit mais assez résistant pour m'embrocher... "

Il versa encore plus de larmes lorsqu'il se mit aussitôt à parler de cet incident. Il se souvenait de tout, dans tous les détails. Il aurait préféré mourir ou devenir amnésique à la suite de ce tragique événement.

"Je me rappelle d'un sommeil profond.... En fait... On m'a retrouvé mort.... Et me voilà vivant... de nouveau... maudit... Alors quand vous avez essayé d'être parfait toute votre vie... de réussir mais qu'en fait vous avez tout échoué... Qu'en l'espace d'une semaine même pas.... vous vous retrouvez surendetté, vous manquez de crever à votre boulot... et qu'enfin lors de la remise de votre chèque vous débarquez dans un autre monde qui souhaite votre mort.... Je suis désolé Monsieur Stan. Mais je ne sais pas quoi faire... Horizon m'échappe... Pourquoi Infinity appelle de pauvres gens normaux comme moi pour les emmener dans un endroit dangereux comme celui-ci? Pourquoi? Quelle en est la raison? Plus le temps passe et plus je me rends compte que je ne sais pas quoi faire... Je ne peux pas me défendre correctement. Et là je me transforme en quoi? En un animatronique, l'une des choses qui a faillit me tuer lorsque j'ai travaillé dans une pizzeria. En plus ironie du sort je ressemble à un chien.... chien de garde ouai..."

Plus il parlait et plus il s'énervait contre lui-même, la vie mais surtout Infinity. Il ne comprenait pas du tout cette entité. Il lui était monté plusieurs fois à l'esprit de rejoindre les Gardiens uniquement pour la rencontrer et lui demander des explications. Mais il savait très bien qu'un voyage à Celestii finirait en catastrophe avec lui. Il mourrait sans doute de froid ou même encore tué par des animaux sauvages avant de se faire dévorer par des charognards.

"Vous savez, si vous me tuez ce sera mérité.... Avant j'ai fait l'abruti, je l'admets... J'étais jeune, trop sûr de moi... quoique... Je me suis souvent battu pour défendre mes opinions, celles des autres, notre peau ou même l'honneur de mon père car on l'insultait de méchant allemand... A cause de ça je reniais mes origines. Peut-être qu'au final... je mérite ce qui m'arrive... Que c'est une sorte de punition. Alors.... Peut-être que je ne suis pas un homme, que je ne devrais pas me relever et ramper comme un vulgaire inseeeeeeeEEEEEEEEECTE IL FOUT QUOI LUI?!"

Le larbin de Stan avait un geste trop brusque au goût de Mike et celui-ci dans un pur réflexe se décida alors de se jeter en poussant un hurlement mécanique d'animatronique sur le maître de cet avorton comme pour le prendre en otage, plantant ses canines au mollet de Stan. Il s'en rendit compte tandis qu'il reprenait forme humaine. Tenant la jambe et mordillant la chair, il se redressa par la suite pour se donner plusieurs petites baffes.


"Han pardon ! Je suis désolé! Vraiment ! Je ne vous ai pas fait de mal au moins?"

_________________
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 17/07/2016
Localisation RP : Zone Neutre - Rift

Profil
Points de Puissance :
1680/3000  (1680/3000)
Skittles : 122
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike   Sam 20 Aoû - 9:02



   
   Mike et Stan
   Le cingler et la Faucheuse
Voir Chronologie

A
Quel sincère jour de merde. Pourquoi il fallait que ce soit sur Stan que ce type débarque dans leur univers et lui racontent sa vie en entier. Par respect et uniquement par respect, il fit mine de l'écouter raconter son histoire. Cela-dit, il aurait bien fait autre chose, mais il voulait tout expliquer dans les détails, se victimisant quand même un peux sur les bords et ça devenait un peu agaçant. Tout de même il écouta ce qu'il disait en entier, lorsqu'il parla de sa mort ou encore de cette petite fille et même du vortex. Une seconde d'inattention le larbin s'amusa à être un peu plus dur avec la créature et dans le temps de le dire, Stan qui ne ressentit aucune douleur se retrouva avec des dents mordant sa jambe. Il haussa doucement un sourcil en le regardant et ses phalanges craquèrent doucement.

L'envie de lui foutre une tape dont il se souviendrait lui traversa rapidement l'esprit, mais il préféra soupirer doucement et se dire que ce n'était pas sa journée. Après tout, il s'était en quelques sortes excuser et lui avait même demander si... Ça faisait mal? Il avait si peu d'estime en lui au point de demander à la personne si ses attaque font mal? Mais quel genre d'adversaire demande si c'est offense font mal. Dans un vieux reflex, Stan glissa doucement sa mains contre son front en soupirant longuement, très longuement et prit le temps de tourner sa langue sept fois avant de parler.

-Ta progéniture est en sécurité... Mike, ne t'en fais pas, ses créatures ne feraient pas de mal à une mouche tant qu'ils n'ont pas à le faire, ceci dit si tu me remords encore une fois, je te garanti que quitte à ce que tu apprennes par la manière dur, tu va apprendre à garder tes dents sagement chez toi. Je comprends que tu n'a pas le contrôle, mais mon vieux ai donc une meilleur image de toi-même. Si tu étais si merdique que ça, tu ne crois pas que la petite aurait arrêter de te suivre. Crois moi les enfants sont plus futé qu'on peut le croire. Garde ça à l'esprit et quand à ce que Infinity fais ou non, je te rappelles que je suis aussi ici alors pas la peine de la jouer grand malheur. Nous avions tous une vie avant Horizon mon vieux et on doit tous s'adapter.

Il soupire en regardant sa jambe et se retourne pour voir ce que peut bien faire Zulu. Celui-ci s'amuse à jouer avec la petite en comptant des roches et en examinant des morceaux par terre. Il repose donc son regard sur Mike en se demandant ce qu'il ferait de lui, il ne pourrait pas après tout simplement reprendre son chemin et le laisser là puisque ce serait un peu de l'injustice face à quelqu'un qui vient de verser son sac devant lui.

Il se mit donc à songer en frottant le haut de son carne dégarni de cheveux et se mit à songer à quoi faire avec Mike et se dit que son problème au fond c'était peut-être le fait que c'était inconnus hors de contrôle et que ça lui échappait! Pourquoi dans ce cas ne pas tenter de voir jusqu'où son pouvoir pourrait aller et qui sait faire de lui quelque chose de mieux qui saurait se défendre que ce petit tas d'os pleurnichard qui se plaignait devant lui. Il s'abaissa donc tranquillement à sa hauteur et regarda ses yeux.

-J'aimerais t'aider à maîtriser ce que tu ne comprends pas en toi, faire de toi un être en harmonie Mike. Je sais que tu n'a rien demander à personne au sujet de ta métamorphose en cette... Chose, mais je t'assure, j'ai connus bien pire et je peux t'aider.

Bon c'est vrais que le comment restait un mystère, mais de l'aide reste de l'aide. Avec un peu d'entraînement il pourrait le changer et qui sait l'aider aussi à retrouver assez de confiance en lui pour adopter ce petit côté animatronique.
WILDBIRD
 

_________________
Horizon je t'aime:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 23
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
1685/3000  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike   Dim 21 Aoû - 18:06








"Help me please..."


L’homme avait raison, entièrement raison. Il devait arrêter de penser qu’il n’était rien, de se rabaisser sans cesse, d’avoir peut-être une image de lui-même plus positive. Malheureusement pour lui c’était difficile. Il était peut-être un peu trop strict avec lui-même, refusant ses échecs mais également trop peureux pour souhaiter changer. Peut-être aurait-il pu prendre les mots de Stan pour du réconfort si seulement il ne l’avait pas menacé plus tôt. Il baissa les yeux pour regarder un insecte qui passait par-là, sans doute à la recherche de nourriture dans les poubelles.

« Je suis conscient que des gens sont tout autant dans la cata que moi…. Dit-il entre deux sanglots. Et c’est ça qui m’insupporte… Dora, voyez-vous, je l’ai trouvée en plein hivers, frigorifiée… Et je suis prêt à parier que des enfants et des vieillards meurent à cause des bêtises d’Infinity… Par contre si vous pouviez arrêter de me menacer peut-être que… Ce serait bien… Enfin j’aurai moins peur… Même si je mériterais une branlée…»

Il regarda un instant la fillette qui s’amusait avec la créature. Pourquoi avait-il peur d’elle ? Il savait que son instinct paternel l’empêchait d’avoir confiance au larbin de Stan même si celui-ci affirmait qu’il ne ferait rien, sauf s’il en recevait l’ordre. Il avait envie de faire confiance en cet homme mais son instinct de survie supérieure à la normale qu’on appelait tout simplement « paranoïa » lui refusait de ne plus surveiller ce laquais qu’il considérait comme étant démoniaque si ce n’était que pour regarder son maître. Sentant qu’il se calmait un peu, il en profita pour se remettre debout. Il n’était peut-être pas l’homme le plus courageux, le plus fort du monde, peut-être était-il celui qui était le plus perdu, mais il serait un homme pour sa fille, au moins pour elle. Il devait être un père exemplaire pour elle et non un mollasson qui se laissait maltraiter par la vie. Il dépoussiéra ses vêtements, souriant légèrement. La petite s’amusait à enfiler la casquette qu’il avait fait tombé toute à l’heure. Elle le mettait également au sbire, le lui faisant essayer et semblant imiter un policier presque tyrannique. Elle devait peut-être raconter tout ce qu’elle avait vécu durant sa petite existence avant même de venir sur Horizon, demandant parfois confirmation à la lapine qu’elle tenait dans ses mains sur le fait que les animaux pouvaient parler.

«  Je souhaiterais tellement être un bon père pour elle… » dit-il simplement pour lui à voix basse.

Stan se mit aussitôt à lui proposer son aide. Du moins, quand il lui dit qu’il pouvait l’aider, Mike avait compris cela. Un grand sourire s’afficha sur son visage pâle alors que les yeux bleus mécaniques revenaient, sans pour autant que le reste du corps ne se transforme. Enfin une bonne nouvelle, enfin il avait rencontré une âme charitable. Certes il devait beaucoup de choses à Xenosia, lui avoir permis de ne plus avoir peur des lapins, à fabriquer des pièges… à lapins et à fuir rapidement les Ents.

« Vous pourriez m’aider ? Je vous en prie monsieur Stan, aidez-moi ! Je vous remercierai comme je pourrais, je n’ai pas beaucoup d’argent mais… voilà, si je peux vous aider en quoique ce soit en retour, n’hésitez pas. S’il-vous-plait, aidez-moi. Je ne veux pas faire du mal aux autres. Je ne veux pas faire de mal surtout à Dora. Je veux la protéger, ne pas la laisser seule.»

Et s’il refusait ? Non, il n’avait pas le choix. Ne pouvant pas laisser l’occasion d’avoir un coatch, le gardien de nuit se jeta sur Stan pour le serrer dans ses bras , le tenant le plus fermement possible.

« Dites « oui » s’il-vous-plait…. Ou je ne vous laisse plus partir. »


_________________
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 17/07/2016
Localisation RP : Zone Neutre - Rift

Profil
Points de Puissance :
1680/3000  (1680/3000)
Skittles : 122
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike   Lun 22 Aoû - 13:13



   
   Mike et Stan
   Le cingler et la Faucheuse
Voir Chronologie

L
a chose revenait quand même humaine, preuve qu'elle avait bon cœur au fond, mais ce n'était pas la motivation qui remettait Stan en tête de l'aider. C'est qu'il lui rappelait sa propre personne quand il reçut les dons entre la mort et la vie, quand il reçut tout ses suppléments qu'un simple mortel ne peut se permettre de supporter et dont il dût supporter de force pour être assez fort pour avancer. Il observa le Larbins qui s'amusait avec la jeune femme et il l'aurait fait disparaître, cette discussion étant plus calme, mais il le laissa dans le monde, pour une fois qu'ils faisaient autre chose que des corvées, il avait bien le droit après tout. Cela-dit, il fit confiance à Mike d'une certaine façon en récupérant la faux et la posant contre son épaule comme il avait l'habitude de la transporter en écoutant ce qu'il avait à dire. Il parlait beaucoup, mais les humains avait cette réputation, étant nerveux de nature et ne comprenant pas ce que ce monde était. Il reçut même un câlin et se défit doucement de son emprise en soupirant. Il se contenta d'étirer un semblant de sourire pour rester sympathique aux yeux de ce qu'il racontait, mais sincèrement, il parlait beaucoup trop pour qu'il suive tout. Il s'accrocha à l'essentiel.

-Tu sais Mike, c'est pas à moi de te dire ce genre de chose, mais tu sous-estime amplement la petite. Je sais que tu ne veux pas lui faire de mal et je superviserai. Quitte à ce que tu me mordes si tu as encore des envies... Mais les enfants comprennent beaucoup plus de choses qu'on ne le souhaiterait. Ils nous supporteraient dans les moments les plus difficile, sans qu'on ne leur demande absolument rien.

En disant cela, il regardant la petite fille qui tourna la tête vers son père et qui lui fit justement un sourire. Quand au larbin il s'amusait à renifler la casquette en se demandant si c'était comestible. Stan s'approcha doucement de la jeune fille et le larbin le laissa faire. Il entoura doucement son bras derrière elle en lui souriant gentiment et l'approcha tranquillement de Mike. Elle hésita un instant avant de lui donner un câlin. Il fallait avouer, c'était émouvant de voir une complicité avec des enfants, chose que Stan ne connaîtrais sûrement jamais. Puis alors qu'il ne s'y attendais pas du tout, la jeune fille vint s'accrocher à sa jambes pour lui faire un câlin et lui dire merci. Stan haussa un sourcil étant très loin un habituer de ce genre de rapprochement humains avec les vivants.

-M... Mais de rien.
-Ohhhh maîîîîître, la petite semble vous aimer aussi! On va rester avec eux? J'aimerais tellement rester avec elle... Elle est si gentille... Elle est.
-Silence Zulu. Tu m'empêche de réfléchir à force de parler. Où est-ce que j'en étais. AH oui. Mike donc. Je te superviserai, t'enseignerai à avoir un meilleur contrôle de toi-même et à devenir quelqu'un et non pas quelque chose, histoire que tu gardes le dessus sur toi-même. J'aimerais également en profiter pour dire que quoi que tu décides de faire et où tu choisiras d'aller... Horizon offre plusieurs regroupement qui pourront t'accueillir à bras ouvert et dont tu pourras faire confiance. Les Gardiens, les Exaltés, Les Vertueux, Les Conquérants... Je ne serai que ton guide dans ta longue aventure. Mais au bout du fil, je ne pourrai prendre la décision à ta place.

C'est vrais au fond, pour le moment, malgré qu'il ai un peu de difficulté à le concevoir, la place qui lui conviendrais le mieux serait sûrement aux bras de Ato chef vertueuse ou Aïdo en qui il avait encore plus confiance, chef des Exaltés un amis et proche chez qui il serait en sécurité lui et sa petite princesse. Il marcha un peu aux alentours pour observer que les gens n'aient pas été secouer par cette scène et réalisant que la routine de Viridia n'avait pas été toucher ou déranger par ce petit moment émotif, il se retourna vers Mike de plus près en se grattant la tête. Si il venait d'arriver dans ce monde, il ne connaissait donc rien de toutes ses organisations ou regroupement, il était donc encore nouveau dans ce concept. Toutefois avec une éducation, peut-être serait-il capable de choisir une meilleur maison pour sa famille et pour lui-même?

-Allons vers la bibliothèque veux-tu? J'ai quelque chose à te montrer et j'aimerais que tu apprennes ta première leçons. Avant de t'aider avec magie ou transformation, commençons par connaître Horizon et savoir ce qui te décris le mieux en tant que... Nouvel habitant. Au passage ton uniforme de ton ancien monde. Je sais que tu y tiens, que tu adores ce que tu portes qui sait, mais entre nous... Si tu veux attirer l'attention, tu le fais très bien. Il faudrait que tu penses à t'acheter quelque chose de plus... habituel pour les gens de ce monde et...

Il s'approcha doucement de Mike et sortit de sa toge noir la rapière de parade donner par Mannfred, qui était en quelques sortes une épée de combat au corps à corps. Cela fût drôle de s'en séparer, mais il n'en avait plus besoin ayant sa propre épée et surtout sa faux qui était toujours là pour les combats rapprocher. Il approcha la rapière près de Mike.

-Un cadeau. Je sais que dans l'autre monde tu avais des armes disons plus plus évoluer, mais je tiens à te donner quelque chose de personnel pour te faire comprendre que j'accepte l'idée de devenir ton mentor sur Horizon le temps que tu t'habitues aux environs... Je serai un amis également sur lequel tu pourras compter.
WILDBIRD
 

_________________
Horizon je t'aime:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 23
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
1685/3000  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike   Ven 2 Sep - 3:13








"."


 Cet homme n’était peut-être pas méchant, peut-être qu’il ne devait pas s’inquiéter pour lui. Il acceptait de le prendre sous ses ailes, comme un bon samaritain. Serrant dans ses bras la petite Dora, Mike lui caressait également les cheveux. Oui, il ne devait pas la prendre pour une imbécile. Il savait que les enfants étaient intelligents, voire même plus futés que certains adultes. Combien de fois s’était-il chargé de ses nièces et neveux qui avaient tenté à plusieurs reprises de l’avoir ? Qui avaient compris ô combien il essayait de les duper ? Mais il avait tellement peur pour sa fille adoptive. Qu’adviendrait-t-il d’elle s’il venait un jour à mourir ? Il la laissa partir vers Stan avec un léger sourire qui se voulait rassurant. Ecoutant attentivement celui-ci parler, il se releva -s’étant accroupi pour être à la taille de sa progéniture- avant de s’avancer vers son interlocuteur qui semblait avoir été surpris par la réaction de l’enfant. Il sourit légèrement tandis que cette dernière revenait vers lui, toute contente. Il se baissa légèrement pour lui ébouriffer les cheveux tout en écoutant alors celui qui semblait être devenu en quelque sorte… son maître ? Bizarre quand même dis comme ça, surtout qu’il était un animatronique chien. Il s’imaginait bien lui donner la papatte comme un chien bien élevé et aller cherche le bâton mais jamais il ne le fera, trop attaché à son côté humain mais surtout, mais surtout, à sa fierté.

Surveillant de ses yeux lumineux le sbire, Mike commençait à se rendre compte petit à petit qu’il y avait comme une sorte de malentendu entre lui et son bienfaiteur. En effet, outre le fait que ce dernier devait penser que notre gardien de sécurité était quelqu’un de faible mentalement, il semblait également croire qu’il était nouveau sur Horizon, ce qui n’était absolument pas le cas. Il avait quand même parcouru tout Viridia et avait même tenté la terre neutre ainsi que Vermei, connaissait les ragots de villageoises, les auberges, les routes, les factions… Il n’osait pas lui couper la parole pour l’avertir qu’il se trompait sur son compte non seulement parce que c’était impoli mais surtout parce qu’il n’avait pas envie de le vexer. En tout cas, cette nouvelle rencontre lui faisait rendre compte qu’au final il n’avait pas pensé quelle faction rejoindre. Certes une vie d’Exalté pourrait lui convenir mais il savait très bien au fond de lui-même qu’il ne pouvait pas rester quelque part à ne rien faire, à vivre une vie paisible, après avoir vécu autant de choses. Ce monde regorgeait trop de secrets pour qu’il puisse rester sédentaire et tant de gens avaient besoin d’aide. Mike regarda son interlocuteur s’éloigner légèrement, marchant dans les alentours, complètement perdu dans ses pensées tandis que Dora s’amusait à jouer avec les oreilles de la lapine tout en chantonnant. Le souci était qu’il ne pouvait pas rester nomade toute sa vie avec une enfant à charge surtout que celle-ci demandait sans cesse de changer de lieux, adorant explorer les jungles, les montagnes et autres paysages tout droit sorti de l’imagination d’un homme bourré sous l’emprise de drogue qu’on appelait tout simplement « un artiste excentrique ».

Enfin Stan revint vers eux et le jeune homme se préparait à l’avertir qu’il n’était pas comme un enfant tout juste né dans ce monde qu’était Horizon celui-lui proposa d’aller à la bibliothèque en le qualifiant de « nouvel habitant » et surtout… qu’il fallait juste qu’il change de vêtements. Attendez. Il insinuait quoi ? Il attirait l’attention mais depuis quand ? En plus c’était un homme immense qui lui disait ça, avec une coupe étrange. Il était vraiment gonflé celui-là. Il s’apprêtait à ouvrir la bouche lorsque soudainement le gars se mit aussitôt à chercher quelque chose dans sa veste. Mike fit reculer Dora et comme attendu, il sorti une arme. Pas une arme à feu contrairement à ce qu’il s’attendait mais une rapière qu’il lui tendit. Quelque peu surpris de voir un tel objet, le gardien de sécurité la prit dans ses mains puis la fit tourner en l’admirant. Elle était plutôt jolie, très belle même. Il devait bien avouer qu’elle lui rappelait les films de capes et d’épées dont il était fan avec sa grande sœur lorsqu’ils étaient petits. Il manqua de se couper le pouce lorsque Stan lui annonça que c’était un cadeau. Non mais il plaisantait n’est-ce pas ? Un tel objet aux mains du germano-américain serait plus dangereux pour lui que pour les autres. Ceci-dit, cela lui faisait vraiment plaisir. C’était la première fois qu’il voyait ce genre d’arme autre qu’en plastique, en bois ou même encore en carton. Cela lui rappelait plusieurs bons souvenirs même si au final, entre son ainée et elle, c’était toujours lui qui avait joué le rôle de la princesse. Souriant timidement car il n’osait pas trop montrer sa joie, il lui répondit quand même l’air un peu désolé :

« Je vous en remercie énormément, ce geste me touche vraiment. Mais je suis vraiment désolé, j’aurai dû vous le dire plus tôt mais… je préfère être honnête avec vous. Je ne suis pas nouveau ici, je suis sur Horizon depuis presque un an à présent »

Aussi, jamais il ne pourrait faire un tel cadeau en retour à Stan. Le mince salaire qu’il gagnait lorsqu’il travaillait ne serait-ce qu’un peu ne lui permettait sans doute pas de pouvoir permettre de s’offrir le luxe d’acheter des cadeaux. Déjà qu’il peinait parfois à nourrir et loger sa fille et lui…. Ceci-dit, il le rendrait un jour ou l’autre, d’une certaine manière. Entendant Dora glousser doucement avec Zulu mais ne prêtant pas plus attention à leur vague occupation il continua :

« J’ai parcouru tout Viridia, je sais quelles sont les factions… Laquelle par contre que je vais rejoindre… Je ne sais pas vraiment, je l’ignore encore… Mais je préfère vous prévenir qu’il n’est pas la peine de me les présenter. J’ai eu droit à faire avec des clients lorsque je travaillais venant de toutes types de factions, de régions, me présentant ainsi leurs buts…. Je pense qu’il vaut mieux que je ne vous le dise avant que vous ne perdiez du temps pour rien… Par contre j’ai une petite question… »

En effet, depuis toute à l’heure cela le tracassait.

« …Vous n’allez quand même pas me faire changer de vêtements quand même. Si ? Parce que ne m’en veuillez pas… enfin… mais je pense que je suis plutôt dis…CRREAIEUH ! »

Il se retourna et regarda Dora qui s’était jetée sur sa queue. Bon sang, il n’avait pas remarqué qu’il commençait de nouveau à se transformer. Elle le regarda avec un grand sourire :

« Pardon, on se demandait si tu sentais encore la douleur en tant que robot. »

D’une main libre il lui caressa la tête en souriant.


_________________
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 120
Date d'inscription : 17/07/2016
Localisation RP : Zone Neutre - Rift

Profil
Points de Puissance :
1680/3000  (1680/3000)
Skittles : 122
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike   Sam 3 Sep - 20:37



   
   Mike et Stan
   Le cingler et la Faucheuse
Voir Chronologie

L
'étranger était donc habituer au commun de Horizon, à savoir qu'il n'en donnait ni l'apparence, ni l'impression vus comment il courait dans les ruelles il n'y de cela que quelques minutes à peine. Stan l'observait en caressant sa barbe et songeait à quel genre d'entraînement il serait capable de faire pour lui et il pourrait lui apprendre la maîtrise de ses transformations, seulement pour le reste, ce serait compliquer n'ayant pas idée du fonctionnement des changements qu'il subissait. Lorsqu'il donna ses discours étant habituer aux terres, aux groupes et quels regroupement suivre, même Stan chercha à savoir ce qui pourrait lui convenir. À voir son intérêt de se lasser d'être ici et de vouloir absolument sortir, la logique serait simplement de lui suggérer d'aller voir les Vertueus qui cherchent eux aussi à sortir. Cela-dit vus l'aspect de famille qu'il semblait avoir et cette gamine qui tenais à son père, il serait probablement plus juste de le confier chez un amis et proche. Aïdo et les Exaltés.

Il grommela quand même quelques paroles incomprise en fouinant dans sa mémoire qui avait quand même 300 ans d'information et plus son plan devenait claire, plus il pourrait le dire à Mike en temps et lieux. Si il n'était plus un danger pour les autres, Krome serait l'endroit rêver pour voir ce qu'il voudrait faire en s'installant avec sa fille. Il caressa sa faux avant de se tourner pour observer Zulu et Dora qui coursait ensemble et qui se chassait l'un et l'autre en étirant un sourire. À croire que un mort et une gamine était capable de trouver le bonheur de l'un et de l'autre pour jouer ensemble! Après il est vrais que la vie précédente de mortel qu'il avait vécu, il avait été père de deux enfants.

Chose qu'il ne dirait pas toutefois c'est qu'il avait assassiner ses enfants, si Mike l'apprenait, peut-être qu'il trouverait Stan insouciant de laisser la créature s'approcher de la gamine, mais il n'y avait sérieusement rien à craindre au niveau de Zulu. Au moindre geste violent, à la moindre pensée noire, au moindre regard de travers de sa part, Stan s'organiserait pour lui couper le sifflet et le faire disparaître en brume et il le savait très bien. Mike parla de ses accoutrements et Stan étouffa un rire en soupirant. Cela faisait déjà un moment qu'il était sur Horizon et il était toujours coiffer et présenter ainsi? Ma parole les humains du présent avait bien évoluer au niveau de beaucoup de chose, mais le gros bon sens était encore absent apparemment.

Il observa autour et remarqua une modeste boutique pour home qui vendait des vêtements largement plus discret que sa tenue qui avait sans se le cacher un look détériorer vus le temps passer à porter les même morceaux de linges. Il fit signe à Mike de le suivre, récupéra la faux et marcha lentement vers la vitrine de la boutique où plusieurs costume était présenter. Certains plus modeste pour les hommes ayant plus de Dévas à dépenser alors que d'autres qui se démontrait plus comme des cuirasses de combat pour les hommes à une carrure semblable à Stan.

-Crois moi tu va changer d'habit. De un tu es aussi discret qu'un éléphant dans une boutique de porcelaine, de deux je ne t'ai pas dit que tu devais t'en séparer, seulement te fondre à la masse et de trois comment dire... Tu...

Attention, les mots choisis devait être qualifiés proprement venant d'un cadavre qui errait les rues et qui probablement avait également le même problème malgré les bains qu'il prenait. Seulement soyons honnête, Stan est en réalité un mort-vivant de presque 300 ans qui est aussi blanc qu'un draps et qui pourrit aussi lentement qu'un déchet en pleine nature. Il se caressa le crâne en songeant attentivement à son choix de mots et décida qu'il ne pouvait malheureusement pas passer par un vaste choix de mots.

-Tu sens très fort. J'ignore depuis combien de temps tu porte le même accoutrement, mais tu sens et c'est assez désagréable pour les narines. Du coup dans la logique des choses, nous allons dans cette boutique te choisir de quoi devenir quelqu'un de fier allure et tu pourras t'en vanter! En plus avec la rapière tu auras une fière allure.  
WILDBIRD
 

_________________
Horizon je t'aime:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le cingler et la faucheuse [Partie 1] { PV Mike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Habs vs Bruins (partie 6)
» Maka apprenti faucheuse
» Nouvelle structure de la Partie Privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizon RP :: Horizon :: Viridia-