ANNONCE IMPORTANTE DANS LES MISES A JOUR ET ANNONCES.

Partagez | 
 

 La résurrection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 61
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 100
Localisation RP : Zone Neutre - Faille de Rift

Profil
Points de Puissance :
1430/1500  (1430/1500)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: La résurrection    Mer 24 Aoû - 2:11

Ce RP explique l'absence mon personnage de tout les événements passé du forum depuis mon absence. Il vient juste après celui là => Dans la jungle,terrible jungle...
Un réveil difficile





♦ Le vide, l’absence de matière, de l’être. C’est peut-être ainsi que nous pouvant définir la mort, cet état frappant de manière inéluctable tous les êtres vivants, cette chose qui fascine encore les hommes depuis la nuit des temps, qui trouve plusieurs explications mais qui au final aboutit à une seul et même chose : la séparation du corps et de l’esprit.

***Mourir ?! Je… je ne peux pas ! Pas comme ça ! Pas d’une manière aussi pitoyable***

♦ Aizen allait bientôt faire partie de ce « vide ». Gravement entaillé sur tout le tronc avec en plus un poumon perforé, le dieu de la mort semblait inexorablement condamné à mourir. Dans sa tête, un seul sentiment prédominait : la colère. En effet, Sôsuke était furieux, non pas après son présumé assassin, mais envers lui-même. L'ex roi du Hueco Mundo étant conscient du niveau qui le séparait de son agresseur, savait que même si ce dernier avait de grandes chances de réussir à le tuer, cela ne devait pas se faire aussi facilement. Aizen regrettait amèrement d’avoir autant baissé sa garde en face à cette créature qui se révéla plus intelligente que d'apparence. En général, avant de mourir les hommes pensent à leur vie, à ceux qu’ils laissent derrière eux, aux choses qu’ils auraient aimé accomplir et à d’autres qu’ils regrettent d’avoir réussi. Le shinigami renégat était bien loin de cela, il maudissait son manque de force et sa naïveté.

♦ C’est sûrement cette fureur, cette rage, qui lui permit de ne pas mourir tout de suite malgré son agonie. S’il n’avait pas pu mener un brave combat contre le maître de la forêt, au moins il combattrait la mort lui faisant attendre le plus longtemps possible poussant son corps aux limites de la science grâce à sa seule volonté. Une pluie diluvienne fit son apparition inondant le sol où le corps d'Aizen, laissé pour mort  n’allait bientôt plus faire qu’un avec la boue et l'humus de Viridia ; pourrissant dans le sable comme tant d’autres avant lui. A ce moment-là, Sôsuke ferma les yeux laissant les ténèbres l’entourer à jamais…

« Hey réveilles toi ! Allez debout mon petit bonhomme ! Il faut que tu manges pour reprendre des forces… »

♦ Une faible lueur apparu, devenant de plus en plus forte jusqu’à en devenir aveuglante.  Les yeux du shinigami ne s’étant pas ouvert depuis longtemps, c’est l'effet que lui firent les rayons du soleil venant lui caresser le visage. Aizen était allongé et recouvert d’une couverture assez épaisse dans un lit, mais pas le sien.

« Ah tu te réveilles enfin gros paresseux ! Ca fait plus de 3 semaines que tu dors comme  un ours en hibernation.»  entendit–il.

♦ Cette voix forte, mais à la fois douce et chaleureuse venait de réveiller notre protagoniste encore tout surpris d’être encore en vie ne prit pas vraiment la peine d’écouter ce que la demoiselle venait de lui dire. Oui, car c’est bien une femme qui s’adressait à lui. Le timbre de sa voix n’était pas familier à Aizen qui curieux d’en savoir plus, décida de poser les yeux sur elle afin de contempler son visage.





♦Le natif de la Soul Society fut immédiatement frapper par la mocheté de celle qui pendant des semaines durant, avait veillé à ce qu’il ne meurt pas des suites de ses blessures. Notre homme se redressa assez péniblement. La douleur était encore bien présente et c’est lorsque la couverture, qui arrivant jusqu’à son cou glissa jusqu’à son bassin, qu’il remarqua que son corps tout entier était momifié à l'aide de bandages médicinaux.

«  Où suis-je ? Que s'est-il passé ? » dit-il d’une petite voix  encore un peu dans les vapes.


« Tu te trouves chez moi, dans mon petit sanctuaire suspendu dans la canopée de la forêt enchantée de Viridia. Pour le reste, c’est à toi de me le dire mon mignon ! On ne t'as jamais dit qu'il était dangereux de s'aventurer ici ? »   lui répondit-elle en souriant

« J’étais partie en ville afin d'acheter quelques accessoires pour mes plantes. Sur le chemin du retour j’ai vu un panache de fumée, chose rare dans la forêt. J’ai donc pris le risque d’aller voir ce qu’il se passait alors qu’une sale orage allait frapper.  C’est à ce moment, que je trouve  un gamin presque totalement immergé par la boue et la fiente d'animaux  gravement blessé. »   poursuivit la vieille femme.

♦ Aizen n’en revenait pas, son arrivée dans la forêt , l'attaque de cette dernière et le monstre qu’il avait pris en pleine face. Tout était maintenant clair comme de l’eau de roche dans son esprit. Il avait été sauvé par une vielle dame qui guidée par sa curiosité s’était rendu sur le lieu où il avait été laissé pour mort. Le shinigami inclina légèrement la tête en guise de remerciement, il n'avait pas l'habitude de le faire, mais dans sa position il le fallait.

« Y’a pas de quoi mon mignon, je n’allais pas laisser mourir un homme aussi mignon que toi quand même ?! »  

♦ Aizen baissa les yeux l'air gêné. Il n’était pas habitué à ce genre de discours, lui qui de par son statut de capitaine ou de roi restait souvent seul dans son coin. La vieillarde lui tendit un bol de soupe de légumes accompagné de viande tout chaud afin qu’il se restaure un peu. D’un hochement de tête, Kyuushi accepta l’offrande et saisissant les baguettes qui se trouvaient déjà dans le bol entama son repas sans se faire prier.

« Ah bah dis donc, tu avais faim ! »   s’écria-t-elle morte de rire en quittant la pièce.

♦ Après ce réveil difficile, Kyuushi s'enfonça sous sa couverture afin de reposer son corps qui en avait bien besoin.




_________________


« À l'origine,ce n'était pas dans mes intentions de tromper. C'est simplement que personne n'a su voir qui j'étais vraiment...»



Caractéristiques : Beauté : 3 Intelligence : 7 Charisme : 5 Humour :0

La confrérie du Smiley:
 


Dernière édition par Aizen Sôsuke le Mer 24 Aoû - 4:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 61
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 100
Localisation RP : Zone Neutre - Faille de Rift

Profil
Points de Puissance :
1430/1500  (1430/1500)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: La résurrection    Mer 24 Aoû - 4:46

La petite fille de la sorcière...





♦ Quelques mois s’étaient écoulés depuis le réveil du shinigami. Il n’avait pas beaucoup quitté son lit durant ce laps de temps, car son corps était encore très faible et atrophié à cause des jours de jeûne forcé causé par son coma.

♦ La femme âgée chez laquelle il résidait se nommait Yubaba, elle était une sorcière originaire d’un petit village à quelques encablures de son sanctuaire. Etant très doué pour concocter des potions elle mettait son savoir et sa magie au service des presque habitants de son village venant se faire ausculter chez elle. " Presque ", car le paiement qu’elle demandait à ses patients avait souvent rapport avec leurs métiers, des chaussures au cordonnier ou des légumes à l’agriculteur par exemple. Aizen se demandait alors ce que cette mocheté lui demanderait quand il se rétablirait complètement, lui qui n’avait été formé qu’à combattre son prochain.

♦ Aizen ayant à présent  assez récupérer pour se mouvoir, décida qu’il était temps pour lui de sortir de sa chambre et de voir à quoi ressemblait ce monde dont il ignorait tout. N’ayant jamais quitté la forêt enchanté de Viridia, le brun, avec toute la curiosité que peuvent avoir les enfants de bas âge voulait découvrir Horizon.

♦ Le matin suivant, il décida donc de sortir de la maison. Yubaba ne passait plus beaucoup de temps à son domicile, elle se levait avant le soleil préparant le repas d'Aizen pour qu’il puisse le manger à son réveil et rentrait tard le soir au moment où son invité dormait déjà. Aizen, ne dormant que sur un seul œil à cause de ses habitudes, la remarquait systématiquement quand elle rentrait dans sa chambre, mais ne disait rien. Sôsuke n’avait pas l’habitude de s’intéresser aux gens s’il ne trouvait pas cela nécessaire et ce même-ci cette personne lui avait sauvé la vie.

♦ L'épéiste étant apte à sortir, retira tous les bandages qui entouraient sa poitrine et les parties de son corps qui avaient été touchées. Se retrouvant à présent  nu comme un ver, la brise lui donnait des frissons ; il lui fallait des vêtements !  Le problème, c’est que ceux qu’il portait avant avaient été partiellement détruits par le monstre qui s'était attaquer à lui. Se sachant seul, il n’hésita pas à fouiller les placards de sa chambre et malgré l’absence d’accoutrement il se rendit dans la salle principale pour poursuivre sa quête. L’affaire devenait urgente, car le froid commençait à envahir le corps de notre protagoniste cherchant toujours de quoi couvrir sa peau.  Aizen se trouvait encore dans la même salle quand soudain, la porte d’entrée s’ouvrit…
Le shinigami qui à ce moment-là, tournait le dos à la porte, eut comme premier réflexe de se retourner pour ensuite se mettre en position de défense ; prêt à attaquer l’inconnu qui avait fait le malheur de s’introduire dans un domicile qui n’était pas le sien. Faisant maintenant face à son adversaire, il s’apprêtait à lancer la charge quand il remarqua l’expression de la personne qui lui faisait face…




♦ A ce moment-là, Aizen se souvint qu’il était toujours totalement dénudé et que la fille qui semblait beaucoup plus jeune que lui venait de découvrir toute son intimité. La fille gênée de cette situation détourna son regard vers le plafond ne sachant pas vraiment quoi faire. Avec une petite voix manquant d’assurance elle s’exprima alors…

«  Euh... tu dois être l'épéiste que Yubaba a soigné non ? Je... je suis Chihiro, sa petite fille. Je ne sais pas si c'est une coutume chez toi, mais se... serait-il possible que tu mettes des vêtements sur toi ?  »

« Ce n'est pas une coutume pour qui tu me prends ! Et... et puis je n'ai pas trouvé de vêtements pour moi, il n'y a que des habits pour femmes ici  » lança t il

«  Attends-moi, je vais te trouver ça !» s'écria-t-elle en filant comme une comète hors de l'habitation de Yubaba.

♦ Revenons au même endroit une bonne heure plus tard...

♦ Aizen portait maintenant des vêtements et se trouvait avec la jeune Chihiro dans la salle principale.

« Je n'aime pas vraiment le style de cette tenue, mais je n'ai pas le choix donc je vais faire avec ceci pour le moment » dit-il alors qu'il se sentait un peu mal à l'aise dans son nouveau costume.




«  C'est ma mère qui l'a fait ! Tu pourrais me remercier au lieu de critiquer... » s'écria-t-elle avec une pointe de colère dans sa voix

♦ Il est vrai que notre shinigami n'avait pas un sens de la reconnaissance très développé, mais il avait grandi comme cela et lutter contre ce trait de caractère était quasiment impossible pour lui.

« Chihiro, tu es du village d'où les gens viennent voir Yubaba ? »

«Euh...pas vraiment j'habite un peu plus loin, mais je connais toute la région comme ma poche ! » lâcha t elle fièrement.

« Bien, tu vas m'y conduire ! Je pourrais acquérir des vivres et de quoi quitter cet endroit le plus vite possible» dit Aizen en prenant Cihiro par la main tout en se dirigeant vers la sortie.


♦ Aizen ayant à peine passé la porte s'arrêta quelques secondes afin d'admirer le paysage qui s'affichait devant lui.

*** Je n'aurais jamais cru que le monde extérieur pouvait ressembler à ça !***

« Hey ! J'aurais aimé être consulté avant ! Tu n'as décidément aucune manière... tu ne t'es même pas présenté et tu veux que je te suive ? » lâcha-t-elle contrariée par la situation.

« Appelle-moi Atsuji ! »

Aizen utilisa un des sourires dont il avait le secret, un sourire qui vous donnait l'impression d'avoir affaire à quelqu'un de confiance. La tromperie était un des meilleurs atouts de notre homme et sa belle gueule accentuait sa capacité à duper les gens -excellente armes pour les assassins de son genre- et Chihiro fut pris au piège à cause de son âge et donc de sa naïveté.

C'est ainsi qu'il commencèrent à prendre la direction du village où Yubaba était connue de tous...





RP Terminé

_________________


« À l'origine,ce n'était pas dans mes intentions de tromper. C'est simplement que personne n'a su voir qui j'étais vraiment...»



Caractéristiques : Beauté : 3 Intelligence : 7 Charisme : 5 Humour :0

La confrérie du Smiley:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La résurrection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Samaël,EX-Démon de l'Etoile Céleste de la Résurrection
» |SCÉNAR| Résurrection.
» Oui, je suis morte. Mais ma résurrection est prévue la semaine prochaine.
» Résurrection... CB is back !
» Résurrection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizon RP :: La Flood Zone :: Archives Rp-