ANNONCE IMPORTANTE DANS LES MISES A JOUR ET ANNONCES.

Partagez | 
 

 Neal Hawke, Roi des pirates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 66
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 23
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
715/750  (715/750)
Skittles : 11
Titre / Réputation :

MessageSujet: Neal Hawke, Roi des pirates   Mer 8 Juil - 23:25




Neal Hawke






Fiche d'identité.



Pseudo : Neal Hawke
Provenance : Inventé
Sexe : Masculin
Age : 125 ans
Race : Fafnir




Mental



Neal était autrefois, et se considère toujours, le Roi des Pirates. Vous avez bien lu, un pirate. Un être à la fois cruel envers ses ennemis, n’ayant ni honte ni hésitation à faire couler le sang, et à la fois loyal envers son équipage et son camp. Un homme de parole, qui ne ment jamais et noter bien ce que je viens de dire : il ne ment jamais. Chaque mot qu’il prononce sera toujours la vérité et il respecte toujours les promesses qu’il fait. Donc, n’allez pas vous plaindre s’il ne précise pas un petit détail, c’est que vous ne lui avez jamais demandé plus d’information. C’est ce qu’on appelle “mentir par omission”. Vous pouvez le traiter de sale type, il considère cela comme un compliment. Ah et faites attention à vos poches et objet de valeur, il possède la sale habitude de les voler sans que vous ne le sachiez, il suffit de connaître la technique.

On peut le considérer d’ignoble en tant que pirate, mais il reste Roi. Cela ne veut peut-être rien dire dans le fond car les pirates sont des hommes libres, ne suivant seulement les ordres de leur capitaine, mais il n’a pas usurper ce titre. Neal a vu des tas de choses sortant de l’imagination et de l’ordinaire. Bien sûr, il n’a pas tout vu et tout vécu, par contre il possède une très grande expérience en ce qui concerne les nouvelles découvertes. Et il aime découvrir de nouvelle chose, l’appel de l’aventure et de l’inconnu l’ont toujours attiré. Et ce n’est pas seulement grâce à son expérience et à sa cruauté, voire même à sa puissance, qu’on l’a surnommé Roi des Pirates : Neal est un homme au grand coeur qui aide les autres quand il les juge méritant de son aide. Et il possède un sacré sens de l’humour.

Neal est aussi un joueur et amateur d’alcool. Il ne se prive jamais de plaisir. Pour lui, la vie ne vaut pas d’être vécue si on ne s’amuse pas un peu. Il aime vivre en liberté, sans obligation, sans devoir. Quiconque le lui prive le regrettera. Aussi, il adore le feu de l’action, pour lui c’est un divertissement de voir quelqu’un se battre, ou d’être lui-même un des acteurs de la bagarre. En plus, il est séduisant….. ou pas, il a tendance à se faire discret à cause de son apparence et du fait qu’il était autrefois un assassin espion. Il préfère juger les autres en restant en arrière puis, s’il reçoit un coup de foudre pour quelqu’un, aller se taper la discussion. Il est très sociable, à vous d’aimer ou non son côté ironique….. ou pas. Par contre, il parle rarement de son passé. Tout ce qu’il fait, c’est de se vanter d’être le Roi des pirates et rien de plus. En fait, il n’aime pas retourner en arrière, il préfère vivre dans le présent pour voir ce que l’avenir lui réserve.



Physique



Neal n’est pas un humain, comme vous l’avez constater par son apparence. Il n’est pas non plus un elfe noir ou un démon, ni même le mélange des deux. Il est ce que l'on appelle un Fafnir (à voir dans l’histoire pour plus de détail à ce sujet). Malgré son âge, il possède l'apparence d'un jeune homme de 30 ans.
Il détient les caractéristiques physiques de cette race, à commencer par la couleur des cheveux. À l’instar des humains, les Fafnir possèdent naturellement une couleur héraldique. Pour sa part, Neal dispose de cheveux argentés en bataille. Ses yeux reptiliennes dorés sont également typiques des Fafnir, qui, apparemment, descendraient des divinités draconiennes. Et comme tout autre être vivant, il possède un nez pour sentir (sans dec’) ainsi qu'une bouche pour parler, n’hésitant pas à ne pas garder sa langue dans sa poche et, enfin, des cornes noires positionnées derrière ses oreilles de diablotin.

Les Fafnirs sont surtout reconnaissables par leur couleur de peau sombre, et le jeune homme ne fait pas exception à la règle. Il possède une peau lisse recouvrant tous ses muscles qu'il a développés au court des années d'entraînements. Concernant ses membres, rassurez-vous, ils sont comme ceux des humains. Deux bras, deux mains et dix doigts en tout. Des poils sur le torse ? Il n'en a pas. Ni même sur ses bras, ses jambes ou ailleurs. Les Fafnirs ne peuvent avoir que des sourcils et des cheveux. Sa taille ? Il mesure 1m80 avec un poids de 75kg.

Passons à la tenue vestimentaire. Neal n'a aucun philtre, car il est capable de mettre du maquillage et de porter une robe sans honte, tout en trouvant cela amusant. Rassurez-vous, il ne porte pas de vêtements féminins. Il est habillé d'un pull sans manche avec un col relevé de couleur bleu marine décorés de motifs doré, d'un long pantalon noir tenu par une ceinture réglisse et des bottes en cuir noir, tout de bonne qualité. Il est, également, accoutré d'une longue cape sombre comprenant une capuche utilisée pour dissimuler ses cornes et de couvrir sa tête quand il pleut. Des bijoux ? Il en a, et ils sont tous en or ! Il possède une tiare sertie d'une pierre précieuse verte, un brassard sur son bras gauche avec une émeraude et des boucles d'oreille sur son oreille gauche. Il porte également un collier très spécial contenant une sorte de dent d'un dragon avec du feu qui brûle à l'intérieur. C'est le seul souvenir qu'il possède de ses parents.
Et, une autre caractéristique d'un Fafnir, leur marque de naissance : quelle que soit sa forme, elle est de couleur incandescente, comme si l'encre utilisée était le feu lui-même. Neal en a un sur le bras droit, en forme de flamme. Si cela lui brûle la peau ? Pas du tout, c'est comme un grain de beauté chez les humains : c'est collé à la peau, c'est moche et on ne le sent pas.

Collier:
 

Tatouage:
 



Histoire




Mon monde, Midgar, est bien différent du vôtre, bien qu'ils aient tous les deux des points communs. Neal Hawke est le nom que l'on m'a donné alors lorsque j'avais six ans. Je suis un Fafnir, un peuple descendant des Dieux Dragons et l'une des rares races à pouvoir utiliser la magie. Nos yeux valaient beaucoup aux yeux des commerçants humains. C'est pour cela que nous étions pourchassé dans les terres des Humains, qui nous craignaient à cause de nos pouvoirs parce qu'ils ne pouvaient pas utiliser de la magie. Les Fafnirs pensaient qu'ils étaient tout simplement jaloux d'eux, mais pour avoir vécu avec je savais que ce n'était pas le cas. Tous les humains n'étaient pas pareils….
Voyez vous, je n'ai pas vécu parmi les miens, mais chez les humains. Je n'ai pas beaucoup de souvenir de mon enfance, et encore moins de mes parents. Tout ce qu'ils m'ont laissé, c'était ce collier que je gardais précieusement. La première chose dont je me souviens c'est quand les chasseurs m'avaient trouvé dans la forêt, tout nu, quand j'avais 6 ans. A cette époque, je n'avais pas conscience à quel point j'étais différent d'eux, mise à part le physique. Ils auraient très bien pu me tuer pour mes yeux et les vendre, mais non. Ils avaient fait un geste de bonté en me laissant en vie et vivre auprès d'eux, dans leur village. C'était le leader des chasseurs, Enris, qui me donna un nom, m'avait adopté et appris à me servir d'une épée pour me défendre. Même si le village m'avait apprivoisé, je restais tout de même différent d'eux. Les enfants avaient peur de moi à cause de mes cornes, me rejetaient et me lançaient des pierres. Certains des adultes me lançaient des regards noirs à cause de mon espérance de vie qui leur était bien supérieur. Heureusement, Enris me protégeait et m'expliquait que la peur pouvait pousser les gens à devenir violent. Mes meilleurs souvenirs avec lui c'était lorsqu'on s'asseyait à la plage, regardant l'horizon. Je me rappelais surtout d'un moment précis, au crépuscule, quand j'avais apperçut un bateau au loin…

Neal : Enris ! Regarde là bas ! Un bateau !

Enris : Oui, oui, je le vois bien, gamin. Je ne suis pas encore aveugle !

Neal : Dis, est-ce que si on traverse la mer, on pourra voir l’endroit où le soleil et la lune vivent ?

Enris : HAHAHAHAHAHA, hélas non. Le soleil et la lune nous sont bien inaccessibles. Ils ne se trouvent pas au bout de l’horizon, mais en haut dans le ciel.

Neal : Alors…. Il y a quoi au bout de la mer ?

Enris : D’autres îles avec d’autres habitants, comme nous gamin. Mais, ils sont tous aussi différent, que ce soit par la taille ou par les habitations. Il existe aussi des endroits encore inconnus. Les Fafnirs comme toi aussi ont leur propre île, qui est plus gros que le notre, dans le sud. En fait, on n’appelle même pas ça une île, mais un continent.

Neal : Oooooh ! Et ça ressemble à quoi ?

Enris : Ça, je ne peux pas te le dire. Même si j’aurai bien voulu le savoir. Tu sais, à ton âge, j’ai voulu devenir un pirate pour cette raison.

Neal : Un pirate ? C’est quoi ?

Enris :Ce sont des hommes libres qui parcourent les mers, quel que soit leur race. Ils obéissent seulement qu’à leur cœur, prennent le large et découvrent le monde et s’emparent des trésors qui y regorgent. Ils ont même leur propre île avec leur code.

Neal : Ah trop cool ! Mais, s’ils sont libres, il n’ont pas à suivre de code, non ?

Enris : Pour être considéré comme un pirate parmi les pirates, il faut se comporter comme un pirate. Par exemple, un pirate tient toujours parole, n’abandonne jamais son équipage, ni son navire.

Neal : Ah, mais sur ce coup là, tu ressembles à un pirate Enris ! Tu n’as jamais abandonné personne à la chasse ! Mais, tu ne tiens jamais tes promesses, je comprends que tu ne sois pas devenu pirate ! !

Enris : Si, je respecte mes promesses : je te promets de l’argent quand tu me ramène un gibier ! P

Neal : Tu me donne toujours 1 pièce d’or ! C’est pas juste….

Enris : Les pirates sont ainsi. Je n’ai pas précisé quel serait le montant de l’argent que je te donnerai. Un pirate doit toujours être malin que les autres, sinon il ne pourra pas survivre longtemps en mer.

Neal : Alors, c’est pour ça que tu n’es pas devenu pirate ? Car tu n’es pas si malin que ça ?

Enris lui donna un coup de poing sur la tête : Non, ce n’est pas à cause de ça, gamin. C’est parce que j’aime trop ce village pour en partir. C’est devenu ma famille. Et tu en fais partie, gamin.

Neal : Hmmm…… Mais moi, je veux trop aller naviguer sur les océans ! Moi, quand je serai grand, je serai un pirate ! Je découvrirai le monde et j’aurai tous les trésors de tous les océans ! Et je verrais de mes propres yeux la terre de mon peuple ! Je le jure sur mon collier ! Et je reviendrai ici pour te raconter tous mes aventures, je te le promet !

Enris :Tu es donc prêt à quitter le village, hein ? Ma foi, j’espère que ton rêve se réalisera alors. Si tu veux vraiment être un pirate, n’oublie pas alors cette première promesse. Et un jour, qui sait, peut-être que tu me surpasseras, gamin.

Neal : Oui ! Je deviendrai tellement fort que même la Grande Déesse tremblera rien que devant mon nom !

Malheureusement, il ne vécut pas assez longtemps pour que je puisse tenir ma promesse...


Notre monde n'était pas si merveilleux que ça. Bien évidemment, il y demeurait des richesses et des endroits magnifiques. Cependant, il y avait aussi des choses abominables qui se terraient sous nos pieds. Les Démons existaient dans mon monde et pas au sens figuré du terme : on pouvait les voir et les touchait d'un point de vue physique. En temps général, ils n'avaient pas la possibilité de venir dans notre dimension. On dit que nous étions protégés par une barrière divine qui perdait tous ses pouvoirs une fois par siècle. J'avais toujours cru qu'Enris me racontait des histoires pour me faire peur, mais je me trompais.
A l'âge de 12 ans, notre village fut attaqué et incendié par les démons, la nuit tombée. Aujourd'hui encore, je peux entendre les cris des villageois, des pleurs des enfants. Tout autour de moi, je voyais des innocents tombés et des maisons en feu. Le seul moyen pour les survivants de fuir était par bateau. Enris et les autres chasseurs s'étaient donné comme tâche de retrouver d'autres survivants. Mon père adoptif m'avait promis de revenir, en m'ordonnant de rester sur le bateau. Nous avions attendu pendant un moment, en compagnie des chasseurs qui essayait de nous protéger des Démons. Je voulais qu'on attende encore Enris, mais les autres villageois voulaient partir de suite. Je leur en voulais profondément d'avoir abandonné les autres survivants. A ce moment là, j'avais compris que les humains pouvaient faire des choses horribles juste pour sauver leur pomme. Mais, était-ce à cause de leur nature qu'ils avaient pris la décision de fuir, ou les Fafnirs en auraient fait autant ?
Je me rappelle encore d'être sur ce bateau, voir tout le village tombé sous les flammes de l'enfer. Je pleurais tellement que les 70% d'eau de mon corps ne suffisaient pas à exprimer ma peine. J'avais dû me faire une raison : Enris était mort et je l'avais abandonné. J'aurais dû réussir à persuader les autres de rester ne serait-ce qu'un peu. C'est ainsi que naquit mon désir de venger mon père adoptif. Je me rappelais qu'il disait que seul des êtres spéciaux pouvaient affronter les Démons. De puissants guerriers, quelles que soient leurs origines, qui avaient acquis des pouvoirs angéliques suite à un rituel. On les appelait les Archanges. Je ne voulais plus devenir un pirate. La vengeance était plus forte que le rêve.

Je voulais devenir un Archange…..

Nous avions fait voile vers la capitale, dans le continent principal. Les humains possédaient plusieurs royaumes, mais il y en avait un qui les gouvernait tous : Olympe. L'un des lieux les plus magnifiques que je n'ai jamais vu durant toute ma vie.
Mon village n'était pas la seule victime des attaques des Démons : d'autres navires provenant des autres îles avaient accosté à Olympe. Et apparemment, d'autres survivants d'autres îles avaient réussi à rejoindre les autres royaumes par chance.  Pour ma part, Olympe était devenu mon nouveau foyer. Pour le meilleur et pour le pire….. surtout le pire….

Olympe:
 

3 ans plus tard, les Archanges avaient réussi à chasser les démons de notre monde, après une guerre. Malheureusement, je ne faisais pas parti de leur rang. Je vivais dans les bidonvilles d'Olympe, avec les autres réfugiés. Lorsque la victoire des Archanges nous était parvenue, tout le monde était heureux et faisait des fêtes tous les soirs. Sauf moi, qui était déçu de ne pas avoir pu rejoindre leur armée et ce n'était pas faute d'essayer. Seuls les nobles et les privilégiés pouvaient devenir un Archange. Moi, je n'étais qu'un simple petit vaurien. Je m'en voulais encore plus de ne pas avoir pu venger Enris…. C'était même cette vengeance qui me donnait une raison de vivre. Avec cette victoire, je n'avais plus rien. Mon rêve de devenir pirate ? Je l'avais longtemps oublié. Je ne savais pas comment naviguer et je ne pouvais même pas m'en offrir un. En plus, ma vie ne valait pas grand chose, moi qui habitais dans les bidonvilles, dans une cabane. C'était durant cette période que j'avais appris l'art de voler les poches des passants. Ce n'était pas facile au début vu que je me faisais tout le temps prendre. Si j'arrivais à fuir, c'était par chance. C'était avec le temps que je réussis à voler des sacs de pièce d'or sans me faire choper…. bon ça m'arrivait quelques fois, mais j'arrivais à m'échapper avec des stratagèmes. Ce n'était pas tout : étant un Fafnir, j'étais pourchassé par des criminels qui en avaient après mes yeux et mon collier. A chaque fois que j'allais en ville, je devais cacher mes cornes avec une capuche pour cacher mes origines.
Vous vous doutez bien que je n'aie pas passé toute ma vie au bidonville. Mon destin avait prit une tournure différente lorsque j'ai rencontré Yban. Notre rencontre n'avait rien d'extraordinaire. Il était l'une de mes victimes. Étant un noble de cette cité, il était accompagné d'un de ses gardes du corps qui n'était pas vraiment un tendre. Quand il m'avait pris sur le fait, il avait voulu me décapiter sur place. Il avait enlevé ma capuche et insulté de barbare, de sale chien cornu des bidonvilles. Yban l'avait empêché de m'exécuter en public, en donnant comme excuse comme quoi qu'il voulait m'engager en tant que serviteur. Selon lui, c'était un moyen de payer mon crime au lieu d'aller en prison. Au début, je n'étais pas d'accord, mais je ne pouvais pas m'échapper et je savais très bien que je ne faisais pas le poids contre les gardes, malgré le fait que je sache manier l'épée. Dans tous les cas, je n'avais pas le choix : j'étais devenu le serviteur de Yban.

J'avais cru que ça aurait été chiant et énervant. Cependant, malgré nos différences, Yban et moi sommes devenus amis. Moi qui détestais les nobles était devenu ami avec l'un d'eux. Travailler pour lui m'avait permis de mieux comprendre la politique des royaumes : certains humains étaient pour l'entraide avec les autres peuples, d'autres voulaient rester enfermés en donnant comme principal argument l'argent et la religion. Les humains vénéraient qu'une seule divinité : la Grande Déesse Athéna. Pour l'Église, il était hors de question d'accepter d'autres cultures. Il y avait aussi les problèmes avec les nobles qui voulaient plus que ce qu'ils possédaient delà alors que le prince d'Olympe désirait donner plus de privilèges aux pauvres. Le roi n'était qu'un gros porc qui ne pensait qu'à s'amuser et à manger, mais cela ne faisait pas de lui quelqu'un d'incompétent. C'était un idéaliste, il désirait vivre dans un monde où la paix régnait et où tout le monde prendrait du plaisir à vivre, comme lui. Ce n'était pas un tyran, il aimait réellement son peuple et il ne voulait que son bonheur. Je l'avais déjà rencontré une ou deux fois en accompagnant Yban lors des réceptions royales. Son père était un des grands gradés de l'armée royale à la retraite et un vieil ami du roi. Ils avaient fait la guerre auparavant pour protéger le continent des envahisseurs du nord. Yban voulait entrer dans l'armée et devenir un héros national, comme son vieux. Il s'entraînait tous les jours avec son maître d'armes pour devenir un grand soldat. Un jour, il avait décidé que moi aussi, je devais être entraîné par son prof de combat. Ce dernier avait beaucoup plus d'expérience et de discipline qu'Enris, j'avais tant appris auprès de lui. Pendant nos temps libres, Yban et moi, nous entraînions avec des épées en bois. C'était toujours moi qui gagnais vu que j'étais plus sauvage que mon ami.

Le manoir abritait une grande bibliothèque où j'avais la possibilité d'emprunter des livres pour les lire avant de dormir. J’en prenais surtout ceux qui parlaient de ma race. A part le fait qu’on soit différent physiquement des Humains, que notre espérance de vie était supérieure à la leur, que nous vénérions des Dieux Dragons et que nous pouvions utiliser la magie, je n’en savais pas plus que ça sur mon peuple. Alors, chaque nuit, je lisais ces bouquins et apprenais beaucoup sur l’histoire et les légendes de ma patrie.

Les Fafnirs sont un peuple de combattant fier vivant dans un continent tout au sud de Midgar, Ratatosk. Ils sont physiquement semblables aux Elfes, hormis leur couleur de peau sombre et de leur yeux dorées. Comme les hommes aux oreilles pointus, cette populace possèdent la capacité de canaliser le Mana - l’énergie magique parcourant le corps de certaine race - afin d’utiliser la Magie, dont la puissance est basée sur la force physiques et mental. Pour les Fafnirs, cette particularité provient de leurs ancêtres qu’ils nomment les Dieux Dragons. C’est sans doute grâce à leur sang draconique que les plus valeureux guerriers fafnirs possède la faculté de faire pousser des ailes de dragon sur leur dos.

Les Fafnirs considèrent les Dieux Dragons comme des Divinités qui les protègent. Ils sont huit dragons représentant chacun un élément :

Le Feu : La Force afin de ne pas être le premier à tomber. Représenté par Ifrit.
L’Eau : La Sérénité afin de garder son calme. Représenté par Ondine.
L’Air : La Précision afin de ne pas rater son coup. Représenté par Ventus.
La Terre : La Sagesse afin d’être juste. Représenté par Mimir.
La Foudre : La Vitesse afin d’être le premier à frapper. Représenté par Thor.
La Glace : La Protection afin de protéger son peuple. Représenté par Niflheim.
La Lumière qui illuminera ses ennemis. Représenté par Râ.
Les Ténèbres qui exécutera ses ennemis dans l’ombre. Représenté par Anubis.

Chaque Fafnir peut maîtriser un ou plusieurs de ces éléments. A savoir que le nombre d’éléments maîtrisé détermine la puissance de ces elfes noirs. Cependant, ils ne sont pas forcément obligé d’utiliser la magie dans les combats ou dans leur quotidien. De plus, leur pouvoir ne se manifeste pas seulement qu’en tant qu’élément. Ils peuvent pratiquer la télékinésie, la télépathie, la divination, etc. En revanche, certaine pratique est interdite, comme la magie démoniaque, magie du sang, magie qui demande des sacrifices…..
La magie ne donne pas spécifiquement accès au plus haut de la hiérarchie des Fafnirs, indiquée ci-dessous :

Le Farahone : Il s’agit du chef des Fafnirs, surnommé “Grand Chef”. Il est celui qui a réussi à maîtriser les huit éléments pour ne pas dire qu’il s’agit du plus fort des elfes noirs. Son rôle est de diriger et de protéger son peuple afin de le préserver. Pour devenir un Farahone, non seulement, il faut maîtriser les huit éléments, mais il faut aussi le provoquer en duel au nom des Dieux Dragons. Si personne réussi cet exploit, le Farahone doit désigner un héritier, ou ce sera soit sa descendance qui prendra le relais. Seul un homme Fafnir peut accéder à ce rang.
Une légende raconte que le Farahone acquiert le pouvoir de se transformer totalement en dragon, que les Dieux Dragon eux-mêmes sont des anciens Farahones ayant accédé au rang divin.

Le Anty : Il s’agit du chef militaire des Fafnirs. Bras droit du Farahone, son rôle est d’assurer la sécurité de son peuple par la force. C’est justement le Grand Chef lui-même qui le désigne. Comme les Apedemaks (voir ci-dessous), le Anty a la possibilité de faire pousser des ailes de dragons sur son dos. Il est aussi le guerrier le plus fort même s’il n’utilise pas la magie.

Les Apedemaks : Ce sont de puissants guerriers agissant sous l’ordre du Anty. Ils ont le pouvoir de faire apparaître des ailes de dragon sur leur dos et de pousser leur griffe. Leur rôle est de protéger le peuple et de combattre quiconque représentant un danger pour ce dernier.

Le Thot : Il s’agit du plus puissant magicien de tous les Fafnirs, il peut même égaler le Farahone, voire le surpasser en matière de magie. Cependant, le Thot n’est pas un guerrier. Son rôle est de conserver les traditions et de protéger son peuple contre les forces maléfiques.


Je n’avais pas eu le temps de finir le bouquin en entier, mais j’avais appris l’essentiel. En revanche, je n’avais rien trouvé au sujet de mon collier. Comme la griffe était incandescente, j’avais pensé qu’il s’agissait d’une relique sacrée appartenant aux miens. Peut-être que je faisais fausse route….. De plus, l’ennemi mortel des Fafnirs étaient les géants, car leur plat préféré était les œufs aux plats…...Des Oeuf de Fafnir. J’étais né…...Dans un œuf…. D’ailleurs, grâce à certains livres, j’apprenais les bases de la magie, même si ce n’était que des théories. Durant plusieurs années, j'ai appris à maîtriser la télékinésie, la lévitation, la télépathie, ainsi que les fondements de la magie élémentaire des ténèbres.

C’était lorsque j’avais 19 ans que j’étais entré dans l’armée. L’ancien roi étant mort, son fils, Anreth, qui accéda au trône et il en avait profité pour changer certaines lois : dorénavant, tout le monde pouvait devenir un soldat, quelle que soit sa race, quel que soit le rang social, et ce, à partir de 16 ans. J’étais parmi l’un des premiers Fafnirs à rejoindre la légion, poussé par Yban qui disait que ma place n’était pas parmi ses domestiques, mais sur le champ de bataille à ses côtés. Par contre, nous n’étions pas dans le même bataillon : lui, il était dans la garde civile tandis que moi, j’étais dans le service d’espionnage et d’assassinat. Lui, il était coincé en ville, moi, je parcourais le monde pour tuer. J’étais parmi les ombres du royaume…. Et encore, grâce à ma magie, j’étais parmi les plus doués des assassins. Le commandant de ma division, m’avait pris sous son aile et m’avait apprit à me servir de deux dagues. Ce fut à 21 ans que l’on me promut commandant en second et j’avais beaucoup de privilèges à partir de ce moment-là. Plusieurs fois, j’avais rencontré Sa Majesté Anreth, qui ne me tarissait pas d’éloge lorsqu’il me voyait.

Par contre…… Yban était toujours un simple garde civil. Plus le temps passait, plus je le sentais de plus en plus jaloux. Il passait ses nerfs sur moi en criant “Toi, un simple rat des bidonvilles qui reçoit la grâce de Sa Majesté ! Si tu n’avais pas de la magie, tu ne serais rien !” et de s’excuser ensuite pour son comportement, en prétextant qu’il était sur les nerfs et qu’il doutait de ses capacités. Évidemment que je me doutais que ses mots ne dépassaient pas sa pensée, mais c’était mon ami et le perdre était, à cette époque, ma plus grande crainte alors je faisais semblant de le croire quand il tentait de me rassurer. Cependant, ma naïveté m’avait beaucoup coûté….. Je n’oublierai jamais ce qui s’était passé, ce soir-là. Olympe allait fêter le traité de paix avec Asgard, les Viking vivant dans les comtés du nord de Midgar. Pour célébrer ce merveilleux évènement, il y eut un banquet dans notre royaume. Malheureusement, je ne pouvais pas profiter des festivités, je me devais de superviser mes hommes afin d’assurer la sécurité du royaume. Les Vikings n’étaient pas du genre à agir avec discrétion, ils étaient plutôt impulsifs, attaquant de front sans réfléchir et se fiant qu’à leur propre force. Heureusement pour nous - surtout pour eux - qu’ils possédaient une sorte de prophète ou de sage qui les guidaient avec sagesse. C’était d’ailleurs grâce à lui que nos deux contrés purent trouver un accord pacifique. Mais, cela ne voulait pas dire que les Viking ne nous tendaient pas un piège, comme toutes les autres patries à qui nous avions signé un traité de paix. Notre précaution était une procédure, rien d’inhabituel pour ce genre d’évènement.

De surcroît, mon commandant m’avait confié une autre mission qui était, cette fois-ci, ultra confidentielle. Olympe possédait en son sein un trésor royal d’une valeur inestimable, valant bien plus que toutes les richesses de Midgar réunies. Il s’agissait du Jadéite, une pierre que la famille royale protégeait. Elle n’était pas précieuse seulement pour sa fortune, mais aussi pour sa magie : elle avait le pouvoir de tout guérir, absolument tout selon la légende…. Je devais garantir sa sécurité, au cas où les Vikings voudraient la voler.

Je commence à être fatigué à raconter cette partie de mon histoire, alors je vais aller droit au but : durant cette mission, j’avais été trahi par Yban. Il avait dû écouter à la porte du commandant pour avoir appris l’existence du Jadéite. Plus tard dans la soirée, il m’avait affirmé que le trésor avait été volé par les Vikings et qu’il se trouvait sur leur navire. Je lui avais dit d’aller prévenir nos supérieurs tandis que moi, j’allais récupérer la Jadéite. C’était une précaution, au cas où mes adversaires auraient raison de moi. J’avais réussi à m’introduire sur le bateau des Viking, même très facilement. Il y avait bien la pierre précieuse, mais les Vikings étaient déjà morts. J’avais à peine eu le temps de récupérer la Jadéite que les renforts étaient déjà arrivés. J’étais choqué de voir Yban me pointer du doigt et dire aux commandants en chef que ses accusations à mon sujet s’avéraient être vraies : que je tentais de m’enfuir avec la Jadéite avec le bateau des Viking. Il m’avait même traité de sale oreille pointue noire, ce fils de pute ! À cause de mes origines, pratiquement tout le monde le crut et j’étais pris sur le fait, alors malgré mes explications, on me croyait coupable. Seul mon commandant pensait que j’étais innocent, ainsi que le roi Anreth. Grâce à cela, au lieu de recevoir la peine capitale - ce que les Vikings souhaitaient - on me bannit à jamais d’Olympe, m’abandonnant sur une petite barque sans barque. Je me voyais déjà mort.

Quelque jour plus tard, un navire pirate me sauva, le Dragon des Mers, alors que je m’apprêtais à mourir de faim. L’équipage m’avait nourri, à ma grande surprise. La capitaine de ce bateau, Rosa, connue pour ses cheveux roses et ses yeux violets, me posa des questions sur ce qui s’étaient passé. Après lui avoir raconté mon histoire, elle m’invita à rejoindre sa bande de pirates. Je n’avais pas d’autre choix, je n’avais nul part où aller et plus d’endroits où rentrer. Maintenant, vous savez comment j’ai commencé ma vie en tant que pirate…..

Être un pirate m’avait un peu changé. Rosa m’avait apprit à utiliser les armes à feu - oui ça existe dans mon monde, mais c’était interdit - et à manier eux dagues en même temps. Nous parcourions les mers, découvrions de nouvelles îles, pillions les marchands, attaquions les vaisseaux maritimes…. C’était la première fois que je me sentais libre comme l’air. Personne ne se souciait de ma race, dans notre équipage. Je m’entendais avec tout le monde, buvais jusqu’à en être ivre chaque soir lorsque nous faisions la fête. Cette liberté était devenue toute ma vie et je ne regrettais pas d’être considéré comme un traître à Olympe. 5 ans plus tard, lors de mon 26e anniversaire, nous étions attaqués par un navire de l’empire Pluton. Ce jour-là, Rosa perdit la vie sous mes yeux. Nous avions réussi à nous enfuir, bien sûr, mais nous pleurions notre capitaine. Elle m’avait offert pour mon anniversaire un morceau de…. La Jadéite ! La seconde Capitaine, Elisabeth, m’avait révélé que Rosa était membre de la famille royale d’Olympe. Fille de l’ancien roi et d’une servante, elle avait dû vivre en cachette, possédant ce morceau de Jadéite offert par son père pour que rien ne lui arrive. Le jour de la bataille, elle ne l’avait pas, vu qu’elle l’avait laissé dans ses appartements, sertie d’une tiare. Elisabeth m’affirma aussi que la défunte capitaine voulait que cela soit moi qui lui succédais s’il lui arrivait malheur.

J’étais devenu le nouveau capitaine du Dragon des Mers.

Il m’avait fallu des années pour me faire un nom. Tous les royaumes, et même l’empire, me surnommait le “Pirate Noir”. Mon équipage était devenu plus sanguinaire qu’avant, ne pardonnant pas à l ‘empire d’avoir tué Rosa. Nous étions sans pitié, nous laissant guidé par le vent de la vengeance, les vagues de la colère et de la cruauté des mers. Même les autres pirates nous craignaient. Il y avait même eu des rumeurs comme quoi j’avais réussi à voler le trésor de la famille royale d’Olympe, la Jadéite, à cause du morceau que je possédais sur mon front. Et bien sûr, je n’avais jamais démenti, cela me donnait une notoriété en plus. Depuis plus de 10 ans, je semais la terreur par-delà les mers. Tous les pirates reconnaissaient ma grandeur au point de m’avoir rebaptisé “Roi des pirates”. Chaque jour, ma colère grandissait et plus elle était forte, plus je devenais plus puissant au point d’avoir appris la magie du feu.

Mais ma haine s’apaisait grâce à Elisabeth. Elle était devenue la personne la plus chère au monde à mes yeux. Nous nous étions mariés et eûmes une fille, Jade Rose Hawke. On s’était installé à notre planque, sur une île paradisiaque, avec tout le reste de l’équipage. Durant 4 ans, nous menions une vie paisible jusqu’au jour où un jeune pirate vint me faire savoir que l’empire Pluton s’était allié avec le royaume d’Olympe pour attaquer l’île des pirates, Tortuga, un endroit secret que seuls les brigands des mers connaissaient la position. L’une des règles de la piraterie était de ne jamais s’attaquer à un autre pirate. Pourtant, un des nôtres nous avait trahis, Wimund, pour devenir un corsaire - Pirate travaillant pour le gouvernement, et il avait balancé notre base. Avec mes hommes, je quittai ma femme et ma fille et pris les voiles jusqu’à Tortuga.

La bataille était rude, mais malheureusement, nous perdîmes. Mon équipage et moi-même, ainsi que les pirates du monde entier, étaient prisonniers de l’empire Pluton. Enfin, je ne me doutais pas qu’il existe des survivants et des rescapés. Et si vous vous posez la question, oui, j’avais revu Yban, qui commandait une flotte. Je ne lui avais toujours pas pardonné d’être une sale ordure, même si c’était grâce à lui que je menais une vie remplie de liberté. En fait, c’était lui, le nouveau roi d’Olympe, depuis la mort d'Anreth il y a des années plus tôt. L’ancien souverain aurait écrit dans un testament que cela serait Yban le nouveau chef de la nation. Heureusement pour moi, l’empereur Marc me laissa la vie sauve. Malheureusement, il ne me redonna pas ma liberté. Dans les sous-sols de l’empire, j’étais enfermé dans un bocal rempli d’un liquide étrange.

Et ceux, depuis 85 ans……

Un jour, un archange me sauva la vie. Son nom était Harry, un adolescent assez con. Très con même. Il disait que les Démons étaient de retour, qu’il avait entendu parler de moi et qu’il souhaité que je l’aidasse. Apparemment, Marc était toujours vivant, mais vieux. Très vieux. Par contre, Yban était toujours vivant, en très bonne santé et toujours jeune…… Je n’en croyais pas mes oreilles quand Harry me raconta tout ça. Il était aussi prisonnier de l’empire, merci pour le sauvetage. En fait, c’était plus ses amis qui étaient venus à ma rescousse que l’archange. Et je reconnus ma fille dans sa bande….
Le monde avait changé. On croyait que j’étais mort durant la bataille qui mit fin à la piraterie. Les humains pouvaient employé la magie grâce à des orbes - des objets contenant de la magie. Une magicienne faisait partie du groupe et donna comme hypothèse qu’Yban s’était servi de mon sang pour vivre plus longtemps. Marc aussi, mais comme nos groupes sanguins n’étaient pas compatible, il vieillissait. Aussi, les deux souverains s’étaient arrangés pour que l’Ordre des archanges soit éradiqué, mais Harry était le seul survivant. Le groupe avait découvert le plan d’Yban et Marc : ils voulaient invoquer Balthazar, pensant obtenir l’immortalité s’ils servaient ce soi-disant Dieu. Je n’étais pas du genre à vouloir sauver le monde, mais je ne voulais pas qu’Yban atteigne ce but alors j’acceptai de rejoindre l’équipe de Harry. D’un côté, je voulais profiter du voyage pour passer du temps avec ma fille, Jade.

Je ne vais pas raconter tout notre périple en détail, mais nous avions passé des mois à naviguer au-delà des océans, marcher des kilomètres, dormir à la belle étoile, faire halte dans des villages…..
Nous étions au nombre de 8 personnes. Il y avait Harry, le “chef” du groupe. Malgré le fait qu’il était con, il avait tout d’un meneur et maniait ses deux sabres comme personne et il avait un bon idéal. Mais c’était un gros goinfre et avait le don de nous mettre dans les situations les plus périlleuses qu’il soit. Jade, ma fille - qui ne se rappelait pas de moi et qui ignorait le lien qui nous unissait - avait beaucoup pris de moi : mon sens de l’humour, l’art de manier l’épée et la magie. Elle était aussi douce que sa mère, même si elle s’emportait et passait son temps à cogner Harry. La magicienne, Grace, qui était la voie de la sagesse de l’équipe. Elle possédait beaucoup de connaissance en matière magique, et était très puissante, surtout en guérison. Le petit ninja, Peter, qui m’exaspérait au plus au point. Ce mioche avait une très grande confiance en ses amis et c’était cette vision de vie qui m’énervait. Le dragueur noble, Basil, qui passait son temps à draguer l’elfe Elial. Le nain Korim était un marchand qui possédait un réseau d’information et Lucie, une géante, était son assistante.

Un drôle de groupe, vous ne trouvez pas ? Pourtant, voyager avec eux m’avait redonné le goût de la vie. J’étais heureux et plus le temps passait, plus je m’attachais à eux. Plusieurs fois, j’avais essayé de dire la vérité à Jade, mais je ne pouvais m’y résoudre. Je voulais qu’elle m’appréciât naturellement, sans qu’elle sache le lien de parenté. Elle avait Harry, dont j’étais sûr que, malgré les disputes, elle en était tombée amoureuse. Et puis, j’avais peur qu’elle m’en veuille d’avoir abandonné elle et sa mère il y a tant d’années de cela. Tout ce que je pouvais faire, c’était aider Harry et les autres dans leur but.

Et chaque voyage avait une fin.

Tout commença lorsque nous avions appris que les Fafnirs en savaient plus sur Balthazar, sur la nature de ce Démon. Même durant ma vie de pirate, je n’étais jamais allé à Ratatosk. Bien évidemment, je n’étais pas très bien accueilli parmi les miens, qui avaient vécu l’époque où j’étais le Roi des pirates. Pour eux, je faisais honte à la race des Fafnirs. Heureusement que le Farahone avait bien accepté d’entendre les paroles d’Harry et ce fut le Thot qui nous donna les réponses. Apparemment, Balthazar était emprisonné dans un sceau que des “élus” de chaque nation et race - appelés les Sages - avaient crées il y a des siècles, durant les temps anciens. Pour le libérer, il fallait réunir les 9 artefacts que portait leur descendant…. Les Fafnirs possédaient aussi leur propre Sage, mais il avait été banni, il y avait 125 ans. En effet, il s’agissait de mon père, qui avait commit une faute grave. Et le collier que je possédais - que j’avais bien fait de récupérer en prison lors de ma rencontre avec Harry - était l’artefact.
Croyez-moi, savoir être le fils d’un traître, étant soi-même considéré comme tel, n’avait rien de joyeux. Un moment, je m’étais même imaginé que notre lignée était maudite. Harry était là pour me réconforter, me disant que cela ne change rien : je restais Neal Hawke, le Roi des Pirates.

Yban possédait déjà 7 des artefacts, nous avions donc fait route vers la 9e. C’était durant cette aventure que nous avions vaincu Marc, qui avait utilisé de la magie noire pour regagner sa jeunesse, dans le royaume aquatique où vivaient les sirènes - j’avais déjà fait un tour durant ma vie de pirate. Lorsque nous savourions notre victoire, Ybanavait réussi à nous prendre nos deux artefacts, en tenant en otage la princesse sirène.

Nous nous étions préparés à l’ultime combat, vu que Balthazar était en liberté. Le ciel était devenu noir, teinté de rouge et l’océan était devenu écarlate. Harry avait eu comme idée de battre Balthazar une bonne fois pour toute, en utilisant une arme légendaire : Excalibur. Ce n’était qu’une légende, mais c’était notre seule chance. On avait réussi à la récupérer et ce fut Harry qui la mania, avec l’épée de son défunt père. Excalibur aurait été forgé par les anges, aidés des dragons et des phénix.

Avant que nous nous mirions en route, Jade avait apprit qui j’étais pour elle. Jamais elle m’avait pardonné et elle avait décidé d’être froide et distante avec moi. Je pouvais le comprendre, nous étions restés aussi longtemps ensemble et je lui avais caché la vérité. Lorsqu’elle l’avait appris, je pouvais me focaliser sur mon objectif : tuer Yban.

La bataille finale pour sauver le monde s’était déroulée sur la Montagne Infernale, là où Balthazar et Yban siégeaient. À ma grande surprise, mon ancien ami était toujours vivant et possédait des pouvoirs démoniaque. Malheureusement, je ne peux vous conter ce qui s’était passé au sommet, car Yban nous avait coupé la route et je m’étais porté volontaire pour l’affronter dans un combat à mort afin que les autres puissent aller au sommet. Jade ne semblait pas d’accord, mais Lucie l’avait emportée avec elle.

Neal : J’attends ce moment depuis si longtemps, Yban…..

Yban : Cela me surprend. Si tu attendais l’heure de ta mort, je t’aurais tué pour de bon lorsque j’en avais l’occasion.

Neal : Tu n’as pas changé, tu me prends toujours de haut. Tu es la personne la plus misérable que je connaisses.

Yban : Tu me blesses. Venant d’un pirate, je le prends pour une insulte. Vois-tu, la différence entre toi et moi, c’est que je suis destiné à devenir un héros de la nation et toi tu ne vaux pas mieux que la poussière du bidonville où tu croupissais !

Neal : Un héros de la nation qui ressuscite l’ennemi infernal n°1 de Midgar ? On se souviendra de toi en tant que méchant de l’Histoire. Tu as libéré l’apocalypse, regarde donc ce que ta soif de pouvoir et ton orgueil t’as amené !

Yban : L’Histoire se souvient de moi en tant qu’Elu des Dieux qui a accédé à l’immortalité en éradiquant tous les pirates des océans, en vainquant leur souverain, un Fafnir ! Et maintenant, Elle se souviendra de moi en tant qu’Héros qui a vaincu encore une fois Neal Hawke, le Roi des Pirates qui a ressuscité grâce à la nécromancie et qui a mené le monde à sa perte en levant le sceau de Balthazar !

Neal : C’est donc pour ça que tu as libéré ce monstre ? C’est pour cela que tu as détruit l’Ordre des archanges ?! Juste pour t’inventer une place dans l’histoire ???

Yban : HAHAHAHAHAHAHA ! Pas seulement ! Si je t’ai laissé en vie, c’était pour que tu puisses m’offrir ton sang afin de vivre plus longtemps et rester jeune à jamais. Bien sûr, je savais que tu ne resterai pas indéfiniment dans cette prison, mais je voulais que tu souffres. C’est pour cela que j’ai tué ta putain de femme devant ta progéniture et laisser la fille en vie dans un village aussi misérable que ton bidonville. Je voulais qu’elle vive, pendant que toi tu dormais sagement dans l’Empire. Et je savais que tu voulais rejoindre les archanges, avant notre rencontre, alors je les ais fais disparaître tous, un par un. Bien sûr, je n’avais pas envisagé que ce gosse que tu chéris tant maintenant ait pu survivre. Évidemment, lorsque les Démons étaient de retour, j’avais trouvé l’opportunité de rétablir mon blason de Héros, pile au moment où le peuple commençait à se douter de moi. Le dernier archange avait déjà monté sa petite équipe contre moi, ces fouineurs doutaient déjà que j’étais la cause de la disparation de ce stupide ordre, alors que le peuple pensait à une épidémie qui avait touché leur base. Et personne ne pouvait se douter que j’avais payé des brigands pour tuer ceux qui restaient dans le reste du monde. Alors, j’ai tout fait pour que vous vous rencontriez en prison afin que vous vous échappiez. Bien sûr, encore un erreur de calcul, tu as pu récupérer l’artefact, mais tu es le Roi des Pirates, le Souverain des Voleurs ! Et maintenant, regarde !

Yban m’avait montré mon collier en croc de dragon et me le jeta en divaguant.

Yban : Je n’ai plus besoin de ce stupide bijou ! Mais, le destin est vraiment un véritable plaisantin : c’est toi, Neal, l’homme que je déteste le plus au monde, qui m’a permit de recevoir une promotion en faisant croire à tout le monde que tu ais un traître. C’est toi qui m’a permis de rentrer dans la légende en éradiquant ton équipage. Et maintenant, grâce à toi, je vais être considéré comme un Dieu  ! Je volerai Excalibur et détruirai Balthazar et enfin le monde entier me considéra à ma juste valeur !

A ce moment là, j’avais réalisé quelque chose. Quelque chose qui m’avait fait rire.

Yban : ? Qu’est ce qui te fait rire, sale noir cornue !

Neal : C’est bizarre d’être d’accord sur un point. Toi aussi, tu m’as rendu un grand service.

Yban : Que dis-tu ?!

Neal : Franchement, je devrais te remercier. Grâce à toi, je suis devenu un pirate. C’était mon rêve depuis que j’étais petit, mais je n’avais pas les moyens d’avoir mon propre bateau et j’étais trop faible pour survivre en mer avant de te rencontrer. J’aimais trop ma nation, grâce à toi encore une fois, pour poursuivre ce rêve. Mais, mon exil m’a permit de rencontrer ma femme, de découvrir des endroits dont tu ne doutes même pas l’existence, et d’être Roi des pirates. Et comme tu as eu la bonté de me laisser en vie, j’ai pu passer ces derniers mois à revivre des aventures avec des êtres qui me sont chers, avec ma fille. Tu es la personne que je déteste le plus, mais tu es celle qui m’a permis de vivre la plus merveilleuse des vies. Par contre….

J’avais ramassé mon collier et le mit autour de mon cou.

Neal : Je ne peux te pardonner pour avoir fait couler mon équipage, m’avoir enfermé pendant plus de 85 ans, de tuer ma femme, d’infliger de grande souffrance à ma fille et surtout…. de m’avoir trahis alors que tu étais le seul ami que j’avais à l’époque ! Le Yban que j’ai connu n’existe plus et maintenant je vais te tuer. Harry et les autres arriveront à vaincre Balthazar et à nettoyer ton propre bordel. De nous deux, celui qui ne vaut pas mieux que de la poussière c’est toi !

Yban : Salaud ! Alors, finissons-en, mon “ami”..... Meurs !

Et s’en suivit un combat. Nous étions si puissants que nous détruisions chaque partie de la montagne. En courrait tout au long du mont pour échanger nos lames, entouré des flammes dorées que je causais. Je n’avais pas le temps de me préoccuper de mes amis, je n’avais qu’une idée en tête : tuer Yban. On avait le même niveau, c’était plus dur que je ne l'imaginais de l’affronter. J’avais réussi à le tuer pendant que nous tombions, mais je voyais déjà ma mort, car je ne survivrais pas à la chute. Je souriais, fermant les yeux, attendant mon heure. J’avais atteint mon objectif, et je laissais ma fille et le reste du monde aux mains de Harry. Mon seul regret était de ne pas m’être excusé auprès de Jade pour toutes les souffrances qu’Yban lui avait causé par ma faute. Au moins, je pourrai veiller sur elle au côté d’Elisabeth….

Du moins, c’était ce que je croyais…….





Et vous ?




Prénom : Passe
Age : 20 ans
Loisir : Radio, Ecriture, Jeux vidéo
Comment avez vous découvert ce forum ? Alice au pays des gazelles
Avez-vous lu le règlement ? Bien sûr !


_________________

Dialogue : #003399
Point de Puissance : 715
Illurion : Image
Collier de Neal : Image
Tatouage sur son bras droit : Image


Dernière édition par Neal Hawke le Lun 14 Sep - 18:59, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictiontasy.unblog.fr/
Messages : 66
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 23
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
715/750  (715/750)
Skittles : 11
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Mar 21 Juil - 21:57

Je suis désolée, pour des raisons personnelles, j'aurai plus de mal à finir ma fiche.

_________________

Dialogue : #003399
Point de Puissance : 715
Illurion : Image
Collier de Neal : Image
Tatouage sur son bras droit : Image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictiontasy.unblog.fr/
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Mar 21 Juil - 22:02

Pas de soucis, prends ton temps ^^
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 66
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 23
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
715/750  (715/750)
Skittles : 11
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Mer 26 Aoû - 20:19

Voilà, fiche terminée (Enfin !) Yoru a dit qu'il passerait lire ma fiche Razz

_________________

Dialogue : #003399
Point de Puissance : 715
Illurion : Image
Collier de Neal : Image
Tatouage sur son bras droit : Image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictiontasy.unblog.fr/
Messages : 576
Date d'inscription : 14/06/2015
Localisation RP : Zones Neutres ─ Rift

Profil
Points de Puissance :
1435/3000  (1435/3000)
Skittles : 623
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Ven 28 Aoû - 1:44

Un grand Mao à toi !
Comme promis je m'occupe de ta fiche, here I go ! =v=

En ce qui concerne le mental

Cette partie est complète, et plutôt bien rédigée dans l’ensemble, cependant, je sais que ça aurait pu plaire à un autre, mais le fait d’intégrer certains éléments qui auraient plus eu leur place dans l’histoire ou la fiche technique m’a un peu perturbé... Rien de grave toutefois, je ne l’ai pas retenu. Il y a plusieurs fautes dans le texte, certaines d’attention, d’accords, de conjugaison aussi (dès la première phrase !) x>  et parfois des mots qui manquent... Corrige les fautes et je validerais cette partie !

Pour le physique

Le texte est bien rédigé et plutôt plaisant à lire, les fautes sont moins présentes dans cette partie, mais j’ai trouvé certains passages un peu étranges...

« C'est sans doute à cause de la couleur de ses yeux que ses parents ont décidé de le nommer "Sora", qui signifie "Ciel". Des yeux rectangulaires qui reflètent une profonde haine et tristesse. »

Le Ciel fait davantage pensé à des émotions plus chaleureuses, l’absence de transition m’a semblé un peu violente et au début j’ai cru que tu assimilais le Ciel à la haine et à la tristesse é_é

« Dans son ancien établissement, il était aussi connu pour ses performances sportives qui étaient plus élevés que les humains. »

Je ne crois pas me tromper en disant que Sora est lui-même un humain, écrite comme ça, cette phrase sous-entend le contraire...!

« Ayant un minimum d'hygiène, les douces et chaudes mains de Sora sont toujours propres vu qu'il les lave avant de manger et après avoir fait ses besoins aux toilettes. »

Je ne sais pas si c’était vraiment nécessaire de mettre ça xD

« Malgré qu'il pèse 63 kg, Sora est plutôt agile et rapide. »

Je crois lire une contradiction o. o Les gens de 63 kilos n’ont pas de problèmes d’agilité x>

Là aussi je vais te demander de repasser, corriger les fautes présentes, modifier certaines phrases, puis je pourrais valider !

Et pour l'histoire

L’histoire est assez intéressante et j’ai apprécié la lire, les fautes d’orthographes sont rares, surtout d’accords ou de règles la plupart des fois (Tous au lieu de tout), il y aussi des fautes de conjugaison, mais dans l’ensemble l’histoire est bien. Ce sont surtout les tournures de phrase qui sont un peu étranges, mais étant donné que c’est Sora qui raconte, je mets ça sur son compte. =v= Une remarque sur ce passage :

« Ça été durant mon enfance, à l’école primaire. J’ai fais des crises de violence. Lorsque l'on m’énervait à cette époque, je n’ai jamais hésité à foncer sur mes camarades et a les cogner à sang. Mes professeurs avaient convoqué mes parents et après plusieurs discutions et débats, on a décidé de m’inscrire à un sport de combat. Sauf que j’ai été trop violent et que je n’ai pas respecté les traditions et les bases du Kung Fu, c’est donc ma mère qui m’a enseigné l’art du combat. J’ai hérité de sa sagesse et elle m’a appris à mieux me contrôler. »

Sans vouloir critiquer ton imagination, cette partie de l’histoire me déroute un peu... Un élève de primaire qui frappe au sang ses camarades c’est un peu excessif je trouve... Puis enseigner un art martial à un élève violent (et sous-entendu impulsif) me semble être une assez grosse erreur de jugement o. o

Enfin, les fautes ne sont pas terribles, mais leur nombre m’oblige à te faire relire ton histoire et à la corriger... ! Voilà voilà ! Apporte les corrections demandées et tu seras validé Sora ! cigarelunette

_________________
Points de Puissance : 1210 | Devas : 8489 + 1172 | Fiche Technique (Clique !)

IllustrationRP
IllustrationRP
IllustrationRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 66
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 23
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
715/750  (715/750)
Skittles : 11
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Dim 6 Sep - 2:02

Voilà finalement je vais jouer Neal Hawke et j'ai enfin fini la fiche après 2 mois Very Happy Au fait pour la Jadéite qu'il possède sur son front, une fois à Horizon elle n'aura plus ses pouvoirs car, elle aussi, aura subit la nerf Razz

_________________

Dialogue : #003399
Point de Puissance : 715
Illurion : Image
Collier de Neal : Image
Tatouage sur son bras droit : Image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictiontasy.unblog.fr/
Messages : 576
Date d'inscription : 14/06/2015
Localisation RP : Zones Neutres ─ Rift

Profil
Points de Puissance :
1435/3000  (1435/3000)
Skittles : 623
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Lun 7 Sep - 2:36

Kek-...!
Hum. Nous y revoilà, c'est parti ! cigarette

En ce qui concerne le mental

Une description complète et bien écrite, il n’y a que quelques fautes, plus de style que d’orthographe ou autre (je ne mets pas plus de trois points de suspension, et je ne commence pas une phrase par « Et ») mais ça n’empiète en rien sur le plaisir de lecture, qui n’est qu’augmenté par le ton fluide et vivant de cette description. Je valide !

Pour le physique

Comme dans le mental, la description est plutôt complète, et les fautes sont peu nombreuses, mais je pointe juste une erreur d’écriture : la répétition du mot « avec » dans une même phrase.

« ...un pull sans manche avec un col relevé de couleur bleu marine avec des motifs doré... »

« ...un collier très spécial avec une sorte de dent d'un dragon avec du feu qui brûle à l'intérieur. »


Mis à part cela, je n’ai rien à signaler, je te laisse donc corriger cette partie !

Et pour l'histoire

Une histoire des plus complètes, des plus prenantes, et des plus agréables à lire ! Le monde de Neal rassemble plusieurs univers fantastique, et personnellement je l’ai beaucoup apprécié. J’ai aussi apprécié les images, la représentation d’Olympe est belle...! *.* Bien qu’il y ait parfois des ellipses, ce qui est normal lorsqu’on raconte la vie d’un personnage de plus d’un siècle, le tout est bien traité et scénarisé, tu as des connaissances et de l’imagination, et ça se voit ! L’histoire en elle-même est bonne, mais évidemment, le fond ne fait pas tout, et la forme m’a parfois freiné. Il y a de nombreuses fautes, parfois de formulation :

« J'aurais dû réussir à persuader les autres à rester ne serait-ce qu'un peu. »

J'aurais dû réussir à persuader les autres de* rester ne serait-ce qu'un peu.

« Seuls des nobles et des privilégiés pouvaient être un Archange. »

Seuls des nobles et des privilégiés pouvaient devenir Archange.* Me semble être une meilleure formulation.

« D’ailleurs, grâce à certains livres, j’apprenais les bases de la magie, même si ce n’était que des théories. Durant plusieurs années, je maîtrisais la télékinésie, la lévitation, la télépathie, ainsi que les fondements de la magie élémentaire des ténèbres. »

La formulation appropriée pour moi serait : Durant plusieurs années, j’ai appris à maîtriser...

Il y a aussi des fautes d’inattention :

« ...je savais très bien que je ne fasse pas le poids contre les gardes »

Et enfin des erreurs :

« A savoir que le nombre d’éléments maîtrisé détermine la puissance de ces elfes noirs. »

Ici tu as l'air d'assimiler les Fafnirs aux elfes noirs, et dans le physique, tu mettais les Fafnirs dans une catégorie distincte.

Je n’ai pas cité les autres fautes d’orthographe ou d’accords, pour te laisser un peu de travail lors de la relecture, qui aurait évité toute ces petites fautes qui dans ce long texte, deviennent épuisante à force...! Il y a aussi des phrases commençant par « Et », par « Malheureusement » ou par « Sauf », mais je ne t’ai pas repénalisé ici aussi. Bref ! Relis ton histoire, corrige-là, reformule là où ça doit l’être, et tu seras validé !

_________________
Points de Puissance : 1210 | Devas : 8489 + 1172 | Fiche Technique (Clique !)

IllustrationRP
IllustrationRP
IllustrationRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 66
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 23
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
715/750  (715/750)
Skittles : 11
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Lun 7 Sep - 3:09

Voilà j'ai fini de tout corriger Smile

Pour l'elfe noir, comme je te l'ai expliqué, c'est parce que l'auteur du livre que Neal cite est un humain et les humains n'arrivent pas à faire la différence entre elfe noir et Fafnir donc pour ça qu'il dit "Elfe noir". Même si c'est deux races distincts, les humains restent cons, se croyant les maîtres du monde et blablabla.

_________________

Dialogue : #003399
Point de Puissance : 715
Illurion : Image
Collier de Neal : Image
Tatouage sur son bras droit : Image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictiontasy.unblog.fr/
Messages : 576
Date d'inscription : 14/06/2015
Localisation RP : Zones Neutres ─ Rift

Profil
Points de Puissance :
1435/3000  (1435/3000)
Skittles : 623
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Lun 7 Sep - 20:38

Oï.  ̄Δ ̄

Pour le physique

Il reste encore des fautes, dont certaines d’inattention et une à la première phrase...! Relis-toi et corrige !

Et pour l'histoire

Neal...! Evil or Very Mad Tu n’as même pas corrigé correctement toutes les fautes que je t’ai pointé, et plusieurs fautes non pointées n’ont pas été corrigées... Tu dois relire ton texte dans son intégralité, et chasser les fautes qui s’y trouvent, car elles sont nombreuses ! Au travail, hop hop hop !

_________________
Points de Puissance : 1210 | Devas : 8489 + 1172 | Fiche Technique (Clique !)

IllustrationRP
IllustrationRP
IllustrationRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 66
Date d'inscription : 06/07/2015
Age : 23
Localisation RP : Zone Neutre

Profil
Points de Puissance :
715/750  (715/750)
Skittles : 11
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Lun 7 Sep - 23:59

Voilà, j'espère qu'il n'y a pas de faute (ou beaucoup moins de faute), désolé si j'en ais oublié ^^"

_________________

Dialogue : #003399
Point de Puissance : 715
Illurion : Image
Collier de Neal : Image
Tatouage sur son bras droit : Image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictiontasy.unblog.fr/
Messages : 576
Date d'inscription : 14/06/2015
Localisation RP : Zones Neutres ─ Rift

Profil
Points de Puissance :
1435/3000  (1435/3000)
Skittles : 623
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Mar 8 Sep - 4:17

♫~You spin me roun-...! Hum !

Voyons voir cigarette

Pour le physique

C’est beaucoup mieux formulé et rédigé ! Il reste encore deux petites fautes, mais je ne vais pas chipoter hé hé, validé ! cigarelunette

Et pour l'histoire

Bien bien, il reste encore des fautes par-ci par-là et j’ai vu que tu as malheureusement modifié l’histoire à certains endroits... Mais dans ce captivant et long récit, le nombre de faute reste tout de même très minime °v° ! Je te valide donc l’histoire et par la même occasion ta présentation !

Je te ferais débuter avec 715 PP ! Un admin va venir confirmer ta validation, tes PP, et te donner ta zone de départ, bon RP sur Horizon !

_________________
Points de Puissance : 1210 | Devas : 8489 + 1172 | Fiche Technique (Clique !)

IllustrationRP
IllustrationRP
IllustrationRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Lun 14 Sep - 18:58

Je confirme les dires de Yoru et je met tous ça.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 397
Date d'inscription : 19/06/2014

Profil
Points de Puissance :
1/1  (1/1)
Skittles : 0
Titre / Réputation :

MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   Lun 14 Sep - 18:59

Le membre 'Ruby Rose' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Faille' : 3

Tu débuteras à Krome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rp-horizon.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Neal Hawke, Roi des pirates   

Revenir en haut Aller en bas
 

Neal Hawke, Roi des pirates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Neal Hawke, Roi des pirates
» Les Dandy's Pirates ! ( En attente de validation. )
» Pirates pô-vertes
» Jishin Kaizokudan(Earthquake Pirates)
» Recensement des quêtes pirates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizon RP :: Connexion :: Fiches de Présentations :: Présentations Refusées/Archivées-