ANNONCE IMPORTANTE DANS LES MISES A JOUR ET ANNONCES.

Partagez
 

 Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 25
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Left_bar_bleue1685/3000Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty_bar_bleue  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty
MessageSujet: Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]   Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] EmptySam 9 Jan - 18:46








"Mais quelle est cette étrange enfant? Et ce drôle de type au passage?"

Travailler pour subvenir à ses besoins était une chose qui était habituelle chez Mike. Jamais il ne pourrait aller mendier devant les portes d'une boulangerie afin de pouvoir manger. S'il devait avoir du pain sous la dent il fallait qu'il bosse dur. Si dans son monde il avait réussi, étant plus jeune, à avoir quelques boulots de vacances pour plus tard, suite à sa formation de gardien de sécurité, à en avoir quelques-uns de stables, il devait avouer que jamais il avait accumuler autant de CDD depuis qu'il était arrivé à Horizon. Chaque fois qu'il passait dans un village ou sur un nouveau territoire il se sentait pratiquement obligé de trouver un lieu à surveiller. Généralement nourri et logé, il savait comment se rapprocher de ses patrons afin de leur demander des renseignements sur les lieux et leurs habitants afin de ne pas être trop perdu. Si certains aventuriers avaient le courage d'affronter toutes types de personnes sans les connaître il en était autrement de notre américain qui craignait de rencontrer quelques énergumènes. Même si sa vie ne se résumait qu'à des problèmes, la Sainte Poisse étant toujours avec lui puisque Infinity avait eu l'idée de l'emmener avec lui, il ne pouvait pas autoriser le Destin à le faire tomber sur des fous.

Mike avait su trouver comme à son habitude un travail dans une auberge. Il appréciait Vermeï et ses merveilles. Les gens étaient plutôt sympathiques avec lui et les voyageurs, même s'il y en avait quelques-uns qui faisaient n'importe quoi, appréciaient de venir lui taper la conversation. Il appréciait également les bains thermales où il avait fait dernièrement la rencontre d'un étrange sympathique squelette. Bref, autant dire qu'il se plaisait bien où il était mais malheureusement quelque chose l'empêchait de rester : il ne savait pas encore que faire de sa pauvre vie. Il ignorait s'il devait rentrer encore chez lui et encore moins s'il devait rester dans un monde qui n'était pas le sien. Il avait entendu parler des différentes factions mais aucune ne l'attirait particulièrement. Vouloir conquérir les failles n'était pas ce qu'il souhaitait, il hésitait vachement à rentrer chez lui et souhaiter rester ici ou même à défendre les portails y compris Infinity lui-même revenait pratiquement à avoir le syndrome de Stockholm : "on s'est fait kidnapper et on aime ça". Il devait donc voyager, trouver si possible chaque leader de faction afin de se faire une idée. Remarque, il savait que vu comment il était serviable il était prêt à prêter mains fortes au premier rencontré.

Il était en train de surveiller la porte d'entrée de l'auberge lorsque la femme de son patron arriva vers lui, toute gênée. Il n'y avait nul doute pour notre jeune homme qu'elle avait encore oublier d'acheter quelque chose d'important la veille.

"Mike.... J'ai besoin de ton aide...."
-Dites-moi.
-J'ai acheter un cadeau à mon mari pour notre anniversaire de mariage mais je me suis rendue compte que je l'ai oublié au magasin, chez Thierry. Peux-tu aller le chercher s'il-te-plait?
-Oui madame.


La femme la remercia d'un sourire et s'éloigna pour rejoindre son fils dans les cuisines. Le gardien de sécurité jugea la salle pour voir s'il y avait beaucoup de monde. Ne voyant que quelques voyageurs endormis sur leur table, fatigués par leur voyage, il constata qu'il pouvait s'absenter un petit moment. Comme il faisait froid dehors, il prit un manteau qu'on lui avait prêté lors de son arrivé avant de quitter l'auberge, suivi de son lapin qui le collait vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Il se dépêcha d'arriver au magasin et lorsqu'il y entra il expliqua la situation au vendeur qu'il connaissait plutôt bien puisqu'il était un client quotidien. Thierry en rit.

"Hahaha ! La pauvre Elizabeth ! Elle oublie plus souvent les choses que son mari, lui dit-il en lui donnant un petit paquet. Mais je pense que le fait qu'elle soit tête-en-l'air plait à son époux. Celui-ci n'arrête pas de dire qu'il la trouve mignonne lorsqu'elle fait des erreurs. Le forgeron devrait prendre exemple sur lui."
-Oui. Merci beaucoup.


Alors qu'il allait lui souhaiter une bonne journée, Mike repéra rapidement un blouson qui lui disait rapidement quelque chose. Ce n'était pas le sien, certes, mais il y ressemblait énormément.

"Excusez-moi de vous déranger mais.... est-ce que je peux vous demander de voir ce vêtement s'il-vous-plait?"
-Celui-ci? Mais bien sûr! r
épondit le vendeur en le décrochant et en le montrant.

Mike regarda un peu mieux le vêtement et sourit. C'était un blouson de gardien de sécurité : s'il avait été trouvé ici sans doute y avait-il quelqu'un de sa profession dans ce monde. Il suffisait juste de le rencontrer. Malheureusement, il se demandait s'il devait le prendre ou non.

"Il te plait mon petit bonhomme?"
-A vrai dire oui, avoua-t-il.
J'aime bien ce genre vestimentaire, ça me fait rappeler mon monde.
-Ah bon? Tu sais quoi, je te le fais à moitié prix pour te remercier de m'avoir aidé la dernière fois à nettoyer le grenier.
-Mais ce n'est pas la peine...
-Oh mais si....
-Merci... Merci beaucoup.


Notre américain paya le blouson, remercia une nouvelle fois Thierry avant de sortir du magasin. Là, il échangea son manteau pour enfiler le blouson, tout content. Il avait l'impression d'être un véritable gardien de sécurité. Non qu'il ne l'était pas déjà mais plutôt qu'il se sentait étrangement en sécurité dans cette tenue complète. Décidé à rentrer à l'auberge et de donner le précieux paquet à sa patronne, il entreprit de prendre un chemin bien plus court pour y accéder et de passer par la place centrale de Goya. Il marchait rapidement afin de se dépêcher jusqu'à ce qu'une petite forme n'attire son regard. Elle était comme perdue. Il s'approcha d'elle avant de constater que c'était une petite fille qui devait avoir à peu près huit ans et qui, en tenue d'été, grelottait de froid. Prit de pitié pour elle, il prit la veste qu'il avait en trop pour la mettre à la petite qui, étonnée, lui demanda :

"Vous avez-vu Babouche?"
-Qui donc?


Bon sang, qu'elle avait de gros yeux! Mais d'énormes yeux marrons! Et sa coupe au bol brune était quelque peu étrange. A voir sa peau, dans son monde sans doute aurait-elle était cubaine, mexicaine ou péruvienne. Bref, une demoiselle de l'Amérique latine. La lapine se mit aussitôt à câliner l'enfant.

"Oh quel beau lapin! (elle le prit dans ses bras) Est-ce que toi tu sais où est Babouche? Aide-moi à le retrouver s'il-te-plait!"

Mais elle parlait au lapin? Bon d'accord, elle était une enfant remarque.

"Et à quoi ressemble Babouche?" lui demanda-t-il.
-Babouche est une singe grise! Elle porte des bottes roses et tout le monde la prend pour un garçon à cause de sa voix.

Okay, d'accord, soit elle avait un soucis cette gamine soit son monde était vraiment bizarre. Sans doute devait-elle avoir des parents qu'elle avait perdu de vue.

"Dis-moi ma petite, quel est ton nom?"
-Je m'appelle Dora !
-Enchanté Dora, tu peux m'appeler Mike. Dis-moi... où sont ton papa et ta maman?

-Je ne sais pas. Ils parlaient avec mon sac à dos quand je suis partie voir quel était cet étrange tourbillon!


Oh lalalala, comment il allait gérer une enfant qui parlait aux animaux et aux objets? Apercevant un homme au loin, il espérait que celui-ci était le père de la morveuse. Certes il avait un étrange accoutrement mais il ne fallait pas perdre espoir.

"Excusez-moi monsieur! l'interpella-t-il. Cette enfant est-elle la vôtre?"
-Avez-vous vu Babouche? Si vous l'avez vu, dites son nom!


Mike enleva sa casquette pour se passer une main dans les cheveux. Allez, tout se passera bien. Normalement.
                                                                                   




_________________
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Mikoun11
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Signat10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Latout10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Etatpu10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Maitre10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 646
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 20
Localisation RP : Vermeï, Goya

Profil
Points de Puissance :
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Left_bar_bleue1/1Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty_bar_bleue  (1/1)
Skittles : 291
Titre / Réputation :

Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty
MessageSujet: Re: Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]   Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] EmptyDim 10 Jan - 10:58

Récemment, j’avoue avoir eu pas mal de travail, entre la mission dans les territoires neutres, et le trajet que j’ai dû faire jusqu’à Krome. Quoi qu’il en soit, j’allais prendre congé quelque jour, le temps de faire le point sur mon arsenal et de programmer la suite de mon voyage. Si y’a une chose que j’aurais appris en Horizon, c’est bien que l’absence de vaisseau influence beaucoup les trajets du quotidien, car me voilà à devoir marcher pour me rendre d’un endroit à l’autre. La marche est parfois éprouvante, mais au moins ça fait les muscles, m’enfin c’est ce que je dirais si je voulais positiver.

Cette fois-ci, je venais de rentrer à Krome pour chercher Gota, et déposer le vieux que j’avais sorti de Rift, mais pas le temps de m’arrêter là-bas, j’avais encore du chemin à faire. Mon périple me mènera cette fois-ci vers Vermeï, là où ces « conquérants » se nichent. D’un côté, leur société apparemment plutôt archaïque ne me permettra surement pas de refaire mon arsenal, mais on m’a dit qu’il y aurait moyen de s’en mettre plein les poches par chez eux. Pour ce qui est de l’arsenal, je pensais donc établir domicile à Krome, mais là c’est une autre histoire, et je manque encore d’argent pour ça.

Bref, me voilà donc sur la route. Plutôt que de passer par les plaines et autres endroits plus sauvages, je me décidai plutôt à emprunter les routes, qui, d’une part me permettaient un voyage plus agréable, et, d’autre part, me permettais de récupérer quelques informations sur d’éventuelles pistes de boulot à faire auprès des autres voyageurs. De ce que j’en entendais, une première piste serait une éventuelle chasse à la vermine, qui, apparemment, ne paye pas trop mal, et me permettrait de me détendre un peu avant de passer aux choses plus sérieuses. Initialement, je pensais m’échauffer avec la mission de Rift, cette dernière s’étant montré plus comme un baptême du feu, je vais devoir passer un petit bout de temps à refaire mon inventaire avant de me mettre aux primes plus sérieuses. On me dit téméraire, mais pas fou.

La première chose à faire, serait de m’établir quelque part, le temps de me préparer, rien de bien long donc. Ensuite, j’irais voir si je peux récupérer une audience avec un haut placé chez les « conquérants », histoire de négocier un prix pour mes éventuels services, puis je pourrais enfin me mettre au travail. Ma destination était donc évidente, il fallait aller à Fushia, mais le chemin s’annonçait long, je planifiais donc une halte à Oranj’, ainsi qu’une autre à Goya. Un petit village à l’allure bien sympathique et calme je dois dire, ça ne doit pas être ici que je serais secoué je pense, enfin, c’est ce que je pensais…

J’arrivai donc sur la place centrale, Gota suivant derrière, avec son sac d’outils et autres matériels. La place semblait un peu agitée, enfin, pour un petit village, et agitée par quoi ? Deux énergumènes, une petite plutôt étrange, et un grand nigaud qui semblait assez perdu. Pour le moment, je me posais dos à un mur et fis signe à Gota de s’arrêter lui aussi, le temps d’observer la scène, au cas où le nigaud nous tienne la jambe pour l’aider.

"Dis-moi ma petite, quel est ton nom?"

-Je m'appelle Dora !

-Enchanté Dora, tu peux m'appeler Mike. Dis-moi... où sont ton papa et ta maman?

-Je ne sais pas. Ils parlaient avec mon sac à dos quand je suis partie voir quel était cet étrange tourbillon!

Ben tiens, une orpheline, le pauvre, il n’est pas sorti de l’auberge…  L’idée de le regarder comme ça encore un peu m’a fait rire silencieusement, seulement, au moment où le type vint m’interpeller, mon sourire s’effaça net, le type allait m’attirer dans son merdier… J’ai horreur des gosses, et je ne peux même plus partir vu qu’il m’a déjà capté. Bon, je vais essayer d’abréger le tout, qu’il comprenne que j’ai rien à voir avec tout ça, et que l’autre orpheline, bah c’est la sienne maintenant.

"Excusez-moi monsieur! l'interpella-t-il. Cette enfant est-elle la vôtre?"


-Avez-vous vu Babouche? Si vous l'avez vu, dites son nom!


Ben tiens, on les dirait aussi simple l’un que l’autre… Le grand dadais retira sa casquette en passant la main dans ses cheveux, s’il croit que je suis comme les type normaux qu’on peut amadouer par de petits gestes, il se fourre le doigt dans l’œil jusqu’à la cervelle. Je me relevais, pour me montrer plus haut, si je l’intimide il ira peut être voir ailleurs.

- J’ai l’air d’apprécier les mioches peut-être ? La gamine vient bien de te dire qu’elle a passé le vortex sans eux, c’est la tienne maintenant. Et non, je n’ai pas vu ta pantoufle petite.

_________________
Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 25
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Left_bar_bleue1685/3000Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty_bar_bleue  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty
MessageSujet: Re: Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]   Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] EmptyDim 10 Jan - 22:57








"Quel agréable personnage."

L'inconnu ne semblait pas apprécier le fait qu'il l'avait appelé ; il s'était même redressé, se montrant plus imposant qu'il ne l'était déjà. Mike comprit son erreur et déglutit tout en se penchant pour récupérer les mains de Dora et de reculer avec elle. Il ne connaissait pas tout le monde à Goya et encore moins de boîtes de conserve dans ce genre. Etait-il agressif ou non? Ne pas voir son visage l'inquiétait plus qu'autre chose surtout la tonalité de sa voix. Lorsque l'information lui monta à la tête, Mike tilta que cet inconnu semblait lui dire qu'il devait s'occuper de cette enfant. Attendez? Lui? S'occuper de Dora? Certes il savait s'occuper des bébés puisqu'il avait des neveux et nièces mais aucun d'eux avait déjà dépassé la barre des six ans. Puis il voyageait également, était-ce une bonne idée de la garder avec elle? Mais déjà, y avait-il des orphelinats dans ce monde? Maudit soit Infinity qui ne faisait que des bêtises. Après avoir enlever des familles, d'honnêtes travailleurs et des adolescents qui n'avaient pas encore terminé leur scolarité, voilà qu'à présent il arrachait à des mondes des marmots? Qu'Infinity soit maudit et se mette à réfléchir avant de faire embarquer des gens dans son monde de malheur.

"Je.... enfin...."
-Elle ne s'appelle pas Pantouffle monsieur, mais Babouche!s
e vexa la petite.

La demoiselle se retourna en une direction, se mettant dos aux deux hommes pour dire, toute contente à des gens invisibles :

"Mais où peut bien être Babouche? Est-elle dans derrière les messieurs? Ou derrière le bâtiment?"

Mike se retint de laisser échapper un soupire, se contentant tout simplement de regarder la petite en se demandant que faire d'elle surtout si elle parlait à des personnes qu'il ne voyait pas. Etait-elle folle? Ou avait-elle le don d’apercevoir des.... morts? Non, il avait réussi à vaincre sa peur du lapin alors qu'il ne commence pas à craindre une morveuse. Il frotta la tête de la petite Dora, la décoiffant ainsi et regarda de nouveau ce type qui faisait quand même un peu peur. Bon allez, il n'était peut-être pas si dangereux que ça, non?

"C'est qu'emporter une enfant avec moi serait.... risqué... Enfin ça ne doit pas être votre affaire mais... Vous ne savez pas s'il y aurait des endroits pour les enfants ici? Des.... des orphelinats?"
-Pourquoi un orphelinat monsieur Mike?
-Pour que tu sois en sécurité.
-Mais je ne veux pas moi ! Même le lapin la lapine le dit : il ne faut pas que je reste avec des humains étranges. Est-ce que tu vois des humains étranges ici?


Le gardien de sécurité ne savait pas quoi lui répondre. Ici tout était bizarre y comprit les gens. Soudainement, l'enfant regarda l'inconnu pour lui demander :

"Monsieur, pourquoi êtes-vous habillé ainsi?"

Tiens c'était ce qu'il se demandait lui aussi....
                                                                                   




_________________
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Mikoun11
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Signat10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Latout10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Etatpu10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Maitre10


Dernière édition par Mike Schmidt le Dim 17 Jan - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 646
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 20
Localisation RP : Vermeï, Goya

Profil
Points de Puissance :
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Left_bar_bleue1/1Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty_bar_bleue  (1/1)
Skittles : 291
Titre / Réputation :

Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty
MessageSujet: Re: Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]   Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] EmptyMar 12 Jan - 17:41

Le gros malin déglutit un coup en reculant, visiblement il avait bien compris que je n’avais pas envie de m’amuser avec des morveux. Leurs airs niais me tapaient déjà sur le système, les petits comme ça qui sautent partout, qui font que des conneries, ça me donne juste envie de vomir, et puis j’ai vraiment pas que ça à faire, je suis pas un type gentil, je suis pas sympa, je suis juste un gros méchant avec qui on n’a pas du tout envie de jouer.

"Je.... enfin...."

-Elle ne s'appelle pas Pantouffle monsieur, mais Babouche!

Bon, le grand débile a l’air d’avoir pigé le message, mais je ne suis pas encore assez menaçant pour la petite… Ou alors elle a de la merde coincée dans les yeux, ou alors elle a un sacré retard mental, on ne peut pas être suicidaire à ce point à son âge. Décalant mon bras droit vers la droite, je mettais en évidence le blaster que j’avais en main, si ça ils ne comprennent pas, je sens que je vais m’éclater la tête contre le mur.

- Elle peut s’appeler comme tu veux j’en ai rien à cirer, si t’a pommé ta chaussure ce n’est pas mon problème la mioche !

Comble de la situation, la petite se tourna vers nulle part et se mit à parler toute seule… Là c’était trop, je sentais que ma tête allait exploser, j’en peux plus de tout ça…

"Mais où peut bien être Babouche? Est-elle dans derrière les messieurs? Ou derrière le bâtiment?"

- LA FERME PUTAIN DE BORDEL DE MERDE !


A la tête de l’autre simplet, je n’étais pas le seul à avoir des migraines, mais il pourrait mieux la tenir sa mioche quand même, parce que là, ce n’est pas en restant passif comme ça que les choses vont se calmer.

"C'est qu'emporter une enfant avec moi serait.... risqué... Enfin ça ne doit pas être votre affaire mais... Vous ne savez pas s'il y aurait des endroits pour les enfants ici? Des.... des orphelinats?"

-Pourquoi un orphelinat monsieur Mike?

-Pour que tu sois en sécurité.

-Mais je ne veux pas moi ! Même le lapin la lapine le dit : il ne faut pas que je reste avec des humains étranges. Est-ce que tu vois des humains étranges ici?

Bon, là je commence sérieusement à désespérer, je crois que vaut mieux ignorer l’autre folle, sinon j’en ai pour une semaine de migraines là, c’est que c’est horriblement éprouvant d’être avec ces deux-là, dès que possible je m’éclipse.

"Monsieur, pourquoi êtes-vous habillé ainsi?"


Bon, là c’est le pompon… Non mais de quoi je me mêle ? L’autre qui perd ses godasses se croit en droit de m’emmerder avec mon style vestimentaire ? La petite ne sait probablement pas à quoi sert une armure mandalorienne, et surtout quels genres de types sont dedans, sinon elle se la fermerait bien. Bon, ça m’a bien saoulé là, alors je vais faire une démo, pointant le ciel, j’envoyais une salve de mon lance-flammes au poignet, oui c’est du gâchis de munition, mais après on va peut-être enfin me foutre la paix.

- Pour carboniser ceux qui m’emmerdent, on s’est bien compris ?

Hrp:
 

_________________
Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 25
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Left_bar_bleue1685/3000Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty_bar_bleue  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty
MessageSujet: Re: Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]   Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] EmptyDim 17 Jan - 18:36








"Quel agréable personnage."

S'il y avait bien une chose que détestait Mike, c'était bien les gens désagréables surtout s'ils montraient leur mauvaise humeur en hurlant contre un enfant. Si son interlocuteur aurait été une femme le gardien de nuit aurait misé sur les règles mais là, il en était autrement. C'était un gaillard qui devait sans doute bien se débrouiller au combat. Malheureusement pour lui, il était une quiche et loin de pouvoir battre quelqu'un dans une armure pareil s'il haussait trop le ton. Ceci dit, ce n'était pas pour autant qu'il allait se courber l'échine et se contenter de ne rien dire, voire de s'éloigner de lui sans même le disputer ne serait-ce qu'un peu. Remettre en place les malotrus était son devoir alors, lorsque l'énergumène se mit aussitôt à hurler sur la petite Dora, l'américain se baissa pour la pousser derrière ses jambes, comme pour la protéger.

"Je vous en prie! Même si cette gamine semble plus que.... qu'un peu à l'ouest.. "
-Oh mais oui ! Quelle bonne idée ! Crions ensemble le nom de Babouche et elle viendra !
-... bon, un peu neuneu plutôt, ce n'est pas pour autant qu'il faut lui crier dessus comme si elle était un vulgaire animal. PARCE QUE MOI AUSSI JE PEUX LE FAIRE!


Pauvre enfant, Mike la plaignait. Il la prit dans ses bras et apercevant la mèche de cheveux de la petite fille devant son visage, il la replaça derrière l'oreille d'un geste assez paternel. Il ne savait pas si ça avait été une bonne idée d'ouvrir son bec comme ça mais il ne pouvait pas supporter les hommes comme ça. Et cet inconnu se mettait en colère? Et s'il se décidait à le provoquer en duel? Le germano-américain savait qu'il ne survivrait pas une seconde face à la boîte de conserve qui se montra une nouvelle fois désagréable. Essayant de cacher sa peur en portant ce masque habituel de gardien de sécurité, il se tourna vers lui pour lui adresser un regard noir, priant Infinity pour qu'une fois il n'ait pas le droit à un combat perdu d'avance.

"Sûr que carboniser les gens est plus facile que de dialoguer."


Et comme s'il voulait donner une leçon à Dora comme un père à son enfant, il tourna la tête vers elle pour lui dire tout doucement.

"Tu vois ça? Et bien c'est une réaction que tu ne dois pas avoir. Ne crie jamais sur les gens, c'est malpoli. Compris?"

La gamine aux grands yeux le regarda un bref instant, silencieuse, avant de sourire et de répondre.

"Oui monsieur Mike. J'ai bien compris."
-Très bien.


Il se tourna ensuite vers l'inconnu, tentant de cacher encore sa gène. Si l'autre l'avait entendu il aurait sans doute des soucis. Il sentait qu'il devait s'en aller avant d'énerver d'avantage cet inconnu.

"Sur ce, je pense que vous n'avez rien contre le fait que nous partons? Puisque nous semblons vous déranger?"
                                                                                   




_________________
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Mikoun11
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Signat10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Latout10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Etatpu10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Maitre10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 646
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 20
Localisation RP : Vermeï, Goya

Profil
Points de Puissance :
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Left_bar_bleue1/1Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty_bar_bleue  (1/1)
Skittles : 291
Titre / Réputation :

Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty
MessageSujet: Re: Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]   Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] EmptyMer 20 Jan - 18:00

"Je vous en prie! Même si cette gamine semble plus que.... qu'un peu à l'ouest.. "

-Oh mais oui ! Quelle bonne idée ! Crions ensemble le nom de Babouche et elle viendra !

-... bon, un peu neuneu plutôt, ce n'est pas pour autant qu'il faut lui crier dessus comme si elle était un vulgaire animal. PARCE QUE MOI AUSSI JE PEUX LE FAIRE!

En me voyant hurler su l’autre sotte, le grand nigaud se mit en tête de jouer les durs, misant sur une provocation douteuse, il n’avait pas l’air conscient de quel genre de personne il avait en face de lui. La manœuvre de recul en attrapant la gamine trahissait néanmoins une certaine anxiété. Peur de mourir ? Peur des représailles ? Quoi qu’il en soit, même si je suis de mauvais poil, j’aime les défis, et j’aime qu’on me tienne tête. Il avait l’air… intéressant, était-il conscient de défier un Mandalorien ? Mais bon, pas de temps pour une exécution, je remettrais ça à plus tard, mais je l’abattrais, c’est ma cible maintenant. La façon dont il s’occupait cependant de l’enfant, même d’un petit geste me faisait doucement sourire… Je serais curieux de voir où ça va le mener… Personnellement, je lui donne 3 mois à la gosse, pas plus, à moins que le grand crétin ne trouve quelqu’un à qui la refiler.

"Sûr que carboniser les gens est plus facile que de dialoguer."


Le type se retourna vers moi avec un regard noir, plein de haine et d’assurance. De l’intimidation maintenant ? C’est la meilleure ça, mais le bluff ne fonctionne plus, je sais qui il est au fond, je l’ai vu en action plus tôt, il pourra jouer la comédie aussi bien que possible, rien n’y fera. Cette attitude provoquante me donnait quand même une certaine envie d’en découdre, mais je devais me contrôler, je n’avais pas de temps à perdre aujourd’hui. Immobile et stoïque comme un marbre, je restais en face, attendant la suite sans un mot.

"Tu vois ça? Et bien c'est une réaction que tu ne dois pas avoir. Ne crie jamais sur les gens, c'est malpoli. Compris?"

"Oui monsieur Mike. J'ai bien compris."

-Très bien.

- Je t’entends imbécile, dans ce genre de situation tu ferais mieux d’être discret, ou de la fermer.

"Sur ce, je pense que vous n'avez rien contre le fait que nous partons? Puisque nous semblons vous déranger?"

Enfin fini ? Je m’approchais maintenant, appuyant mon index droit sur son torse d’un geste menaçant, il ne l’emportera pas au paradis comme on dit.

- Ecoute-moi bien petit merdeux, j’en ai pas fini avec toi, mais t’as de la chance, aujourd’hui j’ai d’autres chats à fouetter, mais la prochaine fois que je te vois, je répands tes tripes par terre, alors assure-toi que la gamine soit pas dans les parages, ce ne sera pas beau à voir tu peux me croire.

_________________
Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 155
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 25
Localisation RP : Viridia

Profil
Points de Puissance :
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Left_bar_bleue1685/3000Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty_bar_bleue  (1685/3000)
Skittles : 196
Titre / Réputation :

Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty
MessageSujet: Re: Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]   Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] EmptyLun 15 Fév - 1:00








"Il faut fuir pour survivre."

Peut-être n'aurait-il pas dû jouer son beau. Peut-être aurait-il été préférable de ne pas hausser la voix avec cet homme car le voici à présent énervé. Il s'était rapproché du gardien qui, pour paraître plus courageux qu'il ne l'était en réalité, s'était décidé à rester immobile, droit comme un "i", prêt à s'en manger une si cet inconnu venait à lui coller un pain. Ce qui devait arriver arriva : un index vint se poser sur sa poitrine et Mike priait pour que la boîte de conserve ne sente pas son cœur qui battait à toute allure. Il se força toutefois à rester impassible : on le menaça, il déglutit. Il n'osa pas broncher de nouveau la personne, préférant poser ses yeux sur le doigt qui pourrait un jour ou l'autre venir lui serrer la gorge avec ses petits copains. Il ne se demandait pas s'il avait déjà tué quelqu'un puisqu'au moins de la moitié de la population d'Horizon était constituée de tueurs, assassins, chasseurs, soldat, etc... Bref, d'hommes et de femmes de combat. Autant dire qu'il devait faire attention avec les clients des tavernes qu'il surveillait car il n'était jamais à l'abri d'un danger quelconque de perdre la vie. Mais malgré le fait qu'il voulait rester impassible Mike ne pu se retenir de déglutir : qui ne réagirait pas à une menace comme celle de l'inconnu? Il voulait le mettre en charpie, faire de ses tripes une guirlande décorative et originale. Certes, ce n'était pas Noël mais ce n'était pas une raison pour se retenir de faire un peu d'art sur un arbre avec des intestins, n'est-ce pas?

"Très... très bien...  Je pense que nous nous reverrons.... Sur ce.... Au revoir...."

Il prit la petite dans ses bras qui caressait encore le lapin bélier en le serrant contre elle avant de tourner les talons et de commencer à s'éloigner. S'il aurait été une machine sans doute aurait-il grincé à chaque mouvement. Il ne se sentait pas en sécurité et il n'aurait pas été contre le fait d'avoir quelques yeux derrière la tête afin de veiller à ce que cette brute ne l'attaque pas dans le dos. Il avait les larmes aux yeux et manquait de s'effondrer au sol tellement il avait eu peur. Mais alors qu'il commençait tout juste à s'engager dans la ruelle la plus proche (quitte à s'éloigner d'un potentiel tueur autant faire de grands détours pour rentrer à l'auberge), la demoiselle ne tarda pas aussitôt de lui demander en haussant la voix :

"Mais pourquoi est-ce que vous pleurez?"
-Shuuut! Je ne pleure pas!
-Du moins pas encore, c'est ça?


Mike se mordit la lèvre inférieure. Oui il commençait vraiment à avoir peur pour sa vie. Il avait l'impression que dans ce monde tout était contre lui, que le destin s'acharnait contre lui, que Infinity s'était dit que finalement c'était rigolo de lui enchaîner malheur sur malheur et même que peut-être le coup du Freddy's avait été crée par ce dernier rien que pour le préparer à la nouvelle et dure vie qu'il allait lui faire mener. Le jeune homme disparut enfin avec Dora dans les rues et il accéléra le pas, espérant retrouver rapidement son lieu de travail alors que Dora lui posait milles-et-unes questions et lui racontait comment elle était arrivée ici : en séchant une nouvelle fois les cours pour aller au parc d'attraction avec Babouche, Vera et Totor. Mais sous la panique il ne trouva que l'entreprise au bout de presque une heure. Au moment où il ouvrit la porte, la femme du patron l'accueillit, inquiète :

"Mais mon petit Mike, où étais-tu passé? Tu as mis du temps pour aller au magasin."

Le jeune homme baissa les yeux sur une Dora qui se mit aussitôt  à s'écrier :

"Bonjour, je m'appelle Dora et voici mon ami Bab.. euh, Mike!"
-Je suis désolé Madame mais je peux tout à fait m'expliquer.

La dame regarda les clients qui leur adressaient quelques regards en coin avant de lui faire signe de le suivre. Il la suivit jusqu'à la cuisine où ils s'attablèrent devant un chocolat chaud que leur prépara rapidement le cuisinier en les voyant frigorifiés. Il regarda Dora attentivement qui avait posé le lapin sur la table, le laissant ainsi gambader, avant de boire et de dévorer les biscuits. La pauvre devait être affamée et il se sentait coupable de ne pas lui avoir donner de quoi avaler avant. Combien de temps était-elle à Horizon? Assez longtemps pour avoir terriblement faim. La pauvre, il avait pitié d'elle. Il passa une main dans les cheveux de la petite pour les lui remettre en place ; elle lui rappelait sa nièce dont il avait eu plusieurs fois l'occasion de s'en occuper. La voix de la patronne lui rappela à l'ordre et à quel point il était dans la galère. Il s'excusa, ôta sa casquette pour la déposer sur la table et retira de sa veste le fameux petit paquet qu'il tendit à la femme en lui demandant pardon d'avoir pris autant de temps. Il expliqua ensuite son histoire, à commencer par la rencontre avec la fillette pour terminer sur les menaces de l'homme en armure.

"Je crains malheureusement que je suis en danger dans cette ville, finit-il par conclure. Peut-être n'est-il pas un habitant de ces lieux mais il n'est pas improbable que je le croise à nouveau et qu'il finisse par faire ma peau. J'ai beau savoir me battre mais je ne pense pas gagner contre lui."

 Il se passa une main dans les cheveux en se laissant tomber en arrière pour que son dos s'appuie sur le dossier de la chaise tout en laissant échapper un soupire. Comment allait-il faire à présent? Allait-il devoir fuir la ville? Il ne voyait malheureusement que cette option.

"Je crains que je dois m'en aller à présent, dit-il pour terminer. Je n'ai pas envie de vous attirer des soucis, je crains que cet homme ne s'en prenne également à vous et votre mari."
-Mais où irez-vous?
demanda l'enfant en le regardant et en tapant des mains, une moustache de chocolat sur sa lèvre inférieure.

Mike prit un mouchoir de sa poche et essuya les traces de boisson chaude avec la même tendresse qu'un père apporterait à sa fille sous le regard presque attendrie de la patronne.

"Je ne sais pas mais j'ai l'habitude de me promener par-ci par-là, répondit-il. Je pense que je devrais aussi trouver ma voie. Je ne sais même pas si je dois tenter de retourner chez moi ou au pire mener une petite vie paisible ici."

La femme laissa échapper un soupire d'ennui, se releva et réajusta sa chemise.

"Je vois, c'est bien triste mais tu nous l'avais prévenu lors de ton arrivée : ton séjour ici n'était que pour un petit moment et le voilà à présent terminé. Je vais en parler à mon mari et lui demanderai d'en parler avec toi. Je t'en remercie encore pour la course. Mais avant que tu ne t'en aille j'aimerais te demander : vas-tu emmener la petite avec toi?"

Le gardien regarda l'enfant. Il était vrai qu'il aurait préféré garder un œil sur elle, être sûr qu'elle n'ait pas de soucis, qu'elle ait de quoi manger, un toit sous lequel dormir.... Mais malheureusement il ne pouvait pas l'emmener avec lui. Peut-être la laisser ici serait la meilleure solution.

"Pouvez-vous la garder? demanda-t-il en regardant de nouveau la femme de la patronne. Je ferais le tour de ce monde puis je reviendrai la récupérer lorsque je l'aurai terminé et que j'aurai enfin décidé de quelle sera ma place sur Horizon."
-Bien sûr, je ne pense pas qu'il y ait de problèmes. Sur ce, à toute à l'heure.


Les heures qui suivirent furent désagréables pour le jeune homme entre les pleurs de Dora qui lui demandait de rester avec lui et la peur de voir l'autre marteau débouler à tout bout de champs dans la taverne pour venir lui refaire le portrait et la décoration des lieux. Il avait beau dire à l'enfant qu'il lui donnait son lapin pour lui laisser de la compagnie, lui assurer qu'il reviendrait la voir, qu'il trouverait une solution pour la faire retourner chez elle, mais il lui semblait qu'elle était inconsolable. Le patron vint à plusieurs reprises lui demander s'il était sûr de sa décision et il répondit qu'il n'avait pas autres choix et que de toute manière il avait prévu de s'en aller tôt ou tard. Le jour s'écoula, le soir on fêta le départ du gardien autour d'un verre et tous retournèrent à leur chambre tandis que Mike profita qu'il faisait nuit noire pour partir. Il enfila sa blouse, mit sa casquette et se retourna une dernière fois pour regarder le comptoir une dernière fois avant d'ouvrir la porte qui trahit son départ en grinçant. Le vieillard à l'accueil ne se réveilla pas pour autant. L'américain soupira de soulagement et sortit de la taverne. Le vent glacial lui fouetta le visage et il ferma jusqu'au col son blouson pour se protéger du froid. Il commença à marcher, lampe de torche en main, avant de se promener dans les ruelles. Il avait peur de ces lieux malgré le fait qu'il les connaissait mais il savait que s'il aurait attendu la journée il aurait vu ses anciens camarades de travail et qu'il aurait eu encore plus de mal à quitter son job. Peut-être vaut-il mieux que je m'en aille d'ici... se dit-il avant de s'engager dans une ruelle. Alors qu'il commençait à s'approcher de la place où l'homme l'avait menacé il sentit quelque chose l'observer. Il se retourna vivement et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit deux petites formes noires courir en sa direction ce qui lui arracha un cri d'effroi. La forme la plus grande se jeta sur ses jambes pour les lui enlacer.

"Emmenez avec moi ! Je ne veux pas rester là-bas!"

Reconnaissant la voix de Dora, Mike laissa échapper un soupire de soulagement, rassuré de ne pas avoir eu à faire avec un gobelin ou une autre saleté dans ce genre. Il s'accroupit, regarda la jeune demoiselle et posa ses mains sur des épaules pour la regarder. Il jeta ensuite un regard en direction de l'autre forme et reconnu aussitôt son lapin qui avait suivi la petite demoiselle.... A moins que ce n'était la demoiselle en question qui avait suivi le lagomorphe qui arrivait très aisément à retrouver la piste du gardien.

"Dora, la vie n'est pas un jeu, dit celui qui avait quand même failli périr à plusieurs reprises. Il y a des monstres partout, de méchantes personnes... Sans doute aurons-nous le droit à quelques attaques. Je serais en danger, toi également."
-Mais j'ai réussi plusieurs fois à vaincre Chippeur !
-Oui mais....

-Ne me dites pas qu'il est facile de vaincre un renard.

Mike ne sut pas quoi répondre. Jamais il n'avait réussi à fermer la porte à temps lorsque Foxy fonçait en direction du bureau et encore moins à le mettre à terre. Il avait été vaincu par un poussin diabétique, un renard éclopé, un ours chanteur, une illusion et un lapin qui avait un rire abominable qui avait réussi à le traumatiser, à lui faire connaître la peur des animaux et surtout à craindre pour sa vie en se méfiant des autres.

"Dora tu..."

La gamine le fit taire en tendant sa main vers lui et en répétant à plusieurs reprises :

"Mike, ne m'abandonne pas. Mike, ne m'abandonne pas. Mike ne m'abandonne pas."
-Mais...
-Mike, ne m'abandonne pas. Mike ne m'abandonne pas. Mike ne m'abandonne pas.


A chaque fois qu'il tentait de la résonner, elle lui répétait ces mêmes phrases. Qu'elle était têtue. Mais plus il l'entendait, plus il avait mal au cœur. Elle s'était attachée à lui et il en était de même également en ce qui la concernait. Elle avait quasiment les larmes aux yeux, elle était presque au point de pleurer mais se retenait d'y faire, sans doute par fierté. Que lui avait-elle dit toute à l'heure tandis qu'il cherchait désespérément la taverne? Oh oui, elle lui avait raconté toutes ses explorations pour trouver des lieux étranges avec ses amis les animaux. Elle était une sorte d'enfant sauvage, à faire ce qu'elle souhaitait, à sortir. Rester dans un village à jouer la petite fille modèle n'était sans doute pas une vie qu'elle méritait et encore moins qu'elle ne souhaitait. Quant à Chippeur, que disait-il déjà à la fin? Il tenta de se remémorer et puis, finalement, après qu'elle ait terminé de lui répéter pour la énième fois de  ne pas l'abandonner il claqua des doigts pour lui dire, avec un petit sourire :

"Oh mince !"

Les yeux de Dora s'illuminèrent et il la prit pour la porter sur ses épaules.

"Je pense que je n'ai pas le choix alors, je vais devoir t'emmener. Mais seulement si tu tiens la lampe."
-Oui ! Je vais le faire!

Il lui confia l'objet lumineux et regarda le lapin qui le fixait également. Il n'aurait pas à le porter, il saurait très bien le suivre comme d'habitude.

"Allez, allons-y!"

Et il quitta en pleine nuit Goya avec celle qu'il allait considérer comme la prunelle de ses yeux et son familier.
                                                                                   




_________________
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Mikoun11
Sexy Radis 1Sexy Radis 2໒(◕ヮ◕)〜⊹
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Signat10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Latout10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Etatpu10
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Maitre10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 646
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 20
Localisation RP : Vermeï, Goya

Profil
Points de Puissance :
Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Left_bar_bleue1/1Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty_bar_bleue  (1/1)
Skittles : 291
Titre / Réputation :

Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty
MessageSujet: Re: Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]   Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] EmptyDim 20 Mar - 17:53

C’était parfait, le couard finit bien par se taire, ou plutôt par balbutier de manière incompréhensible. Je lui aurais bien au moins crevé les yeux, qu’il voit à quoi le monde ressemble une fois plongé dans l’obscurité. J’aurais bien arraché ses intestins et fait une guirlande avec pour étrangler cette immonde gamine… J’avais vraiment plus qu’envie de trucider cet imbécile là et maintenant… La main sur le blaster, doigt sur la gâchette, je serai mon arme avec impatience, vivement la prochaine fois que je le vois… Sous le masque, on devait pouvoir lire l’envie de violence, ce besoin de tuer, mais je me suis retenu. J’ai sérieusement besoin de garder une couverture potable ici, histoire de trouver un boulot, et l’on sait tous qu’avoir le sang d’un innocent, aussi crétin soit-il, sur les mains en public, ça gâche un peu l’image… J’ai finalement lâché et rangé mon blaster, non, cette fois-ci je resterai calme, si l’on peut dire ça comme ça.

"Très... très bien...  Je pense que nous nous reverrons.... Sur ce.... Au revoir...."

- Oh que oui nous nous reverrons petit minable, je te règlerais ton compte mon gars, on pourra repeindre tout Krome de ton sang et celui de tes compagnons, toi, et tous ceux qui te sont chers, je vais vous carboniser jusqu’au dernier, et j’y prendrais le plus grand plaisir du monde…

Sur ce, je le fixais autant que possible, qu’il ait à changer de froc quand il rentrera dans les jupons de sa mère. Je le voyais tourner dans la ruelle, avec sa gamine à la noix et son stupide lapin. Je me redressais ensuite et me préparais à reprendre la route. Je faisais signe à Gota de chercher les provisions nécessaires pour la route, tandis que moi, je partais me renseigner sur quelle tête valait quel prix dans le coin.

_________________
Theme:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty
MessageSujet: Re: Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]   Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Excusez-moi mon bon monsieur, mais cette gamine aux gros yeux est-elle la vôtre? [PV Tracyn]
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» « Ce n'est pas la récompense qui élève l'âme, mais le labeur qui lui valut cette récompense. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizon RP :: La Flood Zone :: Archives Rp-